ISRAEL – PALESTINE :
LA GUERRE EST FINIE !
(L’Imprécateur)

Les premiers accords de paix, appelés Accords d’Abraham, furent signés entre Israël et l’Arabie saoudite, puis entre Israël et les Émirats Arabes Unis. La Chine et La Russie, quelques pays d’Europe et la Commission européenne (avec réticence) approuvèrent. Les plus nombreux félicitèrent Mohammed ben Salmane, le prince héritier d’Arabie saoudite, les plus courageux félicitèrent Donald Trump, mais il n’y eut pas d’annonces fracassantes pour susciter la réjouissance mondiale qu’aurait mérité la fin de cette guerre de trois quarts de siècle. En fait, tous étaient persuadés que ça ne durerait pas, qu’un grand nombre de pays arabes soutiendrait « le peuple palestinien martyrisé par Israël ».

LE MONDE L’ADMET ENFIN, LA GUERRE ISRAELO-PALESTINIENNE EST FINIE !

 

LA MAJORITÉ ARABE APPROUVE, LA GAUCHE MONDIALE EST PIÉGÉE

L’adhésion récente de Bahrein (Qatar hésite encore mais a commencé des négociations) et surtout l’acceptation de cette paix, visiblement appréciée par la majorité des pays sunnites, a fini par convaincre les plus incrédules de la fin réelle de la guerre. Seuls l’Iran et ses alliés chiites promettent d’aider encore et toujours les terroristes palestiniens et le Hamas. La gauche mondiale qui a soutenu ces derniers est forcée d’accepter son échec.

Faute d’une information honnête et claire de la presse européenne gangrénée par le marxisme, la presque totalité des européens étaient convaincus qu’un peuple pauvre d’agriculteurs travailleurs, les « Palestiniens » avait été chassé de ses terres ancestrales par des méchants migrants juifs venus les leur voler par cupidité puisque, Karl Marx l’a écrit dans La question juive, « Le juif est naturellement cupide ». 

Journée organisée par le PCF, qui souffle sur les braises

Le Monde, » le journal de référence » vient d’admettre la paix israélo-palestinienne sous la plume de l’un de ses éditorialistes, Alain Frachon. Il titre « La guerre est finie ». Bof ! Il n’y croit pas trop et s’indigne de l’oubli dans lequel les « martyrs palestiniens » vont sombrer. 

C’est normal : 75 ans d’articles orientés à gauche pour défendre les pauvres palestiniens vivant aux crochets de l’Europe et de l’ONU en attendant sans beaucoup travailler le départ des Juifs leur laissant champs, vergers, usines, laboratoires, hôpitaux… c’est un virage dur à prendre.

blankCultivateur palestinien 

JOE R. BIDEN RAMÈNE L’ARMÉE AMÉRICAINE AU MOYEN-ORIENT

Joseph Robinette  Biden, dit Joe Biden, essaie de voler à Trump son succès ! 

Le 8 mars, une étonnante formation aérienne a sillonné le ciel du Moyen-Orient. Deux bombardiers stratégiques américains, des B-52H, étaient en exercice de démonstration de force. C’est leur accompagnement qui a retenu l’attention : des chasseurs F-15 israéliens, puis saoudiens et qataris.
Le Pentagone a parlé d’une « patrouille multinationale  américano-israélo-arabe« .

Joe Biden a déjà renvoyé l’armée américaine en Syrie. Trump l’en avait retirée, laissant habilement Poutine en tête à tête avec Erdogan, les Kurdes et les djihadistes résiduels de Daesh. Et voilà que l’Air Force fait des démonstrations dans le ciel israélo-arabe ? Biden veut-il renouer avec la politique belliciste d’Obama (4 opérations militaires) et réimposer partout la présence américaine au Moyen-Orient ?

Seulement, si Trump n’est plus là, Mohammed Ben Salmane est toujours le leader arabe le plus écouté par les autres pays arabes, et ceux-ci apprécient de ne plus avoir à soutenir à bout de bras, d’armes et de subventions, un prétendu peuple palestinien qui n’a jamais existé que dans la tête de ceux qui l’ont inventé : Gamal Abdel Nasser l’égyptien appelant en 1948 les pays arabes à envoyer des colons pour créer l’idée d’un peuple dit « palestinien »  dont l’existence permettrait de justifier les attaques militaro-musulmanes arabes contre Israël, et le KGB soviétique qui construisit dans les relations internationales l’idée d’une Palestine volé par Israël et à défendre en lui vendant des Kalachnikov et des explosifs. 

Cette mission est reprise par l’Iran. Il fournit des roquettes et quelques moyens financiers. Quant à l’Europe, elle subventionne l’administration palestinienne. Le Hamas qui gouverne Gaza a rompu avec l’OLP, elle gère la Cisjordanie, laquelle est de son côté financée par le Qatar, qui a demandé à Israël de vérifier que l’argent sert bien à soulager la population et non pour acheter toujours plus d’armes comme le voudrait le Hamas. 

CE SONT LES PAYS ARABES QUI ONT MIS LES PALESTINIENS DANS DES CAMPS

De plus, il y a un phénomène psycho-historique peu connu. Les pays arabes ayant dans les années 1950 envoyé leurs pauvres vers Israël et s’en croyant débarrassés, les ont toujours considérés avec mépris et n’ont jamais voulu les réintégrer. D’où ces camps dans lesquels ils les ont parqués en leur répétant qu’il ne pouvaient pas récupérer travail et citoyenneté, que leur devoir était de prendre Israël et d’en chasser les Juifs pour créer la Palestine musulmane. 

blankCamp en Jordanie

Leurs médias les incitaient constamment à la haine d’Israël, toujours présentée comme le diable qui leur avait volé leur terre, une terre qui historiquement n’a jamais appartenu aux arabes. La Palestine a été ainsi nommée par un gouverneur romain voulant humilier les Juifs réfractaires n’admettant pas la colonisation romaine. Il la baptisa Palestine, soit « le pays des Philistins », pillards dits « le peuple de la mer », venus conquérir et s’installer sur la côte sud d’Israël en un lieu nommé Gaza. 

Israël étant tombée en 648 aux mains des armées musulmanes venues tout droit d’Arabie Saoudite était devenue « Dar al islam » (terre d’islam). Les Juifs sont passés du statut de peuple occupant légitime de cette terre depuis plus de trois mille ans à celui de dhimmis ayant pour seul choix se convertir ou se soumettre. 

Mais une occupation militaire saoudienne de courte durée, suivie d’une occupation ottomane qui ne construisit et ne cultiva rien en Palestine, ne donnent pas une légitimité éternelle à l’islam. Pas plus qu’il ne peut revendiquer la France des Pyrénées à la Loire, ou l’Europe de l’Est de la Grèce à l’Autriche, sous prétexte que les armées musulmanes les ont ravagées et pillées, pour y prendre des esclaves, pendant quelques dizaines d’années. Sinon, pourquoi la France ne revendiquerait-elle pas l’Europe chrétienne de Charlemagne ou celle, laïque, de Napoléon ? L’Angleterre l’Inde, l’Allemagne l’Europe de la Pologne aux Pyrénées, etc.

LA SOCIÉTÉ DES NATIONS A VOULU EN 1948 RENDRE AUX JUIFS LEUR PAYS

La Société Des Nations, la SDN, a voulu redonner aux Juifs – considérés partout en Europe comme plus ou moins parias et massacrés par l’Allemagne nazie – le droit de revivre dans leur pays, la Palestine, où leur existence depuis trois mille ans avant J.C. est attestée par l’archéologie et l’Histoire, leur redonnant ainsi la légitimité que les arabo-musulmans leur avaient volée.

L’ONU  glissant de plus en plus vers le socialo-communisme sous l’influence grandissante de la Chine du PCC, était prête à lâcher Israël quand deux des chefs d’État méritant le prix Nobel de la paix, Mohamed Ben Salmane et Donald Trump, l’un musulman et l’autre chrétien, ont considéré  que la justice divine serait de laisser vivre l’enclave juive dans le monde musulman pour arrêter cette guerre stupide et interminable entre cousins sémites descendant tous deux d’Abraham par ses femmes. D’où le nom d’Accords d’Abraham pour la réconciliation du peuple Juif avec le peuple musulman.  

Mohamed ben Salmane n’a déclenché aucune guerre et cherche avec NEOM à construire un Moyen-Orient pacifique et attractif pour le reste du Monde en y incluant Israël à qui il confie la logistique de NEOM.

Donald Trump a voulu que les Américains se consacrent à l’Amérique, America first,  et cessent de faire la police en Europe avec l’OTAN et dans le reste du Monde, notamment au Moyen-Orient, avec leurs diplomates, leurs Marines et l’Air Force. Il a voulu aussi que l’on ne laisse pas la Chine conquérante reprendre le rôle de gendarme du Monde. 

blank

En s’alliant, ces deux-là ont arrêté net le vieux conflit arabo-palestinien. Les gauches du monde entier leur tombent dessus avec une malhonnêteté et un illogisme sidérants pour leur reprocher d’être des faiseurs de paix, applaudissent Biden qui déploie à nouveau l’armée américaine, la Chine belliciste avec sa militarisation des routes de la soie, et l’Iran qui continue à soutenir les terroristes du Hamas ! Les membres du Comité Prix Nobel de la paix devraient se suicider dans la Baltique !

LA PAIX EST BONNE, RESTE LA QUESTION DES PALESTINIENS

Cela ne règle pas tous les problèmes résiduels :

Les pays arabes se désintéressant de leurs concitoyens rebaptisés « Palestiniens », l’humanisme, grande valeur occidentale, interdit de laisser sans aides et sans explications ces quelques millions d’arabes-palestiniens manipulés depuis trois générations par les chefs d’états et les factions djihadistes comme l’OLP et surtout le Hamas, aveuglés par leur haine des Juifs. L’honnêteté historique oblige à admettre que ceux qui ont eu pour les palestiniens le plus de respect, proposant de les accepter dans l’état d’Israël, puis de construire les deux états, le palestinien et l’israélien c’est Israël où vivent déjà 1,5 million d’arabes-israéliens. Ceux qui ont toujours refusé, ce sont l’OLP et le Hamas. C’est à l’ONU d’en tirer les conséquences si elle veut montrer sa capacité à gérer le monde avec un gouvernement unique. Chiche !

L’Imprécateur
15 mars 2021

blank

4 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Albatros
Albatros
19 mars 2021 12 h 26 min

corriger SVP (ce) ceux qui ont construit israel. Merci

Albatros
Albatros
19 mars 2021 12 h 24 min

N’oublions pas que c’est un égyptien qui a formaté ce soit disant »peuple palestinien » Yasser Arafat (mort du sida) , après ahmed choukeyri….Le peuple palestinien est une invention après la création par la SDN..avec des fellahs qui n’ont jamais rien connu au delà de leur champ. Avec tous les milliards que les « palestiniens » ont reçu, au lieu de les transformer en armements, ils auraient pu comme Israël, travailler à développer leur pays et le bien être de leur « frères » . Non ! la haine a toujours prévalu, et ils attendent de faire comme les algériens, virer ce qui ont construit Israel… Lire la suite »

Serge GRASS
15 mars 2021 7 h 56 min

Vous oubliez dans votre rappel historique que les nazis ont incité les juifs allemands à s’installer en Palestine et qu’ils ont même organisé des formations d’agriculture et de diverses professions artisanales à cette fin. Que la majorité de ces juifs n’étaient pas d’origine sémites. Ce qui ne justifie pas la poursuite d’une guerre sans fin !

Albatros
Albatros
19 mars 2021 12 h 30 min
Répondre à  Serge GRASS

Serge, êtes vous sûr de votre affirmation: « Vous oubliez dans votre rappel historique que les nazis ont incité les juifs allemands à s’installer en Palestine »…..
Cela m’étonnerait fortement que le régime nazi ait pu concourir à l’édification d’un pays « juif » alors que leur objectif était l’extermination des juifs dans le monde…Certains y pensent encore

4
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank