ORGANISATION DE LA PÉNURIE ÉNERGÉTIQUE (Pierre Duriot)

Les états membres de l’Union européenne sont parvenus à un accord sur un plan de réduction coordonné de leur consommation de gaz. Mais il y a un non-dit. Les États expliquent s’entendre pour réduire leur dépendance envers Moscou et Moscou réduit ses livraisons.

Ce ne sont pas en fait les états européens qui décident de moins consommer russe, mais la Russie qui réduit les volumes.
Et l’Europe d’expliquer qu’elle pratique des sanctions, alors qu’en réalité elle s’adapte.

L’hiver prochain se profile et ce sont évidemment les peuples qui vont trinquer. Nous ne subirons sans doute pas la pénurie, mais une organisation de la pénurie, par nos propres dirigeants. Pénurie qu’anticipe déjà la présidence tournante tchèque de l’UE.

L’accord porte sur une réduction volontaire de 15% de la demande de gaz naturel cet hiver et cette réduction de la demande deviendra obligatoire pour les pays. Entendre qu’elle est imposée par Moscou. L’Europe est censée être unie et solidaire, officiellement contre « toute tentative russe de diviser l’UE en utilisant l’approvisionnement énergétique comme une arme », selon le ministre tchèque en charge de l’Énergie, Jozef Sikela, ce qui montre bien que Moscou a la main et que l’Europe ne fait que subir.

UN PAYS PEUPLÉ D’IRRÉDUCTIBLES HONGROIS RÉSISTE ENCORE …

Parmi les 27, seule la Hongrie s’est opposée au texte, qui prévoit que les états membres doivent – un comble – mutualiser l’effort pour aider notamment l’Allemagne, très dépendante du gaz russe et qui pourrait voir 40% de son économie tourner au ralenti.

Cette même Allemagne, qui, voici quelques années, forte de son approvisionnement en gaz russe, n’avait pas de mots assez durs à l’égard des pays ne respectant pas les standards européens, comme la Grèce, l’Espagne, ou même la France. Ces mêmes pays, qui aujourd’hui, sont à peu près à l’abri d’une rupture des approvisionnements russes.

Le ministre allemand Robert Habeck, reconnaît une erreur stratégique dans la dépendance énergétique de son pays vis à vis de la Russie, mais demande une solidarité européenne qui n’était pas forcément de mise lorsque l’Allemagne était en position de force.

QUE DIT L’ESPAGNE ?

L’Espagne a le souvenir des plans de rigueur douloureux imposés par Berlin après la crise financière de 2008 et renâcle à être solidaire, énergétiquement parlant. La ministre espagnole de la Transition écologique, Teresa Ribera, a dénoncé un manque de concertation de la Commission et jugé le plan « injuste » et « inefficace ».

Du coup, on se prépare à mettre en place, une usine à gaz, avec des exemptions et des exceptions. Ca promet. « Si la chimie tousse en Allemagne alors c’est toute l’industrie européenne qui peut s’arrêter », explique benoîtement notre nationale Ministre, Agnès Pannier-Runacher.
Ben voyons.

La seule explication est que l’UE se suicide, sur ordre de Washington. Au RPF, nous avions expliqué que la solution diplomatique devait être privilégiée.

Zelensky est loin d’être une pauvre victime innocente et son cas ne vaut pas que l’Europe entière organise sa propre déconfiture.

Seul Orban semble avoir pris la mesure du problème.

Pierre Duriot

29 juillet 2022

 

 

 

 1,160 total views,  7 views today

4.9 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
BobbyFR94
BobbyFR94
17 août 2022 19 h 14 min

Ce qu’il faut bien réaliser, c’est que nos encxxxs de politiques nous ont trahi, et continuent à le faire !! lls sont payés par des gens comme le soros, le swab ou le gates, 3 ordures que je rêve de voir PENDUS haut et court !!! Et l’encxxx, encore un, de l’Elysée, ne fait que suivre l’agenda des mondialistes !! donc, c’est par procuration qu’ils veulent faire s’effondrer les pays d’Europe !! Qui a compris que tout cela était voulu, organisé, mis en oeuvre, au travers des décisions, bien légitimes, que la Russie prend à notre encontre ? c’est comme… Lire la suite »

Chingly
Chingly
4 août 2022 6 h 44 min

En ce qui me concerne, l’Allemagne peut aller au diable…

Daniel DAFLON
Daniel DAFLON
4 août 2022 13 h 43 min
Répondre à  Chingly

Le seul pays européen qui m’importe vraiment, c’est la Hongrie parce que c’est un pays de patriotes. Tous les autres ont favorisés leur propre invasion, et courent vers leur ruine. Qu’ils aillent au diable, là ils n’auront plus besoin de gaz ou de pétrole pour avoir chaud!

BobbyFR94
BobbyFR94
18 août 2022 20 h 56 min
Répondre à  Daniel DAFLON

Daniel, à la décharge des français d’origine européenne, la mise en place de la plus grande propagande jamais distillée, surtout ces dernières années, avec, pour pouvoir mettre en esclavage ce dernier, la fabrication des peurs & de crétins !!! Peur de la maladie, peur de ne pouvoir être immunisé, peur du climat, peur de la guerre, et maintenant peur de manquer d’énergie, gaz ou électricité … TOUT, absolument TOUT a été fait pour flinguer le pays, il n’est qu’à regarder l’état de l’hôpital, de l’école, de la justice, des finances du pays … TOUT à été CACHE ; il faut… Lire la suite »

Alain BERNARD
Alain BERNARD
3 août 2022 18 h 27 min

Bonjour à tous . À force on finit par savoir lire les  » informations  » officielles et tout ce que vous dites confirme le jeu de dupes qu’on nous fait subir …. Quelques spasmes de réactions avec les dernières élections ? Bien à vous .

Gloriamaris
Gloriamaris
3 août 2022 14 h 50 min

L’Allemagne forte écrasait tout le monde et ne cédait rien à personne. Maintenant qu’elle est énergétiquement dans la merde, c’est à nous de nous serrer la ceinture ? Ben merde alors ! Et Robinette qui déclare :  » l’Europe va souffrir mais la victoire est à ce prix.  » ou quelque chose d’approchant. Avec des alliés comme cela, la France n’a pas de soin d’ennemis.

Chingly
Chingly
4 août 2022 6 h 49 min
Répondre à  Gloriamaris

Pas question de venir en aide à L’Allemagne

Daniel DAFLON
Daniel DAFLON
4 août 2022 14 h 05 min
Répondre à  Gloriamaris

L’europe, qui devait apporter bonheur, paix et sécurité, est devenu un monstre contrôlé par les USA qui veut détruire les nations européennes pour le bénéfice du mondialisme capitaliste, pour mieux les asservir et les exploiter avec la complicité de nos gouvernements de traîtres. Faisons tout ce que nous pouvons pour la discréditer, la saper et la faire imploser. Le gouvernement américain à tout fait pour provoquer une guerre qu’il va essayer de nous faire payer. Les travailleurs français doivent exiger des compensations significatives contre l’inflation. Par exemple, pour les carburants, exigeons que la TVA soit ramenée à 5,5%, comme pour… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
2 août 2022 7 h 54 min

Malgré une soi-disant « union », l’UE n’a été que le siège de dissensions, dans les coulisses, entre les pays la composant. C’est normal entre des peuples parlant chacun une langue différente avec des traditions et une culture différente. Rien à voir avec les USA ou l’Australie, pays qui se sont créés en un seul bloc avec la même langue, mêmes traditions et culture. Donc l’UE est sur le point d’éclater et de faire éclater l’OTAN au passage. Et c’est tant mieux car le souverainisme envahit les esprits dans le monde, réaction bien normale basée sur la territorialité biologique des humains. Il… Lire la suite »

9
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank