TRUMP ET LES ACCORDS D’ABRAHAM
(L’Imprécateur)

Depuis quelques semaines, le cours d’histoire de l’islam le plus suivi dans le monde arabe par les étudiants arabes, et tous ceux qu’intéresse cette histoire, s’appelle « Histoire des Arabes et de l’Islam – des tribus à l’Empire » (1). C’est un cours en ligne, suivi en Arabie saoudite, Qatar, Liban, Irak, Pakistan, Yémen, Iran, Syrie, Indonésie, Afghanistan, Malaisie…
Environ 150 000 inscriptions enregistrées.
Et alors ? Quoi d’étonnant ? Ne comptez pas sur la presse française pour vous le dire…

Selon le classement effectué par le site Web Class Central, qui coordonne les évaluations des plateformes de formations universitaires en ligne à travers le monde, c’est l’un des cinquante meilleurs cours parmi 15 000 dont 946 provenant d’universités françaises. Et alors ?

Et alors ? Ce cours d’histoire de l’islam est produit par la professeur (blonde et juive) Miri Shefer-Mossensohn du Département d’Histoire du Moyen-Orient et de l’Afrique, Directrice de l’Ecole d’Histoire de l’Université de Tel-Aviv.

 



 

LA PRESSE DE GAUCHE NE SUPPORTE PAS LES SUCCÈS DES ACCORDS D’ABRAHAM

C’est pourquoi la presse française – très majoritairement de gauche – ne vous dira pas un mot de ce miracle, chose impossible il y a encore un an.

Pas plus qu’elle ne vous racontera comment un avion israélien pris dans une forte tempête alors qu’il empruntait le couloir aérien de la Mer rouge vers le Sud, et qui s’était retrouvé en panique au dessus du massif du Hadj à une centaine de kilomètres de La Mecque, a été sauvé par l’intervention des contrôleurs aériens saoudiens.
Ils ont réussi en un quart d’heure environ à le réorienter vers des couloirs aériens plus calmes.

Comment ces deux événements (parmi d’autres) ont-ils été possibles ? Grâce aux Accords d’Abraham.
Vous n’en avez pas entendu parler ? Pas d’articles ou d’émissions un peu importantes sur ces accords en France ? C’est qu’ils sont, pour la presse française, politiquement incorrects.

Ce sont des Accords signés entre plusieurs pays arabes, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite… et Israël. Et qui ont réussi ce miracle là où soixante dix ans de diplomatie européenne et américaine, une bonne dizaine de chefs d’État, dont Chirac, Obama et dernièrement Emmanuel Macron, ont échoué !

Nethanyaou, Trump, Abdullahtif Al-Zayani

Et c’est là que rien ne va plus, de l’Humanité au Figaro, du New York Times à CNN.
Il est impensable de dire du bien de ce génie de la négociation qui a fait la paix entre les Arabes et Israël, encadré Kim Jung Un et ses missiles, freiné les ambitions mondialistes du conquérant chinois Xi Jinping.
Trump, pour eux, c’est l’horreur absolue, le gros mal élevé qui a perturbé gravement l’entre-soi policé des élites mondialistes occupées à se partager le gâteau juteux du monde occidental en créant, comme dit l’énarque Laurent Alexandre, deux classes bien distinctes, « les dieux » énarques, à la rigueur polytechniciens et Centraliens, et les pauvres, les  « remplaçables » euthanasiables dès que devenus inutiles.

 

TRUMP EMPÊCHE LE TRAVAIL DE DESTRUCTION DES MONDIALISTES

En ayant baissé les impôts et le chômage, surtout celui des Noirs et des Hispaniques, Trump a saboté le travail des mondialises pour mettre au niveau le plus bas – celui de la misère – les classes moyennes, la bourgeoisie, les paysans et les ouvriers. En freinant l’immigration, il a freiné leur métissage avec les Africains musulmans pour en faire les exploitables à la merci du Nouvel Ordre Mondial.

Trump incarne l’Américain qui réussit à la force du poignet et grâce à son intelligence des affaires.
Certes, il a eu la chance que son père puisse lui prêter un million de $ pour démarrer sa première affaire, mais il l’a remboursé en un an et aujourd’hui il est milliardaire à la tête d’une multinationale de cinq cent entreprises dans le monde.

Joe Biden est multimillionnaire, mais cet argent il l’a eu par des magouilles (examinées actuellement par la justice américaine, d’où l’urgence pour les démocrates de le mettre à l’abri des poursuites par la fonction présidentielle) avec des pays sur lesquels il a pu exercer des pressions en profitant de son rôle de vice-président de Barak Obama. Il en a fait profiter aussi ses fils Hunter et Beau, ses fille Ashley et Naomi, notamment avec la Chine et l’Ukraine. Biden est une crapule politique, mais il est élégant et soumis aux injonctions de Goldman Sachs et Rothschild, de Bilderberg et Davos.
Trump est l’homme du peuple qui gagne, Biden l’homme de l’oligarchie mondialiste, il n’y a pas photo !

MARX AVAIT DÉJA IMAGINÉ CE CAPITALISME CONCENTRANT LA FINANCE MONDIALE

Biden a le soutien total de la presse de gauche dans le monde entier. Et c’est normal, Karl Marx lui-même dans Le Capital, imagine une société où les capitalistes ne seraient plus qu’une poignée ayant concentré tout le capital mondial entre leurs mains, que le parti n’aurait plus qu’à reprendre pour diriger énergiquement les futurs Gilets Jaunes. Marx ne parle pas de « gilets jaunes » bien sûr, mais les ouvriers de Marx sont bien les mêmes que Laurent Alexandre nomme « les pauvres« , « les gens de rien » de Macron.

Cela explique ce paradoxe : le peuple vote de plus en plus à droite et la quasi totalité des milliardaires sont marxistes !
Georges Soros,  Ariane de Rothschild, présidente de la Fondation Edmond de Rothschild, les Lazard de Lazard bank Ltd, la discrète Banque Mondiale et entreprise de conseil financier du même nom, et d’autres, parce que c’est leur rêve réalisé : avoir réussi à concentrer entre leurs mains toute la fortune mondiale.

Après voir éradiqué les hauts fonctionnaires qui se prennent pour des génies, comme Macron, et prétendent les dominer (l’un des buts du Forum de Davos : donner aux fonctionnaires le pouvoir sur les milliardaires), ils n’auront plus qu’à gérer le peuple taxable et corvéable à merci, mais surtout soumis par les techniques de l’Intelligence Artificielle et les puces sous-cutanées de traçage. C’est bien pourquoi les patrons des GAFAS, comme Elon Musk et Bill Gates, subventionnent les recherches dans ce domaine.

blank

 

 

 

 

 

 

RFID s’implante à la base du pouce

Il y a donc un duel féroce au sommet entre milliardaires et haut-fonctionnaires pour le contrôle de la gouvernance mondiale.
Qui l’emportera ?

Inévitablement ce seront les plus intelligents. Les milliardaires GAFAS et banquiers parce que, de plus, les banquiers, Rothschild, Lazard, Goldman, etc. ont une expérience séculaire de la domination mondiale par la finance. Ils ont survécu à toutes les révolutions techniques et populaires et savent comment faire et les exploiter à leur avantage.

Ils savent aussi trouver les dirigeants les plus compétents pour leurs affaires et renouvellent régulièrement leur patrimoine génétique. L’expérience leur a appris qu’il faut éviter la consanguinité. Alors un Benjamin de Rothschild ne cherche pas à épouser une fille Lazard, il trouve une Ariane Langnier, roturière, au père ingénieur allemand et mère alsacienne, grande, blonde et belle, dont il apprécie dès les premiers contacts l’intelligence pointue et il l’épouse.

blankBenjamin et Ariane

Il ne s’est pas trompé, elle lui a fait quatre enfants tous très brillants et elle préside avec succès aux milliards de la Fondation de son oncle Edmond de Rothschild.

Un énarque épouse une autre énarque, leurs enfants font l’ENA et au bout de trois générations, la consanguinité donne des petits énarques dont le directeur de l’école lui même reconnaît qu’ils sont « en dessous de la moyenne « , ce qui ne les empêchera pas de faire de belles carrières administratives et politiques, la solidarité de classe jouant à fond chez les énarques, mais pour le reste… Ou bien un Macron épouse sa vieille prof et ils n’ont pas d’enfants.

Les deux méthodes les plus connues pour le calcul du quotient intellectuel sont Catell et Wechsler. Wechsler plafonne à 160. Le niveau moyen des Français est 98, celui des énarques 115, celui de Macron estimé entre 125 et 130, celui de Trump entre 150 et 155, Xi Jinping 150, Biden 140. Les proches de 160 sont en majorité des scientifiques asiatiques. Les milliardaires et les GAFAS sont tous entre 150 et 160. En réalité, cela ne donne qu’une indication, le même cerveau peut être proche de 160 dans un domaine précis, et à 100-110 pour le reste. Mais on peut en déduire que les milliardaires domineront logiquement les fonctionnaires et Trump dominera Biden.
Sauf que…

LES MILLIARDAIRES, LES GAFAS ET WALL STREET SOUTIENNENT BIDEN

Pourquoi les milliardaires, les GAFAS et Wall street soutiennent-ils Joe Biden ? Parce qu’ils savent Biden physiquement incapable de gérer l’État américain, c’est donc son principal collaborateur qui mènera l’État. Et son principal collaborateur s’appelle Gary Gensler. Il a fait toute sa carrière chez Goldman Sachs et à Wall street, c’est l’un des leurs. Ils seront donc au pouvoir en arrière plan, comme Rothschild est au pouvoir en arrière plan en France dans le gouvernement Macron. L’important pour eux, est qu’aucune décision ou orientation majeure ne soit prise sans leur accord. Trump, lui, serait capable de leur tenir tête.

La vice-présidence tenue par Kamala Harris (2) leur convient aussi puisque leur plan pour la mondialisation demande la destruction du monde ancien pour pouvoir créer le monde nouveau, métissé, multiculturel et soumis. Dans le Figaro du 13 novembre, Eric Zemmour la décrit ainsi : « Kamala Harris incarne cette aile gauche du parti démocrate qui veut faire de l’Amérique multiraciale une arme de guerre contre l’homme blanc hétérosexuel des classes populaires, les fameux « déplorables » dont parlait Hilary Clinton. L’alliance des minorités sexuelles et des Black lives matter est bien décidée à faire la peau de l’ancien monde qu’incarnait jusqu’à la caricature Donald Trump« .  Exactement ce que souhaite le trio Banques – Milliardaires – GAFAS ; que Kamala Harris lève toutes les restrictions  à l’immigration musulmane qui détruira les Etats-Unis en quelques années. Il n’y aura plus qu’à les intégrer au Nouvel Ordre Mondial. Enfin, c’est ce qu’ils croient, parce que partout, les peuples commencent à frémir, à s’interroger, à se réveiller.

C’est pourquoi il est fortement souhaitable pour nous que Trump soit réélu président.

1 : https://www.edx.org/course/arab-islamic-history-from-tribes-to-empires

2 : kamala, féminin de kamal, en arabe « la perfection ».

L’Imprécateur
16 novembre 2020

blank

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Roland
Claude Roland
19 novembre 2020 11 h 07 min

Rappelons qu’il ne faut pas confondre instruction et intelligence de la vie. Nombreux sont les bêtes à concours bardées de diplôme prestigieux et qui sont, dans la vie, cons comme des balais.

Claude Roland
Claude Roland
19 novembre 2020 10 h 52 min

Le transpondeur sous la peau est technologiquement dépassé. Il y a maintenant les nanotechnologie qui fonctionnent avec la 5G. Et Microsoft est participant. Ces nanoparticules, déjà présentent dans certains aliments, seront présentes dans le vaccin, détectables par divers moyens technologiques qui détecteront en masse, d’où la nécessité de la 5G pour gérer les énormes flux d’information véhiculées chaque instant. La 5G ne transporte pas le virus, comme certains benêts le pense, mais son action déjà mesurée sur l’ADN est comparable à l’ARN transcriptase qui, elle aussi, comme une nano-paire de ciseaux, peut modifier l’ADN des humains et des virus qui,… Lire la suite »

2
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank