BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

« L’UNION FAIT LA FORCE »


 

LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE
PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE
SONT ANNULÉS !

Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée, voire même de « concession aux familles de victimes » suite aux menaces d’actions judiciaires visant à interdire ces concerts, et bien d’autres foutaises

 

La vérité est qu’il s’agit bel et bien d’une victoire des Patriotes : la première du genre

Sans l’action concertée du Conseil National de la Résistance Européenne, présidé par Renaud Camus et Karim Ouchikh, sans le général Piquemal et sa « Lettre ouverte aux Français », sans le général Martinez, Richard Roudier, Christine Tasin, Pierre Cassen et tous les autres, sans la mobilisation de tous les sites de réinformation sur cet ardent combat ; sans la colère des familles de victimes (et notamment du courageux Patrick Jardin), outrées par cette provocation, et sans l’action de tous les Patriotes sur les réseaux sociaux, cette victoire sur la collaboration n’aurait jamais pu avoir lieu.

Difficile cependant de se réjouir trop bruyamment, à quelques semaines du 3ème anniversaire de la commémoration de la tuerie islamiste du 13 novembre 2015 à Paris. Mais non ! Ne laissons pas croire que ce recul des islamistes et de leurs comparses serait une « concession pacifique » que les agresseurs feraient à la France !

 

C’est leur défaite. Leur première défaite de taille !

Selon les dernières informations, ce « concert de la honte » serait reporté au Zénith en février 2019, mais il n’empêche que nous avons tous ensemble interdit à un « chanteur » islamiste de venir éructer sa haine dans un lieu qui a vocation à devenir un sanctuaire pour les générations futures.

Merci à tous ceux qui, par leurs actions, leurs messages, leurs interventions, se sont dressés pour empêcher cette forfaiture dont on a dit que, si elle s’était réalisée, c’eût été l’une des dernières digues qui aurait cédé pour la France.

Cette victoire nous montre que l’Union des Patriotes, que MINURNE prône depuis sa création, et l’action concertée de l’ensemble des organisations patriotiques avec toutes les personnes de bonne volonté est la voie de la Victoire contre l’islamisation et le Grand Remplacement.

La réaction de Médine et de ses complices est d’une maladresse inouïe, qui démontre par l’absurde la réalité sous-jacente à cette provocation…

Ce ne sont pas des « groupes d’extrême-droite » qui ont gagné ce combat, c’est la France !

Et ce ne sont pas les Patriotes qui manipulent et ravivent la douleur des familles, ce sont ceux qui prêchent le Djihâd et la haine, ceux qui ont tué 90 personnes le 13 novembre 2015.

« Tout ce que je voulais faire, c’était le Bataclan », dit-il sans vergogne !

Tout est dit ! Effectivement, au Zénith, ça n’aura évidemment pas la même force de provocation !!!

Ce n’est qu’un début ! Notre ardent combat continue !

 

Marc Le Stahler
21/09/2018


blank


 

0 0 votes
Évaluation de l'article
14 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
minoena
minoena
24 septembre 2018 16 h 53 min

Cette mafia politicarde a pour chacun de ses membres des « escadrons de gendarmerie » pour assurer sa protection; Hallucinant , tout ce que ces ordures s’octroient, ah la belle république de voleurs et d’assassins, pendant que moi, je n’ose même plus aller faire mon footing par crainte d’agression. Je suis une dame de 72 ans et j’ai peur.de la mauvaise rencontre, d’être sur le passage d’un psychopathe. Je suis outrée par le mépris que nous témoignent ces imposteurs du monde politique. Depuis Chirac, ça n’arrête pas. Les compromissions des politiques sont inouïes. Clairement ils tiennent le couteau qui nous assassine. Réémigration… Lire la suite »

bismark
bismark
23 septembre 2018 9 h 59 min

médine qui se plaint alors qu’il va faire le Zénith au lieu du minuscule bataclan !
« je voulais faire le bataclan » se lamente t il . En fait il voulait SE FAIRE LE BATACLAN !!!
raté. faudra te contenter de gagner plus d’argent, crevure…

Wanther
Wanther
23 septembre 2018 0 h 19 min

Voici ce que les médias ne vous révèleront jamais. Lors des attentats du 13 novembre 2015, Le Canard Déchaîné de 2016, diffusait cette article : « Les gendarmes de l’escadron 31/7 de Reims affectés à la sécurité de Manuel Valls (résidant dans le 11ème arrondissement, à côté des terrasses ciblées de La Belle Équipe) se sont précipités les premiers sur les lieux et voulaient intervenir au BATACLAN… « Ils en ont informé la Préfecture mais les ordres du Ministère de l’Intérieur ont été « de ne pas bouger ». « A l’issue de cet étrange épisode, les valeureux Gendarmes ont été tous mutés en Nouvelle… Lire la suite »

daniel
24 septembre 2018 8 h 39 min
Répondre à  Wanther

Bonjour,
Je ne doute pas un instant de la véracité du texte ci-dessus, mais il faut le faire savoir par tous moyens légal, au besoin retrouvé un ou plusieurs gendarmes et recueillir une confession voir une déposition. Dans le lot il doit bien y avoir un fonctionnaire tout prêts de la retraite ou déjà en retraite donc plus sous le joug du devoir de réserve.
D’avance merci.
Daniel

hathoriti
hathoriti
25 septembre 2018 12 h 30 min
Répondre à  daniel

Excellente idée ! Et le cazeneuve se pavane encore…

Sonnic
24 septembre 2018 19 h 26 min
Répondre à  Wanther

Une imposture. Je le savais, mais trop dur pour en parler. Oui, on a empêché aux gendarmes d’intervenir. C’est nauséabond.

hathoriti
hathoriti
25 septembre 2018 12 h 31 min
Répondre à  Sonnic

Les gendarmes ET les militaires présents sur les lieux, qui avaient ordre de ne pas « prêter » leurs famas aux flics qui voulaient intervenir . Il y a quand même de nombreuses questions qui se posent…

Pierre Lesincère
Pierre Lesincère
22 septembre 2018 12 h 23 min

Nous avons gagné une bataille importante et ce, parce que nous nous sommes battus !

Cela implique qu’encore aujourd’hui, nous pouvons gagner la guerre et chasser cette engeance maudite de toute l’Europe.

Quant à Poubelle le bien nommé, « celui qui lit d’une fesse distraite », il l’a eu … dans le c… ! Quelle belle leçon et quelle gifle pour ce traître, cet infâme collabo.

Hauts les cœurs, en avant et qu’un sang impur abreuve nos sillons…

CHRYSIPPE
21 septembre 2018 22 h 46 min

« Par respect pour ces mêmes familles […] » dit-il…
Ah bon ? T’étais pas au courant, mon gros ? Toi pas savoir copains à toi avoir massacré innocents Bataclan aboyant « Allahou akbar ! » tels des chacals ? Toi mal informé, Barbu !
Faut lire la Presse ! Écouter Le Journal de 20 Heures !
VOILÀ BIEN L’EXEMPLE-TYPE DE DE LA « TAQIYA » CHÈRE AUX MUZ’ !
CHIENS HYPOCRITES !

lepatriote1111
lepatriote1111
21 septembre 2018 20 h 51 min

Maintenons, maintenons la pression ! Ne lâchons rien ! Nous devons nous rendre au Bataclan pour honorer la mémoire des victimes de l’islam. Nous devons montrer notre force, même si cette saloperie de concert est annulé !

zantafio
zantafio
24 septembre 2018 12 h 36 min
Répondre à  Marc Le Stahler

Il faut aller plus loin et l’interdire de zénith et même de rester en France.

CHRYSIPPE
21 septembre 2018 22 h 22 min
Répondre à  lepatriote1111

@ lepatriote1111

Votre proposition est intéressante.

andrea
andrea
21 septembre 2018 20 h 07 min

« Tout ce que je voulais faire, c’était le Bataclan »…
Eh bien non ! Pas de batârd-clan au Bataclan !

blank