MACRON, PRÉSIDENT : UNE VICTOIRE A LA PYRRHUS (L’Imprécateur)

Le succès d’Emmanuel Macron réélu président de la République a surpris beaucoup de monde, surtout à l’étranger où l’on a, mieux qu’en France, constaté son mauvais bilan intérieur et surtout son bilan extérieur diplomatique catastrophique (Mali, ONU, Poutine, etc.). Le regard extérieur est toujours plus perspicace que le regard que l’on a sur soi-même…

 

 

UNE VICTOIRE AU GOUT AMER

La presse internationale est presqu’unanime pour parler de « victoire au goût amer » et en énumère les raisons.

Un doute sur la légalité du vote par l’usage de machines à voter.

Le site du Ministère de l’Intérieur, mobile.interieur.gouv.fr est formel : Les communes peuvent utiliser des machines à voter à l’occasion des scrutins.

Conformément à l’article L. 57-1 du code électoral, les machines à voter peuvent être utilisées dans les communes de plus de 3 500 habitants…Modèles agréés : INDRA, Dalamatique/ES&S  et NEDAP-France élections.

Pas de Dominion en France, semble-t-il. Ce n’est pas une machine mais un logiciel qui modifie dans les ordinateurs les résultats enregistrés au profit de X ou Y. A-t-il été utilisé dans les machines alors que Dominion est à nouveau accusé d’avoir truqué l’élection du vieillard alzheimerisé Joseph Robinette Biden pour destituer Donald Trump ? Deux Etats  américains viennent de rouvrir l’enquête après que des procureurs aient enfin accepté d’examiner les plaintes déposées par les Républicains, négligées jusqu’ici. A-t-il été utilisé en France ? Il faudrait des plaintes et une enquête.

Il y a deux ans, le ministère de l’Intérieur aurait admis avoir discuté avec Dominion pour qu’il conseille le gouvernement sur la préparation de l’élection présidentielle de 2022. L’obscurité qui règne sur ces demandes de conseils et leur coût est telle, et le flou de la parole du ministre de l’Intérieur, pas avare de contradictions qui nie maintenant tout contact avec Dominion, font que le flou demeure dans les esprits.

UN SCORE APPAREMMENT GLORIEUX, MAIS RIDICULE

Pour y remédier, et redonner de la légitimité au président élu, le libanais L’Orient le Jour conseille de modifier la Constitution pour fixer un taux de participation globale largement supérieur à 50 %, l’idéal étant 80 %. En dessous, l’élection serait annulée.

Notons déjà que Le Pen a gagné dans l’Outre-mer en colère que Macron a lâché 60/40

blank

 

Le Courrier de Genève suisse souligne une autre réalité de l’élection : le score historiquement élevé de Marine Le Pen, 41,45 % des voix, contre 58,55 % pour le président sortant, indique que “le repoussoir de l’extrême droite fonctionne moins bien ».
Et pour le belge Le Soir. “C’est une franche victoire, et ‘en même temps’, pour reprendre la formule fétiche d’Emmanuel Macron, « une sorte de défaite, écrit le quotidien bruxellois. Car contre l’abstention “record” et le score de la candidate d’extrême droite, sa reconduction pour cinq ans est tout sauf un plébiscite et “le triomphalisme ne peut être de mise”.
L’espagnol El Pais confirme : la victoire a été remportée par Macron “avec beaucoup moins de soutien direct qu’en 2017” et il ne peut y avoir de “motif de célébration, ni pour lui ni pour ses partisans”. Pour El Pais, si Macron ne réussit pas à réparer l’explosion sociale qu’il a créée, il sera finalement dépassé par les extrêmes.

La BBC est d’accord : « de plus en plus de Français sont aujourd’hui prêts à flirter avec les extrêmes. Et ils le font parce qu’en raison même du succès de la révolution macronienne qui a dynamité les partis traditionnels (PS et LR), c’est le seul endroit où ils peuvent aller s’ils veulent s’opposer à lui”.
Mais la BBC est optimiste. Si Macron jette son gouvernement pourri et en recrute un plus compétent, plus honnête et plus intelligent, “Il écoutera davantage. Il sait qu’il y a des blessures à guérir. Le problème est qu’il a déjà dit tout cela avant, et beaucoup de gens ne le croient plus.

The Guardian est du même avis, en constatant que les deux tiers, voire les trois quarts des Français sont hostiles à Macron et si ceux qui ne sont pas restés chez eux ont voté pour lui, c’est seulement pour faire barrage à Le Pen dont la presse vendue au gouvernement et aux mondialistes crypto-fascistes leur serine depuis des mois qu’elle est « d’extrême-droite » réactionnaire et fasciste, alors que dans les faits, par son programme et ses annonces, Marine est plus proche de Mélenchon que de Dupont-Aignan, comme en témoigne le grand nombre d’ouvriers, d’employés et la classe moyenne qui l’ont rejointe.

L’espagnol El Mundo en tire la conclusion que Macron doit changer de politique. Il a mené une politique imprégnée de socialo-communisme, limite maoïste quand il louche sur le contrôle social chinois, il doit commencer par reconquérir le peuple français, arrêter ses insultes récurrentes (incultes, ivrognes, feignants, etc) et arrêter ses comportements et discours arrogants comme il l’a montré dans son duel avec Marine*, pour adopter une politique à droite puisque la majorité des Français est à droite. C’est, pour El Mundo, « le seul moyen d’éviter que le mécontentement n’augmente encore et continue à alimenter l’ascension de l’extrême droite”.

The Atlantic s’amuse à paraphraser Winston Churchill disant de de Gaulle « Il est arrogant, sûr de lui… mais pourrait devenir un grand homme« .

Pour cela, il faudrait que Macron, profitant de l’effacement d’Angela Merkel, devienne le leader incontesté de l’Europe.  C’est peu probable, surtout si la décision de Davos de faire l’impasse sur l’Europe pour construire plus vite le Nouvel Ordre Mondial à gouvernement unique est confirmée à la prochaine réunion.

Mais si l’allemand Der Tagerspiegel se félicite de la défaite de Marine le Pen, parce que “La nationaliste eurosceptique aspirait à réduire de manière décisive l’influence de l’UE en France et aurait pu freiner de nombreux projets à Bruxelles », globalement, pour la presse internationale, malgré la défaite, Marine Le Pen et l’extrême droite sortent gagnantes de la présidentielle.

“Elle est plus que jamais normalisée. Tant et si bien que nombreux sont ceux qui hésitent à appeler un chat un chat ; et l’extrême droite, l’extrême droite”, affirme le quotidien de Montréal La Presse. 

Macron a gagné, mais pour la presse internationale et le monde occidental cela ressemble beaucoup à une victoire à la Pyrrhus.

Si Macron n’a flirté que très brièvement avec la section communiste du lycée Henri IV, il est surtout socialiste depuis qu’il adhéra au PS à 17 ans. Et s’il a arrêté d’y cotiser pour qu’il n’y ait pas de contradiction avec son slogan mensonger de campagne « ni de droite, ni de gauche », il est toujours socialiste comme le montre à chaque élection le ralliement automatique de la gauche à LREM, y compris une partie de L.F.I.

Il ne reniera pas cette appartenance socialiste, pas plus qu’il ne reviendra sur son appartenance et sa soumission totale plus récente d’ex-young global leader, à son parrain Klaus Schwab, président de Davos, qui le flatte en le faisant passer pour « son meilleur poulain » avec Justin Trudeau, Jacinda Ardern et quelques autres.

Il continuera, à hisser le drapeau européen à la place du drapeau français  et à chanter l’hymne européen de préférence à la Marseillaise, comme il vient de le faire pour fêter son succès électoral. Macron n’est plus français, il est apatride mondialiste et au mieux, quand ça l’arrange, bi-national européo-français.

Il existe un  moyen de le contrôler, de freiner et de revenir plus tard sur les mesures anti-sociales, liberticides, contraignantes, souvent  ruineuses et  anticonstitutionnelles qu’il va reprendre le plus vite possible dans les jours qui viennent :  le priver de sa majorité bidon de députés LREM à l’occasion des législatives en juin prochain.

L’Imprécateur

29 avril 2022

blank

blank

 

 

 

 

* Macron a menti à plusieurs reprises et l’on peut reprocher à Marine de n’avoir pas su dénoncer vigoureusement ces mensonges. Trois exemples :

Il a répété à plusieurs reprises qu’il assumait les six cents milliards de dette dus au Covid. Faux, les chiffres publiés par l’INSEE donnent 160 milliards de dette imputables au Covid. Que couvrent les 440 autres milliards, des dépenses inavouables ?

Il a dit reconnaître qu’il n’avait pas su mener à son terme la réforme constitutionnelle. Faux, il n’a même pas essayé, il n’y a aucune trace, projet de loi, discours, article de presse ou autre, montrant qu’il aurait ne serait-ce qu’amorcé une réforme constitutionnelle.

Il a soutenu que Marine ne pourrait pas changer la Constitution. Faux, il y a eu, en un demi siècle de socialisme, plusieurs modifications de la Constitution, comme en 2004 celle relative à la Charte de l’environnement.

etc…

5 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marjan MONTI
Marjan MONTI
10 mai 2022 8 h 22 min

Dans son discours d’investiture, ce « Président » ose parler de la planète qu’il va laisser à nos enfants alors que lui n’en a pas et n’en n’aura jamais et se contente une fois de plus de donner l’accolade à des Noirs et des Maghrébins. Il a mené la France jusqu’à son effondrement puisque , en principe, depuis ce matin 10 mai notre Patrie est en cessation de paiement, pratiquement au bord de la guerre, et pour ce qui est de l’écologie mieux vaut ne pas en parler (il est impossible d’éteindre un incendie d’une voiture électrique en feu – voir ce… Lire la suite »

Albatros
Albatros
2 mai 2022 21 h 22 min

Marine avait toutes ses chances contre le bilan d »Emanuelle » ! Mais encore une fois elle a été nullissime; Zemmour aurait explosé le mignon néfaste . Entre autres arguments évidents elle pouvait lui dire que parmi les candidats il était le seul Pdt sortant et qu’après l’avoir subi pendant 5 ans, et devant l’évidence de ses échecs il y avait 80% des électeurs inscrits qui l’ont rejeté au 1er tour en votant pour les autres candidats.et au 2ème y a eu 30 millions d’inscrits qui n’ont pas voté pour le gérontophile, et 18 millions par rejet de la looseuse (islamo-compatible disait… Lire la suite »

Pikkendorff
Pikkendorff
10 mai 2022 8 h 17 min
Répondre à  Albatros

Elle l’a laissé la traiter de représentante du parti de l’étranger sans lui répondre Alsthom, s’interroger sur son financement sans lui demander de fournir les siens etc. Elle a été lamentable

jacques HUBERT
30 avril 2022 13 h 32 min

Cela m’ennuie sérieusement d’avoir à subir à nouveau le petit marquis pendant 5 ans,maintenant il faut admettre que Marine n’a pas les compétences,la stature ,le look,pour la fonction présidentielle ,3 fois c’est bon elle doit passer la main mais comme beaucoup elle dit aimer la France et les Français mais s’accroche avant tout aux privilèges de son statut;Melanchon est de plus en plus mégalo et facho et se prend pour le nouveau Castro ,les Socialos ,LR sont à volo,Lrem est devenu Le magasin de la redoute, Reconquête galère et doit se défaire de son image d’extrême droite fachiste ,tout cela… Lire la suite »

4
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank