A CEUX QUI N’ONT RIEN COMPRIS – ET QUI VOUDRAIENT TOUJOURS NE PAS COMPRENDRE – (par le général Antoine Martinez)

Share Button

000 general-antoine-martinez

Les événements dramatiques que vient de traverser la France doivent provoquer le réveil de notre peuple qui depuis de trop nombreuses années n’a pas son mot à dire sur l’immigration qu’on lui impose et donc sur son avenir, la classe politique ayant décidé qu’elle était seule à détenir la vérité et donc à pouvoir décider. Cette dernière est pourtant responsable, par son manque de clairvoyance, son absence de courage, son déni des réalités et sa carence en matière de vision à long terme du monde de ce qui vient de nous frapper. Il n’y a, en effet, pas de mot pour qualifier les actes de barbarie que notre pays meurtri vient de subir. Mais au-delà des personnes qui ont été lâchement assassinées, c’est Voltaire qu’on assassine, c’est la France qu’on veut mettre à genoux, c’est nous tous qu’on attaque, c’est toute notre histoire, notre culture, nos valeurs, notre héritage spirituel qu’on veut détruire et c’est donc toute l’Europe et le monde épris de liberté qui est visé et concerné. Alors devant une telle évidence, nos élites politiques et une grande partie de nos médias vont-ils continuer à nier un vrai problème – l’islam – et à qualifier de problème ceux qui sonnent le tocsin ?

Il ne suffit pas de décréter un deuil national, de mettre les drapeaux en berne, de rassembler le peuple dans la rue dans une manifestation unitaire pour tout résoudre. Nos gouvernants ne doivent d’ailleurs pas croire que ce rassemblement historique du 11 janvier constitue une marque d’adhésion ; au contraire, elle démontre l’échec du politique et un début de révolte. Mais ne nous berçons pas d’illusions. L’émotion, la compassion, l’indignation ne suffiront pas. Les islamistes s’en moquent car ils savent que le ver est à présent dans le fruit, bien installé, après une quarantaine d’années conduites de façon insensée et suicidaire par nos élites politiques en matière d’immigration, sans qu’à aucun moment elles aient pris la mesure du danger pour la nation. Les Français doivent donc savoir que cela va dorénavant être difficile et douloureux car il faut qu’ils s’attendent malheureusement à verser du sang et des larmes.

Un trop grand nombre de nos compatriotes, croyants ou pas, mais imprégnés des valeurs chrétiennes qui sont universelles, pensent encore qu’un tel ennemi peut être raisonné et amené à changer en proclamant l’amour du prochain. Ils sont victimes de leur culture ouverte aux autres mais qui est devenue une faiblesse exploitée par les barbares. Qu’ils méditent cette phrase de bon sens : « Comme tous les pacifistes, vous pensez que c’est vous qui désignez l’ennemi. Or, c’est l’ennemi qui vous désigne. Et s’il veut que vous soyez son ennemi, vous pouvez lui faire les plus belles protestations d’amitié. Du moment qu’il veut que vous soyez l’ennemi, vous l’êtes  » (Julien Freund).

Qu’on le veuille ou pas, nous sommes l’ennemi déclaré des islamistes, et ce depuis longtemps déjà, mais nos élites politiques ne le savaient pas. Elles viennent seulement de l’apprendre, ignorant qu’elles avaient elles-mêmes, par leur laxisme, créé des bombes à retardement. Dans ces conditions, il faut être réaliste, seules deux solutions se présentent : la soumission ou la révolte, une révolte qui doit impérativement être menée maintenant – il serait temps – par la classe politique qui, il faut le souligner, s’est suffisamment soumise jusqu’à présent aux exigences d’une immigration de plus en plus hostile à nos valeurs, à nos modes de vie et à nos traditions.

Mais cette révolte doit conduire à l’adoption de mesures claires qui devront être appliquées fermement et sans états d’âme. Ne pas le faire serait criminel pour l’avenir de notre nation. Ne pas le faire pourrait mener à l’affrontement, à la violence, à la guerre civile. Il faut donc tirer les conséquences de ces événements dramatiques et nommer clairement et rapidement non pas l’adversaire mais l’ennemi. Il ne s’agit pas de terroristes mais d’islamistes radicaux fanatisés; il ne s’agit pas de Daech mais de l’Etat islamique. Que cela plaise ou pas, c’est le mot islam qui est commun à tous ces barbares qui s’en réclament d’ailleurs. C’est pour cela qu’il est difficile de ne pas considérer l’islamisme comme étant l’intégralité de l’islam, car l’islamiste applique le Coran et les hadiths à la lettre. L’islamiste est donc le bon musulman. Et si on « raisonne  » en bon musulman, c’est la Charia qui a été appliquée en punissant Charlie hebdo. Il n’y a donc aucune discussion, aucune négociation possible avec ce fascisme vert. Nos gendarmes et nos policiers ont réussi à neutraliser ces trois premiers fous de Dieu. La justice est ainsi passée par les armes et personne ne s’en plaindra.

Cela dit, quand on écoute depuis ce drame nos responsables politiques interrogés par les médias, on ne peut être que consterné par tant d’aveuglement, par un tel déni des réalités, une telle constance à n’énoncer que des lieux communs et une telle incapacité à envisager des réponses adaptées à la menace. C’est pourtant notre Patrie et notre Nation qui sont en danger ! Manifestement, ils n’ont toujours rien compris. Il est donc à craindre que passé ce premier choc, incapables de s’unir sur un sujet vital, droite et gauche confondues continuent à se déchirer, à repousser les décisions, à tergiverser alors que l’ennemi, lui, continue à avancer. Il faut cependant qu’ils prennent garde : si rien n’est fait et si d’autres événements dramatiques se produisent, le peuple de France pourrait ne pas leur pardonner et ils risquent d’être balayés en 2017. Le Premier ministre l’a probablement compris mais son beau discours à l’assemblée nationale reste un discours qui n’annonce que des améliorations de mesures qui sont déjà plus ou moins appliquées. En fait, comme d’habitude, on ne cherche à traiter que les symptômes et non pas les causes. Il faut aujourd’hui avoir le courage de nommer la cause – non pas l’islam de France mais l’islam en France et plus largement dans les pays démocratiques et en Europe en particulier – et accepter les conséquences logiques à en tirer.

La cause

Si certains de nos compatriotes d’origine musulmane ont réussi à s’intégrer – et ils sont nombreux – c’est qu’ils ont compris au fond d’eux-mêmes que c’est leur culture qui maintient un milliard et demi de musulmans dans le monde dans la misère et l’obscurantisme. Alors il y a les uns, intégrés, voire assimilés, certains pratiquant leur foi discrètement, d’autres pas du tout, d’autres étant athées, quelques-uns s’étant même convertis au christianisme, ayant décidé d’adhérer à nos valeurs. Et puis, il y a nos frères harkis que notre mère patrie a abandonnés et maltraités alors qu’ils s’étaient battus pour elle. Ils ont également droit à notre respect, à notre reconnaissance et à notre protection. Les uns et les autres qui sont nos frères ont choisi la France et ses valeurs. C’est pour cela qu’ils réussissent.

Mais le choix, ou le non-choix, c’est à dire le laisser-faire en matière de flux migratoires extra-européens associé au regroupement familial décidé il y a quarante ans, les régularisations massives (en 1981 et 1997) et régulières (au moins 30 000 chaque année) de clandestins (ce qui implique le regroupement familial dans la foulée), l’acceptation de la double nationalité pour les non-européens, l’acceptation sur notre territoire de la polygamie (50 000 familles concernées, ce qui représente au moins 500 000 personnes), l’acquisition automatique de la nationalité française à 18 ans (85 000 chaque année), l’instauration de prestations sociales comme l’Aide Médicale d’État (AME) véritable pompe aspirante, la non-expulsion des clandestins (aucun chiffre disponible mais on peut les estimer sans risque d’erreurs à plus de 500 000 présents sur notre territoire) ou des déboutés de demande d’asile (65 000 chaque année), c’est à dire la non-application de la loi républicaine, conduisent notre pays à la catastrophe que ce soit sur le plan économique ou sur le plan identitaire et donc menacent sérieusement son unité.

Alors, pourquoi le ver est-il dans le fruit ? Tout expert sérieux ne peut que constater que, compte tenu de ce qui précède, c’est l’équivalent de 8 à 9 millions de musulmans (français ou étrangers) qui sont présents sur notre territoire qui n’en comptait que 400 000 en 1962 (!). Mais, diront certains, les trois-quarts des musulmans sont pacifiques. On voudrait bien le croire. Mais cela fait tout de même un quart soit au moins 2 millions qui ne le sont pas. On le constate d’ailleurs tous les jours et la meilleure preuve en est, alors que notre pays vient d’être frappé par les fanatiques, la réaction des jeunes, de tous âges, issus de l’immigration qui ont refusé de s’associer à la minute de silence en hommage aux victimes. Comment expliquer que des jeunes de 9 ou 10 ans (!) aient une telle attitude ? Comment peut-on faire l’apologie de ces actes barbares ? C’est bien que leur « éducation », celle qu’ils  » reçoivent  » de leurs parents les maintient dans la haine et les forment au rejet de nos valeurs et de nos principes de vie. Mais c’est aussi la faute de l’Éducation nationale, et donc de l’État, qui par la politique insensée suivie a fabriqué des freins puissants à leur intégration.

Cette politique suicidaire pour la cohésion nationale a pourtant été dénoncée par deux rapports du Haut Conseil à l’Intégration (en 1990 et 2010) sans que cela n’émeuve aucun de nos ministres de l’Éducation nationale pendant toutes ces années. De plus, on ne peut que condamner le rôle critiquable de nos élites politiques déterminant avec les lois mémorielles sélectives et l’instrumentalisation de l’histoire avec des conséquences extrêmement néfastes. Ils n’ont fait qu’injecter le poison de la haine à cette jeunesse issue de l’immigration appelée à devenir automatiquement française.
Comment expliquer que 25 % des 18 à 35 ans dans notre pays aient une opinion favorable à l’État islamique ?
Comment expliquer la présence dans nos cités de milliers de djihadistes dangereux qui ont fait allégeance à l’État islamique ?
En fait, tout cela est cohérent car 25 % des naissances sont d’origine immigrée et confirme bien que le ver est dans le fruit. Mais cela n’a surtout pu se produire qu’en raison des principes mortifères que véhicule l’islam.

Car, non Monsieur Lang, l’islam n’est pas une religion de paix et de lumière. Si c’était le cas, cela se saurait. Lisez donc le verset 29/sourate 9, par exemple.
Non Monsieur le Président de la République l’islam n’est pas compatible avec la démocratie. La Cour Européenne des Droits de l’Homme n’a-t-elle pas jugé en 2003 que la Charia était incompatible avec les principes démocratiques ?

Écoutez donc le maréchal Abdel Fattah al Sissi, actuel président de l’Égypte, qui vient, lui, contrairement à vous, de mettre en cause le dogme islamique, tout le dogme islamique et pas seulement l’islam radical. Il vient de le faire dans l’un des lieux les plus importants de formation d’imams. Il dénonce l’islam pour la situation consternante de naufrage dans laquelle se trouve le monde musulman, et il ne blâme personne d’autre. Il affirme que la peur et le rejet de l’islam qui existent dans le reste du monde viennent de l’islam lui-même et sont une peur et un rejet qui sont fondés. Et il en appelle non pas à une réforme, mais à une révolution (!).

 » Ce corpus de textes et d’idées que nous avons sacralisé depuis de nombreuses années, au point que s’en éloigner est devenu presque impossible, suscite l’hostilité à notre égard du monde entier (…) Il est impossible que la pensée que nous tenons pour la plus sacrée puisse faire de l’entière communauté des croyants une source d’anxiété, de danger, de meurtre et de destruction pour le reste du monde (…) Est-il concevable que 1,6 milliards de personnes puissent penser qu’elles doivent tuer les autres membres de l’humanité, qui compte sept milliards de personnes aux fins de pouvoir vivre?… Je dis ces mots ici à Al Azhar, devant cette assemblée d’ulémas (…) Tout ce que je vous dis, vous ne pouvez pas le comprendre si vous restez coincés dans cet état d’esprit. Vous devez sortir de ce que vous êtes pour être en mesure d’observer et de réfléchir dans une perspective plus éclairée. Je dis et répète que nous sommes face au besoin d’une révolution religieuse. Vous, les imams, êtes responsable devant Dieu. Le monde entier, je le répète, le monde entier attend votre prochain mouvement (…) car la communauté des croyants est ravagée, détruite ; elle est perdue, et elle l’est à cause de nous » .

Nos médias se sont bien gardés de rapporter ces propos pourtant éclairants. Ils constituent un camouflet cinglant pour nos responsables politiques qui courtisent l’islam.

Les conséquences à en tirer


Les événements dramatiques que nous venons de vivre devraient donc logiquement réveiller l’ensemble de la classe politique et conduire nos dirigeants à prendre conscience de la gravité de la situation et à admettre enfin le problème que pose l’islam qui constitue une menace sérieuse pour nos sociétés démocratiques. La réflexion doit donc être engagée, rapidement et sans tabou, sur des mesures adaptées à cette menace qui ne doit pas être considérée comme un simple problème de terrorisme. Car il ne s’agit pas de terrorisme. Non, Monsieur le Président de la République, il ne s’agit pas de terrorisme.
«  Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde «  écrivait Albert Camus.

La menace est d’une tout autre nature. Il s’agit d’une guerre déclarée par l’islam radical à la démocratie, et en particulier à la France. Le Premier ministre l’a lui-même reconnu. Il faut donc en tirer les conséquences. Il appartient, bien évidemment, à la classe politique, majorité et opposition, de s’entendre pour déterminer les mesures les plus appropriées et les plus efficaces. Mais cette classe politique qui ne s’est pas illustrée jusqu’à présent par sa clairvoyance et son sens de l’anticipation permettra à un citoyen fidèle à son héritage historique, spirituel et culturel et attaché aux principes et aux valeurs qui en sont issus de formuler quelques suggestions, non exhaustives, qui peuvent faire l’objet de réflexions et de critiques car, bien évidemment, personne ne détient la vérité. Elles visent à lutter contre la barbarie et à essayer de rompre ce processus criminel engagé à marche forcée qui conduit à la fracture de notre identité, car non, nous ne voulons pas de cette  » identité heureuse  » forcée que certains préconisent par lâcheté.

Tirons les enseignements de l’histoire et prenons l’exemple du Kosovo, cœur historique de la Serbie, qui est récemment devenu indépendant par la volonté d’une population devenue majoritairement musulmane du fait de l’immigration albanaise dont le taux de natalité était supérieur à celui des Serbes. Que nos responsables politiques prennent conscience du fait que la démographie peut constituer une arme redoutable.

Il convient donc de distinguer deux volets ou deux types d’actions: les premières constituent un arsenal de mesures qu’on pourrait qualifier de classiques, ciblées et aménagées, qui doivent répondre au principe de prévention/répression. Ce sont celles qui s’appliquent aux symptômes. Les secondes, d’une autre nature, doivent répondre au principe de précaution et permettre d’engager dans le temps un processus indispensable qu’on pourrait qualifier de « désislamisation «  à l’inverse de ce qui s’est produit au cours de ces quarante dernières années. Ce sont celles qui s’appliquent aux causes et qui doivent faciliter, voire inciter ceux qui ont des difficultés à s’intégrer ou qui refusent nos principes, nos valeurs et nos traditions à quitter la France.

Parmi les premières,

– il serait urgent de déclencher des opérations «  coup de poing «  dans les cités répertoriées dans la liste des zones de non-droit connues en décrétant localement et temporairement l’état d’urgence pour permettre leur bouclage avec l’aide de l’armée, le temps que les forces de sécurité et de police y effectuent la fouille systématique de tous les véhicules qui s’y trouvent, de tous les garages, de toutes les caves, de tous les appartements de chacun des immeubles concernés. La récupération d’armes de guerre de toutes sortes ainsi que de drogues serait miraculeuse et permettrait l’arrestation et la neutralisation de centaines d’ennemis de la République ; par ailleurs, les familles concernées doivent être expulsées dans leur pays d’origine ;

– nos candidats djihadistes au départ ne doivent pas être empêchés de partir. Il faut simplement bloquer les mineurs en rétablissant l’autorisation parentale pour quitter le territoire. En revanche, on doit empêcher les djihadistes de rentrer, par exemple en prononçant des condamnations lourdes par contumace et en les privant de la nationalité française lorsqu’ils ont une double-nationalité;

– la justice doit se montrer plus sévère et implacable à l’égard de tous ceux qui prêchent la haine ou qui participent à des actions violentes, y compris les incendies «  festifs «  de voitures. Et il est essentiel de responsabiliser les parents en frappant là où cela fait mal, c’est à dire au portefeuille en supprimant les allocations familiales ou autres prestations et en leur imposant des amendes lourdes. En outre, les peines doivent être exécutées en totalité sans possibilité de réduction. Cela permettra d’éviter de donner à des Coulibaly l’occasion de tuer alors que, condamné à 5 ans de prison en 2013, il aurait dû se trouver en cellule ; nous avons là l’exemple d’une faute majeure commise par notre Justice ;

– l’isolement des islamistes radicaux en prison doit être étudié pour éviter la contagion et la radicalisation des autres détenus ; il faut envisager la mise en place de systèmes empêchant l’introduction ou l’utilisation de téléphones portables ou d’ordinateurs dans les établissements pénitentiaires ;

– il faut instituer un contrôle renforcé de l’internet et des réseaux sociaux qui sont de plus en plus utilisés pour endoctriner, recruter, propager des discours de haine des juifs et des chrétiens avec des passages à l’acte ;

– à l’école, il devient urgent et il est impératif d’appliquer les préconisations du Haut Conseil à l’Intégration ignorées jusqu’ici en supprimant notamment les Enseignements de la Langue et de la Culture d’Origine (ELCO) véritables freins à l’intégration, en rétablissant l’autorité des maîtres, en refusant tout compromis en matière d’enseignement et de mixité. Et il faut rendre les parents – tenus de suivre des cours spécifiques de langue française et de civisme – responsables de tout manquement à ces prescriptions en supprimant, si nécessaire, les allocations familiales, voire en expulsant ces familles vers leur pays d’origine ;

– envisager, sinon un retour du service militaire, un système comparable dans l’esprit visant à inculquer les valeurs de la République, le goût de l’effort, l’esprit de corps, le sentiment d’appartenir à une nation ;

– renforcer nos services de renseignement en moyens humains et matériels et faciliter leur travail ;

– créer une agence européenne de renseignement (car l’ensemble de l’Europe est concernée) qui centraliserait les données sur les islamistes, en s’appuyant peut-être sur des structures européennes déjà existantes comme Interpol et Europol ; réétudier le fonctionnement de Schengen.

Parmi les secondes,

– envisager rapidement la refonte complète de notre politique d’immigration en restreignant dorénavant l’entrée de ressortissants de pays hostiles à nos valeurs et notamment à la laïcité ;

– stopper immédiatement le regroupement familial ;

– entreprendre la refonte de notre code de la nationalité avec notamment la suppression de la double nationalité pour les non-européens, la suppression de l’automaticité de l’acquisition de la nationalité française à 18 ans pour les enfants d’immigrés nés sur notre sol, le durcissement des critères pour l’acquisition de la nationalité française par naturalisation ;

– renvoi dans leur pays d’origine des familles polygames ;

– expulsion des clandestins (la scolarisation des enfants ne doit pas constituer une entrave, ils sont clandestins et doivent donc être expulsés) ;

– expulsions des déboutés des demandes d’asile ;

– suppression de l’Aide Médicale d’État (AME) qui est inutile si on applique simplement la loi car un clandestin doit être expulsé ;

– arrêt du cofinancement de la construction des lieux de culte, notamment des mosquées, par les mairies et associations qui ne respectent pas la loi ;

– suppression du subventionnement du culte musulman par la taxe versée aux imams dans les abattoirs halal et interdiction du subventionnement du culte musulman par des pays étrangers (Maghreb, Pays du Golfe) ; ne plus admettre les imams étrangers sur notre sol ;

– application stricte de la loi sur l’interdiction de la burqa, y compris par la force (tolérance zéro) ;

– soumission de l’islam de France aux principes de la République. Ceux qui le refusent peuvent toujours aller pratiquer leur foi dans un pays musulman comme, par exemple, l’Arabie saoudite, le Yémen ou l’Afghanistan. On ne retient personne ;

– au niveau européen, rejeter définitivement la candidature de la Turquie à l’Union européenne ;

La question fondamentale qui est donc posée est celle-ci: devant l’islamisation rapide (en quatre décennies seulement) de nos sociétés européennes et en particulier de la société française due au manque de clairvoyance et de courage politique qui conduisent irrémédiablement à la fracture et à la violence, que comptent faire nos gouvernants et la classe politique dans son ensemble ? N’est-il pas temps d’arrêter ce processus mortel pour notre démocratie et d’en engager un autre pour inverser le cours des choses ? Car notre héritage chrétien, en prônant l’amour du prochain, nous a rendus vulnérables face à d’autres qui n’ont pas une vision aussi angélique du monde. Les réactions violentes dans le monde musulman ces derniers jours doivent nous le rappeler. Mais le rôle du politique n’est-il pas d’avoir une vision à long terme avec suffisamment de recul pour ne penser qu’à l’unité, à la sécurité et aux intérêts de son peuple ?

Nous sommes, certes, dans un État de droit mais dans certaines situations il est nécessaire de prendre des mesures exceptionnelles. Car on ne fait pas de politique avec de bons sentiments. Que nos gouvernants aient le courage, dans un premier temps de faire simplement appliquer la loi qui existe, toute la loi, rien que la loi dans toute sa rigueur. Cela répondra déjà à l’objet d’un certain nombre de propositions évoquées plus haut.

On le constate, ce qu’on attend maintenant de nos gouvernants et de la classe politique c’est le courage d’appliquer des mesures visant à rétablir partout les lois de la République et à refuser les compromis et les dérogations acceptés jusqu’ici par clientélisme. Ceux qui refusent de s’y soumettre sont donc invités et doivent être incités fortement à quitter la France. Ce serait une grossière erreur de renoncer à défendre et à imposer nos valeurs sur notre propre sol.

Le 17 janvier 2015 Général (2s) Antoine MARTINEZ

000 Général Martinez

Le Général Martinez a publié en 2013 un essai dont nous nous sommes fait l’écho sur Minurne « Devoir d’Expression d’un Citoyen (pas) Ordinaire ».
Cet ouvrage peut être commandé chez l’éditeur, à la FNAC, Amazon.fr, librairies Decitre, Chapitre.com

 

Share Button
 

104 réflexions au sujet de « A CEUX QUI N’ONT RIEN COMPRIS – ET QUI VOUDRAIENT TOUJOURS NE PAS COMPRENDRE – (par le général Antoine Martinez) »

  1. Michel Poniatowski : « Nous allons vers des Saint-Barthélémy »
    n 1991, dans son livre-testament intitulé « Que survive la France », l’ancien ministre giscardien Michel Poniatowski écrivait une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer plus de 20 ans après :
    Extrait
    « Cette âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…)
    Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane.
    Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du « cher et vieux pays » dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain.
    Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.
    Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.

     
    • Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux.
      Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’État sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. Où sont les grandes tâches dévolues à l’État ? La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est à l’abandon est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’État. »
      Le livre de Michel Poniatowski, « Que survive la France »
      Nos politocards umps devraient s’en inspirer !

       
  2. Si nous devons trouver un allié pour nous débarrasser de l’islam, pourquoi ne pas compter sur la Russie qui, elle aussi, est engluée dans le problème ukrainien? Ça peut sembler invraisemblable, mais à y regarder de près, c’est réalisable.
    L’oligarchie chez nous est européenne, pour l’immigration et le multiculturisme ; la Russie est contre.
    C’est de ce côté-là que MLP devrait se pencher car elle seule avec le FN elle n’arrivera pas à réformer ce boxon français.

     
  3. Dans ce cas vaillant soldat pourquoi être parti en croisade avec un scénario plutôt qu’avec un fusil.
    Et plutôt que traiter tes propres compatriotes de tous les maux de la terre, montre l’exemple: organise dans ton fief et/ou ailleurs une manifestation patriotique en t’y mettant leader car tu sembles, en effet, être un leader et j’avoue que c’est remarquable d’autant que si j’en juge par ce que tu nous as indiqué tu n’as guère eu la chance d’aller en cette école laïque, maçonnique, etc, etc…
    Moi je te fais la promesse de me rendre à ta manifestation et t’épauler du mieux que je puisse; tu peux donc me contacter en direct sans problème: je répondrais:Présent.

     
    • POUR MR MOQUE TARD !!!
      patriote avec un nom pareil , j ai un doute !!!

      les maitres penseurs de MINURNE on bien de la patience supporter ce genre de propos !!!
      dsl mais une réponse s imposait ,,
      merci ,,,

       
      • Moi vois-tu je ne trouve pas nécessaire de me moquer ni tôt ni tard. Mais vois-tu si ton comportement et ton verdict reposent sur un prénom, cela laisse supposer qu’hélas ton ouverture d’esprit n’est pas très ouverte. Tu imagines sans doute que ton pseudo va convaincre tout le monde de ton engagement? Tu me déçois. Mais je te laisse à toi, et aux autres, supposer que pour être un VRAI patriote il faut avoir une con…sonnance Française.

         
  4. Bonjour à vous tous. J’ai lu votre commentaire « Maginot », je suis tout à fait de votre avis. Nous obtiendrons la liberté de notre pays que par le sang versé car si nous agissons dans le respect des Lois, il nous faudra 2 ou 3 générations!!! Bien sur j’exagère, mais c’est pour « imager ». Bonne journée à tous.

     
  5. bonjour a toutes et a tous , ,
    comme l a si bien dit MARCO , les commentaires à rallonge on en a pas besoin , ce qu il nous faut c est de l action pour faire un bon ménage d printemps !!!
    un général président je pense que ce n est pas la bonne mesure , mais un général au commande de la résistance oui!! et plutot que de nous vanté le temps de l indo de l algé , ou la bas ils on pris une deculotée nos soldats ,, il serait temps de les rapatrilles pour qu il s occupe de ses mécréants , pret à nous défendre ,, les politiques pour ,, heu pourquoi dejas !!! ha oui s enrichir sur notre dos ,, c est de cela qu il ne faut plus ,, et ma foi MR MARTINEZ n en fait pas acte , si c est pour un coup d état et mettre les memes baltringues , pas la peine de risquer sa vie pour eux ,, mais mettre des gents qui serait la , pas pour l argent , mais pour le respect de nos valeurs ,,
    payer 3 a 4 milles euros / mois , sans aucun avantages , sans retraite chapeaux , sans voyage au frais de la princesse , j en connais qui on ses valeurs , avec foi et convictions ,,,
    a quand ce soulèvement ,,bientot peut etre ,, car la situation échappe à vos dirigeants !!!!
    SOLDAT DE FRANCE , LE PEUPLE A BESOIN DE VOUS !!!!

     
    • Je ne tiens pas à t’offenser puisque tous deux avons le même objectif: Sauver la France, sauver notre culture.
      Mais cher compatriote ne raconte pas n’importe quoi: notre armée a été la meilleure armée du monde tant en Indo qu’en Algérie; l’armée pour au moins l’Algérie avait gagné SUR LE TERRAIN (çà il faut que tu le saches) ais aussi bien en Indo qu’en Algérie, elle a été trahie par les politiques, toujours eux.
      Il faut que tu saches que les Officiers de cette époque furent demandés par des grandes puissances, notamment les US, pour former leurs fameux bérets verts et Marines aux techniques de la guérilla.
      Il faut que tu saches aussi que ces fameux Marines de la 6ème flotte avant de partir au Viet-Nam sont venus en Corse s’entraîner avec les Légionnaires et Commandos Marine.
      Stp l’ami ne porte pas de jugements hatifs sans maitriser le sujet; n’imite pas certain « je sais tout ».
      Mais je suis d’accord avec toi sur le fait que ces fameux Généraux qui écrivent feraient mieux de descendre dans la rue.
      Crois-tu ami être mieux formé au combat qu’un Légionnaire, qu’un Commando Marine, qu’un Para des RPIMa? je ne te connais pas et ne doute pas de ton courage, mais cela m’étonnerait. J’espère sans rancune; c’était juste une mise au point.

       
  6. En France, il sont légion les officiers généraux passés par les prestigieuses Ecole de Guerre dans lesquelles on leur a enseigné, non seulement l’art de la guerre mais également les moyens de réussir un « coup d’Etat ».

    Et on voudrait nous faire croire qu’il n’existe pas un seul Général qui soit capable de faire son devoir de militaire en prenant le pouvoir pour sauver la patrie menacée d’envahissement par des terroristes venus aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur ?

    Quand on regarde du côté de l’ Afrique Noire, on compte par dizaines les sous-officiers de l’armée, pourtant moins instruits, mais assez courageux pour risquer leur vie quand il s’agit de mettre un terme au règne des politiciens corrompus.

    A quoi sert-il d’entretenir l’ armée française, si celle-ci s’avère incapable d’empêcher nos politiciens de trahir la Nation française, en lui imposant avec arrogance sur son sol des quantités innombrables d’individus dangereux venus d’une autre culture qui menacent notre sécurité ?

    L’Armée Française doit prendre conscience qu’elle a été délibérément affaiblie par des politiciens corrompus qui ont réduit ses moyens financiers comme une peau de chagrin; les Officiers supérieurs devraient protester, il n’est pas normal que nos forces soient dispersées en Afrique alors que le terrorisme menace la France.

    Un Général volontaire tel que Antoine MARTINEZ devrait se lever pour appeler les citoyens à une manifestation publique en guise…

     
    • Bravo dany; tout est dit;
      Je rajouterais que lorsque Sarko était en Algérie comme Fabius aujourd’hui mettre en place des quotas d’immigration (2 à 300.000 par an) les autorités algériennes (FLN) nous envoient les chômeurs et autres désaxés dont ils ne veulent plus (coup double: ils se vengent et sont débarassés). Ce qui est manifeste c’est, qu’en Algérie particulièrement, la haine pour la France est LE sentiment national !!

       
  7. « c’est la France qu’on veut mettre à genoux, c’est nous tous qu’on attaque, c’est toute notre histoire, notre culture, nos valeurs, notre héritage spirituel qu’on veut détruire et c’est donc toute l’Europe et le monde épris de liberté qui est visé et concerné. Alors devant une telle évidence, nos élites politiques et une grande partie de nos médias vont-ils continuer à nier un vrai problème – l’islam – et à qualifier de problème ceux qui sonnent le tocsin ? »
    Heureusement qu’il y a encore de vrais patriotes qui osent dire la vérité !

     
  8. Pour la bonne tenue de ce site libre, indépendant et ouvert à tous (quasiment sans censure), je demande instamment à tous les contributeurs de respecter scrupuleusement les règles rappelés sur la page « Charte de Minurne » et plus particulièrement :
    – pas d’attaque ad hominem entre lecteurs,
    – pas de propos vulgaires, racistes, xénophobes ou susceptibles d’être interprétés comme tels,
    – s’efforcer d’être le plus concis et succinct possible, éviter les « tunnels de lecture »,
    – tous les avis et jugements personnels apportant un éclairage aux débats sont autorisés, sous réserve qu’ils soient argumentés, étayés et exprimés sans haine.
    Les commentaires doivent être liés au contenu de l’article, apporter un avis ou éclairage complémentaire, ne pas ressasser d’interminables litanies et surtout ne jamais se transformer en règlements de comptes.
    Si certains, qui se reconnaitront pour avoir déjà eu des problèmes de ce genre avec Minurne « 1 », persistent dans leurs dérives, je me verrai contraint de les interdire de commentaires sans autre préavis.

     
  9. Les solutions que vous prônez, mon Général, m’amène aux réflexions suivantes :

    En premier lieu, l’homme politique ayant la carrure, la détermination, l’aura pour réaliser toutes les actions que vous préconisez, hé bien, à mon sens, cet homme politique là n’est pas encore né !

    Bon, admettons que ce Sauveur nous tombe du ciel. Combien de temps lui faudra-t-il pour faire voter les lois que vous citez ? Y parviendra-t-il ? Personnellement, j’en doute d’autant plus, comme vous le soulignez, le temps est compté.

    Admettons. Les lois sont votées et les décrets d’application promulgués. Avec qui et avec quoi les fera-t-il appliquer ? Nous tous savons dans quel état de délabrement avancé se trouvent, et notre armée, et nos forces de police. Qui plus est, toutes deux, infestées de ces musulmans contre qui nous lutterons. Vaste programme.

    N’oublions pas, que, dès la mise en application de ces lois salvatrices, toutes les banlieues des villes de France vont s’enflammer. Avec quels effectifs ce président d’exception fera-t-il face à tous ces foyers insurrectionnels ? Quel genre de combat devront mener ses forces ? Maintien de l’ordre ou action de combat ? Arrêter tous ces insurgés pour les mettre entre les mains d’une justice gangrénée par l’idéologie marxiste ou trotskiste ? Autant vider la mer avec un seau.

    Suite ci-après…

     
    • suite…
      Et je ne parle pas de tous ces Français qui se mettront en travers des forces de police comme bouclier humain pour protéger ces « bons musulmans victimes de notre racisme », comme ils le font actuellement pour défendre, avec succès, les sans papiers, les Roms et s’opposeront demain aux expulsions ! Expulsions dont je me demande bien d’ailleurs comment nous les mettrons en œuvre tant la masse à expulser sera dense.
      Supprimer les aides sociales. Bien sûr ! Déjà, pour qu’un facteur ou un huissier monte dans les étages pour leur remettre le pli recommandé ou leur signifier l’acte, c’est pas gagné. Ensuite, pour compenser le manque à gagner que feront-ils à votre avis ?
      Alors, sauf votre respect, mon Général, moi je pense que tout ceci ne pourra se faire dans le cadre normal d’un pays de droit. Les mesures nécessaires à la survie de notre peuple de France ne pourront être prises que dans le cadre d’une dictature qui fera fi de toutes les oppositions (médias, pacifistes, associations, Union Européenne, ONU…) et de toutes les entraves judiciaires. Encore faudrait-il que l’Europe entière se soulève et prenne les mêmes mesures. Dans le cas contraire, les pays limitrophes à la France serviront de base de repli aux insurgés. Et connaissant le courage de leur homme politique, ils pourront y prospérer et préparer les ripostes. Sans bien sûr évoquer les blâmes, mesures de rétorsion économiques ou autres qu’ils prendront à notre encontre. Poutine en sait quelque…

       
      • suite…
        Quoi qu’il en soit, c’est vers une guerre civile que nous nous dirigeons. Guerre que nous ne sommes même pas sûrs de gagner tant les Français sont pusillanimes.

        Vous citez le Kosovo. La France est le prochain pays sur la liste. Les photos de Syrie, c’est pour demain chez nous.

        Ces propos peuvent vous paraître pessimistes, voire défaitistes, Je veux simplement mettre en exergue les obstacles insurmontables auxquels il faudra faire face dans le cadre d’un « état de droit », du « politiquement correct », des « bien-pensants », des « valeurs droits de l’hommistes », de l’Union Européenne, des chausse-trappes que nous tendrons le gouvernement des USA qui n’a de cesse de vouloir affaiblir « amis » et ennemis, et bien d’autres encore. Ces entraves auxquelles vous n’apportez malheureusement aucun éclairage sur la façon de les anéantir.

        Si quelqu’un parmi vous est d’un avis contraire, j’aimerais bien connaitre ses arguments. Les vôtres aussi mon Général si vous lisez ces lignes.

        Et enfin, pour finir, quel sort devra-t-on réserver à tous ceux, politiques, médias, associations qui ont conduit sciemment la France dans l’abîme ?
        FIN

         
          • Veuillez m’en excuser.
            Quand je lis des solutions dont tout le monde sait très bien qu’on n’a ni les effectifs, ni la logistique pour n’aborder que ces points, je ne peux pas rester coi.
            Compte tenu que la France dénombre 400 banlieues « difficiles » je voudrais bien que l’on m’explique comment y procéder à des opérations « coups de poing » et, surtout, sous quelle forme (judiciaire ou militaire ?) pour n’aborder que ce seul sujet.
            En fait, j’ai cru lire les promesses d’un politique qui se garde bien de chiffrer son programme, comme d’habitude serai-je tenté de dire.

             
    • ben voyons !!!! PRESIDENT !!!
      entre les commentaires de moktar des une et des autres ,,
      voyez vous quelqun vous donner un rdv pour se retrouver à un endroit , prendre des contacts , pouvoir faire notre résistance ,,,
      j aurais bien envie de dire ce que je pense à ce général qui à certainement tous le plaisir de deguster un bon cognac dans sa belle propriété , qu il a gagner grace a nos impots ,,, et en plus vous donne des conseils pour la suite ,,,
      mon cher général , avec tous le respect et l honneur que je vous doit ,, je pense que le temps n est plus aux parlote de pot de chambre , mais a l action ,,, action qu il vous est surement impossible vu que vous etes certainement en retraite , confortable en plus ,,,,,
      on a besoin de sang neuf !!!! du sang qui a envie de voir l avenir ,, d avoir des projets ,
      mon cher général sans vous manquer de respect , il fallait certainement envisager d avoir une action en temps voulu quand VOUS etiez au commandement ,, laisser la salle besogne ce faire par d autres et qui plus est civil n est pas ma ligne de conduite de l honneur !!!!
      je suis patriote et le resterais à vie , je n es qu une patrie ,, Ma FRANCE !!!
      le passé est derriere nous ,,, moi je veux voir devant !!!
      QUI EN EST ??????

       
  10. Je cite le général Martinez :

    « Mais au-delà des personnes qui ont été lâchement assassinées, c’est Voltaire qu’on assassine, c’est la France qu’on veut mettre à genoux, c’est nous tous qu’on attaque, c’est toute notre histoire, notre culture, nos valeurs, notre héritage spirituel  »

    Justement finissons en avec Voltaire et tout les prétendus « lumières » dont les idées ont alimentés une révolution qui à la fin du 18éme siècle et bien avant l’avénement de son enfant bâtard le « socialisme », inaugura la destruction de notre histoire, notre culture et nos principes millénaires en substituant au calendrier grégorien l’an 0 et en jettant les ossements de nos Rois de France dans des fosses communes !

    Quant à Voltaire certains textes écrits par lui de son vivant et adréssé à son ami l’empereur d’Allemagne Frédéric II, révélent qu’il haïssait profondément la France et les Français dont il souhaitait la disparition.

     
    • Concernant « Voltaire » que le général Martinez et bien d’autres citent à tord comme « référence » voici ce qu’il pensait de la France :

      Voltaire adorait le roi de Prusse, Frédéric, il se mettait à plat ventre devant ce roi qui venait de vaincre les Français à Rosbach.
      Il lui écrivait :

      « Vous êtes fait pour être mon roi… délices du
      genre humain. Je rêve à vous, prince, comme
      on rêve à sa maîtresse ! Mon adorable maître.
      Votre Majesté qui s’est fait homme ! »

      Il ajoutait cet ignoble éloge :

      « Notre adorable Frédéric… Mon adorable
      maître… Cet heureux vainqueur de l’Autriche
      et de la France. »

      Et il s’écriait :
      « Sire, toutes les fois que j’écris à Votre Ma
      jesté sur des affaires sérieuses, JE TREMBLE
      COMME NOS RÉGIMENTS A ROSBACH. »

      Parlant des Français, il osait dire :

      Ce peuple sot et volage
      Aussi vaillant dans le pillage,
      Que lâche dans les combats.
      Et enfin, il terminait par cette ignominie à l’adresse de l’armée française :

      « L’UNIFORME PRUSSIEN NE DOIT SERVIR QU’A FAIRE METTRE A GENOUX LES
      FRANÇAIS. »

      Il battait des mains, quand Frédéric, le roi de
      Prusse, appelait les Français, les EXCRÉMENTS des nations.

      Il traînait dans la boue le souvenir de Jeanne
      d’Arc, la sainte héroïne qui sauva la France, et
      la traitait comme la dernière des prostituées.

      Quand il pensait au peuple, il n’avait pour lui
      que des paroles de haine et de fureur.

       
      • Voici la source des propos de voltaire cités plus haut :

        Voltaire, mythe républicain (article de Paul de Cassagnac, 1879)

        http://www.fdesouche.com/554177-voltaire-mythe-republicain-article-paul-cassagnac

        C’est important et même vitale que tout les résistants à l’islamisation de la France prennent connaissance de la véritable nature de ce sinistre personnage que le général Martinez cite comme LA RÉFÉRENCE sur laquelle devrions notre pays MEURTRI devrait encore aujourd’hui s’appuyer pour engager un combat à mort contre tout ceux qui aujourd’hui cherche à l’anéantir.

         
        • J’oubliais cette autre citation du traître voltaire dont tout les collabos qui nous gouvernent aujourd’hui n’auraient pas à « rougir » :

          « Du moins, Mahomet a écrit et combattu, et Jé­sus-Christ n’a su ni écrire ni se défendre. Mahomet avait le courage d’Alexandre avec l’esprit de Numa ; et votre Jésus sue sang et eau, dès qu’il a été con­damné par ses juges, » Voltaire

           
          • On peut être patriote français, résistant à l’islam, sans pour autant désirer le moins du monde se soumettre à une monarchie catholique.

             
          • @Béatrice

            Il ne s’agit aucunement de restaurer la « monarchie », car tel n’est pas mon propos.

            Ne peut ont dénoncer l’imposture idéologique des prétendus « lumières » sans pour autant passer systèmatiquement pour un royaliste ?

            Si l’histoire nous apprend que la France n’a pas été fondé par une république parlementaire, mais suite au baptème d’un Roi puis perpétué par d’autres Rois pendant plus de milles ans, ce n’est quand même pas de ma faute !

             
          • @Béatrice

            Par ailleurs je doute fortement que Charles Martel ait jamais pu vaincre les arabes à Poitiers dans le cadre d’une « France » républicaine à la sauce Voltairienne.. autrement dit « socialisante »..

            Dans les faits, la république voltairienne n’est pas la France, mais l’anti-France, tout comme la Marianne républicaine est l’anti-Jeanne D’arc.

             
          • @Béatrice

            Je vous cite : « On peut être patriote français, résistant à l’islam, sans pour autant désirer le moins du monde se soumettre à une monarchie catholique. »

            C’est justement parce que la Monarchie Française était d’essence Catholique qu’elle n’était pas tyrannique, et ce contrairement à la république Voltairienne instauré par les fanatiques anti-cléricaux de 1789.

            Je vous rappelle à ce titre, qu’avant l’apparition du Christianisme les républiques esclavagistes antiques ignoraient totalement le principe de « LAÏCITÉ » consistant à « rendre à Dieu ce qui est à Dieu et à César ce qui est à César ».

             
  11. entre nous l algerie etait francaise il faudrais revoir l histoire cetait un département , parcontre mon general pourquoi parler maintenant et pas avant quand vous etiez en activitee o.On vois le resultat de l algerie depuis que les pieds noir ont etaient trahis

     
  12. Je rejoins votre avis, et je pense effectivement que c’est bel et bien certains d’entre nous qui n’ont rien compris à la stratégie de gouvernance par le chaos mis en place par la judéo-maçonnerie. L’élite sait parfaitement bien ce qu’elle fait et ce qu’elle veut obtenir, autrement dit la suppression librement consentie de certaines de nos libertés individuelles au nom du « vivre ensemble ».

    Après un long sommeil de plusieurs siècles, L’ogre islamique à été volontairement révéillé pour une raison bien précise coïncidant avec l’agenda mondialiste et la fameuse « gouvernance mondiale » dont sarkozy disait que « personne ne pourrait s’y opposer ».

    Il existe un ouvrage écrit par un ancien agent du renseignement et intitulé « des pions sur l’échiquier », et qui permettrait à beaucoup d’entre nous de mieux comprendre le pourquoi du réveil de l’ogre islamique.

     
  13. Mon Général, je n’ai aucun moyen de savoir si vous visitez Minurne Résistance. Dans l’affirmative, vous constaterez que ses lecteurs, tout au moins ceux qui laissent des commentaires, sont bien d’accord avec vos propositions, sauf sur un point : ILS VEULENT DE L’ACTION, ET NON PLUS DES RECOMMANDATIONS. Avec tout le respect dû à votre rang, nous n’avons plus besoin de nouvelles suggestions dont le gouvernement s’en fout, nous avons besoin de quelqu’un qui prenne le commandement de nos troupes (celles qui obéiront aux ordres, les autres sont à désarmer) et entraîne les patriotes pour un soulèvement général. Il n’y a plus aucun parti politique fiable, même plus le FN semble-t-il.

     
  14. Notre Hollande adoooooore le coran! Il pratique à merveille la répudiation, la takiya en particulier le verset](2.223) : « Vos femmes sont pour vous un champ de labour : allez à votre champ comme vous le voudrez. […] » !

     
  15. La France a besoin d’hommes comme vous Général Martinez et nous sommes nombreux à vous attendre. Face à la félonie de nos dirigeants il ne faut plus perdre de temps, il ne nous reste qu’une faible manœuvre d’action: se regrouper et agir. Sans l’aide de l’armée, son « expérience », son efficacité et aussi ce qu’elle symbolise comme valeurs, je ne pense pas que nous ayons assez de pouvoir. Il nous reste encore des « HOMMES D’HONNEUR » nous en avons besoin, utilisons nos points forts, oublions nos différents. Il faut faire preuve d’unité et je crois que des hommes qui ont consacré par amour, leur vie à la France, existent et qu’ils sont aussi un « exemple » de devoir porteur d’espérance.
    Quant à nous »patriotes » nous sommes la diversité unifiée de tous ces anonymes qui portent en eux l’amour de leur pays, de leur drapeau, de la France. Alors?

     
    • On a eu un général précurseur en matière de Résistance à l’invasion avec le général de Gaulle. Puisse-t-il inspirer un général de maintenant pour prendre la tête de la Résistance au coran !

       
    • OUI un GRAND MERCI au Général, mais n’oublions pas que nous sommes aux ordres des USA et du QATAR…. alors comment faire pour juguler cette invasion barbare, qui nous submerge et bientôt nous dominera…. si nous entendons Valls qui dit que notre jeunesse connaitra encore longtemps cette menace? Est-ce un aveu d’impuissance? ou de soumission aux musulmans Islamistes?

       
  16. Opérations « coups de poing ». Mais quand ? Avec QUI ? Vous Général, vous et tous vous AMIS ? Lesquels et combien sont-ils ?
    Où sont-ils lors des journées comme celle du 18 JANVIER 2015, journée symbolique pour dire NON à L’ISLAM et à sa barbarie ? et commencer à inciter la FRANCE à se MOBILISER et se SOULEVER avec le CHANT des PARTISANS et celui de LA MARSEILLAISE. Où sont les Hauts Gradés de l’ ARMEE Française ?

    Où étiez-vous, Vous Général et vos Amis, le 14 JUILLET 2014 ? sinon à regarder le défilé de LA HONTE devant votre téléviseur. Défilé de la HONTE parce que FLN était présent parmi les Armées Françaises !!! Aujourd’hui c’est l’ ETAT ISLAMISTE qui est aux commandes de LA FRANCE.

     
        • Hé, Retourdeboomerang. Le général de gaulle ? Tu t’es vu quand t’as bu ? De gaulle, celui qui a donné l’Algérie et qui a continué à envoyer des petits français se faire tuer après l’indépendance ?
          Comme je veux être poli et que je pense aussi que tu es une taupe, j’arrête !

           
          • De Gaulle avait PEUR des mahométans, lui et se refusait à risquer que Colombey-les-deux églises devienne Colombey-les deux-mosquées. Et le train de mon mépris roule sans patiner sur les rails de votre ignorance.

             
  17. Bonjour à vous tous. Moi ça fait un moment que je « clame », que les discours des uns et des autres, les lettres, les analyses, les commentaires, etc…c’est bien, mais en attendant les « fossoyeurs » sont toujours en place et nous mènent efficacement vers l’abattoir, moutons que nous sommes. Alors les blas-blas, les ya-kas, les faucons (et les vrais aussi), il y en a assez. Messieurs les hauts responsables Militaires, c’est à vous de prendre les choses en mains. Vous savez pertinemment que plus vous attendrez, moins vous aurez de chance de gagner la partie. Comme je vous l’ai déjà déclaré, vous ne serez pas seuls, les Patriotes seront derrière vous. Bien sur que ça va générer des drames dans notre pays, mais c’est le prix à payer pour retrouver l’indépendance de notre Patrie. Le peuple de France doit retrouver sa dignité et sa liberté. Pour cela il faut du courage et beaucoup n’en manque pas, il suffit de donner le coup de sifflet du départ.

     
    • Et bien au moins je ne serais pas isolé. Non seulement il y en a ras le bol des blablas , mais de surcroit tout ce qui est écrit et toutes les infos données sont connues, je ne crois pas me tromper, de nous toutes et tous. Rabacher à des Patriotes, Nationalistes que la situation est difficile (tiens y »en a un qui déjà prononcer cela!!!) nous en sommes tous conscients.
      Sauf erreur de ma part mais la quasi-totalité des intervenants sur Minurne sont des personnes d’expérience, pour ne pas dire d’âge avancé, voire septuagénaires donc qui ont une certaine expérience, mais n’oublions qu’il y a ci et la des jeunes tels les identitaires qui n’attendent qu’un mot d’ordre, il y a les jeunes frontistes qui eux aussi sont impatients; par conséquent que ce soient les militaires ou quelques figures civiles, le temps du blabla est révolu.
      D’autant qu’en 2017 d’une part l’Islam aura encore progressé, mais qu’il est fort à craindre que ce soit un renouveau car notre Marine a sombré.
      Mais si je reviens sur les vieux croutons dont nous sommes nombreux à alimenter ce site; il nous reste me semble t’il, à défaut du physique, un index prompt à la détente!

       
  18. Général Martinez, merci pour votre exposé complet dans ses analyses-diagnostics, dans ses conclusions et dans ses préconisations responsables. Vous écrivez « Dans ces conditions, il faut être réaliste, seules deux solutions se présentent : la soumission ou la révolte……,  » et c’est à croire que nos « dirigeants » ignorent le contenu de ce coran aux versets sanglants, niés par votre pratique obsessionnelle de la takiya. On y lit, entres autres horreurs, de nombreuses fois certains mots comme :
    Châtiment : 354
    Combat : 92
    Esclave : 37
    Feu (réservé aux infidèles et aux mécréants) : 150
    Guerre : 9
    Infidèle : 47
    Supplice : 12
    Mécréant : 155
    Tuer (et ses conjugaisons) : 65
    Sans oublier la deuxième sourate, la plus longue qui est une sorte de résumé hétéroclite du coran et de la charia. Elle prône bien sûr les jihads mais surtout elle est violemment anti-juive et anti-chrétienne. C’est dans cette sourate qu’on trouve (verset 191) : « Et tuez-les où que vous les rencontriez (…) l’association est plus grave que le meurtre (…) et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. » (L’association, c’est la Trinité.).
    J’interroge: connaîtrions nous une situation de même nature que dans les années 40 avec collaborationnistes répartis entre élu(e)s, gouvernement et services, ennemis-envahisseurs à l’intérieur, shoa larvée en France et effective en Orient et en Afrique (la valise ou le cercueil) ?? Organisons-nous…

     
    • HELLO «  » MR RETOURDEBOOMERANG «  »
      c est en effet un constat édifiant de réalité ,,,,
      qui ne preche que haine , guerre , révolte , ect ect ,,
      regardez ce qu il en est dans leurs pays a ses barbares ,
      preuves que c est digne d une civilisation évolué ,, ils en sont encore aller chercher de l eau au puit ,,,
      nous on a inventé le robinet , on tourne et hop de l eau ,
      les renvoyer chez eux ne va pas se faire sans mal , et long dans le temps ,
      CONSEIL POUR TOUT PATRIOT :: ARMEZ VOUS D UNE FACON OU D UNE AUTRE !!!
      le jour ou cela arrivera vous aurez le moyen de vous défendre et de défendre votre famille !!!!

       
  19. Depuis De Gaulle, les couilles manquent aux généraux. La glose est bonne pour les civils, et les Yakas, et Fokons aussi. S’ils n’ont plus la capacité d’agir, qu’ils abandonnent grades et titres et nous parlent en Jean Dupont. Ce ne sont point les discours qui manquent, et les vœux pieux qui vont avec. Reconnaissons que ce que monsieur Martinez nous dit, non seulement on le sait, mais en plus, on s’en fout. C’est un général qu’il nous faut, pas un retraité.

     
    • Sauf erreur de ma part et au risque de vous choquer Ciremabite, de Goal n’a JAMAIS de toute sa carrière prouvé un quelconque courage. Reprenez la guerre 14/18 au cours de laquelle il s’est illustré à 3 reprises en rompant le combat: le 2 Mars 1916 il se rendit sans combattre. Il s’attribua les étoiles de Général et plutôt que faire comme Giraud il se sauva en Angleterre pour batailler derrière un micro tel nos généraux actuels bataillent avec un stylo.
      Evoquez plutôt Challe, Salan, Zeller, Jouhaud, Lacheroie, Chateau-Jobert, Sergent Argoud, Denoix de St-Marc, Nicot, Mentré, Petit, Masselot, Bastien Thiry et plusieurs dizaines d’autres dont le Lieutenant Degueldre qui n’hésitèrent pas entre la lâcheté et l’Honneur.
      Quels sont les militaires actuels capables d’égaler ces hommes?

       
  20. Tout ce que vous évoquez-là Mon Géneral est parfaitement exact et nombreux sont ceux – jeunes et moins jeunes – qui partagent votre point de vue… Le problème est que personne ne bouge et que la situation s’enlise… On a l’impression que personne n’ose bouger et l’on perd espoir… Nous devons pourtant réagir avant de succomber au nombre, c’est vital !… En clair : fini les bla-bla, il faut agir ! Lorsque je faisais mon service militaire (1963), nous chantions lors des marches un chant dont les paroles étaient en effet, comme je l’ai vu plus haut : « la rue appartient à celui qui y descend, la rue appartient au drapeau des Bérets Bleus, c’est aujourd’hui la… etc « . Et si nous n’avons plus d’armes, car rendus à la vie civile depuis longtemps (!), nous sommes prêts à « descendre dans la rue » et à remettre notre « Béret Bleu », armes à la main s’il le faut ! Décidez-vous Messieurs les Militaires avant qu’il ne soit trop tard !

     
    • Pardon camarade béret bleu; ce chant « la rue apparient » est un chant des Légionnaires repris par effectivement les bérets bleus mais aussi par les bérets noirs des Commandos de l’air.
      Bon on ne vas pas chipotter entre un béret bleu et un béret vert!!!!

       
  21. Lire le livre de ce général, et après ? Tout ce qu’il peut dire et écrire nous le savons depuis longtemps. Blablablabla ……..
    On attend qu’un notable ouvre les hostilités. Qu’il nous donne le feu vert pour faire le ménage.
    Ce général est bien gentil, mais que fait-il à part nous raconter tout ce que l’on sait déjà et supportons ? Est-ce qu’il s’organise pour nous faire remplacer de gouvernants et faire un COMPLET nettoyage de l’islam dans Notre Pays ? Que fait-il à part vouloir se faire de l’argent avec son livre qui d’ailleurs ne doit pas arriver à la cheville de celui de notre Eric Zemmour national ?
    Moi j’en ai assez de lire … d’entendre dire que … qu’il faudrait que …
    Hé, les planqués … généraux … colonels … les anti islam … vous qui vous dites français, vous vous réveillez ? Vous qui tenez les manettes, elles ne servent pas à jouer mais sont là nous sortir de l’islamisation du Pays !!! Alors ???

     
    • Peut-être que les Français attendent que des troupes extérieures viennent les défendre comme d’antan.
      Je ne classe pas, bien évidemment, dans cette catégorie ces compatriotes, hélas minoritaires, qui tout comme nous cherchent désespérement l’ouverture.
      Nous avions tous, je crois, un immense espoir envers le FN, devrais-je dire RBM, car toutes les valeurs du Front sont bafouées par notre Marine Nationale et son pd d’adjoint.
      Tout ceci confirme de façon évidente qu’il devient capital qu’une étincelle voit le jour avant 2017.
      Je crains fort que si rien ne se produit avant cette date fatidique, IL N’Y AURA PLUS AUCUN ESPOIR; la France sera définitivement islamisée; mais le plus grave c’est qu’elle sera le premier domino qui engendrera la chute des autres pays d’Europe.
      Alors Messieurs les Généraux Martinez, Albaladéjo, Lalanne : concertez-vous, ralliez à vous les Chefs de Corps mais plus particulièrement les Paras, Commandos Marine, Légionnaires et la France vaincra.
      N’oubliez pas que les corps d’armée que j’ai cité ont en gros sur la « patate » et tous souhaitent laver l’affront qu’ont subi leurs aînés.

       
    • he oui  » jean pn  » bien d accord avec vous , quand est ce que ses gros bourlingueurs de la légion d ont on nous vante la force d armes, de courage , les commandos ou meme les ricains pleurent quand ils reviennes de manoeuvres ,,,, trop drole ,,,
      QUESTION ?

      QUAND ALLEZ-VOUS VOUS BOUGER LES FESSES ,,,

      la désobéissance c est pas que pour les gosses ,,,
      la c est pour une vrais cause !!!
      retrouver notre identité , nos valeurs , , notre fierté ,
      le bonheur d etre dans NOTRE pays , libre ,
      et sans tous ses traitres qui gouvernes et qui on gouverner !!!!
      de grand jours sont à venir ,,, les patriotes de FRANCE seront avec vous !!!!

       
    • Pour votre réflexion sur la comparaison avec LE SUICIDE Français, merci car je pense comme vous !

      J’attendais un Général, un Vrai ! pour reprendre en mains LA FRANCE, afin de ne pas la laisser sombrer.. Je reconnais que je m’étais fourvoyée.

      Après avoir lu, avec le plus grand intérêt leurs nombreuses Lettres, adressées soit au Président de la République Française, soit aux Français en les faisant circuler sur internet, ai fini par me rendre à l’évidence : Ces Grands Officiers, se servent de leurs Livres et de leurs Lettres pour faire soit acte de Contrition, (sachant qu’ils n’affronteront jamais le danger) soit pour se faire connaître. Un petit coup de pub pour vendre ses écrits, au vu des temps qui courent et de la crise qui touche tous les Français, ce n’est pas à refuser.

      IL se peut que demain parmi les « petites gens du Peuple de FRANCE, un « petit bonhomme » tout ordinaire, qui ne paye pas de mine, qui passe actuellement inaperçu, qui n’a pas de Galons, qui n’a pas une « grande gueule », qui n’a pas fait l’ ENA, ni les Grandes Ecoles Militaires, va se présenter en Homme DIGNE et Courageux, Amoureux de sa PATRIE, Prêt à nous rassembler, et va arriver à nous conduire vers ce que nous attendons tous depuis longtemps. Le Début d’une LUTTE Implacable, sans merci pour combattre notre fléau, l’ ISLAM installé en FRANCE qui a juré au nom d’allah de nous éliminer avec tout le temps qu’il faudra pour y parvenir.

      Vive LA FRANCE ! Vive la France Aux…

       
  22. Bien qu’il ne le dise pas explicitement, il me semble que la position du général A. Martinez est à la fois très proche de celle prise dernièrement par Aymeric Chauprade et de celle exprimée il y a déjà quelques temps par le général A. Roch-Albaladéjo. Nous avons donc des hommes (et ils ne sont sans doute pas les seuls) qui non seulement ont compris où était la cause de notre problème, mais qui ont également compris où étaient les solutions.

    Questions :
    Qu’attendent-ils pour prendre le pouvoir ? Qu’attendons-nous pour le leur donner ? Allons-nous encore longtemps nous laisser berner par la « magie » des élections à venir ? Les partis politiques qui ont exercé le pouvoir au cours des 40 dernières années ont tous démontré leur volonté de destruction de notre identité ; le parti dans lequel beaucoup d’entre nous avaient mis leur dernier espoir vient de se disqualifier en affirmant lui aussi par la voix de sa présidente son déni de la réalité.
    2017 est un mirage, ne nous laissons pas aveugler.

     
    • Bonsoir Béatrice Bontemps. Sur la question des Généraux, je vous suis, mais si ils sont décidés à entreprendre quelque chose, ils doive préparer « leur coup » sérieusement (ça prend du temps) et surtout discrètement car les « chiens de garde staliniens » mettent leurs nez partout. Avec la situation actuelle, ils ne leurs ait surement pas facile d’agir dans la clandestinité..Maintenant, comme beaucoup d’entre vous, je souhaite qu’ils ne tardent pas trop car notre temps nous est compté. Pour Marine, je ne suis pas de votre avis. Vu que le FN n’a pas d’allié, elle applique la stratégie du « ratissage large »…Et parmi les « ratissés », il y a des musulmans (n’oublions pas les Harkis que son père à une époque a été le seul à défendre). Il est vrai qu’elle n’est pas comprise par tout le monde. Il est évident que c’est une action à double tranchant. En effet, si elle gagne des voies du côté des musulmans « intégrés ralliés à sa cause », elle risque des mécontents parmi son électorat traditionnel. Je pense qu’il faut attendre que les choses se tassent un peu, avant d’apporter un jugement définitif sur les actes de la Présidente du FN.

       
      • Cher compagnon,
        Le FN hélas n’a plus de FN que le nom; aujourd’hui c’est RBM qui est prépondérant.
        Marine a eu la volonté de dédiaboliser le FN; elle y est parvenue mais, c’est mon avis, le fait qu’elle ait voulu étendre large a fait pénétrer dans ses rangs des transfuges de tous bords qu’elle a caresser dans le sens du poil et à qui elle a donné préférence par rapport aux piliers FN; ce fut une 1ère erreur, la seconde c’est de n’avoir contrôlé certains transfuges qui, en réalité, étaient uniquement des infiltrés.
        Aujourd’hui et depuis les Municipales elle adopte une politique du « politiquement correct » en désavouant des membres éminents du Parti qui ne font que rapporter ce qu’était la politique du Front.
        De plus elle adopte une position obscure envers le fléau auquel nous faisons face.
        Des Harkis camarade MA, il n’y en a plus; ce sont les enfants et petits enfants dont un très gros pourcentage rejettent la France.
        Lors des cérémonies on ne les voit plus ou une infime minorité encore vivante.
        Nombre d’encartés FN sont décontenancés et déjà dans les différentes cités pour les futures élections, il y aura défection.
        Marine doit absolument et très rapidement être extrêmement claire ou une nouvelle scission aura lieu telle celle d’avec Megret.
        Espérons que la lucidité l’emportera sur la politique

         
        • Bonjour Moktar. Je partage votre point de vu, mais j’ai encore confiance en Marine. Je souhaite de tout cœur qu’elle revienne aux fondamentaux de notre parti car comme vous le précisez cher ami, beaucoup des nôtres sont actuellement déçus. Attendons quelques temps avant de la jeter aux chiens, je suis certain qu’elle va remettre de l’ordre dans la maison. Bonne journée.

           
          • Inch-Allah! comme nous pourrions dire dans une future langue; oui espérons qu’elle se ressaisisse

             
  23. Je suis estomaqué, les généraux se succèdent sur Minurne à vitesse grand V.
    Adeptes du Ya ka et Fo qu’on ( je suis gentil pour l’orthographe) .Et puis M… vous êtes généraux , vous dirigez l’armée , alors au lieu de faire des palabres comme les arabes , AGISSEZ , mobilisez vos troupes le peuple suivra . Ce n’est pas une bande d’escrocs et de pleutre qui doivent vous faire peur .Si la police et l’armée s’y mettent ensemble l’affaire peut être bouclée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
    Alors plus de de bla bla bla que nous connaissons tous de l’ ACTION çà OUI.

     
    • @artus83

      c’est vrai mais voilà qui aura cette audace, ce cran et surtout cette envie ! (Je parle du pouvoir et de l’élite l’ armée Française)
      Car la seule solution à ce fléau dévastateur c’est l’armée , et si elle ne prend pas le pouvoir alors c’est la guerre civile qui le fera.
      Prions pour qu’une élite de notre armée se lève au plus vite !!

       
  24. Bonjour MR MARTINEZ , c est très instructif cette lettre et ses conseils ,, avoir de tel idées est juste une question de BON SENS !!
    voila 40 ans que l on nous racontes des salades , que l on doit tout faire pour intégrer une certaine catégorie de personne vivant de nos avantages , je me demande quand meme si vous etes sincère , vous qui avez certainement été deffendre les intérets d autres pays , mais pour défendre les causes des patriotes chez eux ,, plus d armée ,,,,
    les traitres qui sont au pouvoir vont nous exterminé d une façon ou d une autres ,, nous imposer ses gents meme en campagne a écouté ce valls , ,,
    ON MARCHE SUR LA TETE !!!
    regader fdesouches , riposte laice , zentropa , novopresse ,
    et la vous verrez !!!!
    MR MARTINEZ ,, on est au parfum depuis plus de 40 ans dans ma famille , et rien n a bouger ,,, vous y croyez encore ???
    vous qui etes armé en plus !!!!
    vous nous demandez de ripostez face à ses gents ,
    quand vous, vous serez en 1 ier ligne a montrer l exemple ,, la on reverra la copie, Qu en est il pour celle montante dans les quartiers ou elle se concentre ,
    ou les parents on laisser faire et ou d autres ce foute de tous nos fondements ,,,
    vos idées seront bien difficile a mettre en place faute d homme courageux et qui en on ( des couilles ) car plus ça va et moins de francais en on ,,, on remarquera que maintenant les viols de femme blanche française sont calé dans la rubrique fait divers ,
    les mecs se féminise , face a des barbares…

     
    • Et oui mon Général c’est un très beau discours………de Politique; comme vous le demande « patriotez-vous » : Quand suivrez-vous l’exemple de vos prédecesseurs qui, bien qu’étant en active, n’ont pas hésité à DESCENDRE DANS LA RUE suivis de tous leurs subordonnés.
       » La rue appartient à celui qui y descend………..la rue appartient au drapeau des Képis Blancs (transposable) »
      Pour preuve en est c’est que les racailles, elles, n’hésitent pas à descendre dans le rue.

       
  25. La France n’a jamais eu besoin d’immigrés pour de la main d’oeuvre, déjà en 1962, avec plus d’un million de pieds noirs qui ont fui l’Algérie, la France s’est retrouvée avec deux millions de chômeurs.
    Mon cher Eric qu’est-ce que tu veux dire: »que les FRANCAIS d’Algérie ont créé le chomage? Pauvre brêle, d’abord ces Français qui ont fui leur pays c’est à cause de qui? sache bien une chose c’est que nous n’avons pas demandé à venir dans ce pays que tous nos ancêtres ont défendu A VOTRE PLACE.
    Ils se sont insérés et apporté leur courage sans avoir besoin de cellule de psychologie. Et demain s’il se passe quelques chose en France, ce qui ne manquera pas d’arrivée, ce ne sont pas les mecs comme toi qui vont défendre (et pas derrière un clavier) le drapeau; tu auras encore besoin comme de tous temps de ces Français hors exagone.
    Quant à ton général (il a été général comme moi je suis Evêque) c’est la plus grande pourriture de la 5ème République et sans doute de tous les temps.
    C’est lui et lui seul l’artisan de ce qui se passe aujourd’hui en France.

     
    • Mon cher ami, si je puis me permettre cette familiarité; j’ai rencontré dans ma vie des gens ignares mais à ton niveau JAMAIS.
      Je te suis depuis quelque temps et force est de constater que tu es « monsieur je sais tout »; en réalité et avec ce que tu viens d’écrire tant sur l’Algérie que sur les Français d’Algérie que tu nommes de façon péjorative Pieds-Noirs, tout le monde je dis bien tout le monde se rendra compte que tu ne connais rien de rien.
      Je ne répondrais pas à tes inepties car ce n’est pas l’objet mais je puis le faire en tête à tête, à cet égard, j’eusse bien aimé que l’on se rencontre afin d’en débattre. J’autorise Minurne à te donner mes coordonnées et si tu en as le courage nous pourrons faire des échanges entre gens de « bonne constitution ».
      Enfin un conseil qui te permettra de parfaire ton éducation; d’abord lorsque l’on veut prendre connaissance d’un élement quel qu’il soit on ne se cantonne jamais à un seul livre mais on essaie aussi de lire d’autres auteurs éventuellement contradicteurs; on se garde aussi de porter des jugements lorsque l’on a pas vécu ce que l’on affirme.
      Sur ce cher ami j’espère que tu ne vas pas poursuivre à nous inonder de tes pseudos-connaissances.

       
    • Eric, comme dit Moktar:  » Mon cher ami « , dans l’intérêt de la France et de tes enfants – si tu as réussi à en faire, il vaut mieux que tu arrêtes d’écrire des conneries ou alors, réfléchis bien avant de les lâcher !
      Tu as une épouse ?… la pauvre !

       
  26. Ce texte est du pain béni ! Il ne faut pas en changer un mot et en faire une proclamation au « droit d’urgence ».
    Depuis longtemps sur Minurne ou BV, je cherche un militaire pour appliquer notre « Charia », c’est à dire l’Article 16 de la Constitution. On m’a souvent reproché de ne pas donner de nom à ce « sauveur » que nous attendons.
    Je l’ai trouvé, enfin ! Antoine Martinez !
    Qu’il se fasse mieux connaître, il aura le soutien des Patriotes !

     
    • Tu te fais des illusions cher ami. Mais bon c’est toujours agréable de rêver.
      Les chefs, les vrais, les leaders, ne font pas de baratin, n’écrivent des choses que tout le monde sait; les leaders organisent les ripostes dans l’ombre et, au moment voulu, descendent dans la rue.

       
  27. le texte est pertinent et nous disposons de l’article 35 de la constitution de 1793 toujours visible sur le site du Conseil constitutionnel

    « ceux qui ne veulent pas comprendre » sont les gauchistes décérébrés par le marxisme depuis 1945 et qui ont créé le système auquel les partis sont conduits à adhérer pour ne « pas être diabolisés » par les « élites » haineuses de la France

    Bon maintenant que nous sommes d’accord sur le diagnostic on fait quoi ?

     
    • C’est vrai ça ! Ce Général énonce des choses vraies … encore faut-il que les mesures qu’ils cite soient prises . Or ce n’est pas nos gouvernants actuels qui vont prendre ce genre de mesures ; quand on pense que Valls veut repeupler les banlieues ! avec qui ? ne sont-elles pas déjà surpeuplées ? Donc mesures il y a à prendre … Je suis pour les opérations « coup de poing », menées si possible par la Légion ! pourquoi ce Général ne ferait-il pas comme un certain « quarteron de généraux félons » l’avait fait à Alger ? Pardon à eux pour l’utilisation de ces termes mais je sais de quoi je parle … et en plus j’étais de leur côté ! Il aura tous les vrais patriotes de France derrière lui … ne serait-ce déjà que tous les groupes de « Voisins Vigilants » : encore une fois cette semaine, nous avons fait décampé un « monsieur bien mis » qui était entré dans la propriété de nos voisins (en vacances prolongées) pour « prendre des mesures »…. demandées par ces voisins. Hors ceux-ci contactés, nous ont répondu par la négative …. Encore un qui rôdait ! pour quoi à votre avis ? Je suis aussi d’accord avec Marc : nos politicards n’ont que trop vécu sur notre dos !

       
      • Souvenons-nous, ou souvenez-vous, il y a 54 ans, un 24 Janvier 1960, des Français, car c’étaient bien des Français, se sont insurgés dans le seul but de défendre le Drapeau Tricolore.
        Ils furent pour la seconde fois trahis par les Politiques et notamment le général félon qui en profita et utilisa cet évènement pour écarter TOUS les soldats de l’honneur.
        Aujourd’hui c’est beaucoup plus grave car ça se passe directement sur le territoire et, malchance pour la France, elle n’a plus les armées dites coloniales pour la défendre.
        Sans doute qu’Eric notre valeureux Patriote soulèvera les foules pour descendre dans la rue.
        Non Marc je ne crois plus en ces généraux de la dernière heure. Le baratin tout le monde sait en faire; on le voit bien ici avec certain « je sais tout…j’ai déjà dit….j’ai averti ».
        A présent vous le savez aussi bien si ce n’est mieux que moi il faut passer aux actes et surtout avant 2017 car le Parti sur lequel tout le monde comptait a bien pris l’eau et je vais me répéter:
        « Notre Marine Nationale part à la dérive, pour ne pas sombrer il lui faudra de très nombreuses pinoches »

         
      • Cher compatriote, vous évoquez le plus illustre général de l’Armée Française, le dernier général d’Empire: le général Raoul Salan que jamais quiconque n’a égalé et dont je doute fort que quiconque pourra égaler; tant au niveau du nombre impressionnant de décorations dont l’une des plus prestigieuses est celle de « caporal-chef d’honneur » de la Légion (habituellement ce n’est que la distinction 1ère classe); et surtout avoir pris le risque de tout perdre pour l’Honneur de la parole donnée.
        Cet immense officier qui fut aussi je le rappelle à la tête des troupes dites « coloniales » pour libérer la provence et plus particulièrement Toulon.
        Voila Marc le type de chef dont la France a besoin; pas de scribouillard. Désolé Général mais c’est hélas une réalité dont il faut tenir compte; et je vais imiter notre ami Eric: » je sais de quoi je parle pour avoir suffisamment vécu (et non lu) » Ancien du 2ème REI et 1er REC.
        N’ayant pas créé de chomage à ma libération mais au contraire avoir contribué à l’essor de mon entreprise (comprenne qui veut)

         
    • On fait quoi ? Facile ! Respecter l’Article 11 du Code Civil:
      « L’ETRANGER JOUIRA EN FRANCE DES MEMES DROITS CIVILS QUE CEUX QUI SONT OU SERONT ACCORDES AUX FRANÇAIS PAR LES TRAITES DE LA NATION A LAQUELLE CET ETRANGER APPARTIENDRA ».
      Et si certains pas comprendre: A la mer, même si l’eau est froide !

       
    • On fait quoi ? On fait comme le Général Martinez Velan496, on attend…et comme lui, on écrit. En attendant, les « combattants étrangers » arrivent par vagues impressionnantes, le cerveau bien haineux et bien programmé pour nous faire REMPLACER par tous leurs frères islamistes ! YIHOU !!! Vive les Généraux ? Seulement lorsqu’ils en auront. Je veux dire par là, de l’engagement, du Courage, et de l’ Amour pour leur PATRIE. Sur le papier cela ne suffit plus.

       
  28. « La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires », disait Clémenceau.
    Les temps changent…
    Je dirais que la politique est devenue aujourd’hui une affaire trop dangereuse pour la laisser à des civils incompétents soucieux, non plus du salut de la France, mais de leurs petits intérêts personnels et de leur réélection.

     
      • Patrick, je pense à une chose:  » Est-ce qu’un abattoir halal fait la différence entre une vache qu’on va égorger et un musulman ? « .
        Finalement, si nous voulons rendre la pareille aux musulmans qui nous égorgent, nous pourrons nous servir de leurs abattoirs pour leur en faire profiter aussi. Non ?
        Ca n’est pas bien de dire ça ? Mais je dis seulement de les prendre en exemple …….

         

Laisser un commentaire