SLEEPING GIANTS :
L’EXTREME GAUCHE TOXIQUE
(L’Imprécateur)

On parle beaucoup depuis peu des Sleeping Giants, ainsi appelés parce qu’ils sont comme étaient les dinosaures endormis. Réveillés et mis en colère par une bestiole imprudente qui, les prenant pour une montagne, leur avait grimpé sur le ventre, ces mastodontes stupides ravageaient tout sur 1000 hectares.

Le mouvement est venu récemment des Etats-Unis. Financé par les milliardaires démocrates, créé pour attaquer Trump, il est arrivé en France en 2017. Il est nettement à l’extrême gauche et son objectif est de détruire tout ce qui – venant de la droite – gêne l’expansion de leur idéologie misérabiliste et mortifère pour les peuples. Aux Etats-Unis, la cible est Donald Trump, en France, les médias de droite.

HYPOCRITES ET SOURNOIS, ILS RUINENT LEURS ENNEMIS

Leur méthode est sournoise et correspond exactement à leur mentalité de lâches haineux. Ils agissent anonymement en se servant des réseaux sociaux et comptent sur la lâcheté des annonceurs publicitaires pour priver de recettes les médias visés et ainsi les asphyxier.

Actuellement, Boulevard Voltaire, Breiz Atao, Valeurs Actuelles… sont leurs cibles.
Maaf, Maif, Groupama, PSA, Nutella, Ferrero… ont cédé immédiatement au chantage. Ils seraient avisés de surveiller l’évolution de leurs ventes dans les prochaines semaines.

Cette méthode, ils ne l’ont pas inventée, mais reprise à Ernst Röhm. Il créa les Sections d’Assaut nazies, l’une des premières organisations paramilitaires politiques de son temps qui contribua à l’essor politique des nazis. Elle avait deux branches : l’une chargée de la violence comme brûler les libraires juives, l’autre de diaboliser ceux qui avaient des rapports avec les Juifs.
En France, aujourd’hui, ce sont les Antifas qui sont chargés de la violence, les Sleeping Giants de la diabolisation.

« On peut établir sans trop se tromper que les idéologues de ces deux groupes anonymes, Antifa et Sleeping Giants, ont analysé et transposé au monde contemporain, les uns sur les réseaux sociaux, les autres dans la rue, les méthodes de harcèlement des SA contre leurs opposants politiques.
Il n’est pas interdit de penser qu’ils ont les mêmes objectifs que les chemises brunes : la prise du pouvoir et la dictature »
(Christian Larnet sur Dreuz info).

SLEEPING GIANTS, C’EST LA VIEILLE ET RICHE FABIAN SOCIETY

Idéologiquement ce sont les héritiers d’une officine socialiste anglaise, la Fabian Society.

Ils se camouflent en gentils jeunes qui ne veulent que le bien de la société française, mais sont en réalité des hyènes haineuses. Ils dénoncent les méchants journalistes et blogueurs de droite qui, en disant la vérité et en révélant les erreurs, la corruption et les turpitudes du centre mou, de la gauche et de l’extrême gauche, empêchent l’avènement du monde socialiste meilleur et humaniste promis depuis deux siècles et qui s’incarne dans plusieurs pays avec sa misère, ses génocides, ses camps de concentration et ses privations de libertés.

La liste de leurs brillantes réussites est longue, depuis Lénine, Staline, Trotski et Hitler… Honnecker, Ceaucescu et Mugabe… jusqu’à aujourd’hui avec Xi Jiping, Kim Jong Un et le couple Chavez-Maduro.

Comme Staline et Hitler, la dénonciation et la menace de lynchage anonymes par la foule (des twitters dans leur cas) sont leurs armes favorites, ils reprennent une technique : la ruine financière de l’ennemi, inventée par Mussolini dans les années 1930 pour ruiner la presse italienne qui osait critiquer sa politique, technique reprise par Goebbels peu de temps après en Allemagne.

LEURS SOUTIENS POLITIQUES VONT DE L’HUMANITE AU FIGARO, EN PASSANT PAR FRANCE TELEVISION

Leurs principaux soutiens politiques sont le gouvernement français et ses médias fake-newseurs en série qui voudraient bien échapper à la faillite. Ainsi que les milliardaires propriétaires de cette presse qui survit de subventions. Sans oublier La France Insoumise et son patron millionnaire et admirateur de Maduro, fraîchement converti à l’islam et au djihadisme. Et enfin les résidus agonisants de la gauche, comme le NPA, les Frères musulmans et Musulmans de France et quelques autres.

Ils ont aussi des soutiens financiers. Il ne faut jamais croire les gens qui mènent des actions à grande échelle et racontent qu’ils ne fonctionnent qu’avec des bénévoles. Des bénévoles, ils en ont, souvent jeunes ou retraités, qui se font naïvement exploiter par ces vautours gavés de subventions et en relation avec des ONG ou des fondations internationales richissimes de la gauche marxiste, comme Fondation Clinton, Open Society (Soros)… qu’aucune législation n’oblige à fournir de comptes précis sur leurs ressources et leurs dons.

Tout le monde connaît Emmaüs. Ils sont gentils et se disent pauvres, Emmaüs, un jour, dans les années 80, avait publié une petite annonce discrète pour recruter un « directeur financier pour gérer nos avoirs« . Un ami intéressé avait téléphoné pour avoir des précisions sur les compétences exigées et le salaire, il fallait être compétent en placements financiers et le salaire annoncé en francs de l’époque équivalait à environ 8000 euros nets/mois en fonction des compétences. C’est finalement un énarque qui fut embauché. Il fut ensuite ministre, mais comme il a fini lamentablement, vous ne saurez pas son nom, sur Minurne on ne tire pas sur les ambulances.

FABIAN SOCIETY, UNE FACADE SI DOUCE ET SI GENTILLE…

Fabian Society, maison mère des Sleeping Giants, se dit un think tank socialiste, un club de réflexion. Ça, c’est la façade qui depuis le XIXème siècle lui a permis d’attirer les élites fascinées par Marx et la gauche, comme Wells (qui la quitta rapidement dès qu’il eut compris ce qu’elle était vraiment).
Actuellement, on trouve parmi ses membres de respectables ordures respectables : Bill Clinton, Georges Soros, Jean-Claude Junker et quelques autres milliardaires grâce aux fondations desquels ni Fabian Society, ni Sleeping Giants ne manquent d’argent.

On ne saurait trop recommander à leurs bénévoles de leur réclamer des CDI et des salaires corrects. Il n’y a aucune raison que les patrons de Sleeping Giants s’engraissent quand les bénévoles qui font le boulot tirent la langue.

Il est vrai que la plupart de ces gentils bénévoles anonymes le sont parce que fils et filles de grands bourgeois bobos, tous équipés du dernier Ipad à 1289 €, ça les occupe, les amuse et ils n’ont aucun besoin financier pour nourrir un (ou une) conjoint, des enfants, une famille.

L’ATTAQUE DE SLEEPING GIANTS VA SE RETOURNER CONTRE EUX

En plus, quand on y réfléchit bien, la manœuvre de ces colosses roupilleurs n’est pas bonne. La majorité des Français sont passés à droite depuis que la gauche a abandonné le peuple pour la grande bourgeoisie financière et les islamistes, comme vient de le faire Mélenchon.

Les annonceurs – on les comprend – ne veulent pas être victimes du chantage exercé contre eux. Ils ont peur  d’une dégradation de leur image de marque… Mais ceux qui réfléchissent ont compris que l’opinion de droite dénoncée par Sleeping Giants devient l’opinion majoritaire. Bref, que le progressisme devient ringard, comme en témoignent les scores de Macron dans les sondages.

Valeurs Actuelles signale que certains annonceurs (les plus rapides à comprendre) lui reviennent  déjà.
Le mouvement de retour ne s’amplifiera pas très vite, seulement lorsque les financements occultes de Sleeping Giants auront été mis à jour et publiés et la duplicité de cette organisation s’affichée au grand jour.

Le chantage pourrait s’arrêter rapidement si les consommateurs, qui sont l’arbitre final, soutiennent les cibles de Sleeping Giants, comme le font les lecteurs de Boulevard Voltaire et de Valeurs Actuelles, les téléspectateurs de CNews qui refusent  ce chantage fasciste de la gauche moribonde sur leurs médias préférés, parce qu’honnêtes et sérieux dans l’information.

blankDénoncer les radicalisés, les casseurs et les black blocs est très méchant

DANS LEUR BETISE, LES « GEANTS ROUPILLEURS » TRAVAILLENT… POUR LA DROITE !

Et il est probable que, plus les Sleeping Giants s’acharneront dans leur campagne néo-fasciste, plus aux prochaines élections les bulletins de vote iront vers la droite.

Tous ces gauchistes généralement incultes devraient se méfier de « l’effet cobra », je ne vais pas en redonner l’explication donnée de façon détaillée dans un article précédent de Minurne ; les gauchistes n’ont qu’à le lire, cela contribuera à leur éducation politique.

La délation hors de toute procédure judiciaire est un procédé totalitaire qui fut largement employé par Staline, Hitler et Mussolini, aujourd’hui par Xi Jiping et il vient à l’être par Macron et la gauche sur les réseaux sociaux.
L’injonction #dénoncetonceci-cela finit toujours par #dénoncetonvoisin, #enfantdénonce-tesparents #femmedénoncetonmari. C’est un procédé  totalitaire et néonazi, mais aussi islamiste. Beaucoup d’imams appelant aussi à la délation des proches ne respectant pas la charia.
Qui, sinon le droit (et un juge prononçant un verdict) peut déterminer si un organe de presse ou un média répond au respect des normes juridiques posées pour l’information ?

Ceux qui ont lu 1984 reconnaîtront en Sleeping Giant, l’aboutissement du processus d’asservissement du peuple et de la vérité dans le fascisme le plus abject décrit par Orwell pour le socialisme et Boualem Sansal pour l’islam dans 2084.

L’Imprécateur
6 décembre 2019

Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabian_Society

https://twitter.com/ParisPasRose/status/1162082963556831233?s=20&fbclid…

https://www.facebook.com/sleepinggiantsfrance/

https://twitter.com/slpng_giant…/status/1201802342921887745…

blank

0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel
Michel
8 décembre 2019 11 h 01 min

Ce que vous dites est en partie la vérité.
Ce sont les financiers- globalistes, les véritables ennemis de la France, ceux que vous dénoncez et qui ont créé la république UNIVERSELLE.
Que les Français soient passés à droite ne changera absolument rien à la situation,ce sera toujours la république maçonnique ou république globaliste anti-chrétienne qui tirera les ficelles.
Sortez du système droite-gauche, puisque c’est la même chose.

Dissident
Dissident
6 décembre 2019 19 h 31 min

Comme d’habitude, je vais envoyer votre texte à une kyrielle de bobos-gauchaillons qui gravitent dans mon orbite (par obligation « professionnelle » en ce qui me concerne), et comme d’hab. ils ne liront pas jusqu’au bout.

L'Imprécateur
Administrateur
7 décembre 2019 11 h 59 min
Répondre à  Dissident

Je vous remercie, et croyez moi, si vous envoyez, envoyez, envoyez, au bout d’un moment il en reste quelque chose. Et votre réflexion m’a fait penser à un fait surprenant, le retour du communisme de manière « entriste », comme L’Humanité citée de plus en plus souvent dans les comptes rendus et analyses dans les journaux télévisés, mais aussi les opérations de censure des syndicats d’étudiants ultra gauchistes dans les facultés, contre des gens théoriquement de gauche, comme Sylvie Agacinski, épouse Jospin ou François Hollande, qui se font traiter de fachos révisionnistes et autres amabilités que seuls les cafards rouges savent inventer.… Lire la suite »

claude Roland
claude Roland
9 décembre 2019 21 h 14 min
Répondre à  Dissident

Ils ne lisent pas jusqu’au bout parce qu’il ne supporte pas cette vision hideuse d’eux-même dans ce miroir. La lâcheté vous disiez… Tous des fiottes, des hyènes qui, de trouille, préfèrent agir en meute.

blank