LE PC FRANCAIS A 100 ANS !
LE PC CHINOIS PREND LA RELEVE !
(L’Imprécateur)

Le Parti Communiste est né le 29 décembre 1920 d’une scission d’avec la Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIO), lors du Congrès de Tours. La minorité refusa l’adhésion à l’Internationale Communiste et resta le Parti socialiste SFIO, la majorité vota l’adhésion et devint la Section Française de l’Internationale Communiste SFIC.


LE P.C. FRANCAIS A 100 ANS ! / LE P.C. CHINOIS PREND LA RELÈVE !

Le Parti Communiste est né le 29 décembre 1920 d’une scission d’avec la Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIO), lors du Congrès de Tours. La minorité refusa l’adhésion à l’Internationale Communiste et resta le Parti socialiste SFIO, la majorité vota l’adhésion et devint la Section Française de l’Internationale Communiste SFIC.

Leur idéal « internationaliste ouvrier » a dominé jusqu’en 1943. Les communistes étaient favorables au dictateur allemand,  Adolf Hitler, ex-chef du Parti socialiste des ouvriers allemands (N.S.P.A.D.), qui voulait créer une Europe national-socialiste, étape indispensable vers un monde socialiste, comme aujourd’hui E.Macron voit la destruction de la nation et l’Europe fédérale comme une étape vers le gouvernement mondial.

Ils sabotèrent consciencieusement, sous prétexte de pacifisme, l’effort de guerre français pour affronter l’Allemagne hitlérienne, et collaborèrent activement avec le nazisme de 1939 à juin 1941, c’est l’accord Hitler-Staline.

blank29 décembre 1949 : Prolétaires de tous les pays unissez-vous !

La trahison d’Hitler, attaquant l’URSS à Stalingrad, provoqua la rupture du pacte Hitler-Staline. La SFIC éprouva le besoin de faire oublier aux Français ses deux années nauséabondes pronazies et d’effacer l’image de « parti de l’étranger » parfois qualifié de « terroriste » qui était la sienne. Elle changea de nom pour devenir le Parti Communiste Français, PCF !
Une propagande efficace a réussi à faire croire aux Français que le PCF aurait été le fer de lance de la Résistance nationaliste avec des annonces jamais prouvées comme « les cent mille fusillés ».

En 1945 le  PCF tente de prendre le pouvoir avec 25 % des voix en moyenne à chaque élection, mais le général de Gaulle réussit habilement à le contenir. Ensuite, l’histoire du PCF n’est qu’une longue dégringolade aggravée par la révélation par Soljenitsyne de l’enfer des camps de concentration soviétiques, le départ de Georges Marchais, et l’effondrement de l’URSS en 1991. Le PCF a failli disparaître presque totalement, malgré son habileté à faire élire plusieurs députés à l’Assemblée nationale. Le communisme est-il aussi mort que le socialisme (le Secrétaire général du PS, Olivier Faure, envisageant de dissoudre le peu qu’il en reste pour créer un nouveau parti de gauche) ?
Pas du  tout !

LES DEUX VECTEURS DU COMMUNISME MODERNE : PCC ET MONDIALISME

L’idéologie communiste s’affirme dans le monde de façon de plus en plus voyante : par le Parti Communiste Chinois dans le domaine social, culturel et économique ; par l’infiltration et l’imprégnation dans le domaine idéologique, et ce à tous les niveaux des sociétés occidentales et afro-asiatiques, des écoles primaires aux agences de l’ONU, en passant par les gouvernements, les ONG, les universités,  les GAFAM, et le mouvement  mondialiste.

Il est surprenant de voir comment le bilan effroyable du communisme que l’on crédite de cent millions de morts dans le siècle passé a été oublié, comme effacé par les succès économiques de la Chine communiste depuis un demi siècle. En réalité, la Chine communiste est un village Potemkine à grande échelle. Il y a tout ce qui peut et doit être montré aux étrangers pour les séduire, les aéroports magnifiques, les grandes villes aux immeubles végétalisés somptueux et aux avenues où les voitures ont remplacé les vélos des années 80, les magnifiques terrains de sport et les usines et laboratoires ultra-modernes.

Et puis il y a les petites villes des provinces rurales et les villes à vocation industrielle où la quasi totalité de la population ouvrière est entassée dans de appartements de 9 à 15 m2 avec une fenêtre et un petit balcon dans des immeubles gigantesques, d’apparence à peu près présentable à l’extérieur mais souvent délabrés et sales à l’intérieur. Quant aux paysans des provinces reculées, ils vivent toujours dans une misère moyenâgeuse. Et partout il y a une forte pollution de l’air et des sols.

blank « HLM » chinois (cour intérieure) : une fenêtre = un appartement

Le pire, c’est la surveillance permanente de la population par l’Intelligence Artificielle, de jour comme de nuit. Et un système de notation des individus qui décide de la nature et de la qualité de leur emploi et de leur domicile, de leur droit de voyager et de se marier, de leur accès aux services sociaux.

C’est le système que Macron et LREM voudraient commencer à imposer aux Français sous prétexte sanitaire avec le carnet de vaccination qui décidera de votre droit à voyager, à sortir, à aller au restaurant et au cinéma, à avoir des aides sociales. Un système social totalitaire à 100 %.

LE PCC VEUT DOMINER LE MONDE EN 2049

Dans un discours récent, le dictateur à vie Xi Jinping a annoncé que la Chine serait en mesure d’imposer au monde entier dès 2049 un gouvernement et une société mondiale sous contrôle communiste, c’est-à-dire chinois.
2049, ce sera le centenaire de la prise du pouvoir communiste sur la Chine en 1949.

Ce qui lui permet cette certitude, c’est de savoir qu’une grande partie des élites occidentales est imprégnée à des degrés divers par l’idéologie socialo-communiste.

On le voit en France, avec les énarques dont la majorité est convaincue que tout doit être géré par l’État et ont en horreur tout ce qui est libéral et de droite.
Aux États-Unis avec les démocrates formés dans des universités dont la majorité sont très à gauche, favorables à l’immigration, à l’islam, au contrôle de la population, aux impôts, aux LGBT, etc.
En Allemagne, Angela Merkel a été longtemps communiste.
En Europe sont en revanche foncièrement à droite les pays de l’Est, et pour cause. Ils ont connu l’esclavage islamique ottoman et le communisme soviétique et sont vaccinés contre les deux.

Le mouvement mondialiste est clairement dans la ligne décrite par Marx d’une concentration extrême du capital et de l’économie dans quelques mains dont un gouvernement mondial n’aura aucune peine à prendre le contrôle.

La force des mondialistes, comme de la Chine, c’est leur influence partout dans le monde et leurs énormes capacités financières avec lesquelles ils rachètent les entreprises dont ils ont besoin et corrompent les gouvernants et les administrations. Comme les grands laboratoires corrompent les élites scientifiques.

Ils s’enrichissent des dépendances qu’ils créent, pas seulement avec la corruption, mais aussi avec des prêts financiers comme on le voit dans les États africains, presque tous passés sous la dépendance communiste chinoise qui les contraint à voter en sa faveur à l’ONU.

Cette dépendance se voit aussi au niveau individuel avec les GAFAM. Par exemple Facebook, dont tout le monde ou presque sait qu’il s’enrichit en vendant les données personnelles de ses clients et qu’il n’y a en fait rien qui ne soit exploité, mais que personne ne veut quitter.

LE FRANÇAIS IGNORENT TOUT DU LIBÉRALISME…

La plupart des Français, et notamment leurs élites, ont une conception erronée du libéralisme qui, depuis leur enfance, leur est décrit par l’école, l’université, la presse et les intellectuels comme l’HORREUR ABSOLUE.

Or, le libéralisme, comme son nom l’indique, c’est la LIBERTÉ. Liberté de circuler, d’acheter ce que l’on veut, de choisir son avenir, son travail, sa famille, ses vacances… Pour les entrepreneurs, la liberté d’entreprendre et de s’enrichir de son travail, d’investir dans le secteurs de son choix, de choisir ses collaborateurs, de développer ses inventions…

« L’« antilibéralisme » apparaît aujourd’hui comme le nom d’un refus qui se résume au plus petit dénominateur commun. C’est un marqueur de la « gauche de la gauche » (« collectifs antilibéraux », « rassemblement antilibéral », « candidature antilibérale », « gauche populaire et antilibérale ») qui permet de réunir dans l’opposition aux politiques de privatisation et de déréglementation plusieurs traditions : souverainistes, keynésiens, marxistes de diverses obédiences, écologistes, anti-utilitaristes, chrétiens de gauche, etc « .
(Mouvements, n°50)

Le socialisme et le communisme rejettent le libéralisme parce que le libéralisme refuse que l’Etat se mêle des affaires privées des particuliers et demande à l’État de se concentrer sur ses tâches régaliennes, la sécurité, la justice, la monnaie, l’armée, etc.
Le libéralisme, ce sont tous ces pays occidentaux et asiatiques qui, en moins d’un siècle, sont sortis de la pauvreté ; ce sont aussi les Trente Glorieuses de la France d’après guerre stoppées par l’arrivée des énarques au pouvoir avec Giscard.

Dans les quarante années suivantes, la France aux mains des socialistes a été presque totalement désindustrialisée, n’a cessé de glisser au bas des classements internationaux pour ses performances économiques et sociales (enseignement, santé,…). Tout en ayant massivement augmenté l’appareil d’État, les impôts, le chômage, les dépenses et les prélèvements publics. Et la dette publique a explosé, endettant les Français pour deux ou trois générations.

Il faut comprendre aussi que le socialisme a souvent poussé à des mesures néolibérales (Jospin entre autres) selon le principe hypermarxiste d’accélération du processus menant au communisme. C’est ce que fait actuellement Macron quand il ferme les petits commerces, et laisse ouverts les hypermarchés, interdit le travail des artisans mais soutient financièrement les grandes entreprises… Il concentre le capital et la finance comme prévu dans le plan marxiste.

… MAIS ILS IGNORENT AUSSI LA VRAIE NATURE DU COMMUNISME

De même, les Français ont une conception erronée du marxisme, qu’il soit socialiste, fasciste, ou communiste. Ils le voient comme la panacée à tous leurs maux, chômage, pauvreté,  alors qu’il en est la cause.

Tous les pays à régime et économie socialiste finissent dans la pauvreté et la pollution : l’URSS, la Chine de Mao, aujourd’hui encore le Venezuela, la Corée du Nord…

Il y a des exceptions : l’Allemagne national-socialiste de l’entre deux guerres, et maintenant la Chine communiste. C’est parce qu’ils ont boosté leur économie socialiste par un fort capitalisme d’État et les  pratiques financières du libéralisme, avec des cadres formés en Occident. Les étudiants chinois sont partout, aux États-Unis comme en Europe, pour s’instruire.

blankL’armée chinoise, énorme, se prépare à conquérir le Monde

La force du communisme vient de ce qu’il a su faire muer son idéologie de conviction intellectuelle qui ne séduisait plus en un état d’esprit permanent dont le paradoxe est qu’il exclut la Nature, fondement de la nature humaine. Il n’y a qu’à voir l’état lamentable de la nature en Chine, notamment dans le désert de Gobi (colonie de Mongolie intérieure au Nord) et dans le désert kazakh du Xinjiang à l’Ouest.

Il éradique aussi la Nature dans la reproduction humaine, c’est l’objectif de la Loi de Bioéthique qui va permettre de tuer froidement le bébé né à neuf mois parce qu’il ne convient pas à la mère. Une loi qui incite les femmes à renoncer à la maternité et va faire des homme des machines à produire du sperme pour l’industrie de la reproduction humaine en pleine éclosion qui « produira du bébé » à la demande. Sur catalogue pour les particuliers, sur plans pour l’Etat, quand il aura besoin de fonctionnaires, de soldats, de scientifiques, etc.
C’est le « transhumanisme » régressif.

LE COMMUNISME EST UN SÉDUCTEUR MAL INTENTIONNÉ

Le communisme n’hésite pas à utiliser des stratégies changeantes, et parfois contradictoires avec ses principes, pour séduire ses victimes. Il a ainsi réussi à obtenir des pays occidentaux qu’ils transfèrent leurs industries en Chine communiste, les appauvrissant et les rendant ainsi dépendants dans de nombreux domaines comme la santé, l’automobile, l’électronique, la chimie, le textile, etc.

« Ses plans suivent une trame, un fil d’Ariane, qui, sauf pour ceux qui ont vécu les affres d’un régime communiste, échappe souvent à notre esprit occidental  et celui de nos dirigeants de tous milieux  ; ceux-ci hypnotisés par ce serpent finissent par donner aux dirigeants Chinois, nos biens, nos découvertes, nos brevets… » (La Coccinelle, spécialiste des Droits de l’homme – Extraits de Réflexions sur cette 3e « guerre » mondiale et les fausses idées sur la nature du communisme).

Il exploite toutes les faiblesses de l’état d’esprit occidental pour arriver à ses fins, jusqu’à obtenir une soumission et un dévouement sans faille, comme il l’a obtenue de ces petits pays qui votent sans hésiter pour la Chine communiste à chacune de ses propositions et demandes de poste dans une agence de l’ONU.

Si bien qu’aujourd’hui la Chine contrôle presqu’entièrement l’ONU sans contribuer à son financement.

Comme elle a obtenu lors de la COP en 2015 de rester le pays de loin le plus pollueur du Monde, sans participer à l’effort financier demandé aux pays les plus exemplaires, et même en obtenant d’eux de copieux financements pour développer l’industrie « verte » des éoliennes et des panneaux solaires que la Chine nous vend bien au-dessus de leur valeur réelle pour des matériels qui produisent peu, mal, ont une durée de vie ridicule (dix ans) pour des machines aussi simples et ne sont que difficilement et partiellement recyclables.

LE COMMUNISME C’EST LA COERCITION PAR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Dès que le PCC est certain d’avoir le pouvoir et la maîtrise des peuples, il se sert des technologies de l’Intelligence Artificielle pour broyer les volontés, les vies, les libertés. Il rétablit la politique communiste dans l’horreur que l’on a connue en URSS avec les hôpitaux psychiatriques pour opposants et les camps du goulag sibérien pour les réfractaires, l’exigence d’une obéissance absolue pour les citoyens et les persécutions pour ceux qui « pensent mal » s’ils ne pensent pas communiste. Covid a révélé que cela commence maintenant en France.

« Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de la Covid ; et s’apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français« . (Francis Lalanne, 22-01-2021) (1)

Si en 2022 aucune réaction ne se produit pour l’écarter du pouvoir avec sa dangereuse bande d’énarques, il ne faudra pas donner cher de la France.

L’Imprécateur
26 janvier 2021

1 : https://www.francesoir.fr/amp/article/opinions-entretiens/francis-lalanne-appel?s=03
Cet article était initialement accompagné d’une vidéo… censurée par Youtube

blank

5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Zglb
Zglb
8 février 2021 1 h 16 min

Avez-vous vu cette vidéo ?

https://michaeljlindell.com/

Vers 1h40 les preuves de l’ingérence chinoise dans l’élection US sont divulguées : Ils savaient à l’avance ce qui allait se passer, aussi ont-ils tendu un piège aux hackers chinois et autres. Ils ont, l’IP de l’ordinateur attaquant, la province chinoise d’origine, l’heure, la date, l’IP de l’ordinateur cible, le nombre de voix Trump transférées à Biden, tout, ils ont tout. Ces « ils » ne peuvent être, à mon humble avis, que des spécialistes du contre-espionnage de l’armée US. 66% des attaques venaient de Chine.

Gloriamaris
Gloriamaris
31 janvier 2021 23 h 53 min

Les communistes ne reconnaissent aucune patrie si ce n’est le communisme. Il ont trahi la France lors du pacte germano soviétique, lors de la guerre d’Indochine où ils prirent ouvertement parti contre nos soldats en maltraitant les blessés rapatriés, en sabotant les armes et les munitions, en détournant les médicaments au bénéfice de l’ennemi. Idem lors de la guerre d’Algérie quand ils combattirent avec les égorgeurs du FLN Aujourd’hui le second péril de la France après l’islam, c’est la CGT et ses satellites antifas, Attac, Black Blocks, no borders, SOS Méditerranée, etc. Sauf du mauvais, il n’y a rien à… Lire la suite »

Zglb
Zglb
29 janvier 2021 13 h 03 min

Article très intéressant, très juste, mais je ne sais pas si on peut compter sur 2022 pour balayer « démocratiquement » les suppôts chinois qui nous persécutent. Nous ruinent. Nous réduisent en esclavage. Nous assassinent. J’ai comme l’impression que, non seulement « ils » entendent se maintenir au pouvoir par tous les moyens y compris par la force, mais encore que, même s’il y a votation, celle-ci sera truquée comme le fut celle des américains en novembre dernier. Non, nous ne pourrons pas attendre « 2022 » d’après moi. Nous serons cuits avant. Cuits ou en camps de rééducation. Donc, pour qu’ils nous lâchent, il faut… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
29 janvier 2021 10 h 34 min

Les Chinois, il faut l’avouer, sont géniaux. Ils ont permis aux gueux de s’enrichir en travaillant par un libéralisme régulé sévèrement (camps et exécutions), tout en les maintenant sous la coupe du PCC. Leur force est qu’ils n’ont pas d’état d’âme. Les Français, déjà sentimentaux, sont devenus pour la plupart des émotifs, certains même dans une fragilité émotionnelle préoccupante. Il y a actuellement d’ailleurs une épidémie de dépressions. De fait, les islamistes et communistes les voient comme des poulets d’élevage, mais sûrement pas comme des loups. La Chine arrivera à ses fins ou presque car le monde occidental est ramollo… Lire la suite »

Roger Galinié
Roger Galinié
27 janvier 2021 9 h 06 min

A propos du comportement patriote du PCF, Jean-François Deniau, ancien diplomate et ancien ministre, affirme dans ses mémoires que, dans l’après-guerre, le dit PCF avait très discrètement demandé son aide à l’URSS pour prendre le pouvoir en France, par un coup de force. JF Deniau affirme que l’URSS aurait refusé son appui, au prétexte que nous n’avions pas de frontière commune avec un des pays sous leur tutelle. Cela interdisait d’envoyer les chars russes en renfort, comme ce fût fait à la même époque en Hongrie avec les résultats que l’on sait. Nous l’avons sans doute échappé belle… encore qu’aujourd’hui,… Lire la suite »

Dissident
Dissident
26 janvier 2021 18 h 26 min

Premier point, le communisme devrait rejoindre le nazisme sur le banc des crimes contre l’humanité. L’islam pourrait les y rejoindre. Pas un politicien de droite n’ose soulever la question. Deuxième point, vous avez dans des articles très bien documentés, montré les politiques français qui collaborent activement avec le PCC, dont un honteux ancien premier ministre. Troisième point, le PCC est assis aujourd’hui au bureau ovale de la Maison Blanche, sur les genoux de Robinette. Un tsunami de catastrophes se prépare en silence. Et pendant ce temps, des français continuent d’élire des cocos de la pire espèce, lesquels campent quasiment à… Lire la suite »

Dissident
Dissident
26 janvier 2021 18 h 15 min

Il y a une inversion : le parti d’hitler était le NSDAP (en allemand).

lepatriote1111
lepatriote1111
26 janvier 2021 18 h 02 min

Le premier ministre italien Giuseppe Conte démissionne… pour tenter de rester en placeUn an, quatre mois et vingt jours après son entrée en fonction, il a présenté sa démission pour chercher une autre coalition. Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a annoncé lundi 25 janvier qu’il présenterait sa démission mardi. Il a convoqué un conseil des ministres mardi, à 9 heures, destiné à « informer les ministres de son intention de se rendre au Quirinal [siège de la présidence de la République] pour démissionner », rapporte un communiqué de ses services. M. Conte espère obtenir un mandat du président de la République, Sergio Mattarella, pour tenter de former un… Lire la suite »

8
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank