ADIEU de RUGY ! ET SANS REGRET !
(L’Imprécateur)

Caricature du petit politicien allant toujours droit au plus offrant (voir l »excellent article de Cédric de Valfrancisque), François de Rugy a démissionné. Considérant sans doute que la prédation sur l’argent public est un droit acquis, et lâche de surcroît, ce qu’il a démontré en virant sa directrice de cabinet pour tenter de reporter sa faute sur elle, puis en faisant soupçonner sa femme en disant à J.J. Bourdin que, ne supportant pas les homards, le caviar et le champagne lui donnant des boutons, ce ne pouvait être lui qui les avait commandés.

Il a si souvent changé son fusil politique d’épaule, lâchant notamment Benoit Hamon en rase campagne, qu’il est difficile de faire des suppositions sur qui le récupérera : de Mélenchon au RN…


MACRON RECRUTE MAL, LE MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE EST INUTILE

Cet épisode de canicule politique montre deux choses.

La première, Emmanuel Macron est un très mauvais Directeur des Relations Humaines. Le nombre de bras cassés, de gens au passé douteux et de nuls entrés au gouvernement ou à LREM par son bon vouloir est stupéfiant… Lui qui prétendait rendre la République exemplaire ! À  moins qu’il ne le fasse exprès, car il n’aime pas avoir autour de lui des gens trop intelligents ou qu’il ne puisse dominer. On est Jupiter ou on ne l’est pas !

La seconde, que le ministère de l’écologie, une création récente, est inutile. Alors autant profiter de la circonstance actuelle pour le supprimer. Cela ne ferait de peine qu’à deux catégories de personnes : Darmanin, qui y perdrait sa boite à idées pour des impôts et taxes verts nouveaux et le puissant lobby industriel de l’écologie dont l’employeur de Greta Thunberg est l’une des figures les plus méconnues mais les plus influentes.

L’ÉCOLOGIE POLITIQUE EST TOTALITAIRE

Si, comme le définit Larousse, le totalitarisme est un « système politique dans lequel l’État, au nom d’une idéologie, exerce une mainmise sur la totalité des activités individuelles », alors lécologie politique est incontestablement totalitaire.

Et incontestablement socialiste aussi, dans ce que le socialisme a de pire :

  • La vassalisation du peuple, par la pression idéologique permanente. Elle est « le Bien », et tout le reste est Mal…
  • Une fiscalité oppressive, qui doit contraindre le peuple  en l’appauvrissant, l’argent collecté ne servant pas à améliorer sa vie mais à l’empêcher d’acheter des biens que les élus du régime auront eux le droit d’acheter, voyages avion, grosses voitures…
  • La privation de liberté en multipliant à l’infini lois et règlements. En cela l’écologie politique est de gauche. L’écologie scientifique qui a pour objectif d’aider le peuple à s’adapter aux changements climatiques permanents est, elle, de droite.

Un totalitarisme de surcroît bourré de contradictions, probablement pour compenser la vacuité intellectuelle ou l’absence de culture scientifique de l’écologie politique.

EXEMPLES DE L’INCOHÉRENCE ÉCOLOGIQUE

Prenez les « Vegans ». Ils nous disent qu’il faut arrêter de manger de la viande parce que celle-ci provient majoritairement des vaches et des moutons qui, en pétant, produisent du méthane, gaz à effet de serre beaucoup plus abondant que le CO2.

Il est parfaitement exact que les vaches pètent, et beaucoup. Comme les kangourous, les éléphants, les rhinocéros – blancs ou pas -, les hippopotames, les lapins… Bref, tous les herbivores et mangeurs de bois ou de légumes, y compris les termites et le phytoplancton qui compensent par leur nombre la petitesse de leur taille.
Donc herbivore et végétalien sont de sérieux pollueurs.
Que mangent les « Vegans » ?…

 

Les écolos nous disent que de nombreuses espèces disparaissent. C’est encore parfaitement exact mais n’a aucune importance, sinon sentimentale parce qu’un ours blanc (ils sont en expansion dans tout le Grand Nord !) ou un éléphant (ce n’est pas la pollution, ni le réchauffement, mais les braconniers qui les font disparaître) c’est plus sympathique qu’un scorpion ou un scolopendre.

En réalité il apparaît au moins autant d’espèces nouvelles qu’il en disparaît, et c’est une loi fondamentale de la nature.

C’est vrai pour les êtres de petite taille. Un océanographe de Roscoff me disait qu’on découvrait en moyenne une espèce marine nouvelle chaque jour !

Mais de grosses espèces sont aussi régulièrement découvertes, la dernière étant le chat-renard corse. Un gros chat sauvage de couleur plus ou moins brune avec une grosse queue rayée de noir et de blanc comme les lémuriens malgaches.
Comme on ne voit pas d’autres chats avec une queue rayée noir et blanc en Corse ou même en Europe, il ne peut s’agir de croisements.
Et comme on imagine mal les chattes corses allant à Madagascar pour se faire sauter par des lémuriens arboricoles, il s’agit bien d’une espèce nouvelle de petit félin.

Les écolos sont contre la prolifération humaine. Ils recommandent aux femmes blanches de ne pas faire d’enfants ou d’avoir systématiquement recours à l’avortement pour réduire le nombre de bébés, mais ils soutiennent politiquement l’entrée sur le territoire national de femmes avec 5 enfants et de familles nombreuses du fait de la polygamie.

Les écolos sont contre les plantes OGM, génétiquement modifiées pour être plus prolifiques, meilleures ou mieux protégées des insectes nuisibles, mais en même temps soutiennent la fabrication de bébés OGM par la PMA (un prochain article) et la GPA !

L’ÉCOLOGIE EST UN SYSTÈME DE SPOLIATION

Dans le monde politique écologiste, tout est soumis aux lois pour les principes, et aux règlements pour les détails pratiques. Les individus doivent abandonner leurs modes de vie et leurs projets personnels pour se conformer à la façon de vivre et aux projets que les politiciens écologistes conçoivent et décident pour eux.

L’écologie politique est un système de spoliation auquel personne de doit échapper, ne peut échapper, par l’extension de la loi à toute activité même intellectuelle ou spirituelle. Voyez la loi Avia, du nom de cette pauvre femme à qui Emmanuel Macron l’a soufflée.

Effet premier de ce totalitarisme, il efface la Justice puisque celle-ci n’a plus à juger mais uniquement à appliquer des directives, ce qui est légal et ce qui ne l’est pas selon deux principes.

Est légal « ce qui est bon pour la planète », et/ou « ce qui est bon  pour le migrant ».
Tout le reste est mauvais. Le droit de légitime défense est aboli, celui qui défend sa vie contre le migrant en train de l’égorger est en faute s’il utilise autre chose que de douces remontrances.

L’Imprécateur
18 juillet 2019

blank

blank

0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Roland
Claude Roland
25 juillet 2019 9 h 11 min

Excellent article. La république telle qu’elle est est un système destructeur de peuples, pire que la royauté. Autrefois, les aristocrates avaient été anoblis pour hauts faits d’arme et/ou service à la Nation. Là, la république « anoblit » des escrocs, des branleurs, des incapables, des pauv’ types (de Rugy n’a aucun diplôme ni profession) pour clientellisme. C’est comme les journaleux, plus nuls les uns que les autres (sauf rares exceptions), ne serait-ce que pour la pauvreté de leur vocabulaire qui le prouve déjà et en dit long. Les journaleux pullulent, les vrais journalistes et reporters sont très rares. Quand on est bon… Lire la suite »

raymond
raymond
23 juillet 2019 9 h 00 min

toutes facons ne nous inquiétons pas de rugy ne sera pas sans rien tous ces bandits en col blanc retombent toujours sur leurs pattes

necas
25 juillet 2019 23 h 09 min
Répondre à  raymond

Of course yes !

raymond
raymond
23 juillet 2019 8 h 56 min

pourquoi l’ecologie qui devrait etre l’affaire de tous,serait elle de gauche,c’est l’affaire de chacun,vue par les successifs gouvernements droite et gauche confondues ,ils n’ont jamais vu qu’une occasion de taxer encore et encore,helas depuis 50 ans maintenant nous n’avons que des cloportes,et encore excuses aux cloportes eux sont utiles chaque election voit debarquer de nouveaux voleurs,escrocs,prets a tout pour detruire notre pays et s’en mettre plein les poches et par trouilles les Français votent comme des cons ensuite on rale

Zglb
Zglb
19 juillet 2019 16 h 35 min

Je suis scandalisé par l’affaire de Rugy. Non pas parce que le baron socialiste a profité de la bonne fortune qui lui tombait toute crue dans le bec, mais bien à cause de l’odieuse hypocrisie que généra cette sinistre affaire de homards : Ah ! moi jamais manger homard mais toujours chips ! Ah ! moi pas boire grands vins mais exclusivement bibine ; Ah ! lui malsain mais moi vachement saint ! s’écrièrent de concert tous ces faux-culs télévisuels. Plenel, cet immonde coprophage, est même sorti de l’enfer pour nous expliquer qu’il était un chevalier blanc et le dernier… Lire la suite »

xavier de Boismartin
xavier de Boismartin
18 juillet 2019 7 h 46 min

La république est une immense escroquerie.

necas
23 juillet 2019 4 h 13 min
Répondre à  xavier de Boismartin

Macron , aussi , quand il était ministre de HOLLANDE , invitait des gens aisés , dans ses locaux , pour se constituer un beau carnet d’adresses , en prévision des financements pour sa future campagne électorale ! Et donc , ces beaux dîners étaient réglés avec de l ‘argent public , donc , notre pognon de dingues ! Donc , il y eu détournements de fonds publics , aussi , au vu des choses reportées ! Et bien sûr , tout décompté des frais de campagne , hum………Il faudrait une enquête parlementaire pour « éplucher  » cette affaire , quoique… Lire la suite »

Filsde1789
Filsde1789
18 juillet 2019 7 h 19 min

l’écologie est une religion, il y a la foi qui n’est pas rationnelle, le sentiment de culpabilité, la rédemption qui passe par les sacrifices, les grands prêtres qui prêchent mais ne font pas ce qu’ils disent, le bon peuple qui est maintenu dans l’ignorance quand ce n’est pas dans la manipulation …. quelques absurdités : on veut la disparition des moteurs diesel et du chauffage au fuel, mais les raffineries continueront forcément à produire du gasoil, qu’en fera-t-on ? on a délocalisé les usines en Chine qui fabrique avec une énergie produite dans des centrales à charbon , qui importe… Lire la suite »

blank