MARXISME, ISLAMISME, MONDIALISME : LE GRAND COMPLOT
(L’Imprécateur)

Dans la période trouble et dangereuse que nous vivons, il est une institution qui, insidieusement, joue le jeu de l’islamisme et du marxisme, embarquant dans son sillage, sans qu’ils le sachent, 1,7 milliard de fidèles. Sous la houlette d’un pape alternativement naïf ou soumis, ce pourrait bien être le chainon manquant du grand complot mondialiste qui est en train de tisser une toile serrée qu’il sera impossible de supprimer lorsqu’elle aura terminé son oeuvre d’asservissement des peuples.
Minurne se félicite de n’avoir jamais versé dans le complotisme primaire, ce qui ne lui interdit pas de dénoncer les événements objectifs et convergents qui concourent à ce que les patriotes de bon sens refusent obstinément : la Mondialisation, et son corollaire : la fin de la Liberté.    



QUI EST ET QUE NOUS CACHE LE PAPE FRANÇOIS ?

Récemment, un prêtre de la région d’Aix, chargé du cours de catéchisme première année aux 5-6 ans, apprenait aux enfants des chants en provençal. Rien à redire quand on habite en Provence. Mais un jour une mère demanda à son fils de lui chanter la dernière chanson apprise au catéchisme, elle eut la surprise de reconnaître… les paroles de L’Internationale en provençal.

Elle alla voir le prêtre pour lui demander en quoi L’Internationale avait à voir avec la religion catholique. Après une discussion animée, le prêtre énervé finit par lui dire « Madame, je peux être bon prêtre ET communiste, comme l’est notre pape François« .
La mère retira aussitôt son fils du catéchisme et prévint les autres parents.

Après « La religion opium du peuple » (K. Marx),  on pourrait croire que les catholiques regarderaient le marxisme comme incompatible avec l’enseignement du Christ. Ce n’est pas le cas. Beaucoup de catholiques considèrent que le discours socialiste en faveur des pauvres et des faibles suffit à faire du marxisme le frère jumeau de la chrétienté. Ils en trouvent la confirmation dans le journal subventionné La Croix, dont la rhétorique est la copie conforme de celle des journaux communistes Le Monde et l’Humanité.

Pour les marxistes, la religion, quelle qu’elle soit, est une drogue, il y a donc quelque part une incohérence. Comme si l’on trouvait normal de demander aux brebis d’aimer le loup, ou aux Juifs de lire Mein Kampf en le plaçant au même niveau que la Torah.

LA HIÉRARCHIE CATHOLIQUE DEVIENT MARXISTE SOUS L’INFLUENCE PAPALE

En résumé, dans le communisme, la religion n’a rien à voir avec un dieu, c’est la propagande de la classe riche de la société pour que les pauvres acceptent leur sort misérable. Pour arriver à une société égalitaire, il est donc indispensable de détruire les religions, ce à quoi les marxistes s’activent partout avec la collaboration des Francs-maçons et des « cathos » de gauche, aides inconscients de ceux qui n’ont les concernant que l’objectif de les exterminer le jour où ils n’auront plus besoin d’eux.

Ce que fait actuellement la Chine communiste où les catholiques rejoignent dans les camps de concentration les Ouighours musulmans et les bouddhistes du Falun Gong, où, quand elles ne sont pas rasées au bulldozer, les églises ayant accepté l’accord Pape-Xi Jinping de 2018 doivent mettre le drapeau de la Chine communiste devant la porte et remplacer les tableaux représentant la vierge Marie par des portraits de Xi Jinping, où la vente de la Bible est interdite, de même que l’accès des églises aux enfants.

Les responsables de cet état de fait ne sont pas les catholiques, mais leur hiérarchie, depuis ce prêtre provençal, jusqu’au Pape François.

Ce jeune prêtre enseigne L’internationale et la doctrine marxiste à des jeunes enfants encore dépourvus de l’esprit critique que l’Éducation nationale, elle même imprégnée de marxisme, ne leur donnera pas non plus. Il ne reste que les parents et leurs familles pour le faire, et c’est bien ce que craignent ces élus qui demandent la scolarisation des enfants dès l’âge de trois ans « pour les retirer de l’influence nocive de leur famille« . Et le président dans son récent discours sur les « séparatismes » veut supprimer l’enseignement à la maison. Il y aura certainement une Sibeth N’Diaye pour nous dire qu’il visait les familles musulmanes intégristes. Mais ne nous faisons pas d’illusions, la formation de l’enfant par l’État totalitaire, dès son plus jeune âge,  fait partie des trois doctrines religieuses, la marxiste, l’islamiste et la mondialiste (cf. G.Orwell).

DANS L’ENCYCLIQUE FRATELLI TUTTI, LE PAPE SE SOUMET À L’ISLAM, AU COMMUNISPME ET À LA MONDIALISATION

Dans sa troisième encyclique publiée le 4 octobre dernier, le pape François tient un discours clairement mondialiste, immédiatement après une bonne question :  « L’histoire est en train de donner des signes de recul. Que signifient aujourd’hui des termes comme démocratie, liberté, justice, unité ? Ils ont été dénaturés et déformés pour être utilisés comme des instruments de domination ».
Si le pape visait la gouvernance macronienne, il viserait juste, mais c’est le projet mondialiste qu’il décrit.

Une autre déclaration du pape est plus inquiétante :  « Je me suis particulièrement senti encouragé (à écrire l’encyclique) par le grand iman Ahmad Al-Tayyeb que j’ai rencontré à Abu Dhabi pour rappeler que Dieu “a créé tous les êtres humains égaux en droits, en devoirs et en dignité, et les a appelés à coexister comme des frères entre eux”.

Pour l’encyclique précédente, Laudato si, il avait trouvé son inspiration chez le patriarche orthodoxe, Bartholomée. Bartholomée est chrétien, pas très catholique peut-être, mais chrétien. Ahmad Al-Tayyeb est musulman, son objectif est celui donné par le Coran, parole du dieu Allah : détruire le judaïsme et la chrétienté par la taqiya si possible, par la violence si nécessaire. Ce ne sera jamais un ami de la chrétienté, c’est son ennemi, comme le communisme.

«  La Taqiya est une technique visant à dissimuler un djihadiste entre deux attentats ». (Annie Laurent, spécialise de l’islam).

DEPUIS TREIZE SIÈCLES L’OCCIDENT SE DÉFEND CONTRE L’ISLAM

Depuis Charles Martel à Poitiers, jusqu’à la défaite de l’empire ottoman au XIXème siècle et celle de Daech au XXIème, l’Occident aux racines chrétiennes n’a jamais cessé de se battre pour empêcher l’islam de réaliser son ambition de conquête du Monde.

L’islam est une religion raciste : « Allah a fait les Africains pour être esclaves ».

Même Le Monde (Chouki el Hamel 28/07/2019) admet que les pays africains conquis par l’islam sont esclavagistes : « D’autres musulmans noirs (autres que les Haratines marocains) ont été asservis en Afrique. Au total, sous le règne du sultan Moulay Ismaïl (1672 à 1727), plus de 220 000  personnes noires ont été humiliées et violées, leurs droits légaux, dont leur liberté, bafoués. Ce projet a perpétué le statut d’esclave de tous les Noirs, même de ceux qui étaient libres« . Cela concerne toute l’Afrique, du Maghreb au Congo.

Dès 652, le général arabe Abdallah Ben Sayd a exigé de la Nubie la fourniture annuelle de 360 esclaves noirs et ce commerce n’a fait que s’amplifier jusqu’au XIXème siècle où il culmina avec le roi Béhanzin d’Abomey (actuel Dahomey) qui fut probablement le plus grand chasseur et vendeur-exportateur d’esclaves africains. Cela fit sa fortune, finança son armée et constitua la raison essentielle de sa révolte contre la France quand elle proclama en 1890 l’interdiction de la traite africaine essentiellement tournée vers les acheteurs arabes.

L’islam est une religion misogyne dans laquelle la femme est excisée, vaut juridiquement la moitié d’un homme et doit lui être entièrement soumise.

Et aussi une religion cruelle avec la castration des esclaves (raison pour laquelle il y a dans l’Amérique chrétienne des descendants d’esclaves noirs, mais pas dans les pays arabes), des amputations et des égorgements légaux, des lapidations, des crémations, des crucifixions et des jets du haut d’immeuble (châtiment des homosexuels), ainsi qu’une cruauté incroyable envers les animaux.

LE PAPE FRANÇOIS, UN AGENT ISLAMO COMMUNISTE ?

Et nous avons un pape qui, dans son encyclique, fait à cinq reprises référence à l’imam Ahmad al-Tayyeb de l’université Al Azhar pour louer ses vertus islamiques.
Serait-il islamo-compatible ?

C’est aussi un pape qui, s’il n’est pas membre du parti communiste italien, flirte ouvertement avec le communisme, ce qu’il doit peut-être à sa formation jésuitique. Les deux mots synonymes de jésuite sont « malin » et « hypocrite ».
Et tout cela a pour résultat que certains catholiques se croient obligés de fraterniser avec les musulmans et les communistes, ce qui explique la perte de pratiquants de l’Eglise, déconcertés et fatigués de devoir écouter dans les prêches la propagande pro-islamiste et pro-communise papale relayée par le clergé.

Les relations Vatican–Chine ont toujours été chaotiques, et si les Boxers ont massacré 30 000 catholiques, la révolution culturelle de Mao en tua au moins le double. Quand en 1958, après la destruction de milliers d’églises, le nonce apostolique en Chine fut expulsé et se réfugia à Taïwan, le Vatican déclara que la Chine catholique était désormais Taïwan.
Fureur du régime communiste, et encore plus quand Jean-Paul II canonisa en 2000 120 « Martyrs de Chine ».

LE PAPE, ALLIÉ DE  XI-JINPING POUR UNE ÉGLISE CHINOISE COMMUNISTE

Aussi quand François envoya le cardinal Pietro Parolin dire que le nouveau pape acceptait que prêtres et évêques soient nommés par le Parti avec l’accord de l’Église, si, en contrepartie, le Parti acceptait les religieux nommés par le Vatican, Parolin fut accueilli à bras ouverts, car le PCC interpréta cet accord comme la soumission du Vatican au PCC.

Quand l’accord fut signé le 28 septembre 2018, le cardinal chinois Joseph Zen parla de « trahison de l’Église chinoise qui conduira à l’anéantissement de la vraie Église » Sommé de se taire par le Vatican, il déclara « Par amour pour mon peuple, je ne me tairai pas« . François le condamne, mais Mgr Zen est soutenu par plusieurs cardinaux, entre autres le guinéen Robert Sarah hostile à ce glissement insidieux du Vatican vers l’islam et le communisme.

L’accord fonctionne bien du point de vue de la Chine. Quand elle nomme six religieux, le Vatican en nomme deux. Elle continue à raser les églises qui n’ont pas de prêtre fonctionnaire du PCC et a commencé à réécrire les Saintes Ecritures dans l’optique marxiste sans que François y trouve à redire.

Ainsi le récit du Jésus intervenant dans la lapidation d’une femme accusée d’infidélité en disant « Que celui qui n’a pas péché lui jette la première pierre » devient :  » Jésus ramassa une pierre et dit « après tout, je suis un pécheur moi aussi« , et il lapida la femme jusqu’à ce que mort s’en suive« .
Cette version communiste du Nouveau Testament plait beaucoup aux musulmans.
Apparemment le pape François trouve ça bien lui aussi puisqu’il va renouveler le pacte Chine-Vatican de septembre 2018, si l’on en croit le cardinal Zhan Silu, membre du PCC, ordonné par le parti, et cité par le journal communiste chinois Global Times (à ne pas confondre avec Epoch Times qui lui est anti-communiste).

Les fidèles de François disent qu’il a choisi le seul moyen de sauver la chrétienté en Chine. Mais si c’est pour la voir détruite et digérée par le Parti communiste, ne valait-il pas mieux jouer la carte de la Chine républicaine qui accepte les religions ? Et de toutes façons, la soumission n’a jamais permis la victoire. Que ce soit en Chine ou en Provence, l’enseignement du marxisme l’emportera sur le catéchisme, comme partout ailleurs l’enseignement de l’islam dominera une Église qui le prendrait comme modèle d’amour, de pardon et de paix, car partout il exige au contraire la soumission, cherche la conquête et fait de la guerre une vertu.

DE PLUS EN PLUS DE CATHOLIQUES VOIENT EN FRANÇOIS L’ANTÉCHRIST

Rien d’étonnant donc à ce que de plus en plus de catholiques et de personnalités religieuses regardent avec effarement le pape François, se demandant si ce n’est pas lui qui incarne l’Antéchrist, le Grand Imposteur, dont la venue est annoncée à Rome dans les écritures et les prophéties, notamment par St Paul dans l’épitre aux Thessaloniciens C2 1-12.

 

François aurait un rôle à jouer dans le Nouvel Ordre Mondial : fédérer toutes les religions par l’éducation, d’où le Pacte mondial pour l’éducation annoncé pour le 15 octobre 2020.

Ce que ne semble pas voir le pape François, c’est que les deux plus importantes religions, hors christianisme, que sont le marxisme et l’islam comptent bien profiter de sa naïveté pour prendre le pouvoir mondial à sa place.

La domination mondiale par l’éducation et la culture, c’était le projet du théoricien du communisme l’italien Antonio Gramsci, et c’est celui du dictateur chinois à vie Xi Jinping.

Heureusement, peut-être, comme le dit dans sa vidéo le rabbin Allan Rich, il y a deux ou trois milliards de gens dans le monde qui refuseront de se laisser entrainer dans ce gloubi boulga mondialiste. 

L’Imprécateur
8 octobre 2020

3.9 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Allobroge
Allobroge
11 octobre 2020 19 h 57 min

le grand iman Ahmad Al-Tayyeb que j’ai rencontré à Abu Dhabi pour rappeler que Dieu “a créé tous les êtres humains égaux en droits, en devoirs et en dignité, et les a appelés à coexister comme des frères entre eux”.Oui mais à condition qu’ils soient musulmans, ce que l’imam n’a sans doute pas dit au pape ?!…

Yves
Yves
10 octobre 2020 6 h 41 min

Ne pas oublier que le PCC est militaire, qu’il possède tous les pouvoirs notamment les pouvoirs militaires.http://www.opex360.com/2020/06/29/les-reservistes-de-larmee-populaire-de-liberation-vont-etre-directement-places-autorite-du-parti-communiste-chinois/

lepatriote1111
lepatriote1111
9 octobre 2020 17 h 45 min

le pape François est l’élément subversif des Catholiques et des Chrétiens , il nous emmène sur le chemin de la Perdition ,il veut nous faire adorer la Bête ( le mondialisme ). Vade retro satana.

François Gobin
François Gobin
9 octobre 2020 15 h 59 min

bonjour il y a une coquille vous avez noté BOERS à la place de BOXERS secte chinoise et xénophobe aux ordres de Tseu hi impératrice de chine(1900 révolte des boxers et prise en otage du quartier des légations étrangères)

5
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank