SORTONS LES SORTANTS !
ADIEU HOLLANDE !
(Marc Le Stahler)

  • Après 5 années passées à subir Hollande, qui a su gérer la France avec le succès magistral que l’on sait sur les fronts – entre autres – de l’économie et du chômage…
  • Après la fracture sociétale provoquée sournoisement pour complaire à une minorité qui n’en demandait d’ailleurs pas tant…
  • Après l’écrasement fiscal des classes moyennes annoncé et brillament réalisé…
  • Après la diabolique invasion migratoire et tous ses débordements, dont on ne perçoit encore que la face visible (la suite est attendue en ce printemps et elle risque d’être gratinée)…
  • Après des années de laxisme judiciaire, où délinquants et criminels furent mieux traités que les victimes par une garde des Sceaux haineuse de la France et revancharde d’une histoire révisée et frelatée…
  • Après un interventionnisme militaire tous azimuts associé, pour faire bonne mesure dans la démence, à une gestion restrictive et calamiteuse du budget de la Défense…
  • Après les odieux bains de sang islamistes de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Nice, après les égorgements de Magnanville et de Saint-Etienne du Rouvray…
  • Après cinq années d’erreurs, de mépris et de provocations d’un des pires chefs d’État que la France ait connu, et qui se targue avec culot de la laisser dans un état meilleur que celui dans lequel il l’a trouvé (lire la vidéo ci-dessous)…

http://www.elysee.fr/videos/discours-sur-l-engagement-citoyen-a-crolles/

  • Après tous ces désastres, après tous ces malheurs, le peuple de France était en droit d’attendre, démocratiquement mais avec une impatience justifiée, non pas seulement une simple alternance, mais un changement radical de cap, une espérance réelle, l’arrivée au pouvoir d’une équipe solide et compétente, portée par l’amour de la Patrie et de la volonté farouche de redresser la France ou peut-être, plus simplement encore, de la sauver…
  • Après tous ces malheurs, il a fallu que des imbéciles malfaisants inventent, pour « faire moderne », les « primaires », hérésie absolue dans notre système constitutionnel imaginé par le fondateur de la V° République.

Une primaire à 2 tours, à laquelle s’ajoute une élection présidentielle à 2 tours, soit 4 tours de scrutin, quand les USA (que nos autoproclamées « élites » voulaient stupidement copier) ne prévoient qu’une primaire par état et un seul tour de scrutin lors du vote final (le vote des grands électeurs ne faisant que confirmer ensuite le choix du peuple).

Le peuple français, exaspéré, a su dire avec force au personnel politique ce qu’il pensait de lui, en renvoyant dans leurs foyers les favoris du système politico-médiatique et sondagier.

La Présidentielle est une chose, les Législatives en sont une autre. On n’en parle pas trop, mais pour les parlementaires, les enjeux sont énormes. Les petits arrangements entre amis fonctionnent à plein régime, permettent de réserver des circonscriptions à des partis qui n’auraient aucun siège dans un scrutin uninominal à 2 tours (les écologistes et les centristes en savent quelque chose). Ce sont ces petites magouilles avant scrutin qui font que le FN n’a aujourd’hui que 2 élus avec 25 % des voix.

Derrière les « recompositions », les trahisons, les ralliements qu’on observe actuellement, il y a évidemment les basses manœuvres liées aux investitures pour les législatives de juin. Où est l’intérêt de la France dans ces combines ?

Cramé jusqu’à l’os, Hollande a compris sur le tard qu’il n’avait aucune chance de figurer au 2ème tour. Il a alors inventé de toutes pièces un Macron qui lui sert de clone (ou peut-être a-t-il pris le train en marche, les historiens nous éclaireront un jour à ce sujet). Tout en laissant le PS moribond s’embourber dans la désignation d’un candidat sans relief mais totalement délirant dans son projet grotesque de « revenu universel » et de poursuite de l’islamisation heureuse de la France.

Tout cela, compliqué par un trotsko-stalinien nostalgique et illuminé, entré par effraction en politique en 1978 et qui se prétend un homme neuf.
Pour plus de précisions, adressez-vous à Claude Germon, ancien maire de Massy ou lisez cet article du Figaro qui en dit long sur le personnage.

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/08/12/01002-20120812ARTFIG00159-quand-melenchon-est-devenu-le-benjamin-du-senat.php

Un illuminé qui rêve du Grand Soir, d’abattre la Vème République et d’instaurer une « démocratie populaire », panachée de castrisme, de Corée du Nord et de l’ex Allemagne de l’Est. Mais qui se fera sans doute un plaisir de rallier au 2ème tour (s’il n’y est pas lui-même, ce qu’à Dieu ne plaise) l’adversaire de Marine Le Pen au nom de la sacro-sainte « discipline républicaine » (qui fonctionnera sans doute beaucoup plus difficilement cette fois-ci).

À droite, Sarkozy et Juppé éliminés, il fallait abattre Fillon. La chose était aisée, les hommes politiques de cette France du XXIème siècle ayant le mépris de l’argent public chevillé au corps. Conséquence directe de l’ENA, conçue au départ pour former les « grands commis de l’État », et qui est devenue de fait une fabrique de personnel politique, pour l’exécutif comme pour le législatif. Dérive facilitée par la désastreuse « mise en disponibilité » permettant à tout haut-fonctionnaire de conserver bien au chaud son poste de Conseiller d’État, d’Inspecteur des Finances ou d’Administrateur Civil pendant ses mandats électifs successifs. Et de le retrouver (avec les augmentations indiciaires, excusez du peu) quand il perd une élection, voire en fin de carrière comme l’ont fait Juppé et Fabius.

Il fallait aussi abattre Marine Le Pen, avec les mêmes manœuvres consistant à faire passer pour du vol d’argent public ce qui n’est « que » de l’abus moral et un manque éthique, ce qui est devenu un sport national. Mais, pour nos « zélites », Marine était moins dangereuse que Fillon, grâce au « plafond de verre », conséquence directe de la « discipline républicaine ».

Hollande… Petit pays venteux en dessous du niveau de la mer du Nord qui fleure bon les embruns et le fromage, planté de polders et de moulins romantiques. Mais un patronyme qui claquera comme un drapeau sale et déchiré de cette page de notre histoire de France que nous allons refermer avec un soulagement non feint. Un homme banal, sans conviction, l’air andouille, faux-jeton et empoté, qui avait décidé avec sa compagne de l’ENA d’entrer en politique « pour gouverner » et non pour faire aboutir un projet pour son pays. A tel point qu’il confiait (déjà) en 1986 à un journaliste que, 10 ans plus tôt, il eut été gaulliste !

Édifiant…

Comme cette mascarade sur RTL, indigne d’un homme d’état (dévoilée par André Bercoff) où il se faisait passer en 1983 pour un certain « Caton », prétendu leader… de la droite ! Pauvre mariole…
Voir à ce sujet la vidéo n° 5 de notre vidéothèque si ce n’est pas déjà fait…

http://www.minurne.org/?page_id=592

Ainsi donc, non content d’avoir sali, appauvri, dégradé et pollué notre France pendant 5 ans, constatant l’incapacité dans laquelle il était de se présenter pour un second mandat (ce qui était pourtant son vœu le plus cher), ce politichien d’un autre âge s’est engouffré dans le projet grand-guignolesque d’infliger à la France cinq nouvelles années de décadence sous l’égide de son clone Macron.

« Macron, c’est Hollande en mieux, c’est-à-dire en pire » aurait dit sournoisement Aquilino Morelle, vengeance comme une autre, pour l’ancien conseiller élyséen viré pour une rocambolesque histoire de cirage de pompes (au sens propre, si j’ose dire).

Il faut reconnaître que, de « l’île » de la Guyane à « l’introuvable culture française », en passant par ce « crime contre l’humanité, véritable barbarie » commis par la France en Algérie (nos amis Pieds Noirs ont apprécié), ce jeune coq amateur de couguars ne fait pas dans la dentelle ! Quoi que…

Prêt à tout (mais bon à quoi ?) il se prépare à gouverner sans vergogne dans un spectre politique largement renouvelé, allant… d’Alain Madelin à Robert Hue en passant par Cohn-Bendit, flanqué de l’inévitable Bayrou, sorte de mort-vivant qui sort de son tombeau tous les 5 ans pour vampiriser la campagne présidentielle.

Adieu Hollande et ses sbires, pour ce quinquennat grotesque et sanglant.

Qu’ils aillent au diable, qu’ils n’auraient jamais dû quitter…

Et que le président sortant soit jugé pour tous ses méfaits, dont la divulgation de secrets défense à des journalistes… 

Et un dernier merci aussi aux 18 millions d’électeurs qui ont élu cet abruti en 2012, pour des raisons obscures (si l’on excepte une haine viscérale contre Nicolas Sarkozy) et qui se préparent − pour une bonne partie d’entre eux − à voter pour le télévangeliste François Macron (ou Emmanuel Hollande, comme vous préférez).

Dans à peine 3 semaines à peine, les électeurs auront donc éliminé 9 candidats qui seront privés de 2ème tour.

En espérant que la cote du crypto-trotskiste Mélenchon se dégonflera comme elle le fit en 2012 (les sondages le situaient alors à 15 %, il ne fit « que » 11% − ce qui est d’ailleurs déjà assez délirant).

Il reste à faire en sorte que la baudruche Macron explose comme le Hindenburg à l’atterrissage et nous aurons un choix ouvert pour le 2ème tour : Marine ou Fillon.

Et que le meilleur (ou la meilleure) gagne ! 

Ensuite, pour le 3ème tour, c’est-à-dire les Législatives, il faudra à coup sûr envoyer un maximum de députés FN à l’Assemblée Nationale, d’où ce parti est quasiment interdit de séjour depuis 30 ans, malgré une audience largement supérieure à celle des centristes et des écologistes qui sont, eux, largement surreprésentés.

Comme on disait jadis « SORTONS LES SORTANTS ! »

Marc Le Stahler

 

10 réflexions au sujet de « SORTONS LES SORTANTS !
ADIEU HOLLANDE !
(Marc Le Stahler)
 »

  1. Je pense que le, les sortir ne serait pas suffisant.
    il (ils) a (ont) purement racketté les Français et à se titre ils doivent les rembourser avec intérêts.
    Je ne sais pas si cette vidéo avait déjà été diffusée sur le site.
    https://www.youtube.com/watch?v=_Z3Hx14QkbY

    Elle était déjà très évocatrice du personnage.
    Ce que nous vivons et avons vécu confirme bien les propos du grand Charles à savoir :

    « Les gens de gauche ont rarement de grands projets. Ils font de la démagogie. Et se servent des mouvements d’opinion. La gauche tire le haut de la société vers le bas, par idéal d’égalitarisme.
    C’est comme ça que l’on a fini dans l’abîme en 1940….. Les socialistes sont d’éternels utopistes, des déphasés, des apatrides mentaux…
    Ils gaspillent toujours la plus grande partie des crédits. On ne les a jamais vus dépenser efficacement les crédits … Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes ….
    Parce qu’ils sont incapables, Ils sont dangereux …. »

    Pas une ride à ces propos et l’abime de 1940 est en train de se renouveler.

    Alors …. Un grand coup de nettoyage s’impose car la France éternelle mérite mieux

     
  2. Defendrenosracines, qui a la même vocation que Minurne à pallier l’incompétence ciblée des médias ennemis de la vérité, informe tous ses abonnés des nouvelles du front (pas forcément National).
    Il est donc bon pour Marine que Fillon soit blanchi des attaques initiées par le vilain CANARD enchainé au pouvoir en place, car elle est dans le même cas mais jugée moins dangereuse que lui.
    Ce dernier aurait pu hier au soir dire qu’il était blanchi quand le triste sir Hamon l’a injuriée, mais il ne l’a pas fait et.. je me demande pourquoi.
    Marine à eu son lot d’injures également, au point qu’elle devrait bénéficier du double de temps de réponse, mais j’ai la satisfaction de constater que la majorité des autres candidats ont repris SON idée de sortie indispensable de l’Europe si la France veut survivre.
    Mais pas Fillon ni ce Macron (toujours d’accord avec tout le monde) car ils sont tous deux pour la continuité de cette Europe qui part en fumée petit à petit, car ils mangent à la même gamelle.

     
  3. L’attaque contre Fillon fait Flop n’en déplaise à ceux qui l’ont traîné das la boue y compris dans son camp:
    objet: TR : FILLON BLANCHI : Le Parquet financier ne poursuit plus FILLON pour emplois fictifs !

    « Les média n’en parlent Pas !
    Le Parquet financier ne le poursuit pas pour emploi fictif
    Communiqué de M. Jean Paul Garraud, Avocat général près la Cour d’appel de Poitiers:
    > > > L’ouverture d’information est faite contre X . « 

     
    • Pénélope Fillon a été à son tour mise en examen le 28 mars à l’issue de son audition par les juges d’instruction qui enquêtent sur ses possibles emplois fictifs à l’Assemblée nationale…

       
  4. « Et un dernier merci aussi aux 18 millions d’électeurs qui ont élu cet abruti en 2012,… »

    Ma profession me permet de discuter avec beaucoup de gens.
    Quand j’ai osé demandé à mes nombreux interlocuteurs s’ils étaient satisfaits de Hollande, aucun d’entre eux n’avait voté pour lui..
    Le malheur est que ces 18 M de crétins sont toujours là car ce sont eux les vrais responsables du déclin de la France depuis tant d’années, et non les politiques qui profitent de leur bêtise.
    Nivellement par le bas, quand tu nous tiens..

     
  5. Nul besoin de le « sortir »; il s’en va piteusement, mais comme tous les faibles et les lâches, il doit jeter son venin ! En l’occurrence Micron son avatar (qu’il croit… car cet avatar est plutôt le Golem d’Atali, Minc et la banque qui le mettront aux ordres si par malheur il passait)! Avec Raël-Micron Hollandeleminable croit prendre sa revanche sur la France qui l’a démasqué, valls, et hamon, puis trouver dans le gamin illuminé un appui pour un futur poste grandiose dans cette Europe de fourbes !!
    Non! le problème n’est plus cette sangsue malodorante mais cet avatar au cerveau dérangé: Micron; ce type qui déclare qu’il n’est nul besoin d’un programme, mais de vision !! un type qui au moment ou un feu menace sa maison dit qu’il faut repeindre la cuisine!! un type sans personnalité dont la vie a été décidée par sa cougar, ensuite par Jouyet, puis par Attali et minc et pour finir par hollandeminable ! Micron c’est juste une petite frappe fragile, mégalo, girouette, sans ossature mais, parcequ’aux ordres de ces forces obscures , terriblement dangereux !! Beaucoup plus dangereux que l’ectoplasme qui l’a inventé !! Si un patriote avait par malheur le cancer du pancréas, son dernier geste pour sauver la France serait qu’il aille saluer ce pinocchio dont personne ne soupçonne la dangerosité !!
    Mais nous n’oublierons bien sûr JAMAIS les bonnie and Clyde de malheur qui par arrivisme ont blessé gravement la France: hollande et Ségolène !

     
  6. Si Hollande était la peste, Macron – son ersatz, sera le choléra.

    Alors, est-ce judicieux de choisir après la peste, le choléra ?

    Ne serais-ce pas mieux d’envoyer ces deux vilains cacas – pardons, ces deux vilains cocos – dans la fosse sceptique ?

     
    • Plus d’inquiétude au sujet de ce prédateur inconsistant, il s’est tiré des balles dans le pied lors de ses récents « meetings  » .
      Le clou pour moi fut à celui de Marseille.
      En dehors des « Macron président » de sa claque ( qu’on voudrait lui administrer comme à Valls), c’est quand il prit dans les bras une mignonne petite beur _qui ne pensait qu’à se barrer, on la comprend_ pour montrer aux bonnes gens de Marseille, cité très « mélangée » dont il voudrait capter les voix, son incapacité à faire ne serait ce qu’un peu la nounou.
      Et il vise à être président d’une République.. déjà devenue un « chouia » bananière.

       

Laisser un commentaire