COMMENT HARPONNER L’ETAT FRANCAIS ?
(Alexis Ceron)

Comment Mickaël Harpon a-t-il pu échapper à la vigilance de ses collègues du renseignement ? se demande la médiasphère éberluée par sa propre imbécillité, elle qui se fait un « devoir » d’informer.
En d’autres termes, comment harponner l’État français ?
La réponse est enfantine : c’est parce que l’État a un comportement enfantin – pour être indulgent en termes de qualificatifs – face à la sociologie française.
Mais le commentaire s’envole sur la sidération croissante de l’État et de l’appareil policier au fur et à mesure des découvertes relatives à la dangerosité potentielle de l’assassin de la Préfecture de Police.


Il faut dire que le problème est nouveau : il n’y a que 47 ans que le débat est ouvert.
47 ans de déni, de mensonges, d’inversion.
47 ans de persécution de ceux qui sonnent le tocsin.

Il y a bien au moins 47 ans aussi que ceux qui visent aux plus hautes fonctions dans l’État s’appuient sur les forces de destruction du pays, parce que ce sont celles qui ne leur demanderont jamais de comptes, dans la mesure où l’inversion leur permet de tisser leur propre toile et de prospérer dans le dysfonctionnement.

47 ans, cela prend pour point de départ l’année 1972.
Le premier choc pétrolier, en 1973, fut également pour l’islam un temps de conversion.
Dans un premier temps, il fut question de convertir une cuisante défaite militaire en victoire financière sur laquelle allait s’enclencher un véritable choc de civilisation dans un sursaut matérialiste sans précédent : les marchands de pétrole comprirent presque aussitôt qu’ils allaient pouvoir « se payer » l’Occident sans contrepartie, grâce à la cupidité, à la lâcheté et à l’impatience des Occidentaux, qui s’étaient entièrement mis entre les mains des Orientaux pour lesquels le temps ne compte pas.

C’est alors qu’arrivèrent Giscard et Chirac, en 1974, se prenant – en politique – pour de grands dresseurs de serpents. Hélas, on ne leur avait pas appris à l’ENA que la plupart des serpents sont venimeux. Ils avaient aussi oublié que les honnêtes masses laborieuses avaient jadis pris la Bastille, et que les syndicats n’étaient pas les seuls à avoir hérité de cette parfaite loyauté citoyenne dont les origines remontent au serment du Jeu de Paume.

L’eau a coulé sous les ponts depuis. Le mal français a empiré et a changé de nature. De nationalité aussi, parfois. Souvent même dit,-on, ce fut de culture, et cette nouvelle culture aurait apporté de nouveaux maux.

De son côté, l’État français (qui s’est toujours trompé dans ses diagnostics en mettant toujours en avant l’idéologie dont il est si fier qu’il croit que le monde entier nous l’envie, à commencer par l’Europe) a mis sa souveraineté en fermage tandis qu’il a concentré tous ses pouvoirs en un seul : celui de taxer, en y introduisant un soupçon d’illusion écologique, bien entendu pour faire « genre ».

C’est ainsi que, petit à petit, l’État totalitaire est monté en soufflé, usant et abusant du pouvoir laxatif chaque fois qu’il s’agit de persécuter les honnêtes gens – et particulièrement depuis deux ans – fliqués par leur banquier, leur voisin (et bientôt par n’importe quel « minoritaire » qui ne serait ni blanc, ni chrétien, ni de généalogie française). Etat gangrené par une idéologie qui ne peut que conduire à un dysfonctionnement abyssal, exactement comme autrefois en Union Soviétique. D’autant plus comme en Union Soviétique, que les autorités en place n’ont qu’une idée, c’est de régenter les informations, les pensées et même la vérité. En ce concentrant à ce point sur la vie privée des mouches, il n’y a rien d’étonnant à ce que les déplacements des éléphants terroristes dans les magasins de porcelaine n’attirent l’attention d’aucun responsable de la sécurité.

Jupiter multiplie les courts-circuits et son Premier ministre est tout simplement un incapable autoritaire et son gouvernement une calamité.
Mais, attention, hein ? Une calamité politiquement correcte.

En général, quand on suit une pente, il vaut mieux que ce soit en montant.
Quand on observe le parcours français de ces dernières décennies, de Chaban-Delmas Premier ministre (coaché par le perfide Tartuffe- Delors, il fut le tout premier idiot utile au service du politiquement correct) à Macron qui en est le pur produit, le bureau Enquête-Accidents n’a pas besoin d’intervenir pour déterminer les causes du drame.
Il suffit de se rappeler les « réformes » de Giscard, notamment entre 1974 et 1976 ; les turpitudes de Mitterrand et de son fidèle Jack Lang, plus ludique que le Docteur Goebbels, mais redoutablement efficace dans ses objectifs qui n’étaient ni nationalistes ni militaires ; les zigzags du stratège Chirac à la fois conseillé et applaudi par le meilleur d’entre nous jusqu’en 1997 ; puis la présidence très « mexicaine » du Chirac de 2002, et le plongeon final de la France d’après avec ce triumcata représenté d’abord par Sarkozy, puis surenchéri par Hollande – recordman du monde des nullo-toxiques – et enfin l’apogée par le Macron qui concentre sur sa seule personne les moindres caractéristiques de tous ses prédécesseurs.

Alors, est-ce bien la peine de se demander comment Mickaël Harpon a pu échapper à la vigilance de ses collègues du renseignement quand la réponse est celle qu’il faisait lui-même à son entourage ou à sa hiérarchie quand il pensait que ses mérites n’étaient pas assez reconnus : c’est parce qu’il était issu de la diversité. C’est-à-dire qu’il était, des l’origine, bien plus « égaux » que d’autres.

La gauche plurielle a des ressources quasi illimitées. C’est du reste pourquoi on la dit pluri – ailes.

Alexis Ceron
8 octobre 2019

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
BobbyFR94
BobbyFR94
11 octobre 2019 19 h 52 min

Marc, pas exactement d’accord sur le fait que les présiflans cités étaient des incapables, ou autres qualificatifs !! CUPIDES, ça OUI !!!

EURABIA, ça doit te parler, mais voici un rafraichissement des faits, racontés par Alain WAGNER, dans l’article que j’ai écrit en janvier 2018 :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/21/bon-sang-mais-les-politiques-savent-tous-les-horreurs-de-lislam-et-du-monde-musulman/

Je viens de faire une autre découverte au travers d’un livre vieux de plus de 20 années, mais voici le lien vers mon article, que je propose à Minurne de bien vouloir publier :
https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html

Bien à toi Marc, et Patriotiquement tien :-))))

Nicolas Krebs
Nicolas Krebs
13 octobre 2019 10 h 52 min
Répondre à  BobbyFR94

BobbyFR94, vous vous êtes renseigné, n’est-ce pas ? Vous savez qu’Eurabia est une thèse conspirationniste (théorie du complot) très similaire aux Protocoles des sages de Sion, n’est-ce pas ?

D’ailleurs vous êtes incapable de donner des détails sur les prétendus accords Eurabia.

Contatti
Contatti
8 octobre 2019 20 h 16 min

Vous le savez désormais, nos meilleurs poulets, du 36, de partout & d’ailleurs, ceux là mêmes de la préfecture de Paris, au sein même des renseignements Français, viennent douloureusement d’apprendre que nous aurions des Islamistes dans cette enceinte sacralisée du pouvoir. Je ne saurais à ce sujet, trop conseiller à nos amis(es) de la DGSI(EX DCRI) d’assumer les morts de ceux et celles qu’ils sont censé protéger du fait de leur haute compétence en la matière.. Des lors, que devrions nous penser de ce qu’il ce trouve ailleurs, au sein même de la République Française, dans son Armée & dans… Lire la suite »

katastrov
katastrov
10 octobre 2019 21 h 23 min
Répondre à  Contatti

Faut pas pointer du doigt pour sa religion ou sa couleur ? T’as raison, Gaston, tu te feras égorger avant moi car moi je pointe justement du doigt tel ou telle. Et je ne risque pas d’approcher un qui y ressemble, même pour lui donner un verre d’eau ! Bien pris ?

BobbyFR94
BobbyFR94
11 octobre 2019 19 h 56 min
Répondre à  Contatti

Commentaire qui tapait juste, enfin jusque avant le « PI » …

Les crimes sont en majorité commis par des gens dits de la « diversité », et surtout ceux d’une certaine fausse « religion » !!!

Je me demande quel écho vous ferez, quand, comme l’écrit Katastrov, vous aurez droit de vous faire faire « couic halal » ?

Contatti
Contatti
8 octobre 2019 20 h 11 min

Le comportement de l’Etat Français est loin d’être enfantin, cessez de donner à penser aux Français que ceux et celles qui les gouvernent, qui les trahissent, ne seraient que des enfants niés et imbéciles. C’est tout le contraire, ils agissent de la manière la plus diabolique qui soit, ils savent parfaitement ce qu’ils font et ou ils vont! Ils vont vers ce nouvel ordre mondial qui se plaisent à appeler de tous leurs vœux et quelles qu’en soient les conséquences..Sans un sursaut de résilience du peuple de France et de toute l’Europe, les braseros seront leurs foyers, les fosses communes… Lire la suite »

claude Roland
claude Roland
9 octobre 2019 11 h 39 min
Répondre à  Contatti

Tout à fait, Contatti ! C’est ce que je dis depuis des années : ils sont collabos d’un plan visant déjà à réduire la population de la planète à 500 millions d’habitants (survivants).
A votre avis on fait comment ? Epidémies & guerres. C’est gravé dans le granit des Pierres de Géorgie !!! Et ce sont les commandements de la grande finance Internationale mondialiste dont un des pantins est M.1er avec sa clique de collabos et de traîtres à la Nation. Leur bla bla , c’est de la com, c’est tout. Français, préparez-vous !

Serge
8 octobre 2019 18 h 57 min

Les quelques éléments cités ci dessous démontrent que cette situation est consciencieusement organisée et que il y a bien un complot qui n’est pas théorique.  Déclaration d’Attali « (La France) doit savoir critiquer son propre rôle dans l’esclavage, dans le colonialisme, dans la xénophobie, dans l’antisémitisme, dans la collaboration, dans la destruction de la nature » 2 Le souverainisme était aussi « le nouveau nom de l’antisémitisme » et que les juifs et les musulmans, menacés par le souverainisme devaient « s’unir face aux fantasmes du grand remplacement ». « Si l’on veut éviter qu’un tel mal (Auschwitz) ne se reproduise encore et encore, la réponse… Lire la suite »

Claude Germain
Claude Germain
9 octobre 2019 9 h 34 min
Répondre à  Serge

Cela n’empêche pas la pleureuse Attali , comme tous les autres d’avoir leurs familles bien planquées vers Tel-Aviv , Jérusalem ou Césarée Maritime , un bon coin de replis et d’abris après avoir foutu le bordel en France avec les camarades socialistes , la contradiction est d’ailleurs flagrante puisque les gens comme Attali , Weil et compagnie sont tous socialistes mondialistes surtout pour les autres mais pas pour eux…..ILS ont vite oublié l’adhésion a PÉTAIN DE TOUS LES SOCIALISTES DE FRANCE ET DE NAVARRE a 99 % ainsi que celle du G.O …Et alors pourquoi pas de colère et d’amertume… Lire la suite »

blank