DIMANCHE 22 MARS, FAITES COMME CAMBRONNE A WATERLOO : DITES LEUR « MERDE » !

 

Dans son dernier article, Maurice nous fait part de ses réflexions – comme toujours pertinentes – sur l’attitude à adopter vis-à-vis des élections des 22 et 29 mars. Je pense comme lui que le régime prétendu « démocratique » qui est le nôtre a été dévoyé par de mauvaises habitudes, et principalement l’influence détestable des médias – devenus par la force des choses complices objectifs du pouvoir en place -, ainsi que la corruption des élus et des corporatismes et pouvoirs institués – corruption jadis exceptionnelle mais maintenant totalement banalisée, la seule règle « morale » résiduelle étant celle du « pas vu pas pris » -.

Ainsi, le « Minotaure » comme se plait à l’appeler notre ami Luc Sommeyre, décide de dire ce qui est bien et ce qui est mal, trie, dissimule et oriente l’information, incite les journalistes à s’autocensurer, et « stigmatise » les esprits libres qui ne pensent pas comme la doxa officielle.

Minurne a été illégalement fermé en décembre 2014, Valeurs Actuelles, dernier hebdo d’information libre et objectif, subit aujourd’hui les attaques judiciaires répétées d’un pouvoir bien décidé à le faire taire par tous les moyens. Ne parlons pas d’Eric Zemmour, qu’il sera beaucoup plus difficile d’éliminer car ces millions de Français qui l’ont « vraiment » lu ont compris que, loin d’être le « fasciste macho nostalgique » décrit par les médias, ses analyses sont d’une rare pertinence, d’une hauteur de vues et d’une intelligence qui dépassent de très loin celle de tous les petits historiens-philosophes-sociologues autoproclamés qui cherchent plus à se mettre en scène et à flatter leurs egos surdimensionnés.
Je ne les cite pas, ils se reconnaîtront aisément…

Nous allons donc voter dimanche pour les élections « départementales », qui succèdent aux ex « cantonales ». Suite à une réforme bâclée (les socialistes ayant purement et simplement annulé par principe et dogmatisme haineux la réforme Sarkozy), on ne sait pas trop ce que seront au juste les attributions futures de ce « machin » nommé « Conseil Départemental ». Vraisemblablement, dans un premier temps, ce seront à peu près les mêmes que celles de l’ex « Conseil Général », c’est-à-dire l’éducation, l’action sociale, la culture, le sport, la jeunesse, etc… De quoi supprimer quelques subventions de complaisance aux ennemis déclarés de la France, mais rien, en tous cas, qui puisse révolutionner la politique nationale et encore moins étrangère de notre pays…
Mais le petit dictateur espagnol naturalisé à l’âge de 20 ans et qui occupe encore Matignon pour quelques semaines en a décidé autrement et de faire de ce scrutin un enjeu national…

Ne soyons donc pas plus royalistes que le Premier ministre et acceptons-en le principe.

Simple rappel technique quant aux dispositions électorales : pour être qualifié au 2ème tour, il faut obtenir 12,5 % des voix des électeurs inscrits.
Avec un taux d’abstention prévisible de 50 %, ça représente donc 25 % des suffrages exprimés.
Or les derniers sondages donnent le FN à 30 %, l’UMP-UDI à 29 % et le PS à 19 %.

Ce ne sont certes que des moyennes, mais on peut en conclure raisonnablement qu’il y aura beaucoup de duels FN/UMP et FN/PS au 2ème tour.

Et si le PS ne récolte vraiment (en moyenne) que 19 % des voix exprimées, il sera en grande partie laminé dès le 1er tour et on devrait observer plus de duels FN/UMP que de duels FN/PS et relativement peu de triangulaires.

Malgré le taux d’abstention élevé prévisible (il sera sans doute supérieur à 50 %), toutes les institutions politiques (et, dans leur sillage, tous les médias), ont les yeux fixés sur ce scrutin. Car pour la 1ère fois, le FN risque de rafler un nombre conséquent de Conseillers (excellent pour les parrainages nécessaires à la présidentielle de 2017), et même peut-être de prendre la présidence de quelques départements.

En France, donc, mais à l’étranger aussi, dans l’Union et plus au sud, notamment dans les pays à forte émigration, du Magrheb au sud-Sahara, on attend avec intérêt et même un peu d’angoisse le résultat de cette élection…

Mes chers compatriotes, ne les décevons pas !

Si le FN remporte l’élection ce sera un signe majeur envoyé par les Patriotes à la France, à l’Europe et au monde entier.

Deux siècles plus tard, presque jour pour jour, le signal du ras-le-bol des Français résonnera comme une réplique au gigantesque « MERDE » lancé par Cambronne à Waterloo le 18 juin 1815 !

MERDE !…

Pour la sauvegarde de notre de identité nationale, pour le respect de notre histoire, pour le rappel de nos racines chrétiennes, pour la défense des valeurs éternelles de la France, celle de Clovis, de Jeanne d’Arc, de Valmy, celle qui a dit « NON » le 18 juin 1940…

MERDE !…

Non à la gabegie financière, à la corruption méprisante des élites auto-proclamées, à l’asservissement fiscal des classes moyennes, à l’incompétence des élites et de l’énarchie qui n’ont jamais su prévoir ni anticiper les défis économiques et politiques, de l’effondrement de l’empire soviétique à la mondialisation…

MERDE !…

Non à l’abandon de notre pays, non aux transferts de souveraineté à des technocrates non élus, non à l’invasion migratoire massive et incontrôlée, non à la préférence étrangère, non à la politique taubiresque laxiste et partiale, qui méprise les victimes et surprotège les coupables…

MERDE !…

Non aux lois mémorielles, non à la repentance et à l’auto-flagellation, non au révisionnisme historique, mais oui aux honneurs rendus à ce grand soldat que fut le Commandant Hélie Denoix de Saint Marc ; et non à la célébration des Accords d’Evian, non à la honte que sont la remise de la Légion d’Honneur à Tarek Obrou et la future entrée au Panthéon de Jean Zay

MERDE !…

Non à l’islam, non aux mosquées, non au halal, non au terrorisme islamique, non aux exactions quotidiennes commises par de sales petits malfrats haineux qui font impunément régner la terreur dans les banlieues, non aux zones de non-droit.
Mais oui aux forces de l’ordre, oui à la présomption d’innocence pour les forces d’intervention en situation opérationnelle, oui à la construction de prisons, oui à la fermeté pénitentiaire…

Non à la propagande islamiste éhontée en plein Paris, quartier des Gobelins, comme l’avait relaté Valeurs Actuelles (c’était fin janvier, quelques jours après les attentats, honte au maire du XIII° qui a laissé faire)…
http://www.valeursactuelles.com/societe/les-islamistes-distribuent-des-coran-et-recrutent-en-plein-paris-50329

MERDE !…

Non aux écolos, khmers verts bobos stupides et gonflés de certitudes, désoeuvrés nostalgiques de la marine à voile et de la lampe à huile, mais qui font régner la terreur intellectuelle et s’efforcent de ruiner la France par tous les moyens…
Non aux Mélenchon et autres communistes staliniens en mal de révolution internationaliste, non aux associations tiers-mondistes hyper-subventionnées dont l’activité principale est d’ouvrir largement les portes à l’invasion et de poursuivre les associations et groupes patriotes…

Vous allez me dire… Tout ça ?
Mais ça n’a rien à voir avec les élections départementales !!!

Mais si ! En faisant de ce scrutin une consultation nationale, une sorte de référendum, un plébiscite pour la politique d’Hollandescu, en ordonnant aux électeurs de voter en masse pour « rejeter le FN », Valls a pris le risque de recevoir une satanée claque.

L’opportunité nous en est offerte !

Dimanche 22, ensemble, en votant FN, nous lancerons un gigantesque « MERDE » au système, à Hollande, à Valls, au PS aux écolos, aux communistes, mais aussi aux technocrates de Bruxelles, à la bien-pensance, au système…

Et je vous promets, mes chers compatriotes, qu’il sera entendu…
De Dunkerque jusqu’à Tamanrasset !

Marc Le Stahler

bandeau_minurne

0 0 votes
Évaluation de l'article
54 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank