« PRÉSIDENTIELLES 2017 » – DERNIER TRAIN POUR SAUVER LE PAYS PAR LA VOIE DÉMOCRATIQUE
(Robert Langlois)

Chers Amis, on va être très clair.

L’ethno-mathématique fait que dans 5 ans il ne sera définitivement plus possible pour un parti politique de gagner les élections présidentielles en France sans composer avec la communauté musulmane et en réalité avec l’Islam conquérant ; c’est à dire sans faire entrer la charia dans notre pays.

On voit depuis longtemps comment à l’échelle locale les partis politiques de pouvoir jouent le vote communautaire et comment le communautarisme musulman arrive à s’imposer aux élections communales, départementales ou régionales. Partout à l’échelon local, le fait communautaire est représenté et impose sa volonté. Soit au grand jour par des élus issus de l’immigration, soit plus généralement de manière occulte, par des compromissions d’élus de souche qui se soumettent.

Même au gouvernement, le communautarisme musulman a voie au chapitre et impose déjà ses volontés. Des ministres ont promu des lois qui soit détruisent la communauté nationale et la fragilisent (Taubira – El Khomri), soit ouvrent la porte à l’islamisation dès l’enfance (Vallaud-Belkacem). Le fait n’est pas récent, il était déjà à l’œuvre de manière plus occulte depuis des décennies. Simplement cette fois ci, il est devenu plus puissant et donc peut s’assumer avec arrogance au grand jour.

Depuis longtemps déjà, dans certaines zones de plus en plus nombreuses et de plus en plus vastes, les candidats ont bien compris que pour les populations issues de l’immigration, le sentiment ethnique ou communautaire prime sur toute autre considération. Peu importe que le candidat soit de Gauche, de Droite, du Centre ou d’ailleurs, ce qui compte ce sont les engagements et les compromissions qu’il acceptera vis-à-vis de la communauté d’origine ou plus généralement de l’islam. Ainsi, rares sont les élus locaux qui n’ont pas eu à composer plus ou moins honteusement avec l’islam.

D’ailleurs, le front républicain qui ostracise le Front National en est la traduction la plus probante. Il n’y a pas un élu qui prenne le risque de ne pas faire barrage au FN pour complaire à son électorat musulman ou à son électorat déjà soumis. Aucun ne peut se soustraire au dictat de l’électorat musulman et de l’électorat soumis : « Si tu veux nos voix tu dois faire barrage au FN. »

Eh bien, ce qui est déjà possible à l’échelon local va le devenir de manière imparable à l’échelon national. Les tâches de la peau de léopard sont en train de se rejoindre. Bientôt, le pays sera définitivement uniforme au plan de l’ethnologie électorale et le fait ethno-islamique pèsera de manière incontournable sur les élections nationales : présidentielle et législatives.

Plus un seul candidat à la Présidentielle ne pourra s’en défaire, tous seront obligés de composer avec le communautarisme musulman et d’en accepter de manière de plus en plus prégnante la loi qui n’est autre que la charia. Nos compatriotes de souche déjà soumis feront le complément pour assurer la victoire. Compte tenu de la démographie galopante de la communauté musulmane de France, et de la rétractation de la population de souche, le poids du vote communautaire et du vote soumis sera tel qu’il sera définitivement impossible de s’y soustraire. C’est ainsi et ne pas vouloir le voir est suicidaire.

Après 2017 il n’y aura plus de solution démocratique.

D’ailleurs certains le voient et ont déjà commencé à fuir le pays. Entre 2,5 et 3 millions de nos compatriotes sont partis vivre à l’étranger. Face à la catastrophe de l’immigration arabe, les juifs quittent une « France finie ». 5.000 ont quitté le pays en 2016.

Aujourd’hui cette considération doit primer sur toute autre au moment de voter. La dernière occasion de faire barrage à l’islam par la voie démocratique c’est maintenant. C’est la raison pour laquelle il faut impérativement voter pour le Front National. Après 2017, un autre président de la république, quel qu’il soit devra tout concéder à son électorat communautaire ; rendant les choses irréversibles.

Alors, on n’échappera plus : soit à la soumission, soit à la confrontation. Car si nous ne nous soumettons pas, ils nous sauteront à la gorge, que nous le voulions ou non.

La question ne sera plus de savoir ni pourquoi ni comment, mais tout simplement quand. Et ça sera dès qu’ils sentiront qu’ils en auront la puissance ; c’est à dire très vite.

Alors, sautons dans le dernier train électoral tant qu’il est encore temps.

Robert Langlois


 


 

14 réflexions au sujet de « « PRÉSIDENTIELLES 2017 » – DERNIER TRAIN POUR SAUVER LE PAYS PAR LA VOIE DÉMOCRATIQUE
(Robert Langlois)
 »

  1. Le 2 avril 2017 à 8 h 52 min,
    lafronde
    a dit :

    « L’euro est la monnaie unique de nombreux pays qui au plan économique sont bien mieux géré que la France : budget et balance commerciale à l’équilibre…. »

    D’accord sur ce que vous dites lafronde.
    Alors gardons l’Euro _qui explosera vraisemblablement lors d’une nouvelle « crise » initiée par les grandes banques_ mais pas l’Europe… et fabriquons des Mercedes.
    Mais surtout ne remettons pas à la tête du pays un des menteurs-profiteurs qui l’ont démoli.

     
  2. Une bonne nouvelle ! Rien n’est perdu, si la Droite (LR+FN) ont une majorité à la Chambre. (et même si Macron gagne la présidence avec le front républicain.) La Démocratie centralisée (comme notre présidentielle) est l’élection clientéliste par excellence. Raison pour laquelle la France est en déficit chronique depuis Mitterrand. Aux Législatives le FN ne pourra gagner seul, car le FN est un parti, ce n’est plus un front. Comme parti le FN a choisi une politique économique, l’Etat stratège. Il ne peut donc défendre en même temps l’Etat strictement régalien ! Or il existe des patriotes, des conservateurs tant libéraux que jacobins. Le FN ne rassemblant pas tous les patriotes, ne peut gagner seul. CQFD.

    Le 1er objectif est que les candidats FN et LR soient capable de battre les candidats progressistes. A cette fin des désistements réciproques vers le candidat arrivé en tête, sont utiles, et plus encore des reports massifs de voix.Ceci suppose une autonomie politique des terroirs de province, afin que les politiciens locaux voient l’intérêt de leur terroir et du Peuple local, davantage que les consignes descendant de Paris.

    Enfin la masse immigrée n’est politiquement hégémonique que si nous restons un pays centralisé. Or l’intérêt des français est d’être gouverné par subsidiarité, près de chez eux. L’Etat central dépouillé de l’Etat-providence, garantissant toutefois les libertés publiques dans des collectivités locales fédérées.

     
  3. Si Marine arrive au pouvoir, avec son SOLDE migratoire 0 (donc une immigration pour compenser le whitefly), avec son islam compatible avec la république, il va se passer la chose suivante: au bout de 1 ou 2 mois, le pays sombrera dans le chaos et les idées natio-souverainistes seront DEFINITIVEMENT discréditées.

    Fin de la partie.

     
    • Comme tout un chacun Marine sait parfaitement que l’Islam est incompatible avec une république digne de ce nom, ce qui n’est pas le cas de notre 5ème.
      Mais tant que les musulmans resteront dans une proportion raisonnable, et avec l’aide d’une majorité populaire, une volonté politique RESPONSABLE d’une immigration « choisie » pourra empêcher leur hégémonie.

       
  4. Emile Roux a dit :
    « Même votre égérie prévoit l’assimilation de l’envahisseur déjà installé « y’a bon la France » et s’est faite adouber par le meilleur client de la CAF, le grand Cadi de Mayotte.. »

    1/ MLP gagne donc un détracteur de plus au profit d’un Macron pourri ou d’un Fillon moyen (qui, plus malin, renverra sans doute les musulmans français dans les pays de Mahomet?).
    2/ Le mot assimilation à plusieurs définitions, je pense que celle de Marine est celle ci car elle n’aura pas le choix, beaucoup de musulmans présents en France ETANT justement déjà FRANÇAIS:
     » En sociologie, l’assimilation est le processus qui permet à un étranger ou à une minorité de s’intégrer à un groupe social plus large en adoptant ses caractéristiques culturelles. L’assimilation culturelle s’accompagne en général de l’adoption de la langue, de l’adhésion au système de valeurs du groupe dominant et de l’abandon de son ancienne façon de vivre. »

    Nous l’avons utilisée sous la forme suivante dans notre passé: on en constate d’ailleurs les résultats encore aujourd’hui.
    « L’assimilation peut être choisie ou être le résultat d’une politique volontariste, comme dans le cas d’un pays colonisateur désirant assimiler un peuple colonisé. »

    3/ Je souhaite donc bon voyage à tous dans la future France qu’ils choisiront bientôt.

     
    • Pour me faire passer de l’ultra droite de H de Lesquen (les tarés, les cinglés, les civitas selon les marinistes) à l’internationale marxiste de macron, il faut une bonne dose de mauvaise foi
      quant à la propension d’un groupe à n’accepter aucune remarque cela s’appelle du sectarisme. Exemple: Staline

       
      • Les « présidentiables » de gauche comme de droite, au lieu de vraiment présenter leurs programmes, avouent TOUS que leur but principal est de barrer la route du pouvoir au FN.
        Le FN c’est MLP qui selon moi _ même si c’est par défaut car faute de mieux_ est la SEULE qui présente DEPUIS LONGTEMPS un programme qui ne varie pas susceptible d’enrayer la descente aux enfers de la France, dont je crois tous les participants de Minurne amoureux comme moi.
        La critiquer plusieurs fois dans ces colonnes AVANT qu’elle puisse faire ses preuves, donc en quelque sorte se rallier à cette majorité (à l’instar de Galileo en son temps) me rend critique à mon tour.
        Si à cause de cette opinion je suis un stalinien de
        mauvaise foi tant pis pour moi.

         
      • D’ailleurs les dénominations des partis politiques comme gauche, droite, centre, ultra droite ultra gauche etc.. ne veulent plus rien dire, car les idées et les fameux « programmes pour le bien de la France » se mélangent _dans le mensonge _ et ont tous pour but d’asservir encore plus ceux qui doivent vraiment travailler pour élever leurs gosses décemment , ce qui explique que ces électeurs ne savent plus pour qui voter ni à quelle sauce ils vont être mangés.
        TOUS, y compris ceux qui se gavent grâce à elle, s’accordent à dire que l’Europe NE FONCTIONNE PAS _sauf pour les banques, les grands patrons de multinationales ET les politiques à leur botte_.

        Je suis commerçant depuis 50 ans, donc bien placé pour voir les dégâts que l’Europe, groupe hétéroclite de pays, associée à l’Euro, monnaie fictive comme dans les casinos, a fait au peuple.
        Sa mise en place a diminué le pouvoir d’achat (des gens normaux évidemment) de 35 % D’ENTRÉE ce qui explique la baguette à 1 FF naguère, à 1€10 soit env 7 FF aujourd’hui.
        35% que le FF perdra de nouveau à sa remise en
        service _de même que l’Euro un jour ou l’autre ne nous leurrons pas_ et l’addition de 70% sera dans les poches des prédateurs que tout le monde connaît.
        Pour moi Marine est celle qui sortira le pays de cette ogre Europe, ce qui redonnera aux politiques honnêtes _ s’il en reste_ la possibilité de faire repartir le pays du bon pied .. si « l’étranger » ne le bloque plus au sous sol.

         
      • L’euro est la monnaie unique de nombreux pays qui au plan économique sont bien mieux géré que la France : budget et balance commerciale à l’équilibre.

        Ce qui nous ruine c’est le clientélisme de nos politiciens (qui au passage vivent confortablement : régime spécial et avantages en tout genre des parlementaires et cabinet ministériel). Ces clientèles sont celles du secteur public, et celles de l’immigration assistée (donc pas celle du travail qui semble minoritaire)

        Ce n’est pas l’euro, mais l’Union européenne et la CEDH (Gouvernement des Juges) qui imposent aux Etats membres et donc aux Peuples de l’UE de partager leurs systèmes sociaux avec les étrangers immigrés. C’est encore l’UE qui tolère l’invasion de masse de faux-réfugiés, mais la CEDH qui impose une procédure judiciaire individuelle pour expulser un clandestin débouté.

        Le Droit européen est surtout un Droit progressiste en matière sociale. C’est pourquoi, championne de l’Etat-Providence avec sa Sécu (Bureau d’Aide sociale de l’Afrique) et son Urssaf prédatrice, la France attire autant « une immigration de créanciers ».

        Venus comme créanciers, pilleurs, pourquoi voulez-vous que cette immigration du rezzou respecte le pays et ses citoyens ? Quiconque paye l’impôt qui alimente la redistribution, paie (malgré lui) son tribut, sa djiziya à l’occupant musulman et son Oumma.

        Les français de coeur doivent retrouver le sens communautaire de proximité. Même si c’est réprimé comme…

         
  5. Je mets ici en copier/coller un article paru sur Résistance Républicaine , qui pour être le complément de cet article ci-dessus.
    Comment Washington et Bruxelles enfoncent la grande Europe dans la crise et la guerre
    27 Mar 2017 par Christine Tasin
    A ne pas manquer, une interview ESSENTIELLE à lire, relire, faire connaître…
    Nous reviendrons au cours des jours à venir dans des articles particuliers sur quelques-uns des points abordés par Jean-Loup Izambert :
    la création de l’UE sous l’égide du grand imposteur, taupe des Etats-Unis, Jean Monnet, via le compte-rendu d’un superbe livre qui vient de sortir.
    la terrible responsabilité de Fillon, Macron, El Khomry, Valls et Hollande dans la situation catastrophique de la France
    la construction possible de la véritable Europe, l’Europe des nations, qui n’a rien à voir avec l’Europe de Maastricht et qui fait si peur à nos « élites » politiques, médiatiques et immigrationnistes.
    le vrai Mélenchon, candidat de cette Europe de Maastricht
    le scandale des multinationales riches à milliards qui ont reçu tant de cadeaux qu’elles ne payent quasiment pas d’impôts quand nos petits patrons, artisans et professions libérales sont exsangues.
    Nous avons déjà interrogé le journaliste indépendant Jean-Loup Izambert, auteur de plusieurs livres signalant la connivence entre les terroristes islamistes et nombre de gouvernements occidentaux. Après la victoire du nouveau président américain, il nous propose son dernier ouvrage.

     
    • D’où ce nouvel entretien, très long, avec un homme passionnant, qui nous propose une vision du monde qui fera débat…

      Les Etats-Unis sont des fouteurs de guerre dans le monde et même « le pays de la guerre »

      Riposte Laïque : Vous venez de publier un nouveau livre, intitulé « Trump face à l’Europe ». Et le moins que l’on puisse dire est que vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère, dans votre charge contre les Etats-Unis. Ainsi, dans le chapitre 2, vous appelez les USA « Le pays de la guerre » et expliquez que depuis le 4 juillet 1776, ce pays a été en guerre 222 ans sur les 239 de son existence, soit 93 % de son temps…

      Jean-Loup Izambert : Oui, mon argumentation peut paraître une charge contre les Etats-Unis mais je ne fais que décrire une réalité dont les médias officiels ne traitent pas. Depuis leur fondation en 1776, les gouvernements étasuniens n’ont cessé de faire la guerre aux peuples pour piller leurs richesses et imposer leur hégémonie sur tous les continents. Enfantés dans le massacre de la civilisation indienne, les Etats-Unis sont le seul pays au monde dont l’histoire est marquée par des guerres incessantes, toutes plus terribles les unes que les autres. Sous des prétextes divers – « défense du monde libre », « droits de l’homme », « favoriser la démocratie », etc. –, de destructions de pays en coups d’Etat les Etats-Unis sont devenus un « Etat-voyou » ainsi que l’ont eux-mêmes qualifié de hauts responsables étasuniens.

       
      • ls ont utilisé l’arme nucléaire contre la Japon alors que ce pays allait abdiquer à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’arme chimique de manière massive contre le Vietnam de 1961 à 1971 avec des conséquences horribles qui se manifestent toujours aujourd’hui, des armes à uranium appauvri contre l’Irak, contre la Fédération de Yougoslavie puis contre la Libye, des armes biologiques contre les Indiens d’Amérique latine et contre Cuba, la subversion contre les pays d’Amérique latine mais aussi contre la Yougoslavie, la Libye, la Syrie et l’Ukraine, décidé unilatéralement de blocus et de sanctions contre les pays dont les régimes ne leur conviennent pas, etc. Alors oui, les Etats-Unis sont des fouteurs de guerre dans le monde et même « le pays de la guerre ». Comme je l’explique dans un chapitre ces guerres sont préparées à l’avance et visent à placer les pays qui ont des richesses (pétrole, gaz, minerais précieux, agro-alimentaire, etc.) sous leur contrôle par dirigeants fantoches interposés. Mais cela vaut également contre l’Europe ainsi que le montrent, malheureusement, les cas du Kosovo ou de l’Ukraine.

        Nommer les habitants des Etats-Unis comme des « Américains » est une erreur

         
      • Riposte Laïque : Donc, vous contestez la version souvent entendue des Américains qui nous auraient sauvés du nazisme, et qui auraient constitué le rempart indispensable au monde libre pour le préserver du communisme ?
        Jean-Loup Izambert : Absolument ! D’abord, je pense qu’il faut rétablir la vérité sur ce que l’on appelle les « Américains ». Nommer les habitants des Etats-Unis comme des « Américains » est une erreur. Cette appellation erronée vient du fait que dès la fondation des Etats-Unis, leurs dirigeants se sont considérés avec une incroyable prétention comme les représentants de l’ensemble de l’Amérique. Par le langage, ils ont tenté dès leur origine, pour des raisons essentiellement politiques et économiques, de se donner une dimension impériale. Ce n’est pas par hasard que nous assistons depuis les années quatre-vingt dix à une tentative d’imposer l’anglais dans les textes juridiques, économiques, commerciaux, culturels pour contraindre les gens à parler leur langue.
        J’invite sur ce point les lecteurs à prendre connaissance du remarquable combat mené par Albert Salon – fondateur et président du Forum francophone international-France (FFI-France) et président de la commission Langue française et francophonie du Forum pour la France – avec l’association Défense de la langue française. Au même titre que les Canadiens ou les Mexicains, les habitants des Etats-Unis habitent le continent Américain mais sont des Etatsuniens.

         
  6. Les candidats qui ne composaient pas avec l’Islam est prônaient la REEMIGRATION, à savoir H de Lesquen et R Camus, n’ont pas pu se présenter

    Même votre égérie prévoit l’assimilation de l’envahisseur déjà installé « y’a bon la France » et s’est faite adouber par le meilleur client de la CAF, le grand Cadi de Mayotte
    Pour ma part je ne quitterais la France que les pieds devant et j’ai confiance dans mon expérience militaire pour ne pas faire le voyage seul

     

Laisser un commentaire