MACRON N’INCARNE PAS L’AVENIR, MAIS L’ANCIEN MONDE POLITIQUE A L’AGONIE
(L’Imprécateur)

Peu importe ce qui arrivera maintenant : le peuple des Gilets Jaunes, celui « des clopes et du diesel » (Benjamin Grivaux, lèche-bottes ministériel), le Peuple Français a gagné en montrant qu’il peut lui aussi utiliser les moyens les plus modernes de communication et d’organisation qui ne nécessitent aucune centralisation.
En faisant cela il a renvoyé Macron dans l’Ancien monde.

Le Peuple Français n’a pas gagné à l’ancienne, avec des cohortes bien encadrées par les services d’ordre des syndicats et les CRS en deuxième barrière d’encerclement ; pas en arpentant les pavés de boulevard des Filles du Calvaire de la République à la Bastille avec au premier rang les banderoles les politiciens venus récupérer le mouvement contestataire.

Le Peuple Français a gagné tout seul, malgré les réticences de syndicats, des partis traditionnels et la grogne du pouvoir et notamment les menaces du ministre de l’Intérieur, l’ex-membre de la bande à Zampa qui s’est enrichi au poker dans la salle de jeu clandestine de l’Oasis (1) à Manosque.

La base des forces de l’ordre était du coté des Gilets Jaunes

Plus important, j’ai pu constater de mes yeux  la « coolitude » (comme dirait Ségolène Royal) des forces de l’ordre. J’ai vu, au rond point d’entrée d’une autoroute – totalement déserte car les bretelles d’accès étaient également bloquées –, les gendarmes discuter avec les organisateurs du blocage, réalisé par une centaine de Gilets Jaunes. Un fois obtenue l’assurance que les véhicules de secours et ceux des forces de l’ordre pourraient circuler, ainsi que tous les véhicules privés qui mettraient derrière leur pare-brise le gilet jaune qu’ils ont obligatoirement dans leur voiture, tout le monde s’est séparé avec des poignées de mains et de grands sourires. Plusieurs gendarmes sont même venus aider les Gilets Jaunes à déplacer les barrières  pour que tout soit fluide, que les automobilistes refusant de mettre le gilet derrière leur pare-brise puissent faire demi-tour. Puis ils ont remonté la file des véhicules en attente pour informer les automobilistes que ceux qui mettraient leur gilet pourraient passer dans quelques minutes, les autres devant faire demi-tour.

Cela dit, il y a eu quelques incidents, mais sur BFMTV, un journaliste a fait observer que quelques incidents seulement sur 2200 points de blocage était un exploit, et que ces incidents avaient été provoqués par des automobilistes tentant de forcer les barrages. La plupart ayant déclaré qu’ils avaient eu peur après les annonces de violences diffusées par le ministre de l’Intérieur, la responsabilité de celui-ci pourrait ainsi être mise en question.

Le peuple a gagné trois fois contre l’élite

Le peuple d’en bas a gagné une première fois en faisant  peur au peuple d’en haut, celui « du champ’ et des biftons » qui se dit trop intelligent, « une intelligence trop complexe » dit Macron, pour pouvoir être comprise du peuple d’en bas, une « sur-intelligence » imaginaire qu’il ne montre jamais dans ses actes. Le peuple sait maintenant qu’il peut tenir tête au pouvoir.

Le peuple a gagné une seconde fois par le choix génial du symbole choisi, le gilet jaune, ce survêtement que l’on porte seulement lorsqu’on est blessé, accidenté, en panne et que l’on attend les secours. Les Français voient leur pouvoir d’achat diminuer quand « en même temps » le personnel des cabinets ministériels a été augmenté de 20 % en 2017 et à nouveau de 15 % chez Schiappa (+ 1 000 €/mois) et de 27 % chez Grivaux, ce qui donne des salaires bruts qui  atteignent ou dépassent les 10 000 € par mois (2).

Le peuple a gagné une troisième fois, en se montrant apolitique, ni de gauche, ni de droite, ni « en même temps » l’un et l’autre. Le peuple tout simplement, que méprisent ceux de la caste des décideurs, ou plutôt du clan des tribus primitives qui ayant acquis par la force ou la ruse « un pognon de dingues« , s’en sert pour opprimer et racketter ceux d’en bas sans même se donner la peine d’inventer des justifications intelligentes. Il n’a d’ailleurs pas besoin de faire preuve d’intelligence puisqu’il a à sa disposition la force armée de l’Etat pour imposer ses décisions.

Des taxes carburant « pour sauver la Planète »

« C’est pour sauver la planète », disent-ils en chœur, invoquant l’autorité du GIEC, créé par l’ONU en 1988, à la demande du G 7.

Le G7 a été créé en 1975 à l’initiative de Giscard d’Estaing de la Trilatérale pour trouver « sans protocole et dans une ambiance décontractée » des solutions aux problèmes financiers qu’avaient ces sept pays représentant 12 % de la population mondiale mais 50 % de sa richesse.

Réclamer plus d’impôts pour les armées ? C’était impossible. Pour les administrations ? Ca passait mal. Pour aider les pauvres ? Ca aurait pu passer, si on avait vraiment l’intention de donner de l’argent aux pauvres…

Pour quoi alors ? Pour le climat, bien sûr !

Le climat ça touche tout le monde, Donc, si on affirme que le climat va mal on peut taxer à tout va, d’où la nécessité du GIEC. Composé de fonctionnaires intergouvernementaux, il a pour travail d’éplucher les travaux et les thèses des scientifiques et d’en tirer les arguments qui permettent aux gouvernements d’affirmer contre l’évidence que la Terre va mal de la faute des hommes et qu’il faut donc les taxer. 

Au début, les scientifiques, voyant leurs subventions augmenter s’ils produisaient des études alarmistes ont marché dans la combine. Entre 1990 et 2010, les subventions des organismes météorologiques ont été multipliées par sept !

Les faits démontrent les erreurs des prévisionnistes du climat

Ils ont inventé que le niveau des océans allait monter de 50 cm en 2000, et qu’en 2010, tous les atolls du Pacifique seraient submergés. Aucun ne l’a été et les océans ont monté de 5 mm (cent fois moins qu’annoncé !), ce qui est d’ailleurs normal dans la fin de période postglaciaire que nous vivons.

En 2000, ils ont inventé un réchauffement de 1°C en 2020, à cause du CO2, qui pourrait se terminer en catastrophe à la fin du XXIème siècle. Ce qui a justifié la décision de limiter le réchauffement à 2° et la taxation du CO2.

Ça n’a pas marché non plus parce que le léger réchauffement constaté depuis 1945 s’est arrêté en 1998 et que depuis on est sur « un plateau », bien que la teneur en CO2 dans l’atmosphère continue de monter et ce malgré les milliards de taxes prélevées et les milliers de normes contraignantes imposées aux industriels.

C’est maintenant la fonte de la banquise qui menace !

Mais on n’est jamais à court d’idées au GIEC ! C’est maintenant la fonte des banquises et des glaciers qui est invoquée pour prouver le réchauffement. On va en arctique au mois d’août et en janvier en antarctique pour montrer des phoques et des ours perchés sur des glaçons, des icebergs qui se brisent, de la banquise fondue.

La NOAA américaine, la météo danoise (qui surveille le Groenland) et la météo russe (Sibérie) ont beau dire que c’est comme ça tous les ans en été depuis le début de l’ère interglaciaire commencée il y douze mille ans, que la glace fond en été et se reforme en hiver, rien n’y fait. Les glaciers groenlandais se sont développés pendant l’hiver 2017-18, la banquise antarctique a gagné 18 000 km2 en juillet-août dernier ; rien n’y fait.

blank

Ségolène Royal affirme avoir vu un cargo russe franchir le passage du nord-est et que « c’est une preuve de réchauffement climatique et de fonte de la banquise, ça ! »
Elle a juste oublié de préciser que devant le cargo il y avait un énorme brise-glace russe à propulsion nucléaire qui ouvrait le chenal. Les Russes les fabriquent en série et espèrent en 2020 avoir une flotte suffisante (« atome-flotte ») pour pouvoir assurer le long de la côte sibérienne un chenal praticable toute l’année quelle que soit l’épaisseur de la glace !

Et Gérard Darmanin oublie lui aussi de dire que sur les 3 milliards qu’il escompte rapidement de la hausse des carburants, il ne reversera que 186 millions pour l’écologie (budget 2019, 186 M€ déjà largement couverts par les 400 M€  amputés au budget des Armées) et ça après que ses patrons Macron et Philippe nous aient affirmé qu’il y a urgence extrême à augmenter les taxes « pour sauver la Planète« .

Aujourd’hui le peuple d’en bas n’est plus dupe de tous ces mensonges et pose la question « mais où passe notre argent ? » qui était écrite sur de nombreux gilets jaunes.

L’Imprécateur

19 novembre 2018

1: L’Oasis n’est plus aujourd’hui qu’un honnête débit de tabac.

2: Source : Le salaires des cabinets ministériels, René Dosières.


blank

blank


0 0 votes
Évaluation de l'article
17 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
eripsoe
eripsoe
2 décembre 2018 12 h 15 min

A chaque fois pareil. Les vignettes auto pour les vieux qui retombent dans le pot commun du budget et donc plus pour les vieux. Lorsqu’on a mis les vignettes fiscalisées par les départements la jalousie des surtaxeurs a eu raison de cette taxe. Le lundi de pentecôte chômé travaillé: les recettes supplémentaires n’ont pas été données aux vieux. Les péages dont une partie allait à l’état pour entretenir le réseau public n’ont jamais subvenu à la réalité. Les infractions routières dont les recettes sont partagées entre diverses instances (état, région) soit disant pour améliorer la sécurité n’ont que remplient le… Lire la suite »

BobbyFR94
BobbyFR94
25 novembre 2018 0 h 27 min

Tenez, pour enfoncer le « clou » du MENSONGE climatique, lisez donc cet article de DREUZ : https://www.dreuz.info/2018/10/09/explosif-le-dernier-rapport-du-giec-sur-le-rechauffement-climatique-est-truffe-derreurs/ Voyez-vous la relation avec l’INVASION dont nous sommes victimes ? A priori, AUCUNE… Alors la voici : La submersion DOIT arriver BEAUCOUP plus vite qu’initialement prévue !! Pourquoi ? Parce que ce CON de peuple commence vraiment à se réveiller, mais n’a, pour le moment, pas encore fait la synthèse entre les différents plans (IMMIGRATION, NAZISLAM, INSECURITE, FAILLITE ECONOMIQUE, TAXES & IMPÔTS, POLLUTION, CLIMAT, etc…) Pour que les MONDIALISTES puissent réaliser leur projet, il faut 2 choses, au moins : ACCELERER l’INVASION, tout en… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
23 novembre 2018 10 h 15 min

L’Etat ne donne certes pas l’exemple avec son train de vie pharaonique qui ne cesse d’être exposé car maintenant, devant la lâcheté de nombreux Français, ils ne s’en cachent même plus. Et le GIEC avec ses chiffres inventés et ses erreurs grossières d’unités de mesures nous raconte n’importe quoi. Mais on baillone les chercheurs indépendants qui disent toute autre chose : un professeur de l’université de Louvain (le Harvard d’Europe) explique que nous sommes arrivés à l’apogée d’une période de réchauffement dont nous avons les derniers phénomènes qui se traduisent par des intempéries violents et très localisés, mais que dans… Lire la suite »

Claude Germain V
Claude Germain V
22 novembre 2018 13 h 43 min

Inquiétant et étonnant , pas un seul discours sur un FREXIT salvateur et une sortie rédemptrice de l’euro , car en définitive ce grand bordel provient de Bruxelles et par la suite de nos corrompus aux ordres.Et pire ce qui n’est pas prêt de s’arrêter , alors POURQUOI les organisateurs et maintenant les melanchoniens qui veulent rajouter du bordel ,mais uniquement pour leur intérêt perso … Allez demander a Merluche1er si pour 19500 euros par mois en tant que député européen si il a envie de quitter la luciferienne mafia bruxelloise , sans parler du reste en france bien entendu… Lire la suite »

necas
23 novembre 2018 11 h 35 min
Répondre à  Claude Germain V

Mélenchon , au pied du mur avec les Gilets Jaunes ! Bien emmerdé avec le séant entre 2 chaises ; j’y vais , j’y vais pas ……..Et quant à son niveau de vie : le prix du litre d’essence ou de diesel ne le gêne pas ! À 25000 €/ mois d ‘ émoluments, de l’UE , et l’Assemblée Nationale, rassurez vous , il vit très très très bien , le bougre !!!! Beaucoup sont ceux , qui rêveraient de percevoir son salaire et son compte en banque , sans n’avoir jamais seulement, une fois , tenu le manche d’une… Lire la suite »

arnaud
22 novembre 2018 12 h 17 min

ET VIVE LE PEUPLE DE FRANCE et VIVA IL POPOLO!

marco
marco
21 novembre 2018 22 h 10 min

POLY -TIQUES c est ecrit dessus .pompe l energie vitale et inocule des poisons ,(migrons)Merci Marc de vous mettre du cote du Bien ,De Dieu .il faut expulser la secte satanique dont on ne compte plus les crimes .Gaystapo ,propagande IVG forcenee ,porno aux enfants a l ecole ,mise en esclavage et pressions au desespoir et suicides des paysans ,policiers ,meres de familles ,etc ;ils nous pourrissent avec leur 80 qu on se retrouve a «  »duel « avec les camions radars raket qui saute le permis =chomage =famille eclatee ,la liste est trop longue ,,Pour ces assassins c est eux ou… Lire la suite »

Allobroge
Allobroge
20 novembre 2018 12 h 00 min

Donc, si j’ai les moyens, je paie des taxes et je continue à polluer sans restriction !..Elle est pas belle la vie ?!…Au final les riches continueront à polluer les pauvres à payer ! Nonobstant les pauvres des pays émergents qui polluent à morrt (la leur souvent d’ailleurs), tandis que les pays industrialisés font des efforts ou du moins le leur fait on croire parce qu’avions et bateaux en tous genres ne sont pas taxés !

Zglb
Zglb
20 novembre 2018 11 h 13 min

Monsieur, ce n’est plus « notre argent » que ces faquins claquent, puisque « notre argent », ils l’ont dépensé en broutilles inutiles et pour le plaisir vaniteux des petits branleurs qu’ils sont depuis très longtemps. Avez-vous déjà entendu parler d’une entreprise qui serait endettée à 100 % de ses marges ? non n’est-ce pas, et bien c’est comme ca que ces ploucs gèrent leur république bananière soi-disant française : ils ont tout bouffé et à présent ils empruntent pour continuer leur bal de vampires immondes, certains disant même que le véritable endettement de cette république serait de 250 % du PIB. Cela mérite… Lire la suite »

serge
serge
28 novembre 2018 7 h 24 min
Répondre à  Zglb

Ce n’est pas 100% de la marge, mais du chiffre d’affaire des fournisseurs !!

Filsde1789
Filsde1789
19 novembre 2018 22 h 31 min

Ils nous prennent pour des cons , tout est pretexte pour cette nouvelle aristocratie qui nous suce le sang pour augmenter leurs prelevements sur la classe moyenne. Et en plus ils veulent nous culpabiliser… Et bande d’abrutis, la voiture electrique esr une impasse technologique, Il n’y a pas assez de metaux rares pour fournir les batteries a toute la planete et la production et le recyclage des batteries va etre un desastre ecologique. Au lieu de nous taxer encore et encore vous feriez mieux de vous occuper des innombrables gabegies et sinecures de notre republique bananiere.. tiens parlons de la… Lire la suite »

Dissident
Dissident
19 novembre 2018 21 h 49 min

Pour mémoire, devant l’ignoble réfroichauffement climatique, cet été, la navigatrice Anne Quéméré a du faire demi tour. Elle voulait passer par le passage du nord … mais il ne s’est jamais ouvert.
Il n’a jamais fait si mauvais et si froid en juillet à ces latitudes, vent, tempête et neige en continu.
Retour en Bretagne et silence radio des grands merdias qui préfèrent taire ce genre d’information.

Claude Germain V
Claude Germain V
22 novembre 2018 13 h 50 min
Répondre à  Dissident

Vous avez parfaitement raison , puisque le pole- Nord se « reglace  » et selon les derniers relèvements photos de la NASA le pole-SUD a pris depuis 4 ou 5 ans entre 20000 et 25000 Km2 de banquise supplémentaire et ce n’est pas fini ………………… Ici Cote-Basque depuis 3 ou 4 jours une moyenne matinale de 8 a 12 ° , sacré réchauffement et pire les migrations sont passées depuis un bon moment a chacun d’en conclure

TYPHOON
TYPHOON
19 novembre 2018 19 h 32 min

Ces enfoirés de merdias masquent, pour l’instant, la réalité du terrain en occultant la présence massive des gilets jaunes sur la quasi totalité du territoire. Il y a quelques années (aux alentours de 1789) quand l’Antoinette suggérait de prendre des brioches à la place du pain, il y a eu un raccourci au bout d’une pique. Ce qui est le plus à craindre et un affrontement avec la racaille qui est perturbée dans son « travail ». C’est ce que souhaite ces pourris provisoirement aux manettes.

arnaud
22 novembre 2018 12 h 23 min
Répondre à  TYPHOON

Très bonne analyse. il faut rester présents sans bloquer la circulation.Etre dans la création instantanée diverse et diffuse partout partout!!!MACRON est dépassé:seul réflexe « des Arrêtés de Préfets qui n’arrêtteront pas la floraison des gilets jaunes!

hathoriti
hathoriti
19 novembre 2018 19 h 19 min

en ce moment, Big Brother-macron envoie son caniche castagnette-rantanplan, l’ex voyou de la Zampa (devenu par la grâce de zupiter ministre de l’Intérieur!) nous débiter ses conneries et ses menaces sur toutes les chaînes de tévé ! rassemblement samedi à Paris ? foutez dehors cette bande de voleurs , incapables ! direction l’Elysée !

serge
serge
19 novembre 2018 18 h 45 min

l’effet de serre du CO2 et affirmé mais non démontré. Claude Allegre avait déclaré que la vapeur d’eau était plus active que le CO2 dans le réchauffement climatique. A l’époque je reconnais que j’avais trouvé sa déclaration plus que contestable. Aujourd’hui, je suis convaincu qu’il avait raison. La vapeur d’eau des nuages fait un effet de serre que l’on constate tous les jours : les nuits nuageuses la température nocturne diminue faiblement, sans nuage la température chute beaucoup. Si le CO2 avait un effet de serre important comme on nous le dit, la chute des températures nocturnes serait comparable aux… Lire la suite »

blank