CANCEL CULTURE : POURRIONS NOUS « CANCELLER » CETTE NOUVELLE MALADIE? (Xavier Jésu)

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

Citation apocryphe de Voltaire

 

 

On se souvient, en 2015, du saccage par Daesh de la cité de Palmyre, en Syrie, qui abritait un site archéologique inestimable. Des bâtiments de 3000 ans détruits sans vergogne. On parlait, à cette époque, qui n’est pas si lointaine (juste 7 ans), de crime culturel.

France Culture titrait même : « Détruire la mémoire de l’autre : une arme de guerre » et résumait la situation en annonçant, sans aucune retenue : « Le saccage de Palmyre par Daech a glacé le sang. Il a incarné devant le monde entier, il a concentré la résurgence de pratiques qu’on avait pu, quelques temps, croire révolues, à savoir la destruction délibérée d’héritages culturels et religieux, destinés à frapper l’ennemi … »

AH ! MAIS ÇA, C’ÉTAIT AVANT

Depuis, de l’eau a coulé sous les « cons » qui nous ont ramené une nouvelle maladie que l’on pourrait qualifier d’auto-immune parce que, comme le définissent certains médecins, « caractérisée par une réaction inappropriée du système immunitaire vis-à-vis des constituants du soi (rupture de la tolérance au soi) ». Cette maladie, importée des États-Unis, s’appelle, en Français dans le texte …., la « cancel culture ».

MAIS QU’EST-CE DONC ?

En fait, comme l’explique très bien le site L’écho des Arènes, la Cancel culture est :

« Un phénomène qui s’est petit à petit développé en Europe et se trouve décuplé par les médias sociaux qui en sont la principale source applicative. Elle se concrétise par le bannissement ou par des actions qui consistent à bloquer une personne des réseaux sociaux car ses opinions ne nous plaisent pas. »

Pour faire simple, cela peut se résumer en :

« Je considère que ce que tu dis ou fais va à l’encontre de ce que je pense ou accepte, donc je vais faire en sorte de « t’effacer », de te faire disparaitre, te réduire à néant ».

C’est, en fait, une justice alternative qui ne laisse aucune possibilité de se défendre ; le jugement est quasi immédiat et la meute friande de sensationnel, se repaît pour quelques heures, de scandales spectaculaires.

Éric Zemmour a subi de nombreuses tentatives d’« effacement », par des associations qui, jugeant que son discours ne correspondait pas aux idées qu’elles défendaient, portaient plainte contre lui.

ON NE PLAISANTE PAS AVEC « MA » VÉRITÉ !

Le 2 septembre 2022, le collectif « Stand With Ukraine » a décidé de porter plainte contre Ségolène Royal qui a eu l’outrecuidance d’émettre un doute sur certaines informations diffusées par les médias concernant des exactions de la Russie sur le territoire Ukrainien.

Mais pour en revenir au début de mon propos, je suis moins inquiet des effets directs, et parfois pervers, de cette nouvelle mode que par son extension lente mais sûre, à l’image d’un mortier de ragréage qui s’étale et rend uniformément lisse toutes surfaces ayant des aspérités qui en faisaient initialement son socle.  Car, en effet, le phénomène de « cancel culture » semble aujourd’hui gagner nos universités (en rupture avec la société) avec un mouvement cherchant à nier ou à revisiter l’histoire à l’aune de notre présent.  

ET C’EST BIEN CELA QUI ME FAIT PEUR.

Statues déboulonnées, villages historiques détruits, chronologie progressivement chamboulée dans les livres d’histoire. Il en va de même pour les dessins animés de Walt Disney : Blanche Neige qui est embrassée par un prince considéré maintenant comme un prédateur sexuel. Dans « La belle et la Bête », le chandelier Lumière est un vrai séducteur qui pose des yeux concupiscents sur le postérieur de Plumette. Pépé le Putois, dessin animé de la Warner Bros a été supprimé de son catalogue, considérant qu’il banalise la culture du viol. Sur ces trois derniers exemples, on peut se demander si ceux qui dénoncent ces déviances ne sont pas eux-mêmes sexuellement frustrés voire tout simplement de vrais obsédés !

La gauche NUPESIENNE semble bien s’accommoder de cette nouvelle forme de chasse aux sorcières. Mais c’est elle qui s’arroge le droit de vous classer soit du côté des « brûlables » soit du côté des juges incendiaires. La gauche, de façon générale, n’ose pas trop s’attaquer à cette mode dévastatrice parce qu’elle sait que ses défenseurs ne se trouvent pas du côté droit de l’échiquier politique, et encore moins chez Reconquête et au RN. Ce qui est cependant paradoxal, c’est que cette même gauche (sauf celle de Michel Onfray) qui s’offusquait à juste titre de la destruction de la cité historique de Palmyre, ne s’offusque plus des actions violentes pour l’histoire que revendiquent les wokistes.

Xavier Jésu

4 septembre 2022     

blank

 

blank

 

 383 total views,  2 views today

4.4 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bruno PATOIS
Bruno PATOIS
17 septembre 2022 17 h 23 min

Tous les moyens sont bons pour détruire….Il semble que les français restent avec leurs oeillères et les yeux braqués vers la lèpre télévisuelle… Gardons espoir.. La faim fait sortir le loup du bois….

Albatros
Albatros
13 septembre 2022 13 h 28 min

La cancer culture et le wokisme, on ne parle que de cela ..mais je ne vois nulle part un parallèle bien documenté sur le mode de vie des pauvres de France et les élus de France, le petit président en tête. Pendant que l’un monte un mur ou dépanne votre voiture l’autre fait des gueuletons tous les jours, se déplace avec chauffeur tout payé etc…et sans rien construire, au contraire en détruisant ou endettant la France pour un siècle.Comment des français(?) ont pu réélire cet individu immature après 5 ans d’expériences désastreuses ?? Ce petit inculte qui remplace une Sibête… Lire la suite »

Patrick
Patrick
10 septembre 2022 9 h 19 min

Le wokisme ou la connerie organisée. Ces réseaux sociaux qui permettent à tous les nulos de s’exprimer ou de prendre partie pour des choses qu’ils ne comprennent même pas. les manipulateurs se frottent les mains et doivent bien rire de voir tant de betise. La Nupes guidée par un extrémiste contre toute chose normale et évidente est l’exemple parfait de la nullité dominante et pourtant des millions de gens écoutent béatement. Le plus incroyable, c’est que la règle première en toute chose, serait de faire appel à la logique ou au bon sens , mais non, c’est tout le contraire.… Lire la suite »

Dorylée
Dorylée
7 septembre 2022 18 h 41 min

La  » cancel culture  » est la culture de ceux qui n’en ont aucune, de ceux qui s’offusquent devant un magnifique tableau de nu au point de l’endommager et qui trouvent ringard le concerto pour violon n° 1 de Ernst von Gemmingen Hornberg tout en s’extasiant devant les œuvres de Booba ou de Gims. La FRANCE, patrie du beau et de l’amour courtois est devenue une bauge bien adaptée aux cochons qui la dirigent.  » Il n’y a pas de culture française. Vous la voyez, vous ? J’ai beau regarder, je ne la vois nulle part.  » E. Macron.

Claude Roland
Claude Roland
6 septembre 2022 14 h 54 min

La « cancel culture » est simplement du nihilisme. C’est l’arme des nullités, des gens incultes qui ne supportent pas que les autres aient une culture, de l’instruction et des connaissances. Ils ne supportent pas le bon sens, la logique et s’érigent en senseurs illégaux, appuyés par une justice du même niveau.
C’est d’abord la justice de ce pays qu’il faut réformer en la décontaminant du gauchisme. Le bouchon est là. Ensuite ce sont ces pauvres nazes qui la ramènent sans cesse qu’il faut dégager à coup de pied et déradicaliser.

Lemorieux
Lemorieux
13 septembre 2022 12 h 35 min
Répondre à  Claude Roland

En phase totale avec vous
Merci

Dissident
Dissident
4 septembre 2022 18 h 59 min

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » Eh bien NON ! J’en ai ras la cafetière de cette ânerie qu’on sort à tout propos. L’ultragauche infiltrée partout, le cancer communiste dont les métastases gangrènent tous les rouages de l’état et les médias, la nouvelle tribu escrologiste, les wokes et les LGBITOQBC laissent-ils la liberté de parole, d’écriture pour dire qu’on n’est pas de leur avis ? NON. Tous ceux qui ouvrent la bouche sont vite punis par divers moyens. Alors le… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
6 septembre 2022 14 h 55 min
Répondre à  Dissident

La Cancel culture est la culture des pauvres ratés incultes et ignorants.

8
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank