EN CAS DE CONFLIT GÉNÉRALISÉ, NE COMPTEZ PAS SUR NOTRE ARMÉE !
(Luc Sommeyre)

La « troupe », c’est-à-dire ce que l’on peut appeler objectivement « l’armée réelle » n’est pas à la mesure de nos espérances.

De Gaulle a décapité l’armée en 1962. Elle ne s’en n’est jamais remise. Mais le dernier troupeau des incompétents élyséens lui a assené un double-coup mortel : réduction drastique des moyens matériels et humains d’une part, et utilisation de l’armée de terre comme fourre-tout de ce que les thuriféraires de la bienpensance ont appelé « les emplois-jeunes ». À moins que leurs intentions profondes n’aient été plus perverses encore : faire tomber nos derniers moyens de défense.

Un ami m’entretenait récemment du délabrement dramatique de nos forces de défense, confirmant les échos que je reçois de toutes parts. De toutes part oui, sauf de nos généraux qui, eux, n’ont pas la moindre conscience de la non-opérationnalité des troupes qu’ils sont censés commander.

Peut-être, à trop avoir la tête dans les étoiles n’a-t-on plus les pieds sur terre.

La fracture est profonde et irrémédiable.

Vous lisez la Presse ?

Parfois, une brève annonce échappée à la censure d’un rédacteur-en-chef, allume une luciole dans la nuit de notre coma profond. « Tiens ! on a volé des FAMAS dans une camionnette de la Gendarmerie. – Ça alors… » « Oh ! on a dérobé des explosifs dans une carrière de travaux publics et des armes dans une base militaire. – Voyez-vous ça ! » Et la masse du troupeau de retomber comme un corps sans vie dans le sommeil artificiel de la “paix sociale”. Je parie que certains ont mélangé de puissants antalgiques et des hallucinogènes aux barbituriques que leur sert quotidiennement le Journal de 20 Heures pour ne pas sentir la lame du couteau qui s’affûte en silence dans le secret de leurs vies de petits-bourgeois boboïsés.

L’Armée (« la Troupe ») est divisée en trois

Les « chances-pour-la-France » et les « emplois-jeunes »

La communauté maghrébine sous les drapeaux participe massivement au réarmement des banlieues et instruit les “petits-frères” (pour qui manier le FAMAS et autres fusils d’assaut ou armes de poing fait maintenant partie du quotidien). Experts en explosifs, ils suivent avec beaucoup d’attention les formations que leur dispense “la République”. La fabrication et l’utilisation d’explosifs brisants ou déflagrants (mélinite, hexolite, donarite, octolite, tetrytol et autres TNT) n’ont plus de secret pour eux. Des modes d’emploi et notices de fabrication traduits en arabe ont été retrouvés lors de certaines perquisitions. Évidemment « on » n’en parle pas pour ne pas effrayer les foules. Mais surtout « ON » NE FAIT RIEN POUR Y REMÉDIER. [1]

Ces soldats-là déserteront avec armes et bagages au tout début de l’offensive que chacun redoute [2]. À l’évidence, ils rejoindront les cités et autres foyers infectieux pour diriger des commandos terroristes avec plus ou moins d’efficacité (heureusement, « l’effet Mouloud » jouera contre eux). Mais croyez-moi : à ce moment, nos chères têtes frisées seront étonnamment disciplinées et ne chahuteront pas leurs instructeurs.

Les « communautés noires »

Soldats d’origine africaine et antillaise ne font pas bon ménage, c’est bien connu. Ça ne s’arrange pas. Partie de ceux-là – pour les africains musulmans ça ne fait aucun doute – rejoindront les chances pour la France (toujours avec armes et bagages) et renforceront les groupes terroristes.

D’autres (surtout les antillais veut-on croire) demeureront fidèles à la France et voudront rester dans les rangs [3] ou bien rejoindront nos troupes d’élite (Légion Étrangère, commandos Marine de Brest, Chasseurs alpins et certaines unités spéciales sur qui on pourra “encore” compter, Dieu merci). Certains aussi, rallieront la Résistance.

Les « Français-de-souche » : mal-aimés de l’Armée française

En nombre appréciable, des jeunes gens s’engagent dans les rangs de notre armée. Certains bien sûr, pour acquérir une formation professionnelle à moindre coût ou parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi stable sur le marché du travail (ce qu’on ne saurait leur reprocher) mais aussi une proportion très satisfaisante par patriotisme à laquelle se fondent les autres pour former un bloc uni. Enfin… admettons. Eux, dans les « confrontations » avec les communautés ci-dessus évoquées au sein de la Troupe ont un droit incontesté : celui de FERMER LEUR GUEULE. Que « le muz’ » ne salue pas les sous-officiers et officiers féminins n’a pas d’importance : c’est dans sa culture. Mais si le 1ère classe Dupont ou le caporal Martin vient à manquer à l’étiquette… attention !

Écoutez bien les confidences de l’un de nos soldats au jugement clair et objectif, dans la vidéo ci-dessous [cliquez sur l’image].

Eh bien… par la force des choses, eux aussi vont déserter au sifflement du premier ricochet sur les grands boulevards ! Non par couardise, mais pour se replier en petits groupes et protéger les leurs plutôt que de servir de cibles dans la mascarade des pseudo-ripostes qui suivront le début des affrontements [4].

En dernière minute, je reçois d’un ami la vidéo ci-dessous. Le garçon qui s’exprime n’a sans doute pas été major de polytechnique, mais c’est l’un de ces Soldats qui met sa vie au service de la vôtre. Il mérite tout notre respect.

Tout ceci entre dans le cadre du scenario-noir que nous présentons depuis bientôt un an.

L’alternative

Cette conscience aiguë de l’inanité de nos Forces de Défense nationales (nous n’avons pas évoqué les forces de police, mais elles sont logées à la même enseigne [5]) a poussé nos élites présumées à envisager une solution de rechange : les forces armées communautaires, cette fameuse « armée européenne » qui ne verra jamais le jour, fruit des fantasmes délirants de la politicaillerie bobo [6].

Or, en l’attente de cette armée européenne absurde et chimérique, pour maintenir a minima l’ordre requis pour les affaires courantes, les Mondialistes (Soros, Merkel, Tsipras, Renzi, Kučinskis, Grybauskaitė, Hollande, #LePionMacron & consorts) avaient misé sur l’OTAN.

Seulement voilà…

L’alternative alternée

Barack Hussein Obama – sombre Président s’il en fut – avait ante mortem envoyé des divisions blindées dans les Pays baltes, en Pologne et en Allemagne du nord pour barrer la route aux dangereuses armées russes que “Poutine-le-Sanguinaire” s’apprêtait à faire déferler sur nos plaines, nos villes et nos vallées.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais le 20 janvier dernier à Washington, il s’est passé quelque chose. Quelque chose d’inattendu par tout ce beau-monde installé dans la certitude béate du futur mondialisé de notre planète. Ayant accumulé des richesses (un euphémisme, je pense) et créé de puissants réseaux d’influence, les agents d’exécution visibles du « Nouveau Siècle américain » ou « Nouvel Ordre Mondial » ont éprouvé ce qu’ont dû ressentir les habitants de Pompéi et d’Herculanum lors de l’éruption du Vésuve en 79 de notre ère. Mais à la différence des citoyens de l’Imperium romanum, nos doryphores modernes se sont envolés avant que les torrents de feu du volcan-géant qui a surgi au Capitole annoncé à force tambours et trumpettes − malheureusement pour l’humanité − ne les aient engloutis. Ils n’y ont pas (encore) trouvé sépulcre. Pour autant, ça sent l’roussi !

Or, “bizarrement”… les divisions blindées NRBC [7] sont maintenues en Europe du nord.

N’oublions pas qu’aux USA aussi, le Président est le Chef des Armées [8]. Et que les États-Unis sont de très loin les premiers contributeurs du Traité de l’Atlantique Nord. Peut-être la gîte du canon des chars Abrams a-t-elle été modifiée…

Nous en parlerons dans un prochain article.

Dernière minute (lundi 27/02 PM)

Plusieurs sources sérieuses, crédibles et très bien informées, nous mettent en garde contre « Le Grand Reset » (prévu de longue date par tous les financiers et économistes dignes de ce nom) mais cette fois… à TRÈS brève échéance et à la hauteur de 326.000.000.000.000 US$. Comptez bien les zéros…

Voir cette vidéo.


Et pour finir en musique…

[cliquez sur l’image ci-dessus]


PROTÉGEZ-VOUS
PROTÉGEZ LES VÔTRES
PROTÉGEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES

Rejoignez les

http://remora-europe.eu


Mardi 28 février 19:00

À PRENDRE AVEC PRÉCAUTION − MAIS BRUITS PERSISTANTS

Je prends la liberté de vous inviter à faire un maximum de provisions d’eau potable, de nourriture en conserve, de médicaments de 1ère urgence et pour suivi médical, ainsi que de produits de première nécessité SANS ATTENDRE.


À fort bientôt.
J’espère.

LS


[1] Le remède ? – Simple. Le Chef de l’État l’a déclaré : « on est en guerre ». En temps de guerre : 1/ recherche Gendarmerie ; 2/ conseil de guerre ; 3/ peloton d’exécution. PAS D’ÉTAT D’ÂME.
[2] Voir Note 1 et appliquer le protocole.
[3] « Mais si y’a plus personne, quoi qu’on fait, mon capitaine ? »
[4] Nous sommes là dans la perspective de l’Article 16 où le Parlement ne peut être dissous. (Non bien sûr : les élections ne peuvent pas avoir lieu pendant la période de validité de l’Art. 16.) Eh bien, notre classe politique est tant et si bien abrutie qu’il y aura toujours des sénateurs et de députés pour réfuter aux soldats le droit de se défendre – et a fortiori d’attaquer ! – sauf à remplir des formulaires et à accuser réception des ordres reçus, soigneusement collationnés dans un classeur (aux normes du jour, bien sûr).
[5] Les problèmes inhérents à la conduite prévisible des forces de la Gendarmerie sont d’un ordre plus complexe.
[6] Pourquoi cette race de technocrates parasites et onéreux que sont les politicards professionnels ne produit-elle jamais que des projets irréalistes et inapplicables ? – Tout bonnement parce que ces énarches et sciencepotards de tous poils n’ont jamais travaillé. À aucun moment de leur vie n’ont-ils été confrontés au travail manuel, à la gestion d’une entreprise ou à l’exercice d’une profession libérale, là où les erreurs décisionnelles peuvent être létales. Fondant leurs certitudes sur des hypothèses, ils vivent tout bêtement dans le souvenir fané des laboratoires de leurs lycées ou facultés, là où tout n’était « qu’expérience », sans incidence concrète sur le devenir des êtres et des choses.
[7] Nucléaire – Radiologique – Biologique – Chimique.
[8] Art. II – Sec. 2 de la Constitution des États-Unis du 17/09/1797 amendée 27 fois : « The President shall be Commander in Chief of the Army and Navy of the United States, and of the Militia of the several States, when called into the actual Service of the United States ».



 

DANS LE SILENCE DE LA PEUR, L’ARMÉE DE L’OMBRE
(Luc Sommeyre)

Lettre ouverte aux Visiteurs du Soir…

Chère Madame, Cher Monsieur,

De nombreux Patriotes ont récemment visité notre site Internet grand public http://remora-europe.eu. Nous les remercions pour l’attention qu’ils y ont apportée.

Certains d’entre vous, prenant conscience de la dangerosité extrême de la situation au plan sécuritaire en France comme dans l’Europe entière, ont compris la nécessité absolue de faire quelque chose. Certains d’entre vous ont décidé de ne pas « tendre le cou au couteau de l’égorgeur ».

Ceux qui se sont manifestés sur notre site ont reçu deux documents envoyés par la Section Com de RÉMORA qui leur ont expliqué au mieux la façon dont nous entendons agir. Agir à la manière de « Contre-révolutionnaires » pour reprendre le mot de feu le Colonel Pierre Château-Jobert, Commandeur de la Légion d’Honneur, Compagnon de la Libération, titulaire de la Croix de Guerre 39-45 avec onze Citations dont dix Palmes, dans son ouvrage-culte La Confrontation Révolution-Contrerévolution.

Les Réseaux Rémora ne sont pas une association mais un concept, une méthode pour l’action. Action dans le respect de la Légalité la plus stricte : celle de rester nous-mêmes, de défendre notre Civilisation millénaire en l’honneur de nos Parents qui se sont battus et sont morts pour elle, dans l’angoisse de préparer au mieux le futur de nos Enfants.

Ne gâchez pas l’avenir des Peuples d’Europe
LEVEZ-VOUS !

cliquez sur l’image ci-dessus pour écouter notre Futur (06:05)

À l’évidence, nous ne sommes inféodés à aucun parti politique ni à aucune Croyance religieuse ou ésotérique. Nous sommes liés, tout simplement, à la France Éternelle.

Si nous ne sommes pas une « association », nous n’en sommes pas pour autant virtuels, de loin s’en faut.

Tout le monde peut faire quelque chose

Le territoire métro est partagé en 15 Régions, chacune dirigée par un CR (Chef de Région). Nos CR sont des hommes d’expérience, généralement anciens Officiers supérieurs ayant fait leurs preuves sur des théâtres d’opérations extérieures (OPEX) et possédant une expérience réelle de la guérilla urbaine et de la guerre subversive. Avec leurs Adjoints par eux nommés (CR-Adj.) ils encadrent les Patriotes pour les protéger de toute réaction-réflexe qui pourrait s’avérer improductive voire dangereuse pour eux-mêmes et leur entourage. Ils les conseillent et les aiguillent vers les domaines qui sont ou peuvent devenir de leur compétence tout en préservant leur vie privée.

Forts de plusieurs centaines de Femmes et d’Hommes d’Honneur, les Réseaux Rémora deviennent peu à peu cette Armée de l’Ombre que l’ennemi ne peut détecter, ce qui les rend d’autant plus efficaces et redoutables.

Tout le monde peut faire quelque chose

Une dame âgée qui fait le marché dans son village et un homme jeune sortant tout droit des Forces Spéciales sont à nos yeux égaux non seulement quant au respect qui leur est dû, mais aussi en efficacité. Ils n’auront pas le même « travail » voilà tout. Cette dame âgée, comme tous les citoyens ordinaires, a tout simplement une « instruction » à recevoir (au sens militaire du terme) où la partie Rens – renseignement – sera souvent prépondérante par rapport à ceux qui sont ou seront, de par leur formation, plus orientés vers l’Action.

J’en appelle aussi évidemment aux Militaires, aux Gendarmes, aux Policiers, aux membres de la Protection Civile et du Corps médical, qu’ils soient ou non en activité.

Chacun a son rôle. Chacun a son importance. Nous sommes complémentaires les uns des autres. Pour reprendre un beau slogan récemment utilisé par un parti politique « unis, les Français sont invincibles ».

À celles et ceux qui souhaitent faire un pas en avant, maintenant ou plus tard, je répondrai personnellement soit pour les rencontrer, soit pour les faire contacter de la manière qu’ils souhaitent par l’un de nos CR ou une personne dûment mandatée par lui, partout en France, en toute discrétion.

J’en termine avec une piqûre de rappel. À plusieurs reprises, j’ai écrit il y a longtemps déjà dans notre journal que le Printemps 2017 serait terriblement dangereux.

  • En Algérie, la nébuleuse islamique ne devrait pas tarder à réclamer le pouvoir qui lui a été confisqué par l’Armée en 1997, à l’occasion de la déclaration de vacance de la Présidence qui – je continue à le penser – sera vraisemblablement officialisée en février 2017. S’en suivront des séries d’attentats sanglants qui susciteront un véritable tsunami migratoire vers la France en provenance de tous les Pays d’Afrique du Nord où l’on pourra raisonnablement compter 20% d’agitateurs-terroristes soigneusement formés par DAESCH et AQMI depuis juillet 2016. Je livre à votre analyse ce récent article du journal Le Monde en cliquant sur ce lien.
  • Dimanche dernier en Tunisie, une nouvelle cellule terroriste a été démantelée, une cellule islamiste de cinq membres établie à Siliana, dans le nord-ouest du pays. Un ordinateur, des dépliants et des livres ont été saisis. Selon le Ministère de l’Intérieur, des membres de la cellule s’activaient à attirer les jeunes vers l’idéologie du Takfirisme.
  • Au Maroc les forces de police ont, au mois de décembre, démantelé un réseau islamiste apte à concevoir et à construire des armes chimiques quoi aurait pu (ou dû) servir en Europe de l’Ouest.
  • Là-bas, aux environs de Ninive il y a quelques jours à peine, Abou Bakr Al-Baghdadi vient d’appeler les terroristes à multiplier les attaques terroristes sanglantes pour la multiplication des pertes en vies humaines.

De son côté, le « clan Clinton » et ses alliés européïstes − pour parler (très) vite − s’acharne encore à multiplier les provocations conflictuelles, preuve avouée que le but recherché par les architectes de la Clinton Foundation (un paravent de plus) était d’engager la 3ème guerre mondiale. Et n’oubliez pas que rien n’est plus dangereux qu’un homme armé acculé à la défaite…

Que cela ne m’empêche pas de vous présenter, à tous et à chacun, tous mes Vœux de Bonheur pour cette nouvelle et terrible année qui s’annonce. Et n’oubliez pas que le Bonheur est hors d’atteinte des consciences endormies…

Bien à vous,

Luc Sommeyre
luc.sommeyre@protonmail.com

Article transférable à toute personne de notre sensibilité.


 

« LA RÉSISTANCE »
QU’EST-CE QUE C’EST ?
(Luc Sommeyre)

Ce qu’on appelle « La Résistance » englobe l’ensemble des mouvements et réseaux officiels et clandestins qui, tout au long de notre Histoire, ont poursuivi et poursuivent la lutte contre le Mondialisme global et ses relais collaborationnistes intérieurs. Notre esprit s’inscrit dans la pérennité de notre Âme. Cette lutte a revêtu des éclairages divers selon les époques. De Vercingétorix qui combattit la domination romaine au Français de la rue révolté contre la racaille islamisée de nos banlieues, nous résistons aux forces diaboliques.

Ce mot – « diabolique » – appelle une réflexion d’une extrême importance. En Grec ancien, le verbe « bolein » (βóλειν) signifie jeter. Le préfixe « dia- » (δια-) induit ipso facto l’idée d’éparpillement. « Dia-bolique » se rapporte donc à l’action de disperser et induit le concept de destruction de l’Ordre Naturel des choses. Les théologiens s’en sont saisi et conçu le dogme du Diable (« Διαβóλος » ou Diabolos). Le rôle essentiel du Diable est de détruire la conscience de la spiritualité – qu’on appelle parfois la morale – et par là même de défaire l’Ordre Naturel ou Ordre de la Nature. C’est ce que le Colonel Pierre Château-Jobert appelle la « révolution » qu’il développe admirablement dans La Confrontation Révolution-Contrerévolution, son livre majeur. Château-Jobert s’appuie sur le Droit Naturel et Chrétien. Je me fonde quant à moi, sur le Droit Naturel sans référence à aucun dogme mais en adéquation avec la Nature. Ces deux conceptions ont très exactement le même sens et la même valeur, la première étant l’adaptation chrétienne − fort respectable − de la seconde.

Observant à l’aune des directives de nos élites présumées, qu’à l’évidence le Diable mondialiste s’évertue à acculturer l’homme, à le couper de ses racines et de son héritage – qu’on appelle civilisation – il apparaît qu’aucune action contrerévolutionnaire, aucune action de résistance, ne peut s’envisager hors l’attachement aux siens, à sa terre, à son identité et à son histoire. Ce Diable tente de couper l’Homme de ses racines pour mieux contrôler son futur : celui qui n’a pas mémoire de son passé ne peut avoir conscience de son avenir.

Dans un entretien avec Pierre Desgraupes (Le Point, 10 novembre 1975) André Malraux (1901-1976) a confié : « On m’a fait dire que le XXIème Siècle sera religieux [ou ne sera pas]. Je n’ai jamais dit cela bien entendu, car je n’en sais rien. Ce que je dis est plus incertain, mais je n’exclus pas la possibilité d’un évènement spirituel à l’échelle planétaire. »

Cet évènement spirituel à l’échelle planétaire, nous y voilà. Poussé par les Forces de la Destruction du Nouvel Ordre Mondial, le superorganisme arabo-musulman a entrepris l’assaut de la citadelle Europe (Édom) que représentait l’Empire de Rome, puis la Chrétienté. Nous n’irons pas plus avant dans l’exégèse des « Songes de Daniel » mais il est avisé de les savoir et de les garder en mémoire. Pour plus tard…

Et nous, dans tout cela ? Résisterons-nous ? Ou nous avouerons-nous vaincus sans livrer la bataille finale pour emporter la victoire ?

Au Nouveau Monde, viennent de retentir les trompettes de la Résistance contre l’Establishment du New World Order. Le Peuple américain est fils des Peuples d’Europe, ne l’oublions pas. À l’est, la Sainte Russie ne plie pas davantage.

À nous !

resistance

LS

Bannière 2016

 

LA FRANCE SOUTIENT LE GENERAL PIQUEMAL !

l-origine-du-drapeau-francais-810x543

COMITE de SOUTIEN au GENERAL PIQUEMAL

COMMUNIQUE

***

Le 6 février dernier, le général Christian Piquemal était arrêté à Calais alors que la dispersion de la manifestation, interdite par le préfet et à laquelle il participait, se déroulait dans le calme et qu’il s’apprêtait à rejoindre son véhicule. Après une garde à vue éprouvante et une hospitalisation à l’hôpital de Calais, il était libéré 48 heures après et son jugement, en comparution immédiate, repoussé au mois de mai. Le ministre de la Défense ordonnait au Chef d’état-major de l’Armée de Terre la constitution d’un Conseil de discipline pour engager une procédure visant à sa radiation des cadres.

Alors que le général Christian Piquemal était relaxé des faits du code pénal retenus contre lui par le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Boulogne-sur-Mer, par décision du 26 mai 2016, et que, de surcroît, le Parquet ne faisait pas appel de cette décision, il semble que les autorités politiques et notamment le Chef des armées, en la personne du Président de la République, n’ait pas apprécié cette absence de condamnation et n’ait pas eu la sagesse de faire preuve de magnanimité.

En effet, après l’avis rendu par le Conseil Supérieur de l’Armée de Terre (CSAT) – et dont personne ne connaîtra les termes – devant lequel le général Christian Piquemal a comparu le 14 juin 2016, il a été radié des cadres par mesure disciplinaire prise par décret du 23 août 2016, signé par le Président de la République, le Premier ministre et le ministre de la Défense et non publié au Journal Officiel (JO).

Après la relaxe prononcée par les magistrats, cette radiation apparaît comme un désaveu de l’institution judiciaire. Atteint dans son honneur et sa dignité, le général Christian Piquemal a décidé d’engager une procédure de recours devant le Conseil d’État afin que la juridiction administrative le censure comme étant disproportionné, excessif, mal motivé et en contradiction totale avec les attendus du jugement de Boulogne.

Au-delà de cette décision arbitraire, vexatoire, et humiliante qui frappe injustement cet officier général ayant servi durant toute sa carrière l’État et la Nation avec loyauté et dévouement, c’est l’armée française qui, par voie de conséquence, est heurtée et atteinte dans son honneur. Car à l’évidence, on a voulu, en faisant un exemple, priver les officiers généraux de leur liberté d’expression qui dérange et qui serait contraire à leur devoir de réserve.

Mais est-ce dénier le devoir de réserve que de dénoncer des faits inacceptables dans un État de droit alors que la responsabilité de la situation déplorable, notamment à Calais, incombe totalement au pouvoir politique incapable de garantir l’intégrité du territoire face à l’entrée illégale de milliers de clandestins ? Le Président de la République en est pourtant le garant conformément à l’article V de la Constitution. Peut-on être surpris qu’un officier général, attaché à la légalité et au respect du règlement, dénonce précisément le non-respect par l’autorité politique de l’état de droit qui fonde notre démocratie ? Qui est le plus coupable ? Ce général, révolté, qui a enfreint cette interdiction de manifester ou ceux qui ne font pas appliquer la loi et participent à l’aggravation de la situation ?

En réalité, devant l’abandon par l’État de ses responsabilités régaliennes, les lois de la République n’étant pas respectées, le général Christian Piquemal s’était rendu à Calais pour constater l’impuissance, le renoncement, voire la capitulation des pouvoirs publics face à la chienlit assurant ainsi un rôle de lanceur d’alerte qui mériterait d’être protégé et non sanctionné.

Un comité de soutien est donc créé pour engager un combat noble et déterminé ayant pour objectif de rendre son honneur au général Christian Piquemal et obtenir sa réhabilitation et sa réintégration. Un appel est lancé à ceux issus du monde militaire et tout d’abord à ses pairs, les généraux en 2ème section qui doivent à présent manifester leur solidarité, mais également au monde civil (parlementaires, élus, personnalités politiques et des médias, personnalités du monde des arts et des lettres…).

Pour un soutien massif et une adhésion à la démarche de ce comité, il convient de communiquer ses nom, prénom, fonction précédés de la mention « je soutiens le général Piquemal » à l’adresse mail :

comitesoutiengalpiquemal@yahoo.com

Le 06 octobre 2016              
Général (2s) Antoine MARTINEZ – coprésident des VPF
Président du comité de soutien

***

Ce régime détestable, aussi suffisant qu’insuffisant, qui conduit la France à sa perte depuis plus de 4 ans, n’en est pas à son premier forfait et en commettra sans doute d’autres encore, dans les 6 mois qui lui restent, tant par haine que par dépit. Non content de livrer honteusement la France à une vague migratoire et hostile sans précédent, il s’acharne maintenant contre un grand chef militaire, en tentant de le priver de son honneur, après toute une vie consacrée à la défense de sa Patrie.

Minurne – Résistance s’associe totalement et sans réserve à cet appel du Comité de Soutien au général Christian Piquemal et demande à tous ses lecteurs de le rejoindre, de le signer et de le diffuser massivement par tous les moyens.

Vous pouvez aussi, en cliquant sur le lien ci-dessous, rejoindre cette pétition de soutien au général, qui réunit déja plus de 10 000 signatures :

https://www.change.org/p/non-à-la-radiation-du-général-piquemal

Marc Le Stahler

banniere_2016_570

 

COMMUNIQUÉ DU GÉNÉRAL MARTINEZ (co-président des Volontaires pour la France)

Notre ennemi vient à nouveau de frapper la France. Après le carnage de Nice, le jour de la fête nationale, c’est à présent une église qui a vécu la barbarie islamique au moment même du déroulement d’une messe qui rassemble les fidèles pour célébrer le sacrifice de l’eucharistie, point culminant de la liturgie chrétienne instaurée par Jésus-Christ lors de la Cène, la veille de sa passion.

En assassinant un prêtre catholique et en blessant gravement des fidèles dans une église, c’est l’âme même de la France, fille aînée de l’Église, son Histoire, sa culture qui sont lâchement attaquées. Le symbole est fort et le choix des islamistes n’est pas anodin. Nos pensées les plus émues et notre compassion vont naturellement à l’Église de France cruellement éprouvée.

Cependant, devant le déni de réalité, devant le refus criminel de nos gouvernants de tirer les conséquences des enseignements de la menace sans cesse grandissante qui met en danger la vie des Français, devant le refus d’admettre l’évidence, les citoyens et en particulier les chrétiens doivent maintenant se rassembler. Ils le doivent non plus pour déposer des fleurs et des bougies – ou pour tendre l’autre joue – mais pour faire pression par tous les moyens sur nos gouvernants pour contraindre ces derniers à un peu plus de lucidité et à prendre enfin la mesure de l’enjeu en vue de définir une stratégie adaptée à l’ennemi à détruire et d’appliquer les actions impitoyables qui en découlent.

Ce réveil et cette réaction sont d’autant plus nécessaires que les dernières déclarations du Président de la République (« Daesch », « menace terroriste », « le gouvernement fait preuve de détermination », « pas de polémique », « pas d’amalgame », « l’unité est notre force ») confirment son incapacité à rassembler et à décider alors que c’est la guerre sur notre territoire. Et affirmer que « rien ne sera modifié dans la lutte contre le terrorisme islamique » n’est pas digne de sa fonction. Son manque de volonté et de détermination, loin de créer l’unité, est en train de diviser les Français et de provoquer non seulement l’exaspération des citoyens mais la radicalisation des esprits qui pourrait déboucher sur des réactions violentes. Que fera-t-il lorsqu’un prochain attentat de masse fera des centaines de morts ?

Il est par ailleurs effarant et scandaleux d’entendre sur les plateaux de télévision certaines analyses et notamment le vice-président du CFCM affirmer, sans être le moins du monde contredit par les autres interlocuteurs et par le journaliste, que islam veut dire paix. Non, islam ne veut pas dire paix, il veut dire soumission. Celle que l’islam veut imposer au monde. C’est la “taqiya” dans toute sa splendeur étalée sur les plateaux de télévision et avalée sans réaction de la part de médias incultes et déjà soumis.

Cela dit, la situation d’aujourd’hui est la conséquence de quarante ans de lâcheté de la classe politique avec l’implantation progressive d’une multitude de « Molenbeek » dans notre pays. Ce sont ces territoires perdus de la République vidés de ses autochtones et dont le Premier ministre a osé expliquer l’existence par un certain apartheid ! Le résultat obtenu aujourd’hui c’est la radicalisation d’habitants du territoire français sous l’emprise continue d’imams dégénérés qui n’auraient jamais dû pouvoir prêcher sur notre territoire. Cela veut dire que des dizaines, ou plutôt des centaines de milliers d’habitants de notre pays sont aujourd’hui radicalisés et n’ont pas l’intention de s’intégrer à la communauté nationale, bien au contraire puisqu’ils ont été « éduqués » dans la haine de la France et des Français. C’est bien les versets du Coran – qui régit l’islam – qui appellent au meurtre des Infidèles. C’est bien les versets du Coran qui institutionnalisent l’infériorité des femmes. La racine du mal est là. Le Coran, cette constitution politico-religieuse, est incompatible avec la Constitution française. L’islam est donc incompatible avec la démocratie et il faut le stopper. Car, comment ceux qui nous gouvernent peuvent-ils ne pas comprendre qu’on ne peut pas « vivre ensemble » avec qui vous veut du mal, avec qui veut votre mort et qu’il faut donc agir devant l’évidence ?

Il va donc falloir à présent entrer en résistance – une résistance active car résister c’est se défendre et s’opposer par la force – pour engager la bataille culturelle, civilisationnelle et identitaire, car le sujet n’est pas seulement sécuritaire, il est avant tout identitaire. Et le destin d’une nation dépend de la volonté de ses membres. Quarante années ont suffi pour rendre la France méconnaissable. Il nous faut maintenant inverser le cours funeste des choses. Cela prendra du temps, mais il n’y a plus de temps à perdre pour assurer, en toute légalité, la protection et l’avenir de la Nation en appliquant des mesures visant à désislamiser la société, en particulier en stoppant l’immigration issue de pays musulmans, en supprimant le regroupement familial, en réformant les conditions d’acquisition de la nationalité française et en supprimant la double nationalité pour les non-européens, en fermant définitivement toutes les mosquées salafistes, en renvoyant dans leur pays d’origine tous ceux qui rejettent nos lois, nos traditions et notre mode de vie. Respecter l’état de droit c’est avant tout appliquer la loi, ce que ne font pas nos gouvernants.

Il revient donc aux citoyens animés par l’amour de la France, aux patriotes attachés à la préservation de leur héritage spirituel et culturel, aux Français qui souhaitent vivre en paix mais qui ne peuvent plus accepter l’intolérable et qui refusent de se soumettre aux volontés de notre ennemi et qui n’acceptent plus l’absence de volonté et de détermination de nos gouvernants pour détruire ce dernier, de décider de se rassembler pour entrer en résistance.

27 juillet 2016

Général (2S) Antoine MARTINEZ

Co-président des Volontaires Pour la France 

VPF

 

« Celui qui ne se rend pas aura toujours raison sur celui qui se rend » 

Charles PEGUY

 

 

000 Général Martinez 000 general-antoine-martinez

Éditions Amalthée – 238 pages – n° ISBN 978 2 310 01314 7  –  19,80 €
site internet : www.editions-amalthee.com

 

LES VICES-CACHÉS DU GOUVERNEMENT (par Luc Sommeyre)

 Le « vert » est dans le fruit.

Les troupes

J’ACCUSE LES VERS LES VERTS. Sous une couleur faussement « nature », ces prétendus écolos soixante-huitards-attardés forment en réalité les troupeaux (souvent inconscients et manipulés) des maîtres de la IVème Internationale fondée par Lev Davidovitch Bronstein dit Léon Trotski, père de l’Armée Rouge et de la Tcheka. Cette dernière couleur leur eût certes mieux siée, mais n’oublions pas que du mélange des deux, on obtient la couleur brune du Nazisme dont ils sont les serviteurs les plus zélés, même à leur corps-défendant. Les prétendus « Verts » ne sont pas des écologistes mais des agents actifs du Nihilisme ethno-suicidaire développé par Trotski.

Les dirigeants

J’ACCUSE LES SPHÈRES GOUVERNEMENTALES et principalement Jean-Christophe Cambadélis, alias Camba, Premier Secrétaire du Parti Socialiste, architecte-en-chef de la IVème Internationale innomée aujourd’hui, toujours vivante. Fils spirituel de Lionel Jospin (trotskiste patenté [1]) son passé militant et jamais démenti à l’AJS [2] – où il fut porté au pinacle par Pierre Boussel dit Pierre Lambert (fils d’immigrés juifs de Russie, et membre de FO [4] après son exclusion de la CGT, mort en 2008) – et à l’OCI [3] que dirigea ce dernier, démontrent que la doctrine trotskiste est son logiciel-moteur et dirige en sous-main le gouvernement actuel. Ses liens étroits avec les trotskistes Besancenot (LCR [5] devenue NPA [6]), Mélenchon dit « La Méluche », Voynet, Cohn-Bendit, Weber, Dray, Moscovici, Arditi et DSK pour n’en citer que quelques-uns, ne sont mystère pour personne. De mauvaises langues prétendent aussi que le Président Hollande aurait flirté de fort près avec les trotskistes [7]… D’ailleurs, le récent exercice d’applaventrisme magistral exécuté à l’endroit du FLN par notre cher Président a dû lui rappeler les liens étroits qu’avaient tissé en leur temps ses petits camarades avec Messali Hadj pendant la guerre d’Algérie. [8]

TrotskiLev Davidovitch Bronstein dit Léon Trotski

De ce courant trotskiste nous vient le CANCER DE LA REPENTANCE, métastasé en « Bienpensance » : allié fort à propos du Nouveau Siècle Américain ou Nouvel Ordre Mondial qui ne saurait voir le jour sans l’écrasement total de l’Europe. De la repentance d’être nous-mêmes, Français, chrétiens pour la plupart, et – horreur suprême ! – Blancs. L’ethno-masochisme ou ethno-suicide est la colonne vertébrale de la IVème Internationale [9]. Pour les trotskistes, TOUT EST BON POUR DÉTRUIRE LA CIVILISATION OCCIDENTALE ET PARTICULIÈREMENT FRANÇAISE.

Exemple : la haine anti-flics

Distillée par les groupuscules perturbateurs adroitement manipulés, cette haine est relayée à pleins poumons par les chorales de « La Voix du Minotaure » [10].

Partout, Gendarmes et Policiers sont violemment pris à partie par les hordes gauchardes caressées dans le sens du poil par la sacro-sainte Bienpensance au seul motif qu’ils tentent comme ils peuvent de faire respecter l’ordre républicain. (Que l’Armée patiente encore un peu : son tour va venir.) Comme ils peuvent en effet. La désormais trop célèbre affaire Piquemal est l’exemple-type de cette avalanche criarde d’ordres et de contre-ordres donnés aux CRS, aux Corps Urbains, aux Gendarmes Mobiles et autres unités qui ne savent plus à quel saint se vouer et se trouvent bien souvent contraints d’agir en contradiction avec leurs consciences. Mais il y a plus inquiétant encore : l’apparition de ce que j’appelle des « commissaires politiques » chers aux trotskistes, adroitement placés à divers postes de commandement jusqu’au sein des unités de terrain. Qui aurait pu imaginer ne serait-ce qu’il y a un an, que des Policiers, quels qu’ils soient, aient procédé à l’arrestation d’un homme respectable de 76 ans, Général de Corps d’Armée connu qui plus est, avec une vulgarité sans nom, allant jusqu’à lui mettre un pied sur la tête alors qu’il était à terre ? Sachez que les fonctionnaires amenés à commettre des actes aussi abjects sont soigneusement choisis pour leur « vulnérabilité » : un homme de 40 ans sous l’uniforme bleu, marié, père de famille, endetté par l’achat de son appartement et d’une voiture, qui viendrait à désobéir aux ordres reçus se trouverait mis à pied instantanément par les commissaires politiques intouchables. Les baïonnettes intelligentes ne sont pas pour lui. Ne pouvant assumer ses charges, il se retrouverait vite à la rue et poussé au divorce par ces vicissitudes dramatiques. Sans jeu de mots déplacé : comment lui jeter la pierre ? La responsabilité incombe en réalité à la pieuvre hiérarchique qui ne sert pas la Police, mais qui s’en sert.

De l’autre côté, on assiste à des violences et provocations incessantes à l’endroit des Forces de l’Ordre par des groupuscules organisés et agressifs. Comment peut-on concevoir qu’un honnête citoyen participe à une manifestation légale et pacifique coiffé d’un casque et armé de barres de fer et autres cocktails Molotov, si ce n’est pour porter le désordre et la destruction ? Prenons conscience que ces « perturbateurs » sont les alliés objectifs des « terroristes » : on perturbe pour créer un climat de malaise avant de terroriser une société paniquée, donc sans défense comme la souris hypnotisée par le cobra.

NOUS SOMMES EN SITUATION DE PRÉ-GUERRE CIVILE.

 LES FORCES DE LA RÉSISTANCE AUJOURD’HUI.

Je vous invite à mesurer votre force de résistance à la décadence de notre Civilisation. Votre force à vous, pris individuellement, aujourd’hui.

Comme l’ont fort justement déclaré le Président Hollande et son Premier Ministre Emmanuel Valls, tous deux pris entre deux feux, NOUS SOMMES EN GUERRE. Et en temps de guerre, les défaitistes, ceux qui prônent l’abdication sans condition, ceux qu’on appelle aujourd’hui les « dhimmis » – en réalité des esclaves génétiques – devraient être passés par les armes pour crime par complicité.

Vous, médecin, ingénieur, employé de banque, retraité, agriculteur, ouvrier métallurgiste, vous, civils, avez un rôle considérable à jouer dans la Résistance à titre individuel.
TOUT EST AFFAIRE DE PRUDENCE, DE SÉRIEUX ET DE COORDINATION.
Une fois de plus, avec un insistance lourde que vous me pardonnerez, je vous invite à relire et à méditer en votre âme et conscience le scenario de l’OPÉRATION RÉMORA actuellement en cours de mise en place partout en France (et ailleurs…)

DE LA FORCE DE CHACUN NAÎT LA PUISSANCE DE TOUS

France blessée

LS
luc.sommeyre@minurne.org

NE VOUS DISPERSEZ PAS… Soyez aimable, s’il vous plaît, de rédiger des commentaires EN RAPPORT DIRECT AVEC LE SUJET TRAITÉ DANS L’ARTICLE… Merci.

Bannière 2016

[1] Ancien membre de l’OCI (Organisation Communiste Internationaliste, devenue le PT, Parti des Travailleurs).
[2] Alliance des Jeunes pour le Socialisme.
[3] Organisation Communiste Internationaliste.
[4] Force Ouvrière.
[5] Ligue Communiste Révolutionnaire dissoute en 2009 dirigée par Alain Krivine, fils d’immigrés juifs d’Ukraine.
[6] Nouveau Parti Anticapitaliste.
[7] Voir le très intéressant article de RÉSISTANCE 2017.
[8] Le dernier voyage de Manuel Valls à Alger n’a rien à voir. (Valls n’a jamais été trotskiste.) Le but de son déplacement outre-Méditerranée était de préparer la prochaine vague migratoire qui va sous peu nous frapper de plein fouet.
[9] Je préfère pour l’instant ne pas évoquer les racines philosophico-religieuses de la doctrine du « père de l’Armée Rouge ».
[10] « Les médias autorisés par le Système » auxquels s’opposent tous les journaux et blogs de réinformation comme MINURNE-RÉSISTANCE, RIPOSTE LAÏQUE, RÉSISTANCE RÉPUBLICAINE, BREIZH INFO, LE GAULOIS, L’OBSERVATOIRE DU MENSONGE, LENGADOC INFO, L’OBSERVATOIRE DE L’ISLAMISATION, POINT DE BASCULE et de fort nombreux autres sites francophones que je prie de m’excuser de ne pas citer tant la liste est longue.


 

RÉSISTANCE !
« RÉSEAUX RÉMORA »
(par Luc Sommeyre)


http://www.remora-europe.eu/

site Internet « grand public »

Par 228 voix contre 32 à l’Assemblée Nationale, l’État d’Urgence sur le territoire a été prorogé (pour la 5ème fois) jusqu’au 15 juillet 2017.

Avertissement

logo_vigipirate_unePour faire face aux menaces terroristes grandissantes, l’État a mis en place un numéro vert : le 197 dit « alerte attentat ».
Personne n’ignore que la perpétration d’attentats multiples et coordonnés envisagée par Daesch engendrerait un tel chaos que toutes nos Forces (Armée, Gendarmerie, Police) seraient amenées à intervenir partout et en même temps sur le territoire national.
Personne n’ignore non plus qu’en 10 ans, la France a perdu 80.000 hommes dont la mission était d’assurer la sécurité de notre population.
Devant la désespérance prévisible de nos Soldats, de nos Gendarmes et de nos Policiers, de ne pouvoir répondre en tous lieux à ce vraisemblable état de crise sans précédent avec toute l’efficacité qu’ils souhaiteraient faute de moyens suffisants, la mobilisation de la Société Civile toute entière aux côtés des Forces de l’Ordre est une impérieuse opération-citoyenne.

Le plan Vigipirate renforcé 2016 vient d’être publié. Vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien.


TABLE DES MATIÈRES

FINALITÉ. 1
CORPUS. 2
LE RÔLE D’UNE CELLULE. 2
DES 100 ET DES 1.000. 3
ORGANISATION CLOISONNÉE. 4
PROTECTION DES RÉSISTANTS ET DE LEURS PROCHES. 4
OUVRAGES DE RÉFÉRENCE. 4
LE « TOUR DES POPOTES ». 5

FINALITÉ

Constituer partout en France au sein de la Société Civile des Cellules aptes et disposées à apporter leur connaissance parfaite du terrain et leur soutien aux unités de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police qui pourraient être amenées à intervenir hors de leurs bases naturelles en cas d’événements graves perturbant le fonctionnement de la société (attentats multiples et coordonnés, troubles locaux de type guérilla urbaine, etc.).

Le nom de l’Opération fait allusion à ce petit poisson de 30 à 40 cm qui n’est pas un poisson d’attaque mais se colle par ventouse à un requin qui, lui, est un combattant redoutable. Disons que le Rémora guidera le requin vers sa cible et lui évitera les embûches. En biotique, ça n’est pas tout à fait exact, mais l’allusion est claire.

Imaginez un instant qu’à l’occasion de troubles civils graves, une unité du 27ème bataillon de Chasseurs Alpins basé à Annecy soit déployée à Marmande dans le Lot-et-Garonne où toutes les structures locales se trouvent désorganisées. Certes, nos soldats seront munis de cartes et renseignements locaux sur la région où ils auront à intervenir. Mais ils ne se retrouveront pas sur leur terrain de jeux naturel. Il leur manquera le « ressenti humain » de la population, l’actualisation du renseignement opérationnel (voir plus bas LE RÔLE D’UNE CELLULE, point 2) que seules les Cellules Rémora enracinées seront en mesure de leur fournir pour leur éviter les pièges et accommoder leur stationnement au mieux. Le Rémora se collera sous le requin, lui évitera les pièges, l’aidera à localiser les cibles en lui fournissant l’aide logistique civile, et surtout – c’est très important au plan du moral – lui apportera la marque de la SOLIDARITÉ DE LA NATION TOUTE ENTIÈRE.

Les Cellules Rémora n’interviendront jamais directement sauf sur réquisition. Elles agiront dans le RESPECT ABSOLU DE LA LOI RÉPUBLICAINE. Les particularismes attachés à l’État d’Urgence actuellement en vigueur seront pris en considération.

image-ppt

CORPUS

« Rémora » est un nom générique. Ce n’est pas une association. Ni carte de membre, ni cotisation.

Les Cellules se composent à l’idéal de 4 à 7 personnes au maximum. Elles travaillent exclusivement sur un plan local. Il est bon et utile de s’informer de ce qui se passe dans le monde en général et en France en particulier, mais cette forme moderne de la Résistance se concentrera dans le périmètre restreint du domicile ou de l’habitation sans en déborder. Avant d’entreprendre des travaux de voirie, il faut « balayer devant sa porte ».

Aucune restriction confessionnelle ni politique hormis l’adhésion au Patriotisme et l’attachement aux valeurs de notre civilisation : le Droit Naturel. Hommes, femmes, jeunes, personnes âgées : chacun a sa place en apportant son expérience personnelle et sa bonne volonté. Une femme ou un homme âgé, même handicapé, pourra effectuer un travail capital, notamment dans le domaine du Rens (le renseignement). Son action contribuera à la victoire tout autant que celle d’un homme jeune ayant servi dans les Forces Spéciales. Ils ne feront pas le même travail mais seront complémentaires et solidaires sous la protection symbolique et magique de Jeanne d’Arc.

Aucune restriction de nationalité non plus. Il est de nombreux Étrangers qui vivent en France de façon parfaitement intégrée, qui aiment notre Pays comme leur seconde patrie, et qui nous apporteront le plus honnêtement du monde toute leur aide à défendre nos Terres, où ils vivent en paix.

Qualités requises : calme − discrétion − détermination.

Qui “dirige” une Cellule ? – En théorie personne. En pratique, un « chef » se dégage naturellement de tout groupe uni. C’est une constante universelle. Il n’y a aucune hiérarchie au sens classique du mot. Toutes et tous sont égaux face à la Contrerévolution que nous menons, pour reprendre le terme dont  le Colonel Pierre Château-Jobert désignait le Patriotisme. Pour lui, Révolution = subversion. Aujourd’hui, Révolution = propagation de la Charia.

LE RÔLE D’UNE CELLULE

Tout savoir dans le cadre du périmètre qui lui est affecté. TOUT.

  1. La Cellule devra CONNAÎTRE SON SECTEUR DANS SES MOINDRES RECOINS, découvrir et recenser s’il y a lieu :
    1. L’emplacement des stocks de nourriture et d’eau potable (notamment les réservoirs) ainsi que la manière dont ils sont sécurisés et approvisionnés ;
    2. L’emplacement des transformateurs électriques et autres sources d’approvisionnement énergétique (gaz et carburants) ainsi que la manière dont ils sont sécurisés et alimentés ;
    3. Identifier les lieux de soin et leur importance, localiser les emplacements du matériel médical et des produits pharmaceutiques (hôpitaux, infirmeries, médecins, centres de Protection civile, pompiers, etc.) ;
    4. Évaluer l’importance des garages et ateliers pour l’entretien et la réparation éventuelle de matériels roulants, et déterminer leurs capacités ;
    5. Savoir les caches, les caves, souterrains, raccourcis, voies d’accès et/ou de repli – ceci en zone urbaine comme en milieu rural ;
    6. Identifier les immeubles dont les toits ou certaines particularités architecturales pourraient servir de base pour ralentir, blesser ou tuer des membres des Forces de l’Ordre en intervention ;
    7. Localiser les centres de réunion des individus qui se déclarent ouvertement ennemis de notre Patrie, comme les mosquées salafistes aujourd’hui, déterminer les heures de fréquentation et le nombre de participants ainsi que les lieux de parking (il est inutile de chercher des lieux de rassemblement nazis : il n’y en n’a pas – mais s’il y s’en découvrait un, il conviendrait de pratiquer de la même manière) ;
    8. Et toute particularité locale comme autoroutes et voies rapides, rivières, forêts, mares, marécages, etc. (il est inutile de chercher des déserts sablonneux : il n’y en n’a pas – mais s’il y s’en découvrait un, il conviendrait de pratiquer de la même manière) ;
    9. Dresser une carte aussi claire que possible de tout ce que dit plus haut sur papier : l’Internet peut faire défaut et l’électricité peut venir à manquer.
  2. La Cellule aura essentiellement un rôle de RENSEIGNEMENT OPÉRATIONNEL :
    1. Elle dénombrera et identifiera les personnes physiques qui manifestent une hostilité ouverte ou larvée à l’encontre de notre Pays et des nôtres ;
    2. Elle prêtera aussi une attention particulière à celles ou ceux qui s’en rendent complices ouvertement ou par fournitures de moyens ou assistance.

Pour tous les membres des cellules et leurs amis : pensez dès aujourd’hui à constituer des réserves d’eau potable et de nourriture, de médicaments au besoin et de carburant pour une durée de trois mois au moins. L’achat d’un congélateur et d’un générateur électrique n’est pas une vaine dépense.

DES 100 ET DES 1.000

Nous avons aujourd’hui très largement dépassé plusieurs centaines de femmes et d’hommes répartis sur l’ensemble du territoire national et en Europe. Certaines et certains se sentent un peu “isolés” de prime abord. Qu’à cela ne tienne. Elles et ils sont les graines semées sur nos Terres, qui ont déjà commencé leur germination. Ils identifient rapidement autour d’eux « ceux qui vont bien » pour constituer une ou plusieurs Cellules géographiquement proches du domicile de chacun. Parfois, le vent emporte au loin une graine qui va pousser sur une terre lointaine, à des lieues de l’endroit où elle a pris naissance. On voit déjà fleurir l’arbre là où on l’attendait pas. Je pense particulièrement aux régions “Centre” et “Auvergne” où l’on semble encore dormir du sommeil du juste. Attention aux réveils en fanfare !

100 personnes de bonne volonté, à la tête bien faite et bien pleine : voilà le ferment indispensable. Nous l’avons depuis longtemps. Les Cellules Rémora qui ont été correctement constituées, qui travaillent avec sérieux et discrétion dans leurs périmètres respectifs avec leurs alliances et interconnexions, nous rendent à l’évidence : aujourd’hui, nous tenons le Pays. Le chiffre de 1.000 a été atteint et de très loin dépassé. Nous nous employons maintenant à matérialiser l’organisation et les relations en étoile qui permettront la coordination nationale entre les diverses Organisations patriotes, qui échangent déjà avec d’autres Patriotes allemands, belges, italiens, suisses, anglais, espagnols pour ne citer que les Nations limitrophes et amies.

À l’idéal, si une Cellule est constituée et animée par des personnes qui ont une expérience “de terrain” et dont les activités sont ou ont été directement en rapport avec le maintien de l’ordre opérationnel (Armée, Gendarmerie, Police Nationale, Police Municipale, Douanes et aussi Militaires et Paramilitaires ayant servi à l’étranger, etc.) elle se développera plus vite et l’efficacité de ses actions s’en trouvera renforcée. Mais ceci n’est pas une condition sine qua non.

ORGANISATION CLOISONNÉE

Aucun organigramme ne sera publié. Pour la sécurité évidente des Rémoriens, sans patauger dans les fantasmes aujourd’hui puérils de la “clandestinité”, le plus grande DISCRÉTION est impérative. Les membres ne connaîtront en tant que tels que ceux de leur Cellule propre. Les Cellules n’auront aucun rapport direct les unes avec les autres. Pour exemple : Châteauroux compte déjà plusieurs Cellules. Les membres de la Cellule « A » ignorent qui fait partie de la Cellule « X » puisqu’ils ignorent même que d’autres travaillent à Châteauroux. Les secteurs géographiques sont limitativement et soigneusement tracés.

Cette précaution élémentaire réduira à néant la nocivité des « taupes » qui ne manqueront pas de tenter de s’y infiltrer. Attention : on ne joue plus…

Chaque Cellule possède son organisation et ses codes de communication propres. Cela présente l’avantage de ne pas créer de schéma applicable à l’ensemble. Comme pour les “taupes”, les “hackers” auront bien du souci à se faire pour dresser notre cartographie. Là aussi, pour les sujets sensibles, je vous invite prestement à remplacer vos téléphones portables et autres ordinateurs par des moyens de communication moins conventionnels…

 NOS SYSTÈMES DE COMMUNICATION.

Les communications Internet internes ne se font plus qu’au travers de la messagerie suisse cryptée ProtonMail (cliquer sur le lien). Pour les communications SMS, audio et vidéo, nous utilisons l’application israélienne Viber, également cryptée.

Un site Internet “grand public” sera ouvert le 11 décembre 2016 à l’adresse suivante : www.remora-europe.info.

Un site Intranet “restreint” à consultation exclusive de nos Cadres et des Personnalités autorisées (sous adresses ProtonMail exclusivement) sera ouvert en version β (test) vers la mi-janvier et en version définitive en février 2017.

Tous nos systèmes de communication − entre autres − sont assorties de FT (Fiches Techniques) en Français sous format .pdf téléchargeables sur notre Intranet qui sera mis en place en février 2017. Une assistance téléphonique sera mise à disposition pour résoudre les cas de difficulté majeure.

PROTECTION DES RÉSISTANTS ET DE LEURS PROCHES

Pourquoi se cacher si l’on n’a rien à se reprocher ? – La question sera posée, mais elle est sans fondement. Il est évident que des éléments ennemis pourraient s’en prendre physiquement aux Patriotes qui, pionniers au sein de Rémora ou d’une autre Organisation de la Résistance, d’un futur Mouvement populaire généralisé en cas de conflit civil, symboliseront à leurs yeux le fer de lance de la Résistance. D’où mon slogan lancé sous forme de boutade : « Il vaut mieux passer pour un con que pour une cible ».

La DISCRÉTION LA PLUS ABSOLUE est IMPÉRATIVE : « Rémora ? – Connais pas ! »

Pour cette raison, je vous invite une fois de plus à relire attentivement le document RÉSISTANCE déjà publié sur ce site. Les conseils et invites qui y sont portés sont sans doute incomplets. Certains les jugeront maladroits. Mais ils constituent la base sommaire de la prudence élémentaire.

Voisins VigilantsJ’insiste aussi sur Les Voisins Vigilants, association apolitique à laquelle je vous invite vivement à adhérer. C’est gratuit. Vous y ferez la connaissance de personnes inconnues de vous jusqu’alors et vous vous rapprocherez de la Police ou de la Gendarmerie selon la zone de votre Cellule. Tout en demeurant particulièrement discret quant à la Résistance en général et à Rémora en particulier, vous y identifierez immanquablement des personnes qui peu à peu vont grossir nos rangs.

OUVRAGES DE RÉFÉRENCE ABSOLUE

***** Colonel Pierre Château-Jobert

Château-Jobert PierreColonel Château-Jobert (1912-2005)

***** Colonel Roger Trinquier

Colonel TRINQUIERColonel Trinquier (1908-1986)

***** STRATEDIPLO

cseptieme-scenariocliquez sur l’image ci-dessus


 

LE « TOUR DES POPOTES »

Après avoir effectué près de 13.000 km sur les routes de notre beau Pays cette année, j’éprouve une grande joie : la mayonnaise prend admirablement pour user d’un langage vulgaire mais explicite. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui m’ont accueilli chez eux avec la chaleur fraternelle des camarades de combat, organisant des réunions de sensibilisation de personnes amies, conscientes des dangers qui nous menacent. Je n’ai pas pu déférer encore à de nombreuses invitations qui m’ont été adressées avec gentillesse, notamment en Alsace, Lorraine, dans les Ardennes, les Alpes, en Auvergne, ce que je regrette amèrement. Ne bénéficiant d’aucun soutien financier, mes moyens personnels ne me le permettent pas pour l’heure.

Je l’ai dit et je le répète : la déflagration civile généralisée en France se produira possiblement en mars 2017, à la suite des désordres sanglants qui surviendront en Algérie après l’annonce officielle de la vacance de la Présidence. Le FIS (Front Islamique du Salut) réclamera légitimement le pouvoir qui lui a été confisqué par le Coup d’État militaire du 11 janvier 1992. S’en suivra un véritable tsunami migratoire vers la France où nous pouvons estimer jusqu’à 20% d’agitateurs-terroristes d’une part financés par l’Arabie Saoudite et le Qatar, d’autre part réarmés et instruits en Algérie par Daesch depuis juillet 2016.

C’est ce moment précis que l’État Islamique (qu’a priori on n’appelle pas « État Islamiste » que je sache) choisira pour perpétrer sur notre Sol une série d’attentats meurtriers dits en étoile pour tester la capacité de réaction de notre Armée et de nos Forces de l’Ordre. Les Services français (DGSE/DGSI) déploient des efforts considérables pour les empêcher avec souvent des succès retentissants, comme ce fut le cas dernièrement par l’arrestation de commandos à Strasbourg et à Marseille. Mais nos spécialistes du Rens savent pertinemment que, si on tend un filet au travers d’une rivière, de petits poissons finissent toujours par passer au travers des mailles. Et grossissent…

Aujourd’hui plus que jamais, notre slogan « soutenez votre Armée, votre Gendarmerie, votre Police » prend tout son sens.

Nous n’appelons pas ces sinistres évènements de nos vœux, bien au contraire. Mais se préparer « au pire » ne provoque pas l’évènement. De même quand un Citoyen s’arme, ça n’en fait pas pour autant un criminel !

Mais attention… le Système reproche toujours à ceux qui annoncent les évènements de les avoir causés. Nous aurons donc à nous garder des foudres de nos Élites présumées

Bon courage !

Je vous prie de recevoir et d’accepter mes salutations les plus amicales et patriotiques.

LS
remora-europe@protonmail.com

NB : « Minurne-Résistance » est un site hébergé en Suisse.


POUR DES RAISONS ÉVIDENTES DE CONFIDENTIALITÉ, LES COMMENTAIRES À CETTE PUBLICATION SONT FERMÉS.

Pour autant, nos Camarades et Amis qui ont pris des initiatives et œuvrent à niveau décisionnaire pour la cohésion et la coordination de nos Organisations sont les bienvenus à nous faire parvenir leur sentiment. Nous publierons leurs textes s’ils le souhaitent, en prenant en considération leurs impératifs personnels.


 

 

2016 : POURQUOI RÉSISTER ? (par Luc Sommeyre)

Bien Chers Lecteurs et Amis,
Victime de plusieurs cyberattaques paralysantes continues depuis plus d’un mois, j’ai pris un retard considérable dans le tour de France “Rémora” que je me propose d’effectuer pour rencontrer celles et ceux d’entre vous qui ont très aimablement accepté de me recevoir et/ou de me rencontrer. Sans être encore complètement restauré aujourd’hui, mais presque opérationnel, mon système informatique était jusqu’alors inutilisable à plus de 90%.
La plupart des messages que vous m’avez adressés ne me sont pas parvenus, à telle enseigne que certains ont pu croire à une désaffection vulgaire de ma part. Il n’en n’est rien. Je prie celles et ceux, nombreux, à qui je n’ai pas répondu – et pour cause ! – de bien vouloir m’en excuser.
Aussi seriez-vous aimable de m’écrire pour le moment à mon adresse Internet “personnelle” luc.sommeyre@outlook.fr en copie de tout message envoyé à luc.sommeyre@minurne.org. Merci.
Les attaques informatiques, c’est comme les migrants : on finit toujours par s’en débarrasser !
LS



OPÉRATION RÉMORA sera développée sur Radio Courtoisie [1] le vendredi 27 mai de 12:00 à 13:30 – rediffusions à 16:00 et à minuit le même jour. Podcast téléchargeable sur le site de Radio Courtoisie la semaine suivante.



Aujourd’hui

L’Algérie est au bord de l’effondrement économique. Les jours du gouvernement du Président Bouteflika – lui-même fort malade, comme l’a fort élégamment” montré Manuel Valls sur son compte Twitter – sont comptés. Sa chute imminente est prévisible avant la fin de l’été. Contrairement aux déclarations tactiquement optimistes de l’actuel gouvernement américain [2] (pyromane-pompier du bassin méditerranéen) la situation en Tunisie n’est pas stabilisée. Les avancées de l’État Islamique en Libye où la situation est catastrophique, ont débordé la frontière. En Algérie, les cellules dormantes du FIS [3] ont été réveillées par la nébuleuse islamo-terroriste (Daesch, AQMI, Boko Haram, etc.) dirigée par Riyad, l’allié indéfectible des Américains depuis le Pacte du Quincy (voir LA RÉSISTANCE EN 2016 – les acteurs en présence). Au Maroc, la situation économique va fortement ralentir en 2016 ce qui renforcera les positions des islamistes, de plus en plus virulents et organisés. Même les USA commencent à reconsidérer leurs positions marocaines.

LE MAGHREB TOUT ENTIER EST AU BORD DE L’EXPLOSION.

Conséquence immédiate ? – Un afflux phénoménal de nouveaux « réfugiés » que l’on pourra compter par plusieurs de dizaines de milliers chaque mois voire chaque semaine pour les premiers temps, débarquera en France. Le Camp des Saints où Jean Raspail tançait déjà les prélats vendus à l’ennemi [4], sera le décor de notre quotidien.

IslamL’État Islamique nous a déjà averti de l’envoi de « 500.000 combattants d’Allah » qui débarqueront principalement sur les côtes d’Italie et de France. N’ayez crainte : ils seront tous accueillis par nos actuels gouvernements et toute la classe bobo-décadente comme des « réfugiés pauvres-et-dans-la-détresse » [5] sans distinction aucune. Ce prochain tsunami migratoire sera bien plus important encore que tout ce que nous avons subi ces derniers temps « en provenance de Syrie ». Voir : L’INVASION PROGRAMMÉE du Général Martinez et INVASION EN COURS : LA STRATÉGIE ISLAMISTE de Maurice D.

La chute prochaine du gouvernement algérien sera l’élément déclenchant de troubles graves et coordonnés d’une rare violence programmés par Riyad à l’échelon de l’Europe sous l’œil attendri et hypocrito-compatissant de Washington. En d’autre temps, on appelait ça une « guerre civile ». Mais le Système qui a choisi d’exterminer nos Peuples par asphyxie lente, expert ès-déformation sémantique, trouvera sûrement une appellation moins alarmante. Toujours est-il que le résultat sera le même.


Les fantasmes

Des Patriotes sincères, outragés depuis longtemps par les crimes abominables de plus en plus nombreux commis par les islamo-terroristes et leurs alliés ethno-déracinés, parlent de « prendre les armes » ou bien de « prendre le maquis » pour tenter de face à cette guerre civile désormais prévisible. Si le réflexe est honorable, la démarche n’en n’est pas moins utopique. Prendre le maquis en 1941 était un jeu d’enfant par rapport aux conditions environnementales de 2016. L’évolution technologique dans les domaines de l’écoute téléphonique, de la surveillance Internet, de la géolocalisation, de la reconnaissance faciale et vocale et de bien d’autres encore – sans compter les taupes infiltrées – auraient tôt fait de jeter bas toute tentative de Résistance classique. Rangez donc vos vieilles pétoires et même les fusils d’assaut les plus sophistiqués que chevauchent les chimères de certains. Vous allez vous faire mal ! Dans tous les cas de figure, ceux qui voudraient jouer les Superman seraient identifiés à la vitesse de l’éclair et neutralisés par les forces du Système en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Ils subiraient au mieux le désagrément des geôles de notre chère ripoublique (ce qui est grave pour eux) mais surtout feraient défaut à la Résistance Moderne (ce qui est grave pour nous).

D’où le slogan de l’Opération Rémora lancé sous forme de boutade : « Il vaut mieux passer pour un con que pour une cible ».


Que faire ?

1ère option : pour sauver sa peau, fuir à l’étranger

Cette conclusion n’est pas sotte. Mais tous les lâches n’ont pas les moyens de fuir. Pour tempérer mon dépit, j’admets que certains d’entre nous agiront hors nos frontières plus efficacement que s’ils demeuraient emmurés dans la citadelle France.

  • Dans les années 1790, de nombreux nobles qui n’étaient pas pour autant des affameurs du Peuple comme le braillaient Danton et Robespierre avant que leurs propres troupes ne leurs coupassent le cou, ont choisi de s’abriter avec les leurs hors de nos frontières pour combattre les effets pervers de la Terreur.
  • En 1940, de nombreux Français ont rallié les côtes anglaises pour former les Forces Françaises Libres.

Bref, la tactique de la « prise de recul » est une option. Mais d’évidence, celle-ci n’est pas souhaitable pour tous non plus qu’à la portée de la multitude.

2nde option : pour sauver sa peau, résister

Le Français d’origine gauloise est individualiste voire égoïste. C’est une des constantes de nos Peuples qui, tous ensemble, forment la France moderne.

Aujourd’hui anesthésié au goutte-à-goutte de la bienpensance télévisée par le Propagandastaffel [6] du Système, tant qu’on ne touche pas au RSA, à la Sécurité Sociale, aux allocations familiales, à la Française des Jeux et au réservoir de sa voiture pour aller en week-end, le Français, amorphe, ne bougera pas.

Mais la mémoire d’un Peuple est un palimpseste [7]. Si ses qualités intrinsèques se sont largement estompées, elles n’ont pas disparu pour autant. Vu l’évolution de la situation économico-financière et l’inévitable prochaine explosion de la bulle monétaire, les restrictions drastiques qui s’en suivront vont mettre à mal le RSA, la Sécurité Sociale, les allocations familiales, la Française des Jeux et le réservoir de la voiture. Et là, réapparaîtra l’âme originelle de notre Peuple, dépouillée de ces épluchures de la modernité. Conscient de cette vraisemblance, le Système joue contre la montre et tente de mettre le Français hors d’état de [lui] nuire avant qu’il sorte de la « salle de réveil ».

Aujourd’hui, le Français résiste à l’envie de résister.

Demain, il résistera tout court.

De gré ou de force. Et pourquoi n’aura-t-il pas le choix ? − Parce que l’ennemi ne le lui laissera pas. Jetez donc un coup d’œil à l’image qui, plus haut, illustre cet article. Et ne pensez pas une seconde qu’il s’agisse d’un montage.


Ou plutôt si, il a le choix. Je suis trop rapide en raisonnement. Deux autres voies sont ouvertes :

  1. Vous pouvez vous convertir. C’est simple et rapide. Il faut et il suffit de prononcer (devant un imam et deux témoins musulmans de préférence) la phrase suivante : « أشهد أن لا إله إلا الله وأشهد أن محمد رسول الله ». N’oubliez pas de lire de droite à gauche. Ah… vous ne lisez ni ne parlez Arabe ? Pas grave. Apprenez simplement le prononcé phonétique, ça fera l’affaire : « Achhadou an lâ ilâha illallâhou wa achhadou anna mouhammadan rasoûloullâh ». Vous voulez la traduction ? − Vous êtes exigeant ! Bon… en tant que futur-nouveau converti, je vous la donne quand même : « J’atteste qu’il n’y a pas de divinité excepté Dieu, et j’atteste que Mahomet est le Messager de Dieu. » Ça n’est quand même pas bien compliqué ! Faites donc un petit effort… En islam, on ne vous demande pas de comprendre, mais de vous soumettre. C’est simple, non ? N’oubliez pas qu’الإسلام (islam) veut simplement dire « soumission ». La circoncision pour les hommes ou l’excision pour les femmes n’est qu’une formalité sans importance : on vous fera ça en quelques minutes. Même sous anesthésie puisque vous vous montrez coopératif ! Après, la vie est belle. Vous aurez simplement à renier vos origines, à cracher sur l’ignoble histoire de France, ses arts et sa littérature décadente que vous méprisez désormais bien sincèrement, à revêtir une djellaba informe en vous couvrant la tête d’une serpillère, à détruire vos photos de famille et vos disques, cd-roms et autres supports d’une musique infâme désagréable aux oreilles d’Allah et reposer votre âme dans la fraîche quiétude de la mosquée la plus proche cinq fois par jour avec en prime un petit verre peinturluré de thé à la menthe. Que demandez-vous de plus ? N’oubliez pas quand même de payer la زَكَاة (zakât) au calife du coin. That’s it!
  2. Les plus combattifs pourront aussi survivre dans une société complètement islamisée en prenant le statut de ذمّي (dhimmi). Là, c’est un peu moins confortable mais on n’a rien sans rien. Vous n’aurez pas à vous convertir pour autant que vous vous déclariez officiellement chrétien ou juif : les gens du Livre ou اهل الكتاب (ahl al-kitâb). Bon, d’accord, ça commande de serrer un peu les fesses, mais en faisant bien attention à ne pas offenser les Barbus, c’est jouable. Le dhimmi est un citoyen de seconde zone toléré par les islamistes. En gros, un soumis aux soumis. Brillante position ! Il ne paye pas la zakât au calife local mais le جزية (djizîa), impôt moins noble mais un peu plus lourd. Pas grave. Là, vous pourrez encore subsister. Avec l’aide d’Allah.

Ah oui, j’oubliais… Dans les deux cas de figure, préparez-vous à marier votre fille dès l’âge de sa première co… (suis-je bête !) dès l’âge nubile, au gros poussah embabouché affalé dans un coin, chassant les mouches qui font festin dans sa barbe des restes de loukoums et de dattes.

Alors… tenté ?

Très confidentiellement (pour ceux qui auraient quelques doutes) ça ne serait pas ma tasse de thé. Même à la menthe. Mais ça n’engage que moi, et vous n’êtes pas obligé de faire vôtres mes réserves.


Le problème pour les gens comme moi (et peut-être comme vous, qui sait ?) consiste à déterminer la façon la plus rationnelle et efficace de résister au doux rêve des armées pacifiques du calife et de ses alliés bienveillants.

C’est ce que nous aborderons dans un document qui sera publié ultérieurement.

LS



[1] Modulation de Fréquence (Paris : 95,6 MHz – Caen : 100,6 MHz – Chartres : 104,5 MHz – Cherbourg : 87,8 MHz – Le Havre : 101,1 MHz – Le Mans : 98,8 MHz). Satellite (France – Europe de l’Ouest – Afrique du Nord) : en clair sur les bouquets satellite Canalsat (canal 526) et TNT SAT. On peut aussi l’obtenir sur Canalsat en page 3 de la « mosaïque des radios » disponible sur le canal 179. Internet : pour le monde entier sur www.radiocourtoisie.fr.

[2] Il est intéressant d’observer que, depuis l’après-Kennedy, tous les gouvernements américains dirigés en alternance par “Les Démocrates” et “Les Républicains” ont œuvré pour « Le Système du Nouvel Ordre Mondial ». Entendez par là la conception thalassocratique UNIPOLAIRE du mondialisme (lequel « mondialisme » n’est pas une doctrine – comme se gargarise souvent une classe politique de benêts qui a oublié qu’en Français les mots ont un sens – mais la simple contraction de l’espace-temps résultant des progrès de la technologie dans les transports et les communications ; nous ne le rappellerons jamais assez).
Depuis des décennies, chez nous, la Gauche comme la Droite ont, en parfaite coordination, effectué le même travail. Ça n’est pas le fait du hasard qu’un certain parti ait adopté aujourd’hui la dénomination “Les Républicains” (où sévit notamment Alain Juppé, caution de l’UOIF dirigée par son ami Tarek Obrou, recteur de la mosquée de Bordeaux − rappelons que l’UOIF est l’ambassade “officielle” en France de l’organisation « Frères Musulmans » qui inspire tous les mouvements islamo-terroristes de par le monde − laquelle UOIF est devenue par coup de baguette magique de l’establishment… politiquement correcte) et brandisse une fois de plus le cri de guerre des illusionnistes : « ça va changer ! »
Il en va de même dans tous les pays d’Europe – Grande Bretagne comprise – où règne un bipartisme de fait. La prétendue alternance en laquelle la population (les électeurs pataugeant dans nos pseudo-démocraties à l’image de l’âne de Buridan mort de soif et de faim entre un seau d’eau et un sac d’avoine, ne se décidant pas s’il devait commencer par se désaltérer ou par se nourrir) croit pouvoir espérer un quelconque changement, est entrée dans les mœurs. En réalité, cette prétendue alternance est l’habit d’arlequin que portent les laquais de la Grande Finance internationale – concentrée à la Réserve Fédérale américaine et sa succursale la Banque Centrale Européenne – qui manipule adroitement des marionnettes pour servir ses intérêts exclusifs.
Seules l’élection providentielle de Donald Trump outre-Atlantique et l’accession au pouvoir des Droites Nationales en Europe en général et en France en particulier peuvent changer la face du Monde. À l’est, grâce aux Dieux, Vladimir veille !

Vladimir

ВЛАДИМИР

« Populisme » n’est pas un gros mot ! C’est tout simplement le courant qui consiste à vouloir gérer l’intérêt des Peuples avant celui des banques. Cette évidence (palpable et ressentie par toutes les classes populaires) a fait tomber en lambeaux le déguisement des ersatz trotskistes qui sévissent à l’Élysée et à Matignon et d’une extrême-gauche nihiliste et ethno-suicidaire, donc trotskiste elle aussi, valet de chambre aux ordres du Système déguisé en sparring-partner de la Gauche classique et en avocat du Diable. Tiens ! Le revoilà, celui-là…

[3] Front Islamique du Salut.

[4] UN APARTÉ SUR L’ÉGLISE DE ROME, QUAND MÊME… Le Pape François revient de l’île de Lesbos. Passons sur les jeux de mots spécieux que cette destination a pu susciter. Comme le disait récemment Marion Maréchal-Le Pen « À titre individuel, qu’il montre de la compassion à l’égard des pauvres ou des réfugiés de guerre ça ne me dérange pas. » Moi non plus. Mais MMLP a fort pertinemment évoqué les réfugiés “de guerre”.
« Nous sommes tous des migrants ! » clama le Pape dans un appel du pied encore plus violent que le « Ich bin ein Berliner ! » de John Kennedy le 26 juin 1963 dans une ville encerclée par les forces soviétiques. Le Vatican empiète – une fois de plus – sur le terrain de la politique pure en s’ingérant dans les affaires internes des États. Le Pape a choisi son camp sous les acclamations jubilatoires du Nouvel Ordre Mondial. À Washington, on a sabré le Champagne ! Peut-être… « peut-être ! » la banque Ambrosiano était-elle plus liée qu’on a voulu le dire à la Réserve Fédérale…
Si vous ne pensez pas, vous Européens, vous Français, que l’immigration massive (réfugiés de guerre, réfugiés économiques et islamistes confondus, tout le monde il est beau, tout le monde il est bienvenu !) est un grand pas en avant pour l’humanité, vous risqueriez d’être en opposition avec les directives de l’Église ! Ces microbulles papales embarrassent sans doute quelques consciences et pourraient faire passer certains chrétiens de bonne foi (toujours sans jeu de mots) dans le camp ennemi. À quand l’appel du Pape François aux martyrs qui peuplèrent l’arène des cirques romains ? – Ça vient, rassurez-vous : l’État Islamique appelle déjà ses terroristes « les lions du califat » ! Faut bien leur donner à dévorer à ces brav’ bêtes, pas vrai ?
En France – fille aînée de l’Église, paraît-il – le Pape François Ier a trouvé un ambassadeur de choix en la personne de Michel Dubost, évêque… d’Évry ! Cette ville me dit quelque chose, pas vous ? Et notre « brave » évêque de vallser allègrement avec le Maire de sa ville épiscopale au rythme des derboukas des hordes migratoires dans une chorégraphie barbuzarde dirigée par Abou Bakr al-Baghdadi. De là à ce que Dubost suggère à la Curie de prononcer l’excommunication des adhérents du Front National et de tous les Patriotes, il n’y a pas loin. Prenez garde aussi que sa ceinture violette ne soit pas explosive. La ceinture pourpre du cardinal Barbarin-le-Lyonnais (“Primat des Gaules” s’il vous plaît !) est encore plus dangereuse…
Que l’Église de Rome fasse montre de commisération à l’endroit des véritables « réfugiés » est noble et louable. C’est notre devoir d’homme, à tous. Mais aujourd’hui, pourtant bien informée des dessous de l’opération en cours, elle a décidé d’ouvrir les portes de nos cités pour donner notre Civilisation en pâture aux hordes de migrants sans distinction aucune.
De vous à moi, je ne regrette pas d’avoir apostasié après Vatican II.

[5] A priori, on veut croire que les futurs réfugiés seront passés au crible des logiciels de reconnaissance faciale testés ces jours-ci par « Paris Aéroport », nouvelle dénomination d’ADP. Mais même si de tels logiciels sont fiables, évidemment informé, l’ennemi usera de méthodes différentes pour infiltrer ses agents qui, en outre, ne sont pas tous répertoriés, de loin s’en faut… Bien sûr est-il évident que le chiffre de 500.000 djihadistes envoyés en mission sur notre territoire est très exagéré par la propagande islamiste. Les contrôles aux frontières en arrêteront quelques-uns, mais ce qui est certain, c’est que le nombre de terroristes opérationnels sur notre sol va s’accroître de façon exponentielle.

[6] Mot allemand signifiant « escadron de propagande ». Service chargé par les autorités allemandes de la propagande et du contrôle de la presse pendant l’Occupation.

[7] Du Grec παλίμψηστος (< palimpsèstos >) désignant un parchemin écrit puis gratté ou effacé pour recevoir ensuite une nouvelle écriture, un peu comme une ardoise-magique ou un disque-dur.


LS
luc.sommeyre@minurne.org
luc.sommeyre@outlook.fr


 

LA RÉSISTANCE EN 2016 : les acteurs en présence (par Luc Sommeyre)


L’Opération Rémora est lancée.

Dès le début de la semaine prochaine, j’aurai le plaisir à m’entretenir avec ses premiers acteurs dans la partie nord de la France.
Le planning a été complexe à établir tant les Françaises et les Français, conscients de la situation dramatique de notre Patrie, se manifestent plus nombreux chaque jour. Ils ont décidé de mettre toutes les chances du côté de la Résistance avec calme, détermination et efficacité. Ces femmes et ces hommes de France, de tous âges et de toutes conditions socioprofessionnelles, n’entendent pas laisser sacrifier notre Pays et notre Civilisation. Ils prennent conscience peu à peu des dangers mortels que représente cette invasion migratoire “programmée”, dont nous ne percevons tous aujourd’hui que les prémices.
« Rémora » est une opération à l’échelon national tendant à essaimer sans cesse, sans connotation politique aucune et encore moins politicienne. Sa tâche quotidienne, parfois ingrate mais toujours redoutablement efficace, s’effectue localement dans la plus stricte légalité. Son but est de souder partout en France des cellules de la Société Civile aux forces patriotiques de l’Armée Française, de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale qui pourraient être amenées à intervenir en cas de troubles graves sur notre territoire. Ces troubles sont malheureusement prévisibles à court ou moyen terme.
« Rémora » n’est animée d’aucun esprit xénophobe. Les personnes de nationalité étrangère en situation de danger réel dans leur propre pays sont éligibles à notre protection en l’attente de jours meilleurs. Elles seules ont droit à l’appellation de réfugiés et sont les bienvenues en France.
« Rémora » a pour objet essentiel de protéger les Patriotes
ainsi que leurs familles et de les sécuriser, évitant qu’Untel ou Unetelle soit amené à commettre des actes irréfléchis par désespoir ou indignation lors de la survenance de crimes barbares contre notre Pays et ses ressortissants. Ils se placeraient alors en situation d’illégalité et se mettraient en danger ainsi que leurs familles et leurs proches. De plus, ils ne seraient plus opérationnels pour la Résistance. D’où notre slogan coloré en boutade : « il vaut mieux passer pour un con que pour une cible ».

♦ Je brosse aujourd’hui le tableau des acteurs en place au plan géopolitique, prenant du recul par rapport à notre situation.
♦ En début de weekend prochain, seront publiées les lignes directrices de « Rémora ».
♦ Les consignes particulières et spécifiques seront communiquées de vive voix, en petits comités.

Je vous souhaite une fort belle soirée.

LS


La position de Washington

Board of Federal ReserveAprès le plus grand hold-up de l’histoire de l’humanité préparé de fort longue date – pour ne pas dire immémoriale – constitutionnalisé aux USA par l’adoption du Rapport Aldrich qui aboutit à la promulgation du “Federal Reserve Act” le 23 décembre 1913 (faisant suite à la célèbre et néanmoins mystérieuse chasse au canard de Jekyll Island, Virginie, en 1910) une certaine population élitiste venue majoritairement de l’Angleterre et d’Allemagne pour élire domicile en Amérique au XIXème siècle, a élaboré peu-à-peu la doctrine géostratégique aujourd’hui en cour à la Maison Blanche.

→ Le concept thalassocratique [1] unipolaire du phénomène mondialiste (le mondialisme n’étant pas en soi une doctrine, mais simplement la contraction de l’espace-temps, conséquence de l’évolution de la technologie des communications et des transports) est soutenu par trois facteurs :

  1. New-YorkL’absence d’Histoire – donc de culture – des premiers migrants-économiques qui peuplèrent l’Amérique du Nord aux XVIIIème et XIXème siècles (déracinés volontaires d’Europe et généralement de basse extraction socioculturelle) ;
  2. L’Histoire, bien réelle celle-là, fondée sur une mosaïque de légendes bibliques, du bernard-l’hermite qui installa sans peine son hégémonie sur un peuple de colons incultes : la nature ayant horreur du vide, il fut aisé de greffer un cerveau à ce superorganisme en carence cérébrale ;
  3. Le comportement originel des blancs nord-américains (sans Histoire et sans unité raciale, donc sans mémoire et sans cohérence ethnique) qui perpétrèrent allègrement le génocide des indigènes – surnommés les Indiens – au XIXème siècle et l’oublièrent aussitôt avec une facilité déconcertante mais fort à propos.

Le Mondialisme vu sous cet angle ne pouvait déboucher que sur la géostratégie de Washington dont nous subissons aujourd’hui les effets.

Pacte du QuincyAu retour de Yalta, Roosevelt-le-Moribond fit halte en février 1945 sur le croiseur-lourd USS Quincy CA-71 mouillant en rade d’Alexandrie pour rencontrer le nouveau roi Abdelaziz ibn-Seoud qui venait d’unifier à fort peu près les tribus bédouines d’Arabie et bien au-delà, les assujettissant aux délires psychotiques de son grand-oncle Mohammed ben Abdelwahhab, fondateur du Wahhabisme, doctrine rétrograde au sens étymologique du mot, consistant à plagier la vie des salafs [2] : Mahomet et ses petits camarades. Là aussi, on remarque l’aisance avec laquelle on manipule les esprits des peuples sans culture, pratique en vigueur aujourd’hui (plus que jamais) comme arme subversive de destruction des identités et de laminage des esprits. Ibn-Seoud avait étendu son influence bien au-delà de l’Arabie, jusqu’à la Bekaa, dans l’actuel Liban. C’est en effet ce qui motivait les préoccupations du Président paralytique. Ses amis et commettants, prénommés Moshe, Samuel et autres Isaac qui avaient élu domicile sur le sol américain, souhaitaient asseoir leur emprise sur les bords du Jourdain, et les avancées des armées mahométanes les gênaient quelque peu. Ils souhaitaient établir un modus vivendi acceptable avec le nouveau roi d’Arabie. In limine, ce dernier balaya d’un revers de la main de telles prétentions. Sans doute Roosevelt avait-il été informé par ses Services que l’Arabe n’aurait pas souhaité se plier à de telles compromissions, mais le poker est un jeu américain… Pourquoi donc Roosevelt ne mit pas fin aux entretiens séance tenante ? – C’est là qu’il abattit sa carte-maîtresse. Sachant l’ikhwân [3] trop faible et inexpérimentée pour protéger les fragiles frontières du nouveau royaume péninsulaire (en particulier les champs pétrolifères nouvellement exploités dans l’est de l’Arabie) et fort de l’historique pétrolier où quatre compagnies américaines avaient évincé les Anglais pour former l’ARAMCO [4], Roosevelt proposa à ibn-Seoud la protection militaire de son royaume en contrepartie de l’exclusivité de la fourniture des hydrocarbures aux USA (2 bases militaires terrestres [5] + la VIIème Flotte mouillant en permanence dans le Golfe Persique). Ce traité économico-stratégique équitable, ibn-Seoud l’accepta sans presque en discuter les clauses. Mais l’esprit de l’Américain était encore à Yalta. Certes, George Patton était mort dans un accident d’avion, disons… malencontreux, mais de nombreux Généraux et Conseillers de la Maison Blanche s’étaient inspirés de sa doctrine et avaient déjà tapissé les murs du Bureau Ovale avec les plans de la Guerre Froide. Pour forcer l’URSS par l’ouest, l’OTAN était sur les fonts baptismaux. Mais les frontières méridionales restaient ouvertes. Il fallut alors déployer des trésors de compromissions géopolitiques (notamment régler le contentieux saoudo-turc) et s’attacher des alliances nouvelles qui bloqueraient l’Ours par le sud. Il fallait surtout encadrer ces nouveaux alliés et les faire surveiller par l’armée US qui n’était pas en passe de débaucher. Or, que valent des unités motorisées et aériennes sans ravitaillement illimité en hydrocarbures ? – Rien. L’ARAMCO était là pour y pourvoir. À condition que l’on tienne l’Arabie. Ce fut chose faite le 14 février à la signature pour 60 ans du « Pacte du Quincy » [6], traité portant le nom du navire à bord duquel il fut conclu.

Il faut donc considérer 3 points essentiels :

  1. La volonté biblique d’hégémonie planétaire épaulée par l’absence de scrupules d’un peuple manipulé à qui on a laissé croire qu’il était maître de sa destinée ;
  2. L’alliance objective de Dieu et du Diable ou plutôt, dans l’esprit abusé du grand public, de la plus grande démocratie du monde qui n’en n’est pas une en réalité, et de la théocratie la plus rétrograde du monde qui celle-là en est bien une ;
  3. L’alourdissement ad nauseam de la dette mondiale annonçant l’éclatement de la bulle monétaire et la virtualisation quasi-définitive de l’argent, chaîne par laquelle les Maîtres du Monde tiennent en laisse leur chien : l’humanité.

Comme les Géants qui se soulevèrent contre les Ases, ceux que l’on appelle aujourd’hui « les Maîtres du Monde » jouent contre la montre, craignant que celui qu’ils croient être leur chien docile ne devienne brusquement le Loup nommé Fenrir et les dévore.

Mais pour le moment, les « intérêts messianiques supérieurs » de la caste dirigeant les USA autorisent tous les dégâts collatéraux. La dernière séance du Tribunal de Nuremberg vient d’être enfin levée : l’Europe est condamnée à la peine capitale. La Chine, coaccusée, fera la queue au peloton d’exécution. Le billot est en place. Le bourreau a affûté sa hache.

Ça, c’est la théorie. Mais attention… La mèche est allumée !

La position de la Russie

Or, l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, dépositaire de Traditions plurimillénaires antithétiques au messianisme oriental, encore puissante au plan économique et militairement redoutable, pourrait empêcher la réalisation de ce plan diabolique. L’Ours s’est dressé. Les Peuples enchaînés de l’Europe occidentale se réveillent peu à peu…

La suite (qui va peut-être nous emporter dans un Armageddon ou un Ragnarök épouvantable) sera passionnante. Aujourd’hui, la géopolitique prend des reflets eschatologiques [7].

→ Par opposition au concept thalassocratique unipolaire de Washington (rappelons que le « mondialisme » est un état de fait objectif neutre et non une doctrine) Moscou a développé une notion différente par son essence : le mondialisme multipolaire.

Moscou

Contrairement aux Américains, les Slaves en général et les Russes en particulier sont dépositaires de Traditions culturelles et spirituelles enracinées et d’une identité forte. Farouchement attachés à leur âme, ils ne peuvent concevoir l’évolution du Monde selon le schéma aseptisé et uniformisé d’une société planétaire induisant la robotisation de l’individu quel qu’il soit comme le prévoit Washington sous peine de perdre la leur. Que Moscou défende ses intérêts propres et chose fort naturelle, et il serait sot de voir en Vladimir Poutine la réincarnation de Saint Martin dont l’hagiographie nous rapporte qu’il trancha son manteau en deux pour recouvrir les épaules d’un vieillard grelottant (la scène se passait en Picardie).

Mais qu’importe ! L’adaptation russe du phénomène mondialiste laisse place précisément à cette multipolarité qui, seule, préservera notre identité. Et c’est bien ce qui nous importe. Moscou apparaît donc comme l’allié objectif de tous les Peuples européens qui ne veulent pas baisser la tête devant la zombification que « les Maîtres du Monde » d’outre-Atlantique ont programmée pour eux. Leurs visions de l’évolution du Monde sont opposées et inconciliables.

Dans l’hypothèse d’un conflit armé qui dévasterait nos terres une fois de plus (ce n’est pas à exclure quand on regarde vers Kiev aujourd’hui) il faut intégrer ce paramètre à la stratégie de la Résistance. Et la fidélité à notre allié naturel russe se confond avec notre sens de l’honneur le plus sacré. Les Russes ont une mentalité et une psychologie assez différentes de celles des Européens de l’ouest. Mais ils ont un très grand avantage : on peut discuter et négocier avec eux.

Et n’oublions pas que les derniers descendants des hiérarques de l’URSS ont émigré à New-York dans les années 1990… Exeunt !

La situation en Europe

Depuis 2010, l’immigration désormais asymptotique à la ligne des ordonnées, fortement sollicitée par les vassaux européens de Washington regroupés sous la bannière de l’Union Européenne – officiellement pour des raisons économiques – est entrée en phase 2. Provoquée et prévue par les coups de butoir que le « Nouvel Ordre Mondial » (thalassocratique et unipolaire) a assené à la géographie politique naturelle des pays méditerranéens, l’immigration a pris une connotation ethno-religieuse. Vu sous cet angle, l’alourdissement considérable de la masse migratoire se transforme en invasion. Il s’agit là d’une des « armes de destruction massive de l’Europe » les plus létales actionnée par le NOM [8].

La fameuse alliance de Dieu et du Diable politiquement consacrée par le Pacte du Quincy prévoit en effet – à juste raison du point de vue de Washington – une supériorité écrasante du Monde dit occidental sur les masses organiquement et culturellement désorganisées arabo-musulmanes et afro-musulmanes. Au sein du NOM, nous percevons les prolégomènes d’une guerre totale entre Belzébuth et Iblis, chacun de ces princes des Enfers pensant emporter la victoire finale une fois la Vieille Europe écrasée, car l’un comme l’autre vise cet objectif. Dans la mesure où elle se laissera réduire…

  • Washington sait le tarissement à terme des ressources pétrolières arabes et de l’incapacité génétique et culturelle des peuples qui composent leur partenaire d’aujourd’hui (et ennemi de demain) à gérer les affaires du Monde. On ne peut qu’acquiescer à la pertinence de cette analyse.
  • Riyad de son côté en a également conscience. Mais estime que la terre comme les hommes, c’est-à-dire l’économie globale, sont achetables et que la puissance financière acquise dans les temps modernes réduira à l’esclavage durablement les populations européennes. Ce raisonnement n’est pas sot non plus. Pour autant que l’acculturation programmée des Européens par Washington empêche le réveil des identités françaises, allemandes, italiennes, espagnoles, etc.

C’est là tout l’enjeu de la 3ème Guerre Mondiale programmée par la Maison Blanche.

La France : un cas à part

Charles Martel

La situation de notre pays est plus préoccupante que partout ailleurs. C’est à Berlin mais surtout à Paris que les puissances du NOM dictent aux politiques leur ligne de conduite sous les accents politiquement corrects de la bienpensance. Ils font même des appels du pied aux mouvements patriotiques pour les inviter doucereusement à abandonner tout concept de souveraineté nationale… Le CRIF est l’une des parties émergées de l’iceberg qui envoient des appels continus vers le paquebot France pour l’attraire et provoquer son écrasement contre ses flancs en rejouant le scenario du Titanic.

Par ailleurs, il faut considérer aussi que notre Patrie est encore emblématique dans le monde entier et qu’une victoire de la Résistance française emporterait celle de l’Europe toute entière.

La renommée de la France ne doit pas être entendue avec ironie. Elle est réelle. Je ne parle pas de la patrie voltairo-rousseauiste des Droits de l’Homme qui est l’un des artifices du NOM, miroir-aux-alouettes ou attrape-mouches sur lequel s’engluent et meurent nombre d’insectes décérébrés. Mais de son âme incarnée par Clovis et avant lui par Vercingétorix. Je parle de sa farouche indépendance frondeuse, parfois cocardière mais toujours hospitalière et bon-enfant, de sa culture, de ses arts et de sa littérature. Bref, de son rayonnement planétaire.

Avec nos frères européens, nous formons un ensemble cohérent sous la protection de la Déesse Europe, qui séduit Zeus, père des Dieux de l’Olympe. Ne la décevons pas.


[1] Thalassocratie : gouvernement fondé sur la domination de la mer. Du Grec θάλασσα (< thalassa > = la mer) et κράτος (< kratos > = le pouvoir).
[2] De l’Arabe سلف (< salaf > = les prédécesseurs). D’où le salafisme, quasi-synonyme de wahhabisme. Ce dogme sunnite est le fait d’un propos « prêté » à Mahomet : « les meilleurs des gens sont ma génération, puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent… » rapporté par les hadiths de al-Bukhari [# 2.652] et de Muslim [# 2.533].
[3] Armée islamique créée par ibn-Seoud en 1912.
[4] ARabian AMerican oil COmpany.
[5] Ce qui est toujours d’actualité même si les bases US furent ultérieurement déplacées à Oman et Abu Dhabi.
[6] Pacte renouvelé à l’identique (et dans le même esprit initial) en 2005 par le Président Bush et le Roi Fahd, ce qui est très important, même s’il l’on observe aujourd’hui quelque asthénie dans ses applications politico-économiques.
[7] L’eschatologie, du grec ἔσχατος (< eschatos > = dernier) et λόγος (< logos > = la parole), est le discours sur la fin des Temps.
[8] Nouvel Ordre Mondial (ou NWO, New World Order).


Voilà planté le décor du champ de bataille. Il était indispensable de se rappeler que nous existons.

À l’aube de ce prochain week-end, nous aborderons la nature même de l’Opération Rémora.

Disposé à répondre à toutes vos questions, je vous remercie d’avoir prêté attention à ces quelques lignes.

LS
luc.sommeyre@minurne.org

 

DEBOUT ! (par Luc Sommeyre)

Après de laborieuses mises au point, consultations et préparatifs, je suis en mesure aujourd’hui de fixer le départ de mon tour de France dans le cadre de l’Opération Rémora aux alentours de la fin de la semaine prochaine.

RémoraNombre de nos lecteurs, pour la plupart anciens cadres des CVR [1], ont été informés depuis plusieurs semaines de ces microcontacts amicaux que j’entends tenir partout en France dès avant la Fête de Jeanne d’Arc, le 1er mai. Je rencontrerai volontiers toute personne désireuse d’approfondir ce qui suit mais je ne suis pas « une institution ». Raclant les fonds de tiroir, je ne suis financé par personne et sollicite simplement de pouvoir être hébergé à chaque halte. Mes moyens personnels ne me permettent pas, seuls, de subvenir à une telle entreprise. Vous pouvez aisément me contacter pour tout renseignement complémentaire à mon adresse figurant en bas d’article.

Attention ! Pour user du langage populaire, je n’ai pas « la grosse tête ». J’ai conscience bien au contraire d’avoir tout autant à apprendre de vous que réciproquement, voire davantage. Pour autant, une certaine expérience de terrain et les conseils d’amis plus qualifiés que moi dans les techniques de la guerre contrerévolutionnaire, font que nos rencontres et nos séances de travaux pratiques en commun pourront être l’un des éléments déclenchants de la Résistance Française.

Résistance à quoi ? – Si vous vous posez cette question, il est inutile que nous nous rencontrions. Je vous ferais perdre votre temps qui est sans doute précieux. Là n’est pas mon objectif.

À l’endroit « des autres »… À l’endroit de celles et de ceux qui passeront l’épreuve du miroir, à l’endroit de celles et de ceux qui oseront se jurer fidélité dans le silence de leur âme, poussés par cette vibration incoercible qui les appelle, sans haine, à la mission sacrée de la défense notre Patrie, de notre Race et de notre Civilisation (sans oublier l’avenir de nos enfants) j’éprouverai un immense plaisir à partager quelques moments où nous nous apprendrons mutuellement ce que veut dire « être une Femme » ou « un Homme ». Avoir essayé de faire quelque chose sera mon salaire. J’ai conscience de mes limites et me retirerai du devant de la scène dès que des Hommes plus habiles et qualifiés que moi ranimeront la flamme de la Résistance.

LE MONDE

« La situation », au plan national comme dans le concert des Nations du Monde, glisse aujourd’hui sur l’asymptote du drame shakespearo-wagnérien que nous allons vivre tous ensemble à notre corps défendant. Cette fois, nous n’en serons pas les spectateurs mais les acteurs. Toutes et tous. Jeunes, âgés, de quelque condition que nous soyons. Du Général le plus puissant à l’Employé le plus modeste. De l’Avocat le plus écouté à la Petite-main d’un atelier de couture. Du Médecin le plus éminent au Manœuvre le plus obscur dont notre société ne sait pas qu’il a un cœur. Du noble Paysan au bord du suicide à l’Ouvrier métallurgiste écrasé par les soucis de chaque jour… Nous sommes tous sur un pied d’égalité.

Si Donald Trump emportait les Présidentielles aux États-Unis, nul doute qu’il s’entendrait à merveille avec Vladimir Poutine, rééquilibrant avec bonheur toute la géostratégie mondiale dans le sens du Bien, chacun préservant les intérêts des Peuples qu’il dirige. Fassent les Dieux que Monsieur Trump  ne soit pas assassiné au mois d’août. Ni après…

L’AFRIQUE DU NORD

« La situation » s’envenime chaque jour. L’État Islamique a métastasé en Libye. Les barbares se sont quasiment emparés du sud de la Tunisie, jadis l’un des pays arabes les plus modernes et tolérants. En Algérie, la SM [2], organisation pourtant puissante et bien constituée, pousse des cris d’alarme. L’armée algérienne ne pourra tenir bien longtemps devant l’invasion massive des barbares et le réveil des cellules dormantes disséminées dans les villes, cachés jusqu’au fond des douars et des replis des djebels.

002Cliquez sur l’image ci-dessus pour visionner la vidéo (04:20)

Vous avez aimé les feuilletons tournés sur l’Adriatique ? – Vous allez adorer le scénario qu’on prépare en Méditerranée.

LA FRANCE

Camp des SaintsLe sud de l’Italie va être touché en premier. Bientôt, sur les rivages de Provence et du Languedoc, vont s’échouer des bateaux entiers, débarquer des dizaines de milliers de « réfugiés » ou prétendus tels, dont la masse cachera de nombreux commandos, bien entraînés par l’État Islamique. Comme dans Le Camp des Saints, la pusillanimité du gouvernement cachera la panique de nos édiles en fuite. Pour limiter la casse au nom de je ne sais quelle utopie mortifère, les Forces de l’Ordre recevront consigne d’écraser les mouvements de la Résistance. Mais dites-moi… les Forces de l’Ordre ne sont-elles pas constituées d’hommes et de femmes comme vous et moi ? Sans doute, des commissaires politiques adroitement placés aux postes-clés s’efforceront-ils de les exhorter à obéir aveuglément aux « ordres reçus ». – Oui. Jusqu’au point de rupture où la visière du casque ne pourra plus masquer à l’homme qui le porte la vision de son Devoir d’Homme. Et je ne parle pas de l’Armée Française où l’on évoque à voix de moins en moins feutrée la théorie des Baïonnettes Intelligentes… En son article 122-4 § 2, le Code Pénal ne prévoit-il pas que « N’est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l’autorité légitime, sauf si cet acte est manifestement illégal » ? OÙ SE SITUE LA LIMITE DE LA LÉGALITÉ ?

J’enjoints ardemment à toutes et à tous de se conformer à la légalité républicaine la plus stricte. Je recommande à toutes et à tous de ne pas se laisser aller à des propos publics imprudents qui marquent leur effroi devant la situation dramatique : « il vaut mieux passer pour un con que pour une cible ». Tel est le slogan majeur de l’Opération Rémora. Une cible, en effet, peut être touchée. Et une cible touchée n’est plus opérationnelle.

Relisez quand même le document RÉSISTANCE, sommaire incomplet de la conduite à tenir dès aujourd’hui.

J’invite les plus conscients et les plus déterminés d’entre nous à étudier deux ouvrages essentiels du Colonel Pierre Château-Jobert : La Confrontation Révolution-Contrerévolution et Doctrine d’action contrerévolutionnaire, ouvrages de base denses et pragmatiques. Dans la bouche de Conan, la « révolution » représente ce Système diabolique que nous subissons au goutte-à-goutte sans nous en apercevoir : la “Bienpensance” et le “Politiquement Correct” si vous préférez. La « Contrerévolution », elle, est ce qui nous anime tous : le rétablissement de l’Ordre Naturel, Ordre Chrétien pour Château-Jobert qui était un Croyant fervent, pratiquant et honnête à l’endroit de lui-même. Pour autant, les Païens de Tradition comme Votre Serviteur s’y reconnaîtront sans peine.

Vous n’avez qu’un tort : celui d’être Français. Celui de vouloir conserver et faire prospérer notre héritage culturel. Je pense d’abord aux Français de souche bien sûr, mais aussi tout autant à ces Français d’adoption de toutes races et de toutes confessions, qui respectent la Terre où ils vivent et se conforment à nos Lois et Coutumes qu’ils ont fait leurs en bonne intelligence.

Des Héros vont surgir de nos rangs et monteront aux murs de nos villes. L’air des remparts est plus pur que celui des caves pestilentielles où depuis longtemps déjà, se sont entassés les traîtres et les lâches.

Ceci n’engage que moi bien sûr : « je ferai Camerone ».

LS
luc.sommeyre@minurne.org

Bannière 2016

[1] Comités de Vigilance de la République.
[2] Sécurité Militaire.