« CHANCE POUR LA FRANCE »… SARCELLESLITE : LE RAP DES PETITS ANGES

On en parle partout, on ne pouvait pas faire l’impasse. Voici donc, pour ceux qui ne l’auraient pas encore visionné, le rap à la mode.

Cette fois ci, il ne s’agit pas de « jeunes », ni même d’ados, mais d’enfants – moyenne d’âge une douzaine d’années -, qui disent (ou plutôt auxquels « on fait dire ») tout le bien qu’ils pensent de leur pays et de ses habitants.

Raccourci saisissant aussi vers un avenir brillant, fait de trafic, de drogue, de fric, de violence et de filles à violer…

http://youtu.be/dzmm9uFBIKE

L’illustre Jack Lang, alors Ministre de la Culture, avait exprimé jadis tout le bien qu’il pensait de cet « art nouveau » du rap, qui, tout comme les tags, exprimait à ses yeux toute la richesse de la banlieue et de ses habitants…

Aujourd’hui retraité (à 76 ans) de l’université et de ses mandats politiques, président surpayé (120 000 € / an) à l’abri de son palais doré de l’Institut du Monde Arabe, on aimerait savoir ce qu’il pense de ce dégueulis de haine dont il fut pourtant l’un des thuriféraires les plus passionnés…

A-t’il seulement conscience d’être en partie responsable, par une attitude démagogique de tous les instants, de la dérive et de la déliquescence de cette jeunesse qu’il se vantait pourtant de magnifier ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
35 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank