CALLAC : ACCÉLÉRATION DU GRAND REMPLACEMENT (Éric de Verdelhan)

Le Grand Remplacement accélère dangereusement. Après avoir ouvert les portes de l’immigration massive il y a près de 50 ans avec le regroupement familial (Giscard / Chirac en 1976), après avoir laissé les banlieues à l’abandon, l’intimidation, l’insécurité et la violence, il s’agit maintenant officiellement de passer à la vitesse supérieure en repeuplant les campagnes de France par l’immigration !

Ce qui se passe à Callac (commune bretonne de 2200 habitants), dans le mépris total de la volonté de ses habitants, est la première tentative officielle d’une nouvelle phase qui va bientôt disséminer partout en France rurale de nouveaux foyers de violence et d’insécurité.

Cette forfaiture délibérée s’ajoute à tout le reste et notamment l’abandon insensé du nucléaire, décidé par le couple Hollande-Macron pour complaire aux traitres de l’écologie politique, le contrat européen de l’énergie, liant le prix de l’électricité à celui du gaz et les rodomontades anti-russes de Macron et de Lemaire ayant entraîné la fermeture de Gazprom, ce qui nous promet un hiver sympathique, etc… Les complotistes auraient-ils raison ?

Il faut à tout prix tuer dans l’oeuf ce nouveau crime contre la Nation qui se prépare.
Non seulement pour Callac, mais pour tous ceux qui vont suivre, si ce premier forfait n’est pas empêché.

Merci à tous ceux qui étaient présents à Callac ce samedi 17 septembre, et en particulier nos amis de Résistance Républicaine et Riposte Laïque, Christine Tasin et Pierre Cassen. Nous étions et restons de tout coeur et âme avec eux et les habitants résistants de Callac.

C’est toute la France qui est concernée, ce sont tous les Français qui sont menacés, et qui doivent maintenant se mobiliser sérieusement !

Marc Le Stahler

18 septembre 2022

 

 

 

« L’entrée en décadence se manifeste par le sentiment de la défaite… La suite logique, c’est l’abandon de soi, le renoncement, le déshonneur et finalement la mort. Après avoir baissé les yeux, on baisse les bras. Avant d’accepter le Grand Remplacement, on accepte le Grand Effacement – on renonce à être soi-même. On commence par mettre genou à terre et l’on finit par tendre son cou au couteau des égorgeurs, dont l’ardeur au massacre s’en trouve évidemment décuplée. »

(Grégoire Gambier)

BIENVENUE EN CALLAQUIE !


La comtesse Hélène de Portes – née Rebuffel – maîtresse de Paul Raynaud, avait surnommé de Gaulle « le grand escogriffe du réduit breton » tant lui paraissait utopique et irréaliste l’idée farfelue du sous-secrétaire d’Etat à la Guerre de créer une poche de résistance en Bretagne après la mémorable raclée de juin 1940. Ce projet était en effet stupide, nous n’avions plus d’Armée. Nos pertes se chiffraient à 90 000 tués, 300 000 blessés ou disparus et… 1,8 million de prisonniers.  

Nous devons au généralissime Maxime Weygand d’avoir soufflé à Pétain qu’il fallait signer un armistice qui préserve notre Empire colonial, sauvant ainsi notre Armée d’Afrique ; celle-là même qui se couvrit de gloire en Italie et débarqua en Provence le 15 août 1944…

Et pourtant, et pourtant, il semble bien que les tenants du Nouvel Ordre Mondial et leurs affidés nous préparent, en douce, un « réduit breton » à Callac, petite bourgade des Côtes d’Armor.

Le 10 septembre, il y a quelques jours, la « Troménie de Marie » terminait son périple de 1200 km autour de la Bretagne. Une calèche tirée par un cheval, portant une grande statue de Notre-Dame de France, avait fait le tour complet de la Bretagne. Près de 3.500 personnes ont marché sur une ou plusieurs étapes. Partie de Nantes le 18 juin, la « Troménie de Marie » s’est arrêtée à Notre-Dame-de-Toute-Aide à Querrien, Notre-Dame du Folgoët, Notre-Dame de Rumengol, Notre-Dame du Roncier à Josselin etc…, et dans plus de 200 communes bretonnes. 72 veillées de prières ont réuni 5 000 personnes (pèlerins et paroissiens). Le 10 septembre, la « Troménie de Marie » est arrivée à Sainte-Anne d’Auray, l’étape finale.

Ce pèlerinage avait pour but, entre autres, de « rechristianiser la Bretagne ». En avez-vous entendu parler dans nos médias nationaux ? Non, bien sûr, et c’est normal puisqu’on nous serine sans arrêt que nous sommes un Etat laïc. Nos médias nous commentent la fin du Ramadan ou le dîner annuel du CRIF mais pas une « Troménie » ou un « Pardon » chez les ploucs.

Mais la Bretagne est-elle, pour autant, en voie de « rechristianisation » ?

On est en droit d’en douter car figurez-vous qu’une dame Cohen – qui a fait fortune dans le prêt-à-porter et dont le patronyme à consonance bretonne ne vous aura pas échappé – a eu l’idée de « repeupler » Callac, petite ville de 2 000 âmes sise au sud de Guingamp.

Pour ce faire, elle veut faire venir sur place 70 familles immigrées originaires d’Afrique.
« C’est le « Projet Horizon » pour lequel elle déboursera deux millions d’euros « à titre personnel » nous dit la presse collabo.

Ce projet fumeux, porté par le fonds de dotation « Merci ! » (Merci qui ? Soros ? Ursula Von Der Leyen ? Macron ?) a été présenté le 14 avril dernier lors d’une réunion publique à Callac.

L’idée ferait se pâmer les bobos parisiens, dont la dame Cohen qui vit, elle aussi, à Paris:

« Accueillir des familles de réfugiés qui ont fui les persécutions dans leurs pays et qui ont la volonté de s’installer durablement en France afin de dynamiser la population locale de ce bourg costarmoricain, tout en réhabilitant des bâtiments de la commune pour la réalisation de logements, de lieux de vie (salle des associations, crèches…)… ».

C’est beau comme un prêche de Macron, une envolée de BHL, ou une plaidoirie de Dupont-le-Yéti.

Opposés au « projet Horizon », plusieurs partis de droite et/ou patriotes avaient appellé à un rassemblement le samedi 17 septembre. Les organisateurs de cette manifestation ont de bonnes raisons de s’indigner :

« Pour ces familles, des logements vont être rénovés, des emplois vont être créés (18 % de chômage actuellement à Callac), des formations vont être dispensées, des aides débloquées, des places d’école créées.
Ce que les pouvoirs publics refusent aux Français de Callac, provoquant leur exode, va être accordé à ces familles immigrées. C’est inadmissible ! ».

Je ne saurais les contredire, mais le mal est beaucoup plus profond. Ces familles africaines ont une culture et (pour la plupart) une religion très différentes de celles des habitants de Callac.
Qui va devoir s’adapter à l’autre ?
Poser la question c’est déjà y répondre !

Et que sont devenus, dans cette affaire, les chantres de la « démo-crassie » ; ceux qui n’ont à la bouche que les valeurs républicaines et  les droits de l’homme ?

Des milliers de personnes ont signé des pétitions pour le retrait de ce projet qui n’est, qu’on le veuille ou non, que la mise en pratique du « Grand Remplacement ». Ce n’est semble-t-il pas suffisant pour convaincre le maire de Callac et les promoteurs de ce projet fou de le retirer.

Si ce projet se réalise, il sera reproduit dans de multiples autres bourgades rurales. Or nos grandes métropoles – et même les villes moyennes – sont déjà très gravement touchées par les conséquences de l’immigration massive et incontrôlée. De grâce, ne laissons pas la France rurale, la France où il faut (encore) bon vivre, subir le même sort !

Ce samedi 17 septembre 2022 fleurait bon la castagne : les crevards de l’anti-France, les gauches les plus haineuses, avaient prévu de s’opposer à la manifestation « organisée par l’extrême droite ». Des groupuscules d’extrême-gauche et antifascistes se sont agité sur les réseaux sociaux. Pour eux, cette manifestation, « unitaire et patriote », était organisée, à l’appel de mouvements d’extrême-droite et identitaires (Reconquête, Riposte laïque, Résistance Républicaine et le Parti de la France) donc il fallait l’interdire, au nom de la liberté bien sûr !

Comme d’habitude, Ils justifiaient leur démarche avec une mauvaise foi stalinienne :

« Suite à l’appel de plusieurs organisation xénophobes dont « Reconquête ! », à manifester à Callac contre le projet d’accueil de réfugiés, nous refusons de laisser leur haine et leur théorie fumeuse du Grand Remplacement s’exhiber sans réagir. »

« La Bretagne, nous disent-ils, est une terre d’accueil et de solidarité. Ce n’est pas l’arrivée de réfugiés qui met en péril notre identité. Elle est tout au contraire une richesse. Une des crises réelles qui touche la Bretagne aujourd’hui n’est certainement pas son hospitalité mais la crise du logement due entre autre aux résidences secondaires et à l’arrivée de nantis qui, que l’on soit réfugié ou habitant de toujours, exclue les précaires et petits revenus d’accéder à un logement digne. »

Même les Cégétistes avaient apporté leur soutien aux contre-manifestants : « Pour un digne accueil des réfugiés, l’UD CGT des Côtes d’Armor soutient le rassemblement antifasciste organisé à 11h devant la salle des fêtes de Callac le 17 septembre 2022 ». Tout ceci laisse rêveur !

La Gauche bretonne refuse de voir qu’à la dernière présidentielle, Marine Le Pen a fait 45,34% au second tour à Callac et 24,79% au premier (auxquels il faut ajouter les 4,33% d’Eric Zemmour) et ce, sur une terre traditionnellement… communiste.

Aux dernières nouvelles, il semble que la réunion publique promise par la municipalité de Callac, le 23 septembre prochain, en présence d’élus et de la très généreuse famille Cohen, a été purement et simplement annulée. C’est encore une drôle de conception de la « démo-crassie », car  de nombreux habitants du canton réclament la tenue d’un référendum. Ils veulent  s’exprimer sur un projet qui n’a jamais été annoncé lorsque M. Rolland, maire de Callac, se présentait aux élections municipales, et pour lequel il n’a donc pas de mandat légitime.

Dernier détail amusant ou tragique, je ne sais trop ? La télé nous annonçait récemment que Macron avait sous le coude un projet de loi pour le début de l’année 2023. Face à une « politique absurde, un projet de loi relatif à l’asile, donc à l’immigration dans la République, sera déposé début 2023 », a déclaré le président lors d’une réunion avec des préfets.

En fait notre politique d’accueil de l’immigré serait «inefficace et inhumaine». Il faut arrêter les ghettos insalubres qui génèrent de la délinquance et mieux répartir l’immigration au sein de la population.

Ben voyons ! Comme dirait Eric Zemmour.

Après avoir livré les banlieues, les « territoires perdus de le République » qui ne sont pas perdus pour tout le monde, la marionnette Macron et ceux qui tirent ses ficelles ont décidé de livrer la France rurale à une faune allogène invasive. L’avorton présidentiel nous prend pour des imbéciles « et en même temps » pour des CONS.

Éric de Verdelhan

18/9/2022

blank

blank

 369 total views,  6 views today

4.6 13 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

30 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Roland
Claude Roland
26 septembre 2022 15 h 29 min

Et vous croyez que des manifs et pétitions vont les impressionner et bloquer le processus ? Ils font ce qu’ils veulent sachant que personne ne les arrêtera physiquement ou concrètement. Les moutons, ça ne mord pas ! Et ça n’ose même pas voter massivement pour les libérateurs de la France ! Regardez le score Zemmour ! Les moutons, ça ne mord pas et tous les bergers savent ça.

Le Réfractaire
Le Réfractaire
24 septembre 2022 17 h 11 min

Article passionnant de Marc LE STAHLER qui est très bien illustré par la description de Grégoire GAMBIN du cheminement psychologique qui mène à la soumission totale… Ce qui se passe à CALLAC est l’avènement effectif du Grand Remplacement, sorte de « solution finale » de notre Patrie, notre Nation Française, notre Culture Chrétienne que les mondialistes et l’OTAN ont confiée aux bons soins du félon Emmanuel MACRON, puisque celui-ci avait donné des gages de pertinence en trahison à l’égard de F. Hollande … La « Démo-crassie »- qui ne peut plus aujourd’hui s’écrire autrement- conforte donc la première partie de la célèbre phrase de… Lire la suite »

Le Réfractaire
Le Réfractaire
25 septembre 2022 7 h 49 min
Répondre à  Le Réfractaire

Bonjour à tous; Je me suis rendu compte que j’avais commis méprise en ne citant que Marc STHELER – Éditorialiste; sans citer Eric de VERDELHAN qui a rédigé le développé argumentaire de l’article concernant cette fourbe disposition imposant des migrants à CALLAC ;
Ayant ainsi rendu à César ce qui lui appartient…j’en profite pour déclarer que je suis régulièrement les publications de MINURNE,qui sont toujours passionnantes et politiquement d’une grande valeur didactique!
A tous les deux et toute l’équipe de rédaction, un grand merci !

Fenollar
Fenollar
23 septembre 2022 3 h 01 min

Il faut à tout prix que les peuples se réveillent avant qu il ne soit trop tard si ce n est pas déjà trop tard

dofo68
dofo68
22 septembre 2022 16 h 38 min

Mauvaise gestion des immigrés. Il ne faut pas céder au gouvenrnement

MICELLI
MICELLI
20 septembre 2022 21 h 16 min

Omacron ignore qu’au fin fond de nos campagnes, il y a de solides et rudes gaillards qui ne s’en laissent pas compter ! Que sont devenus les bérets rouges qui ont fait capoter le projet de taxation des routes ?

Pellerm
Pellerm
20 septembre 2022 17 h 13 min

Qui croit encore au « réveil » des Français …??? Ils sont morts depuis longtemps …Ils acceptent TOUT ..Des Gilets jaunes éborgnés et mutilés …aux confinements , port du « baillon » obligatoire , injections vénéneuses , pertes des emplois , QR code obligatoire ..pour prendre un petit café sur une terrasse , bien à l’aise et sans honte …les yeux fixés sur leurs sacro-saint portable ..Rien d’autre ne les intéresse …Les décés étranges se multiplient autour d’eux …ils ne veulent rien voir et rien entendre… Qu’ils creusent donc eux-mêmes leurs tombes ..Ils auront simplement faim et froid avant de mourir et se demanderont… Lire la suite »

Le Réfractaire
Le Réfractaire
25 septembre 2022 8 h 56 min
Répondre à  Pellerm

Pellerm, bonjour et merci pour votre commentaire, dont je partage le ton, le constat déconcertant ! C’est la raison pour laquelle, je fais mienne l’orthographe de « DEMO-CRASSIE », employé par Eric de Verdhelan dans son article sur le rassemblement aux Sables d’Olonne, lequel se tenait pour la cause de la magnifique statue de St Michel. Pour moi, la majorité des Français de souche et des Français par assimilation, croient naïvement qu’il suffit de proclamer l’État de Droits et que l’on vit en Démocratie, pour que cela soit effectif ! Aucune Loi, aucune disposition politique, même chargée de l’Humanisme des Lumières ne… Lire la suite »

Marjan MONTI
Marjan MONTI
20 septembre 2022 16 h 27 min

Pourquoi seuls nos députés ont-ils la possibilité d’utiliser l’article 68 de la Constitution ? Constituons dans chaque village de France des groupes d’auro-défense comme cela s’était fait pendant la dernière guerre … sinon nous courons droit au désastre ! Il faut absolument que les partisans de la France Libre, nore Patrie, se rassemblent sinon quel pays allons-nous laisser à nos eptits enfants et à leurs enfants ?
Ami entends-tu le vol noir des corbeaux dans la plaine ?
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ? …….

saali
saali
20 septembre 2022 12 h 24 min

Un détail qu’ils ont peut-être oublié, les ruraux sont presque tous entre autre chasseurs va y avoir du sport dans nos campagnes

GRALL
GRALL
20 septembre 2022 11 h 01 min

la VERITE finira par triompher, mais à quel prix ???!!!
(je ne peux pas partager normal ?)

ninu
ninu
19 septembre 2022 20 h 22 min

Une honte de plus ! Maintenant que nous avons le pantalon baissé sur les chevilles, il nous rajoute ces individus dans nos campagnes. Coco peut-être, mais j’espère que nos agriculteurs, nos paysans, qui ont la sagesse de leur terre et de leurs ancêtres, ont conservé leurs fourches et qu’ils les leur mettront aux fesses « fissa » pour les faire repartir d’où ils viennent (à moins que la main « tendue ? » d’oeuvre au rabais – au noir – ne les motivent pour les installer et les entretenir ?… ce que je me refuse de croire !

Patrick MENAGER
Patrick MENAGER
19 septembre 2022 20 h 06 min

Il faut que dans chaque commune les Patriotes désireux de sauver leur mode de vie se regroupent et manifestent
Merci au Général PIQUEMAL
Merci à Éric ZEMMOUR

Dorylée
Dorylée
19 septembre 2022 16 h 43 min

La Bretagne est une terre socialo coco (Rennes, Nantes, Brest…) et finira afro-islamo-socialo-coco. Pour mettre fin aux émeutes des Minguettes, on a dispatcher toutes les familles à merde dans les patelins autour de Lyon tels Rillieux, Corbas, St Priest…qui étaient des petits patelins sympa et calmes et qui sont maintenant empoisonnés par la merde qu’on y a mis. Allez donc faire un tour la nuit, seule, au parc de Parilly, pour voir… La Bretagne va subir le même sort en y disséminant la racaille africaine qu’on va chercher à pleins bateaux pour la plus grande joie du  » boutou coat… Lire la suite »

mafalda vincenti
mafalda vincenti
19 septembre 2022 22 h 46 min
Répondre à  Dorylée

Allons, mauvais esprits ce sont « des chances pour la France » comme dirait Macron !!!!!!!!!!!

,

Jacqui
Jacqui
20 septembre 2022 9 h 20 min
Répondre à  mafalda vincenti

Pourquoi ce macron minable ne commence-t-il pas par placer ses favoris dans le fief bourgeois de sa vieille coquine ? Le Touquet est le lieu idéal pour cette faune sauvage, alors macron, que décides-tu ?

René Varenge
22 septembre 2022 19 h 08 min
Répondre à  mafalda vincenti

Les « chances pour la France » ne sont pas des chances pour les français.

Lansquenet
Lansquenet
19 septembre 2022 16 h 06 min

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux……sur la plaine…….

Martel
Martel
19 septembre 2022 12 h 55 min

Une seule voie la résistance proportionnelle et adaptée à la situation …

Allobroge
Allobroge
18 septembre 2022 16 h 31 min

Et pourtant nombre de communes sont à présent peuplées de gens venus d’ailleurs ou pour le moins économiquement faibles quand ils ne sont pas mis au rencart car gênant dans leur ville d’origine. Discrètement ils repeuplent nos campagne et on voit de plus en plus de voilées dans des campagnes où le son des cloches de nos églises n’est pas encore interdit (mais ca ne saurait tarder).

LAURENT
LAURENT
18 septembre 2022 11 h 20 min

AU SECOURS… Je fais partie de ces gens qui ont encore la chance d’habiter dans un tout petit village du fin fond des Cévennes… mais hélas, cette terre superbe est le « fief » comme ils disent, des « rouges »… et un maire abruti qui soutient de son mieux l’immonde Méluche… Bref… je le vois déjà applaudir des deux mains si la possibilité lui est offerte de nous « grand-remplacer »… À part aller me terrer dans une grotte, encore plus loin de toute civilisations (surtout celles qui ne sont pas la mienne), je ne vois pas comment finir mes jours à l’abri de ce… Lire la suite »

Dissident
Dissident
18 septembre 2022 18 h 25 min
Répondre à  LAURENT

A ce propos, ai-je mal lu ou mal compris mais, le maire de Callac ne serait-il pas un communiste ? Le conseil municipal qui a élu ce maire serait donc communiste ou pro-communiste, pour le moins une bonne vielle gauche bien rouge foncée, non ?
Et qui aurait élu ce délicieux aéropage sinon une population indécrottable ?
Je suis pour la guerre ouverte et totale à ces envahisseurs et leurs complices. C’est dit.
Mais les pleurnicheries des hommes sur les conséquences de leurs choix ne sauraient me chaloir.

Martel
Martel
19 septembre 2022 12 h 58 min
Répondre à  Dissident

Tout à fait d’accord avec vous

Jacqui
Jacqui
20 septembre 2022 9 h 28 min
Répondre à  Dissident

Effectivement, si tu votes mal, ne vient pas te plaindre… Même chose pour tous les français qui ont par la grâce « crasse de mélonchon » soutenu le macron pour noircir plus encore la France décharnée.
Les fourches ne suffiront pas à régler le problème tant la France est endormie sur son petit train train…

Anna
Anna
19 septembre 2022 6 h 38 min
Répondre à  LAURENT

+ licence de tir pour la future nouvelle Saint Barthélémy ! Inutile de vous dire que nous serons très probablement les souris en cas d’effondrement de l’état.

Last edited 12 jours auparavant by Anna
Martel
Martel
19 septembre 2022 13 h 02 min
Répondre à  Anna

Vous vous voyez souris moi plutôt tigre à chacun son combat… sans doute faut-il des 2 !!!

Jacqui
Jacqui
20 septembre 2022 9 h 31 min
Répondre à  Anna

Pas besoin de licence de tir, dans tout ce qui n’est pas une tenue judéo chrétienne, juste bien viser suffira à sa peine.

LAURENT
LAURENT
21 septembre 2022 13 h 44 min
Répondre à  Jacqui

on peut supposer que la licence, c’est pour avoir la possibilité d’acheter et de détenir une arme ? En effet, nous, pauvres patriotes à 7%, nous n’avons pas les réseaux des malfrats… encore quelques réflexes de bons citoyens, en attendant le pire… on ne se refait pas.

Martel
Martel
19 septembre 2022 12 h 56 min
Répondre à  LAURENT

Même sort que réservé aux collaborateurs à ta merde rouge…

irène
irène
20 septembre 2022 18 h 38 min
Répondre à  Martel

Les fourches ! certes, comme en 93 (1793), mais ça risque de s’avérer insuffisant : à Callac, il doit bien y avoir quelques tracteurs pour bloquer les routes (voire la gare) et ainsi empêcher l’arrivée des autocars ou trains de malheurs nous déversant la racaille ! Localement bien sûr ! mais le problème se situe bien non pas dans nos villages encore un peu préservés, mais à Paris où notre gouvernement de m…, de traîtres, ne trouve rien de mieux que d’appliquer à a société le principe des métastases chères aux cancers divers et variés et qui entraînent la mort… Lire la suite »

30
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank