MACRON SPECULE AVEC L’OR DES FRANCAIS
(L’Imprécateur)

Emmanuel Macron signe des traités internationaux sans en avoir informé les Français ni le Parlement. Il fait ainsi avancer la cause qu’il défend : l’Europe fédérale dominée par le couple germano-français, prélude au gouvernement mondial.

D’abord, endormir les Français

Le grand débat est peut-être une excellente idée, c’est surtout une idée conçue pour fatiguer les Gilets Jaunes et les Français à l’approche des élections européennes. Macron doit les gagner à tout prix pour redevenir le pion n°1 dans le grand jeu du gouvernement mondial, de l’Europe fédérale et du couple germano-français. À une quinzaine de jours de l’élection il fera la  tournée de quelques hauts lieux mémoriels pour rappeler aux Français que si l’on ne vote pas pour lui et ses godillots, nous aurons la peste brune. Souvenez vous de l’avant-présidentielle, la tournée à Oradour-sur-Glane pour raviver le souvenir du nazisme, suivi du sketch au Mont Valérien pour faire comprendre le gaullisme, c’est lui !

Gaullisme contre Nazisme. Les « veaux », comme disait de Gaulle, ont eu peur et ont voté Macron. Le piège est gros, mais la moitié des Français s’y font encore prendre. Depuis le début de l’année, nous sommes dans un plan de communication doublé d’une campagne électorale pour les élections européennes avant l’heure, mais payée par nos impôts, qui permet de dissimuler bien des choses dont les Français devraient avoir connaissance.

Macron signe des traités internationaux, parfois illégalement

En attendant, et malgré ses promesses de transparence régulièrement renouvelées, il signe en catimini des traités dont il ne dit préalablement rien aux Français.

Il a, dans un premier temps, fait signer à Marrakech, par un sous-fifre, mais au nom de la France, le traité onusien sur les migrants. L’article 53 de la Constitution est allègrement violé : ce genre de traité doit être préalablement accepté par le Parlement et avoir fait l’objet d’une loi. Mais bon ! Si l’on doit se préoccuper des inepties de la Constitution…
Le sous-fifre signataire, lui, l’a lue au moins une fois et a signé « Au nom du président de la République, Xavier-Maxime de la Haute maison du clocher de la Basse-cour » (*). Comme quoi les énarques sont capables d’un éclair d’intelligence en cas d’urgence. Le voilà donc à l’abri d’un réveil du Conseil Constitutionnel qui, pour le moment n’a encore rien vu, c’est le président le responsable. Mais le cas du Conseil Constitutionnel est spécial, avec Laurent Fabius comme président qui, lorsqu’il n’a pas « un bout de grippe« , c’est-à-dire un coup de trop, comme à Prague, dort pendant les séances, comme en Algérie et ailleurs.


Peu à craindre du traité d’Aix-la-Chapelle, sauf son inconstitutionnalité

Le second traité signé par Macron (il l’a signé lui-même), c’est le traité d’Aachen, ou Aix-la-Chapelle en français : Traité sur la coopération et l’intégration franco-allemandes. A priori, rien de dangereux, il réactualise le traité de 1963 entre Adenauer et de Gaulle. Il prévoit notamment une convergence des politiques économiques, étrangères et de défense des deux pays, ainsi qu’une coopération parlementaire renforcée. Pas d’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Allemagne, ni d’obligation pour les fonctionnaires français de parler l’allemand comme l’on colporté certains.

Mais écoutons ce  professeur de droit constitutionnel Olivier Gohin…

« Selon le préambule de ce traité, est réitérée la volonté d’une Union européenne “souveraine”, alors que cette organisation internationale n’est pas un Etat, seul appelé à la souveraineté, et que sur le territoire français, la souveraineté n’est pas autrement que “nationale”, exercée par le peuple français auquel elle appartient.« 

Autre point à surveiller, le projet de faire entrer l’Allemagne au Conseil de Sécurité de l’ONU en tant que membre permanent. La probabilité est faible, il faudrait en faire sortir un autre pays ou créer de nouveaux postes. Ce serait ouvrir la Boite de Pandore, car beaucoup de pays sont candidats et pas des moindres, comme l’Inde ou le Brésil. L’objectif de Macron est ici clair : profiter de la fin de vie politique d’Angela Merkel pour prendre le leadership de l’Europe. Mais Macron a trouvé une astuce anticonstitutionnelle « L’article 5 du traité prévoit que les deux Etats “établiront des échanges au sein de leurs représentations permanentes […], en particulier entre leurs équipes du Conseil de sécurité” des Nations unies.

Est-ce à dire que la France pourrait être représentée par des politiques ou des diplomates allemands au sein du Conseil de sécurité dont, contrairement à l’Allemagne, elle est membre permanent avec droit de veto ? Ce serait là une atteinte à la souveraineté nationale. »

Décidément, il va falloir réveiller Laurent Fabius !

Le troisième traité est un accord sur l’or de la Banque de France

Le troisième traité n’en est pas un. Macron a autorisé le directeur de la Banque de France à signer l’ouverture d’un compte auprès du monstre financier J.P. Morgan, leader mondial du marché de l’or. Celui-ci a donc maintenant accès aux 2 435 tonnes d’or de la Banque de France. L’idée est d’utiliser les compétences de Morgan pour faire fructifier l’or de la BdF en proposant des services rémunérés sur le « gold deposits », de « swaps-or-contre-devises », de prêts et leasing d’or que seule la Banque d’Angleterre propose en Europe.

L’or a toujours été considéré comme une valeur refuge. Celui de la BdF est le bas de laine des Français, celui que dans les campagnes on cache dans l’armoire à linge ou sous le matelas du bébé pour faire face à un coup dur imprévisible. Le bas de laine des Français vaut au cours actuel 86,250 milliards d’euros.

Le gouverneur de la BdF, François Villeroy de Galhau, a déclaré que l’ambition de la Banque de France est de « devenir en Europe la banque centrale des marchés« . Une idée évidemment approuvée par la banquier Macron. Au lieu de dormir sur son bas de laine en or, la France va spéculer avec, ça c’est progressiste !
Parce que qui dit « marché » dit « prise de risque ».

Actuellement, celui-ci est faible. L’or prend de la valeur avec l’inquiétude que provoque le ralentissement mondial de l’économie, et surtout la BdF spécule sur les incertitudes du Brexit, au cas où certaines banques centrales en Europe voudraient rechercher une autre place que Londres. Mais, comme tous les marchés, celui de l’or est instable.

blank

Sur le graphique ci-dessus, on voit par exemple que le kilo d’or en lingot a perdu 14 700 € en quatorze mois, passant de 43 300 € en septembre 2012 à 28 600 € en décembre 2013. Au jour le jour (graphique de droite), le cours est également très fluctuant.

Sur le long terme, c’est pareil. On voit sur le graphique ci-dessous que l’on est à un pic jamais atteint, mais le sage observe qu’entre 1980 et 1995 l’or a perdu la moitié de sa valeur, passant de 600 $ l’once à un peu moins de 300 $. Cela n’est pas grave tant que l’or est dans les caves de la BdF. Si un effondrement des cours se produisait maintenant, il suffirait d’attendre qu’ils remontent. Mais s’il est sur le marché à la disposition d’un spéculateur comme Morgan ?

blank

Alors où est le risque ? D’abord dans le fait que personne actuellement n’imagine Paris capable de faire vaciller le marché de l’or londonien, Brexit ou pas. Et si J.P.Morgan a un plan pour le faire, personne ne le connait.

Dans le film Goldfinger, un spéculateur qui dispose déjà d’un gros stock d’or imagine « le crime du siècle » : irradier avec une bombe nucléaire le stock de Fort Knox. Ainsi, environ le quart de l’or mondial étant devenu intouchable, le cours bondirait et son stock personnel triplerait ou quadruplerait de valeur.

Qui a aujourd’hui à la fois un gros stock « personnel » et dispose du moyen technique de faire varier les cours puisqu’il contrôle déjà le marché de Londres, celui d’une bonne partie du marché de l’or dans le monde et vient de faire main basse sur celui de Paris ?
J.P. Morgan !
Macron a-t-il raison de faire confiance à Morgan qui, depuis des années, grignote l’or de toutes les nations ?

Mais on peut aussi imaginer qu’un pays comme la Chine fasse l’opération inverse : elle prend des options à terme sur d’énormes quantités d’or, directement ou avec des prête-noms, la veille ou le jour de l’échéance lâche sur le marché son stock d’or, ce qui ferait immédiatement chuter les cours, et réalise ses options qu’elle paie avec ses réserves financières, actuellement 3 100 milliards de $. Devenu rare sur le marché, l’or remonte en flèche, la Chine réalise une plus-value colossale et remplace Morgan comme leader du marché.
C’est peu probable, mais on a vu des coups sur l’or encore plus tordus.

Il est évident qu’un tel accord avec un organisme financier privé américain qui devient gestionnaire de l’or des Français, qui n’est pas l’or de l’Etat ni l’or de Macron, aurait du être rendu public. Les moyens  de contrôle, on espère qu’il y en a, aussi. Car on ne peut pas écarter l’existence d’un accord secret entre le banquier Macron et la banque J.P. Morgan, comme il y en eut un entre Macron et Rothschild qui fit la fortune personnelle de Macron.

Actuellement, nous sommes dans l’opacité la plus totale.

L’Imprécateur

26 janvier 2019

* : Je ne veux pas savoir le vrai nom du serviteur zélé qui a signé pour Macron


blank

blank

0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Etique-être
Etique-être
30 janvier 2019 20 h 00 min

Pas que avec l’or, ou alors ça s’appelle l’or rouge : Retour des djihadistes français. Le retour des djihadistes français : « Celui qui va faire la guerre, la plus grande guerre. La faute à … . La plus grande faute à … : il s’enterre volontairement. Trois / quatre mois après les retours auront lieu les premiers incidents. A partir de l’automne ce sera animé. Une vague, une série, en réalité un tsunami d’attentats. Évaluez la proportion. L’Espagne sera touchée aussi par vague française. Barcelone, Madrid, en Andalousie. L’état français pas apporté de solution, la tête n’a pas anticipé… Lire la suite »

Pellerm
Pellerm
30 janvier 2019 12 h 31 min

Le psychopathe est dangereux ! Blessé dans son orgueil ,il se débrouille pour nous punir de notre « désamour » ..et très vite , en catimini , il organise l’invasion migratoire irréversible , notre soumission aux dictats allemands , et maintenant …il vide les coffres de la banque de France … Le sang coulera à flots ,et la misère sera dramatique !
Merci à nos concitoyens qui protègent notre Hitler national …pour se protéger …du « Nazisme » !!!
LREM = IV ème REICH …

Patrick Stan
Patrick Stan
30 janvier 2019 11 h 42 min

Il avait été émis l’idée en novembre ou début décembre que chaque Français retire 100 €uros pour voir la réaction des banques. Combien de personnes l’ont fait ? Je m’étais prêté à ce jeu mais, autour de moi, j’étais passé pour un hurluberlu …. Qu’en pensez-vous ? ce serait bon de savoir si nous sommes tous solidaires ou pas …. 

bAUDOUIN
bAUDOUIN
29 janvier 2019 21 h 36 min

Ce Jupiter est à la fois incroyable de créativité et démoniaque. C’est un spécialiste de la gestion de crise, un désamorceur de bombes professionnel qui comme les pompiers pyromanes, place une autre bombe aussitôt et la cache à peine pour qu’on la trouve sans trop de peine….. et pour en remettre une autre et ainsi de suite. Il a toujours quelques longueurs d’avance. De cette manière il crée l’événement et a tous les atouts pour le contrôler et passer au suivant…. C’est fascinant et je m’étonne que l’on ne voie pas plus de bons articles de psychologues faisant de vraies… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
28 janvier 2019 16 h 17 min

Micron 1er fait tout pour lutter contre le RN et le trainer dans la boue mensongère du néo- nazisme mais il construit lui-même une dictature tout en soutenant la peste verte !!!
Il semble être le pire traître à la nation de l’histoire de ce pays.

Qui peut être encore assez con pour croire en sa clique de bras cassés Lrem et voter pour lui ?!!! Ben de trop nombreux Français, sauf preuve du contraire.

necas
28 janvier 2019 13 h 06 min

Hors sujet , mais très comique !
Chers amis , tapez sur google , comme suit :
Que veut dire le mot Schiappa en italien ?
Au 2em lien , vous trouvez les différents usages du mot :
Rigolade assurée pour ceux qui aiment apprendre les langues !

blank