GRANDE BASCULE = GREAT RESET ? (Gilles La-Carbona)

«Nous assistons à une grande bascule… » 

Emmanuel Macron

 

       Qu’a sous-entendu Macron, par ces propos que beaucoup rattachent à son père spirituel, le fils de nazi, Klaus Schawb, auteur du « great reset » ? Il est tentant d’associer l’idée d’un régime totalitaire moderne 2.0, à cette formule, car Macron ne pense pas par lui-même et ne fait que mettre en musique une partition déjà écrite. Il traduit en Français mais le fond reste le même. Macron rêve éveillé de ce grand changement, que la clique mondialiste de Davos veut mettre en place depuis des décennies. Il prépare les esprits à ce cataclysme orchestré et pensé à l’avance : « vous ne posséderez plus rien et vous serez heureux ». Pour autant, même s’il use du stratagème bien connu à présent, à savoir, on annonce un malheur, on se présente comme l’unique détenteur de la solution et on impose les mesures déjà dans les cartons, il semble avoir occulté un paramètre.

QU’EN EST-IL DU « NOUVEL ORDRE MONDIAL »?

        Ces « mondialistes » n’ont pas pris acte de l’état dans lequel ils se trouvent. Ils se croient encore les maîtres à penser du monde, mais ne représentent, en pratique, plus grand monde. Dans le G7, quatre pays européens, soit 3% de la population mondiale et en termes de production industrielle, ça n’est pas bien brillant. Seuls les USA tirent vers le haut cette cohorte d’éclopés. L’euro est en train de plonger et cette déconfiture ne semble pas arrêtable. L’arme monétaire, qui permettait à la bande de Davos de contrôler les peuples, est en passe de s’effondrer, précipitant un peu plus son isolement. Ils ne maîtrisent plus rien, mais restent persuadés du contraire. Ils sont isolés et si une grande bascule est bel et bien en cours, ce n’est pas celle imaginée. Les nouveaux pays influenceurs ne sont plus ceux de l’ancien monde. La Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil, la moitié de l’Afrique, au bas mot, près de 50 % des pays européens, soit les deux tiers de la planète, n’adhèrent pas, à ce « nouvel ordre mondial », que Sarkozy fut le premier à évoquer. Impuissant à imposer leur vision du monde, ils gesticulent et font croire qu’ils peuvent encore mener leurs desseins Faible démographiquement, inexistante militairement, épuisée économiquement, cette Europe là, n’a plus les moyens de ses ambitions.

UNE SEULE SOLUTION : LA DESTITUTION

       La dernière résolution de l’ONU, qui voulait demander à la Russie de cesser son opération en Ukraine, a été approuvée par 54 pays et rejetée par 139. La grande bascule est en cours, mais Schwab et consorts devraient perdre la partie. C’est bien dorénavant leurs réactions épidermiques, qu’une telle déconvenue provoquera sur ces personnages, encore au pouvoir, qu’il faut craindre. S’il n’y a pas lieu de s’inquiéter du changement géopolitique qui s’opère sous nos yeux, tant on peut en espérer une libération des énergies et des consciences, après de si longues années de mensonges et de gabegie, on peut être inquiet des dernières salves que provoquera la perte de la partie et de l’influence d’une clique désormais aux abois. Il apparaît comme de plus en plus nécessaire, si on ne veut pas connaître une crise intérieure grave et douloureuse, de l’écarter du pouvoir avant la fin de son mandat. La destitution semble être la solution la plus sage à mettre en œuvre rapidement, avant que les peuples encore concernés, n’arrivent à l’exaspération, faute de pouvoir manger et se chauffer, que ce soit par le travail, ou par les aides sociales. Les observateurs prédisent un automne agité, cela semble assez probable…

Gilles La-Carbona

28 août 2022     

blank

 

blank

 863 total views,  3 views today

5 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
CRI
CRI
2 septembre 2022 8 h 45 min

Esperons que nous allons avoir un REVEIL de tous les FRANCAIS A force de s enfoncer nous allons bouger

trackback

[…] Erreurs répétées ? Trahisons volontaires ? Voire même complot mondial entraînant la France vers le Great Reset ? (ne pas manquer à ce sujet l’article de Gilles La-Carbona)… […]

Mic
Mic
30 août 2022 18 h 23 min

La destitution, vous rêvez, qu’attendre de français qui ont octroyé un second mandat à celui qui pendant 5 ans n’a eu de cesse d’humilier le peuple français, les français ont la mémoire courte, il s’avère inutile d’attendre un sursaut d’énergie de nos concitoyens, sauf, le jour où ils auront le ventre vide….

Mouton Noir
Mouton Noir
31 août 2022 10 h 02 min
Répondre à  Mic

@Mic: C’est la FRAUDE MASSIVE (comme ce fut déjà le cas en 2017), qui a permis un second mandat. Pas le vote des français.

Mic
Mic
31 août 2022 10 h 55 min
Répondre à  Mouton Noir

Fraude massive! Pourquoi personne ne s’est insurgé en 2017 ou pire en 2022 ?
j’admire votre confiance, c’est tout à votre honneur, cependant, qui ne dit mot consent ! Le locataire de l’Elysée va profiter de son investiture avec l’aval des divers partis politiques sans contestation possible.

le polisson
le polisson
28 août 2022 9 h 19 min

Excellente analyse de la situation. Bien que je sois en accord total avec vous, j’ai peur que nos députés et autres sénateurs n’aient pas le courage de procéder à cette destitution. Pourtant, c’est l’avenir de la France qui se joue actuellement !

6
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank