INSURRECTION
(Guillaume, VPF)

Publié sur le blog des VPF.


Une insurrection comporte généralement 4 phases : la « pré-guerre », le terrorisme, l’insurrection elle-même, l’organisation du pouvoir sur les territoires conquis par les insurgés. Dans le cas français de la montée de l’islamisme, nous nous trouvons aujourd’hui en phase 2 : le terrorisme, nous nous apprêtons à passer en phase 3 : l’insurrection dans les banlieues, que ce soit à la suite de représailles après un attentat ou de confrontations avec la police.

Avant les attentats de janvier 2015, nous étions depuis longtemps en phase de pré-guerre : les attentats islamistes de 1995, ceux de 2012… Les nombreuses émeutes dans les Cités HLM des populations arabo-musulmane, la criminalité importante de cette population, la constitution des dites cités en zone de non-droit et le soulèvement généralisé de 2005 qui avait déjà amené à l’époque la proclamation de l’État d’Urgence sont là pour le prouver.

Depuis les attentats de janvier 2015, Charlie-Hebdo et hyper-casher, nous sommes clairement passés à la phase 2, celle du terrorisme. La menace est d’ailleurs croissante, nous avons eu 240 morts depuis 2 ans, avec une autre vague d’attentats le 13 novembre 2015 (cette fois-ci clairement revendiqué par les islamistes du groupe EI) et l’attentat de Nice le 13 juillet dernier. Mais ces attentats sont l’arbre qui cache la forêt : les islamistes fichés « S » (donc dangereux) sont passés de 4.000, il y a deux ans, à 8.000 il y a un an, et seraient aujourd’hui aux alentours de 15.000. La question de leur internement ne se pose donc plus. Avec la chute du groupe EI en Syrie nous allons avoir droit au retour de 700 combattants expérimentés qui ne seront pas tous interceptés. D’où de nouvelles vagues d’attentats qui déboucheront inévitablement sur des représailles de la part de la population française (le début de pogrom en Corse l’été dernier suite à un incident sur une plage en est l’illustration).

L’insurrection (phase 3) se déclenchera lorsque la masse critique sera atteinte ce qui est clairement le but des islamistes. « L’attentat de trop » ou « l’attaque de trop » qui aura pour effet d’amener un français à venger sa femme et ses enfants en tirant « dans le tas » dans une mosquée ou une cité HLM (il y a en France environ 1,5 millions de fusil de chasse) ou qui amènera un policier à répliquer sur des assaillants en tuant ainsi quelques-uns.

La réplique sera immédiate : les banlieues se soulèveront comme en 2005, mais cette fois-ci, avec la présence de 30.000 armes et de 2.000-3.000 fusils d’assaut, la partie sera loin d’être simple et jouée d’avance. Nous pouvons nous attendre à une insurrection « dure » en premier lieux dans les cités HLM, mais aussi dans les zones pavillonnaires limitrophes et dans les centres des villes entourées des dites cités.

Sachant que les 1.000 quartiers zones urbaines sensibles (« quartiers prioritaires » aujourd’hui) sont concentrés dans les grandes agglomérations urbaines et qu’elles hébergent 4-5 millions de personnes (la population arabo-musulmane atteignant probablement 6 millions de personnes au total [1]). Il sera fort difficile aux forces de sécurité (Police, Gendarmerie, Armée) de maîtriser la situation et a fortiori d’en venir à bout.

Le risque est alors de basculer en phase 4, de prise de pouvoir des insurgés dans les banlieues. Ces dernières sont déjà des zones de non-droit depuis longtemps, elles risquent de devenir des zones sous contrôle islamique rapidement. Dans cette configuration, nous ferons face à deux problèmes : d’une part les « attaques » contre les populations françaises des centres ville et des campagnes proches seraient grandement facilitées, les banlieues jouant le rôle de base de départ pour les islamistes.

D’autre part, elles seront pour ces derniers une base de conquête pour élargir les zones contrôlées (il ne faut pas perdre de vue que les islamistes ont pour objectif à terme de prendre le contrôle de l’ensemble du territoire) car c’est bien le but de ce conflit. Même si pour des raisons démographiques évidentes, ils ne seront pas en mesure en une seule guerre (contrairement à ce que certains d’entre eux pensent) de prendre le contrôle de la France.

Il est donc grand temps que les pouvoirs publics prennent réellement le taureau par les cornes : interdiction de retour des combattants de Syrie, internement des plus dangereux des fichés « S » et fermeture de toutes les Mosquées salafistes.

Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Guillaume


[1] Chiffre à notre avis TRÈS sous-estimé.


 

NOUS PARLONS BEAUCOUP – NOUS ÉCRIVONS BEAUCOUP – ET APRÈS ? (par Luc Sommeyre)


Cliquez sur les liens pour accéder au site concerné.

Cliquez sur les images pour les agrandir.


La semaine dernière j’écrivais en marge d’un billet, que je regrettais amèrement n’avoir pu mener à terme l’expérience des COMITÉS DE VIGILANCE DE LA RÉPUBLIQUE (cliquer sur cet autre lien par exemple, pour ceux de nos amis qui n’auraient pas été informés).

Au risque de me répéter, l’image figurait la France éternelle.

Il n’est pas question pour moi de tenter l’aventure à nouveau. Seul, je n’en n’ai pas les moyens. Seul, je n’en n’ai pas davantage les capacités intellectuelles, sachant que LA FORCE D’UN GROUPE EST PLUS PUISSANTE QUE LA SOMME DES ÉNERGIES QUI LE COMPOSENT. Et de loin !

Que faisons-nous aujourd’hui ? – On gesticule !

Les « coupables-au-sommet » qui ont provoqué puis favorisé l’installation de la 5ème Colonne islamo-terroriste sur notre sol sont connus. Dénoncer en continu ces traîtres politicards véreux est certes un acte d’information ou plutôt de contre-propagande indispensable pour faire écho à « La Voix du Minotaure » : les médias autorisés par le Système. Certains politiques nocifs excellent dans le double-langage et tiennent aux Français un discours rassurant et patriotique tout en faisant appliquer à Bruxelles une politique diamétralement opposée. Il n’est qu’à considérer les votes des députés du groupe européïste « Les Républicains » pour le constater à l’évidence. Eu égard à la destruction continue de nos défenses immunitaires depuis 40 ans, il est sain de maintenir la pression.

De l’utilité de la ré-information

Nous observons que :

De l’insuffisance de la ré-information

Bientôt, “La Voix du Minotaure” (les médias du Système pour ceux qui ne seraient pas accoutumés à mon vocabulaire) ne suffira plus à calmer les esprits ni à contenir les foules. L’anesthésie ne produira plus d’effet. Les violences commises par des agitateurs-migrants se multiplient en Europe de l’Est et en Allemagne. Évidemment La Voix du Minotaure, occupée à accuser la Russie de frapper les « alliés de l’Occident » en Syrie (faut l’faire, quand même, non ?!) se tait. Mais pour combien de temps ? Grâce à ce cerveau global que constituent tous les médias parallèles de ré-information diffusant sur l’Internet, grâce à la Résistance numérique, grâce à vous, l’information (la vraie) se répand comme une traînée de poudre, ce qui inquiète beaucoup les européïstes vassaux des lobbies de Washington. Les journalistes de l’APJ (Association de la Presse Judiciaire) viennent d’ailleurs de saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme d’un recours contre la fameuse Loi sur le Renseignement promulguée par notre cher Hollandais. Voir l’article publié par le journal… Le Monde : une première ! Les allusions vociférantes du Vallseur et de ses laquais contre les réticences du Front National à l’endroit de cette loi liberticide témoignent de leur peur panique de voir leur Minotaure aphone. Oui, Marine Le Pen et les députés français au Parlement européen ont raison d’alerter l’Opinion publique.

Péril en la demeure

Nombre d’entre nous estiment qu’une fois les alertes clamées ou écrites, chacun a « fait son devoir ». Et rentrent chez eux pour regarder un film ou vaquer à des occupations ludiques ou familiales. On appelle ça la RÉSISTANCE NUMÉRIQUE.

D’évidence, cette “Résistance numérique” est un élément utile à la diffusion de la ré-information. Mais elle est très insuffisante. C’est un peu comme si un armurier avait perdu la clé de la chambre forte contenant les armes et les munitions.

Attentat de grande envergure programmé en France (source sûre)

Pendant ce temps, les cellules terroristes en place sur notre territoire, elles, ne chôment pas. Parmi elles, des agents dormants soigneusement sélectionnés ont repéré depuis des mois plusieurs lieux propices au prochain attentat sanglant que notre Pays aura à subir et continuent à les surveiller discrètement. Attendez-vous à un drame qui fera de 100 à 200 morts sur le sol français. Où ? – Mystère. Bien sûr la DGSI, la DGSE, la DPSD et tous les autres Services de Police et de l’Armée concernés sont sur les dents. Mais sachant que les régimes qui se sont succédé depuis des décennies ont effectué des coupes sombres dans l’Armée et dans la Police, les effectifs sont largement insuffisants. À des Policiers qui avaient en charge la protection des Tribunaux en Seine-Saint-Denis, leur hiérarchie interdisait même de manger le midi pour maintenir des forces opérationnelles suffisantes ! Cet état de délabrement calamiteux de nos Forces de l’Ordre crée un climat surréaliste qui entame leur cohésion et préjudicient grandement à leur efficacité et à leur moral. Les islamistes, eux, en ont conscience et ne se privent pas de les provoquer, cherchant l’incident tout en sachant qu’on leur interdira de réagir.

A priori, les islamo-terroristes ne vont pas frapper 003un centre surprotégé comme la Tour Eiffel ou les Champs Élysées. Encore que… Peut-être une station de métro à Paris ou à Marseille mais plus probablement un Centre commercial de banlieue ou de province un jour d’affluence, là où on ne les attend pas. Et pourquoi ne les y attendons-nous pas ? – Parce que nous sommes en MANQUE D’EFFECTIFS (− 80.000 en 10 ans : merci Sarkozy, merci Hollande) et que les vigiles des supermarchés n’ont ni la compétence ni la formation pour y parer.

À cela peut-on ajouter le projet (connu “de source bien informée”) de l’État003 Islamique (Daesch pour les intimes) de commettre en Europe un attentat NBC (NUCLÉAIRE – BIOLOGIQUE – CHIMIQUE) au moyen de mini-bombes nucléaires dites sales ou d’engins explosifs ou d’épandage bactériologiques contenant des souches de sarin, d’anthrax ou de variole, acquises lors d’un trafic d’armes au Pakistan où des islamistes tchétchènes pourraient être impliqués. Cet attentat NBC ferait un nombre incalculable de victimes. Vous pensez que je délire ? – J’aimerais que vous ayez raison.

Demain, la guerre civile ?

004Que les benêts et les bobos bienpensants, les écolos rougeo-verdâtres et tous les applaventristes de la classe politicarde continuent à prêcher en novlangue le vivre ensemble et l’accueil de tous et parmi eux, de leurs futurs assassins, croyant (à tort) que leur veulerie leur servira de bouclier !

Grand bien leur fasse.

Lors d’un naufrage, même ceux qui ne savent pas nager sautent à l’eau, pouvant être secourus par des compagnons d’infortune plus habiles. Dans un incendie, beaucoup se jettent dans le vide, même s’ils ne savent pas voler ! Là bien sûr, leurs chances de survie sont minces…

Nous l’avons vu : les Forces de l’Ordre n’auront pas les effectifs suffisants pour protéger toute la population si les heures sombres qui s’avancent à grand pas débouchent sur une GUERRE CIVILE dont l’éventualité n’est pas à exclure. PIRE ENCORE : au début de cette très plausible guerre civile, l’Armée et la Police recevront l’ordre de contenir le Peuple en révolte et d’écraser la Résistance. Comme dans Le Camp des Saints ! Comme sous l’Occupation.

Considérez surtout que cette vidéo a été tournée AVANT L’INVASION MASSIVE DONT NOUS NE PERCEVONS PAS ENCORE TOUT À FAIT LES PREMIERS EFFETS…

La RÉSISTANCE : mode d’emploi.

Protection individuelle & Groupes d’auto-défense

resistance

N’oubliez pas que la Libération a suivi l’Occupation.

Rappelez-vous aussi Jeanne d’Arc qui délivra Orléans quand tout était perdu. Philippe de Villiers l’a merveilleusement mis en scène dans son admirable livre Le Roman de Jeanne d’Arc.

L’Espoir, c’est le rideau de théâtre de notre futur. Il finit toujours par se lever dans le Soleil du combat.

Dans leur très grande majorité, les Policiers et les Militaires que nous côtoyons au quotidien ressentent cet immense malaise qui consiste à recevoir parfois des ordres contraires à leur éthique et à la morale. À mots couverts on évoque de plus en plus les Baïonnettes intelligentes. Dès que l’on s’apercevra que le Droit combat ostensiblement la Justice, la statue monumentale du Système s’effondrera.

Il nous faudra alors gérer la période transitoire. Nous y sommes presque.

Sans doute ne sommes-nous pas en mesure de nous protéger efficacement contre les futurs attentats évoqués plus haut.

LA PEUR N’ÉVITE PAS LE DANGER.

  • Vous n’êtes ni agressif ni va-t-en-guerre. Vous détestez les armes et la violence. Vous êtes pacifiste. Bien !
  • Vous êtes la prochaine cible. Dommage !

Quant à moi, n’en déplaise à BHL et à sa clique sataniste, si je suis poussé dans mes derniers retranchements, JE PRÉFÉRERAIS FAIRE LE BOUCHER QUE LE VEAU.

J’évoque régulièrement le livre prophétique de Jean Raspail : Le Camp des Saints, peinture des temps présents. En suite logique, je vous recommande aussi vivement la lecture d’un petit roman agréable à lire, de 150 pages : Le Retour des Gueux − Le Réveil des Lions, de Claude Perrin. C’est l’histoire du futur proche de nombre d’entre nous.

Agir vite mais sans précipitation

1/ Protection individuelle et familiale

Toute préparation à affronter une situation dangereuse − c’est précisément le cas − doit s’opérer calmement sans hâte excessive. Si le danger ne se matérialise pas, l’homme (ou la femme bien entendu) en tirera d’immenses bénéfices personnels quant à sa santé et à son équilibre psychique et nerveux. C’est donc tout bénéfice

Posséder et détenir une arme en toute légalité

Toute personne âgée de plus de 18 ans jouissant de ses droits civiques et présentant un Casier judiciaire vierge est admise à s’inscrire à un Club de Tir agréé par la FFT (Fédération Française de Tir). Il n’y a pas de limite d’âge. Le tir sportif est un sport parfaitement honorable, apportant maîtrise de soi et du geste, et désinhibition. Il n’encourage nullement une agressivité quelconque, bien au contraire. Il vous suffit de taper sur les Pages Jaunes « Club de Tir » et de localiser votre FFTrecherche sur le code postal de votre domicile pour en obtenir les coordonnées du Club le plus proche. Une visite un weekend par exemple ne vous coûtera rien ; vous y rencontrerez généralement des gens fort sympathiques. L’obtention de la licence de tir sportif est soumise à un simple examen médical par le médecin de votre choix et au règlement d’une cotisation bien sûr, généralement très abordable. Sous certaines conditions d’assiduité, après avis du Club auquel vous aurez adhéré, vous serez ensuite autorisé à acquérir une arme en toute légalité que vous pourrez conserver à votre domicile (arme non-approvisionnée et rangée dans une armoire forte scellée au mur). Évidemment, l’autorisation de détention ne doit pas être confondue avec le port d’arme qui est strictement interdit par la loi hormis pour les personnes appartenant à des catégories socioprofessionnelles limitativement énumérées.

La pratique du tir sportif ne fait pas du tireur un braqueur ou un voyou. Les braqueurs et les voyous ne pratiquent pas le tir sportif.

L’obtention du Permis de Chasse en milieu rural est également un moyen de détenir une arme puissante chez soi en toute légalité.

Et ça n’est pas le fait d’être armé qui fera de vous un criminel !

Je vous recommande de visionner cette vidéo, réalisée par un Américain francophone sur la DÉFENSE DE VOTRE DOMICILE. C’est une approche tout à fait réaliste et sage de l’autodéfense adaptée… (excusez-moi) aux non-professionnels. D’autres vidéos sont accessibles à la fin.

Pratique des arts martiaux et du sport en général

Les jeunes et moins jeunes doivent entretenir leur forme physique au mieux de leur temps libre. Le trekking notamment, ou grande randonnée (si possible en groupe) favorisera leur endurance et développera leur sens de la combativité en harmonie avec la nature. Mens sana in corpore sano (Juvénal, 10ème Satyre) : « un esprit sain dans un corps sain ».

Le Survivalisme

Pour les plus déterminés (je devrais dire « pour les plus conscients » et pour les plus aptes physiquement) d’entre nous, la pratique du survivalisme augmentera considérablement la puissance de la Résistance et nos chances de succès.

N’oublions pas qu’en cas de guerre civile ou de troubles majeurs, les approvisionnements en hydrocarbures, en énergies diverses et en alimentation seront très sévèrement compromis. Dès les premiers troubles graves à l’ordre public, faites des PROVISIONS pour parer à vos besoins élémentaires à court et moyen termes.

Vous trouverez sur ce site canadien francophone des liens intéressants et sérieux vers ce qui vous intéresse en tout premier lieu.

Bien…

2/ Groupes de vigilance et de protection

Il n’est pas question de former des « milices armées » aussi folkloriques que dangereuses dans tous les sens du terme, comme l’avaient fantasmé certains cow-boys des CVR en 2012. Mais rien ne vous empêche de vous rapprocher d’organisations comme les Voisins Vigilants dans un premier temps. Vous y rencontrerez sans aucun doute des personnes que vous ne fréquentez pas d’habitude, mais animées des mêmes préoccupations que vous.

Progressivement, de façon empirique mais rapide, des coordinateurs expérimentés s’identifieront d’eux mêmes. Dans tous les groupes humains, sans qu’on puisse fixer de règles précises, un chef se dégage naturellement. CE N’EST PAS DE LUI QUE VIENT « L’IDÉE », MAIS C’EST LUI QUI VIENT DE « L’IDÉE ». Je reprends là les thèses d’une lucidité stupéfiante exposées par Howard Bloom dans Le Principe de Lucifer (tome I) et Le Cerveau Global (tome II), ouvrages qui, si vous les lisez, vous marqueront le cerveau au fer rouge. De vous à moi, ce sont les livres que je considère comme les plus importants que j’ai lus dans ma vie. Et j’en ai lu plusieurs…

Pour en terminer…

Tout le verbiage de radoteur que je viens de vous livrer tient dans le schéma ci-dessous. On prendra bien garde qu’à l’idéal, la phase N° 1 se trouve en bas, sous l’iceberg.

iceberg1

Dès que des événements graves se déclencheront, des Unités de la Police et de l’Armée loyales à la France se manifesteront. Les Groupes de Protection locaux se placeront alors sous leur autorité pour accroître leur efficacité dans la reconquête de notre Patrie.

Avant de courir, il faut apprendre à marcher…

⇒ RECOMMANDATIONS IMPORTANTES EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Je vous souhaite une merveilleuse soirée.

Luc Sommeyre

SIGNATURE 2015


COMPLÉMENT D’INFORMATION PAR MME BÉATRICE BONTEMPS que nous remercions bien chaleureusement.

Concernant le SURVIVALISME, blog de Pierre Templar : http://survivreauchaos.blogspot.fr/ [excellent en effet – LS].

SÉCURITÉ DE LA COM INTERNET : on peut télécharger « L’informatique : se défendre et attaquer – version 3.0-juin 2015 » : https://www.infokiosques.net/IMG/pdf/InformatiqueSeDefendreEtAttaquer-120pA5-fil.pdf (site gauchiste bien informé).


NOUS INVITONS VIVEMENT NOS AMIS LECTEURS QUI SOUHAITENT EXPOSER LEURS IDÉES DE FAÇON COHÉRENTE À NOUS ADRESSER LEURS TEXTES : [email protected]. NOUS NE SOMMES PAS UN COMITÉ DE CENSURE. Si certains propos nous semblent excessifs ou manifestement erronés, nous établirons un dialogue avec le Rédacteur avant publication.