FRANCE, 2022 : SCÈNES DE LA VIE ORDINAIRE (Olivier Patio)

Pendant longtemps, la plupart des organisations politiques (extrême gauche, PC, PS, islamo-écologistes et même une bonne partie du « centre » et de la droite « bien-pensante »), les associations gauchistes dites « humanitaires » et l’ensemble des médias officiels (presse, radio, télévision) ont ignoré puis rejeté avec virulence l’idée d’ensauvagement progressif de la France. Il fallait alors – au pire -, parler « d’incivilités ».

Après avoir nié les faits, ce qui était difficile après la prolifération des attentats islamistes, il fallait en ignorer les auteurs, ce qui devenait aussi assez compliqué.

La loi du silence (ou du mutisme) est bien faite : les statistiques ethniques sont interdites en France, la police est muselée et la justice veille au grain. Mais depuis quelques mois, la violence se répandant partout, non seulement dans les banlieues, mais aussi dans les villes moyennes, dans la rue comme à l’école, les Français commencent à comprendre la gravité de la situation, qui nous entraîne irrémédiablement vers des lendemains dramatiques…

Olivier Patio relate ici une scène de rue, a priori banale et anodine, à laquelle nous sommes ou serons tous confrontés.

Pas de drame, pas de violence physique, mais un comportement d’occupant méprisant, sûr de lui et dominateur.

Mais que serait-il arrivé si Olivier avait seulement tenté de forcer le passage ?

MLS

 

 

Fin d’après-midi, ce jour, à 17h15, Zone d’activités de la commune de Cuers (Var). Je viens de quitter les locaux de mon garagiste après une prise de RDV pour une révision de routine.

Je prends la direction de mon domicile, à pieds. Quelques dizaines de mètres plus loin, je me présente devant ce jeune homme assis et allongé sur la partie de la voie réservée aux piétons. Il est au téléphone et s’exprime dans un dialecte que je ne connais pas. Je n’ai jamais voulu enjamber des gens dans la rue, par respect pour eux-mêmes. J’ai été confronté à cela à Paris, notamment dans le métro, et j’ai toujours résisté à l’indifférence des gens.

 

 

Je lui demande donc aimablement de s’effacer pour me laisser passer. Il ne m’entend pas, ou fait semblant de ne pas m’entendre et dans tous les cas m’ignore, puisque je me suis approché tout près de lui. Je suis donc contraint de contourner ce véhicule sur ma gauche et de poursuivre mon chemin en marchant directement sur une voie très fréquentée à cette heure, avec un flux élevé de véhicules qui roulent vite.

Je me suis donc mis un instant en danger à cause du comportement de ce jeune homme, de son mépris pour les piétons, de son indifférence aux autres et de son absence de discipline citoyenne, que l’on peut qualifier d’incivisme.

Tout fout le camp : je ne reconnais plus ce pays. Nos valeurs sont inversées. Autrefois, je m’effaçais systématiquement devant les personnes plus âgées que moi. Je les vouvoyais. Mon respect vis-à-vis d’elles était un postulat et un préalable parce que j’avais reçu des leçons de morale à l’École et dans ma famille.

Aujourd’hui, cette jeunesse vous dédaigne avec une suffisance et une arrogance qui interrogent sur leur désir de vivre ensemble.

Je ne sais pas d’où vient ce jeune. Peut-être du tout nouveau Foyer pour « mineurs non accompagnés » juste à côté. Mais son attitude me peine, me désespère et m’inquiète.

J’ai beaucoup voyagé. Avec mon fond à la fois conservateur et humaniste, j’ai toujours respecté les codes de vie chez les autres. Avant même d’accoster ou d’atterrir quelque part, je m’informais préalablement sur les normes du pays visité. Je faisais des efforts – que j’estimais normaux – de découverte, de compréhension, d’acculturation et de respect. Et j’ai d’ailleurs partout été très bien accueilli, y compris dans les pays du golfe arabo-persique juste après la seconde guerre injuste des américains en Irak.

Nous avons été chassés ou empêchés de vivre au bord de mer ou dans les quartiers bourgeois des grandes métropoles riches, ouvertes et « inclusives » à cause du prix du mètre carré. Nous avons été chassés ou empêchés de vivre dans les banlieues à cause du laxisme politique et de notre incapacité à assimiler des étrangers. Nous avons été chassés de ces banlieues à cause de la pression migratoire et de leur conquête par les tenants d’un Islam radical et communautariste.

Avec le choix discrétionnaire et arbitraire d’Emmanuel Macron de diluer désormais l’immigration dans le monde rural et nos villages, nous subissons désormais un nouveau phénomène d’ostracisation, de dépossession et d’éviction.

Cela débute par des signaux faibles, comme ce soir avec ce barrage ostentatoire. Mais si rien n’est fait, comme c’est le cas depuis 40 ans, ce phénomène va se poursuivre, s’étendre et s’accentuer dans tous nos villages avec des signaux toujours plus forts, plus dérangeants et plus inquiétants.

Car la petite musique de la bourgeoisie progressiste, depuis 40 ans, nous la connaissons : vouloir stopper l’immigration, c’est « être raciste ». Surtout, nous savons où cette petite musique nous a conduit avec l’ensauvagement d’une grande partie de la France.

La réduction du problème migratoire à un fantasme identitaire de « petits blancs » est une arnaque qui empoisonne le débat public depuis des décennies en France. Ce problème est pourtant bien réel dans notre société, et de nombreux français n’en peuvent plus.

Quand les français ordinaires, cette France des « invisibles », qui ne posent aucun problème, se voient confisquer leur liberté d’aller et de venir normalement et en sécurité, chez eux, sur leur commune, et qu’ils sont contraints de se soumettre à ce genre de provocations par des jeunes étrangers qui devraient au contraire faire des efforts d’assimilation, d’intégration, de civisme et de reconnaissance, alors c’est qu’il y a un problème. Grave.

Olivier Patio

14/10/2022

blank

 

 

 

blank

 654 total views,  4 views today

4.6 19 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

38 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Walmé
Walmé
22 octobre 2022 9 h 42 min

comment ces S D F arrivent ils a se procurer des portables sachant qu’il faut un certificat de domicile et un compte en banque ,IBAN …….pour les prélèvements ????

Yves Tarantik
Yves Tarantik
19 octobre 2022 9 h 46 min

A renvoyer dans son pays dare-dare, il a échoué au test de civilité indispensable pour vivre en France. Il est probable qu’il vive des subsides que lui vers cette Communauté qu’il méprise. Il n’a donc même pas la reconnaissance du ventre.

Dorylée
Dorylée
16 octobre 2022 20 h 06 min

Je fais toujours un écart pour ne pas marcher dans une merde mais là, j’aurais marché dedans !

Claude Roland
Claude Roland
16 octobre 2022 15 h 23 min

Désolé, mais je ne compatis pas. Ce type n’avait rien d’un SDF en détresse et avait même un téléphone. Je l’aurai enjambé en disant « pardon » par politesse mais c’est tout. Il ne m’aurait pas fait dévier de mon parcours.
Si on a cette attitude de contourner ce qui gène, et si on commence comme ça, on est pas rendus. Si ce type était vraiment malveillant, il a sûrement dit le soir à ses amis : » ces Français, ils ont peur de nous ».

François JACQUEL
François JACQUEL
16 octobre 2022 6 h 45 min

« Ne m’appelez plus jamais France.
C’est ma dernière volonté !… »
Ce qui a été vrai pour le plus grand paquebot du monde (de l’époque) pourrait le devenir pour notre malheureuse Patrie si ses forces vives ne se réveillent pas et ne se regroupent pour la défendre contre la camarilla mondialiste qui veut la détruire.

Fenollar
Fenollar
15 octobre 2022 19 h 51 min

Si les Français Françaises ne se réveillent pas bientôt elle ne s appellera plus la France

ITER78
ITER78
15 octobre 2022 9 h 28 min

Mais que font donc nos généraux, nos forces vives ?? Depuis 60 ans que dure la comédie, n’y a t’il donc personne pour renverser les pourris qui nous trahissent depuis tant d’année !!! Personne pour ouvrir les yeux des Français ?? Il est plus que temps de faire exploser le barrage mis en place par la bien-pensance

gerard seelen
gerard seelen
15 octobre 2022 16 h 52 min
Répondre à  ITER78

nos généraux prennent leur retraite à 100% en deuxième section et arrondissent leur fin de mois à la télé ( merci l’Ukraine ) , il n’y a donc rien à espérer de leurcoté !

Claude Roland
Claude Roland
17 octobre 2022 10 h 54 min
Répondre à  gerard seelen

Aucun patriotisme, aucun respect de leur serment, rien à foutre de la nation, tout pour ma gueule. Et ça demande le respect. Que des traîtres !

Xavier de Montjoye
Xavier de Montjoye
16 octobre 2022 10 h 38 min
Répondre à  ITER78

Vous avez eu Jean Marie le Pen puis Marine puis Zemmour mais rien n’y fait vous êtes incapables d’aller au bout de vos opinions, par peur et par lacheté alors par pitié ne venez plus vous plaindre et laissez vous envahir par toute cette merde sans broncher !!!

Claude Roland
Claude Roland
17 octobre 2022 10 h 54 min
Répondre à  Xavier de Montjoye

Un peuple a les gouvernants et le destin qu’il mérite.

ITER78
ITER78
19 octobre 2022 16 h 27 min
Répondre à  Xavier de Montjoye

Pour le coup, Monsieur, vous racontez bien n’importe quoi ; je vote contre la bien-pensance depuis + de 50 ans et, je n’ai pas de leçon à recevoir d’un noble; le complotiste vous salue bien

Xavier de Montjoye
Xavier de Montjoye
23 octobre 2022 15 h 51 min
Répondre à  ITER78

Si la noblesse Française vous pose problème j’ai déjà de gros doute sur vos origines!!!!!!!!

TINANT
TINANT
3 novembre 2022 21 h 12 min
Répondre à  ITER78

Vous voulez sans doute parler de l’aristocratie qui n’a rien à voir sur ce sujet. La noblesse d’esprit et d’âme peut en revanche être le fait des « manants » comme des aristocrates !

TINANT
TINANT
3 novembre 2022 21 h 08 min
Répondre à  Xavier de Montjoye

De quel droit, Monsieur, dites-vous que les lecteurs de Minurne ne sont pas capables d’aller au bout de leurs opinions ? Personnellement, je pense l’être autant que vous, ayant toujours voté pour Jean-Marie et même pour Marine et maintenant pour Z (Marine n’étant qu’un ersatz de Jean-Marie, sans réelles convictions).

ANN WELS
ANN WELS
15 octobre 2022 9 h 06 min

dans le cas précis de  » jeune homme » adossé à une voiture, il aurait mérité que la voiture en question démarre et quitte son emplacement !!! Mais moi perso, qui que ce soit bloque le trottoire, de quelque manière que ce soit, d’abord je dis  » pardon » et j’enjambe » et si ce n’est pas possible le  » pardon » devient tonitruant et je ne baisse pas les yeux – mais jamais je ne me mets en danger sur la route pour éviter l’obstacle – jusqu’ici, l’effet de surprise a toujours fonctionné.. mais oui, c’est un risque !

Marjan MONTI
Marjan MONTI
15 octobre 2022 8 h 49 min

Bonjour à tous. J’abonde fortement dans le sens de la réponse faite plus bas par Gérard Vansteene. Fils et neveu d’officiers, j’ai moi-même fait la guerre d’Algérie. Pour avoir aussi beaucoup voyagé (notament au Magrheb) je peux vous assurer que chez eux, ce jeune homme aurait reçu un coup de pied qui lui aurait fait ranger ses jambes pour que le passant puisse aller tranquillement son chemin. C’est comme les prières de rues avec lesquelles ils nous empoisonnent et qui sont interdites dans tous les pays arabes. Allons-nous encore longtemps supporter tout cela ? Où sont passés les Résistants de… Lire la suite »

Mcgyver
Mcgyver
15 octobre 2022 9 h 49 min
Répondre à  Marjan MONTI

Résister ? Comment ? Vous vous défendez, c’est vous, que cette justice gauchiste condamnera ! Bien que, s’il le fallait, je n’hésiterais pas une seconde, à retourner ce coup de poignard qui me serait destiné ! La réalité, c’est que les gens ont peur de tout, mais élisent quand même, des politiques qui ne cachent même pas, leurs sales desseins, le désir du métissage des populations (Sarkosy), et de transition démographique (Macron) ! Ce qui est clair, pour ces deux là, ne l’est toujours pas pour la populace française !

Chingly
Chingly
15 octobre 2022 10 h 04 min
Répondre à  Marjan MONTI

Je crains que ce ne soit desormais un reve inaccessibke…

Mireio
Mireio
15 octobre 2022 14 h 29 min
Répondre à  Marjan MONTI

Faire appel à l’armée devrait être le dernier recours. Revoir fondamentalement la formation des enseignants. Les élèves ne sont pas là pour être dorlotés. Il est reconnu qu’avec leurs compatriotes c’est un coup de pied si le gamin ne s’exécute pas. Et, d’autre part, à chaque délit de mineur, sanctionner les parents. Si les jeunes sont cernés par l’autorité et la tolérance zéro, il reste une petite chance.

Claude Roland
Claude Roland
17 octobre 2022 10 h 56 min
Répondre à  Mireio

Trop tard…

Le Réfractaire
Le Réfractaire
15 octobre 2022 18 h 30 min
Répondre à  Marjan MONTI

Ce jour même sur CNEWS , un commentateur, ancien juge qui fut responsable nommé par un ancien gouvernement, dont le nom pourtant célèbre ne me revient malheureusement pas ici en mémoire (1) – bien qu’il intervienne plusieurs fois par semaine sur cette chaîne de TV – a déclaré qu’il faudrait réimposer le port obligatoire de la blouse des élèves de primaires (2) et secondaires pour éradiquer les provocations vestimentaires de certains jeunes musulmans. Il argue – à juste titre selon moi -, que la loi sur la Laïcité est bien trop facile par essence juridique (3) à être contournée par… Lire la suite »

Le Réfractaire
Le Réfractaire
15 octobre 2022 19 h 59 min
Répondre à  Marc Le Stahler

Tout à fait Marc Le Sthaler, il s’agit bien du juge Georges Fenech et je vous remercie de votre aide, votre aimable paticipation à ma remémorisation du nom cet homme sympathique qui fut de plus chargé de par sa formation judiciaire et de son état de magistrat, de traiter et suveiller les problèmes que posent parfois les sectes relgieuses…
En vous souhaitant une bonne soirée !

Le Réfractaire
Le Réfractaire
15 octobre 2022 22 h 04 min
Répondre à  Marc Le Stahler

Oui, il s’agit bien du Juge Georges Fenech et je vous remercie de m’avoir aidé en m’évoquant son nom. Magistrat en retraite depuis peu, il fut aussi nommé à la direction d’un observatoire des sectes religieuses, qui parfois commettent des infractions graves au regard de nos lois…
Je profite de ce billet pour signaler qu’ Eric Zemmour, mit cette idée du retour du port obligatoire de blouses pour les élèves du primaire et secondaire dans son programme, à l’occasion de la Présidentielle de 2022 …

Phil2
Phil2
17 octobre 2022 6 h 53 min
Répondre à  Le Réfractaire

Fennech est quand même une pourriture, pas net ce mec !

TINANT
TINANT
3 novembre 2022 21 h 18 min
Répondre à  Phil2

Je n’irais peut-être pas aussi loin que vous mais effectivement, on ne sait pas trop où il navigue, il godille !

Babette
Babette
16 octobre 2022 6 h 51 min
Répondre à  Marjan MONTI

Bonjour à vous, votre première réflexion est celle « très juste » d’un ancien militaire qui peut se permettre de balancer un coup de pied dans les jambes de ce « voyou » mais je vois mal une grand-mère ou autre gamin ou gamine opter pour cette option d’autant plus qu’aujourd’hui la drogue barbarise encore plus cette gente-là (souvent avec arme blanche dans la poche). Moi, ce qui me révolte, c’est que l’armée et la police ne fassent pas alliance pour un putsch , cela doit vous dire quelque’chose puisque vous avez fait l’Algerie, et même le Gal de Gaulle à fait l’objet d’un… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
17 octobre 2022 10 h 59 min
Répondre à  Babette

L’armée et les forces de l’ordre arguent que si tous les Français descendent dans la rue massivement, comme en Allemagne actuellement chaque jour, ils se joindront au peuple et feront sauter le gouvernement. Mais cette conditions semble impossible aux Gaulois par essence individualistes et égoïstes. Donc on est pas rendus !

Delbaere
Delbaere
19 octobre 2022 23 h 11 min
Répondre à  Babette

bonjour,j’ai 75ans et je crois tout à fait possible de passer carrément sur le corps du mec comme sur un marche pied.
Pas d’état d’âme non plus.

.Jacques Boutté
.Jacques Boutté
15 octobre 2022 6 h 38 min

Courbes d’immigration et de délinquance parallèles ? C’est certainement une impression, nous développons un sentiment de délinquance, une illusion se n’être plus chez nous. Les mêmes qui nous chantent encore « métissez vous » se soucient de la disparition de qques races de salamandres peu communes. Vive les races et leur disparité mais halte aux empiètements .

gerard Vansteene
gerard Vansteene
15 octobre 2022 4 h 01 min

Si, près de 18 heures après la parution de cet article ,nous ne sommes que QUATRE à dire en quelque sorte que nous sommes « solidaires » avec l’auteur, on peut penser que c’est foutu!

LAURENT
LAURENT
14 octobre 2022 11 h 15 min

Cette « jeunesse » n’est pas la nôtre… j’entends par là que le plus souvent, elle n’est pas de « chez nous ». C’est pourquoi on serait tenté de rajouter à la locution « o tempora, o mores » « autres pays, autres moeurs »… mais là, mon latin est trop loin pour que je le traduise sans fautes. Bref… Ces fameux « jeunes », certains d’ici, de nombreux autres « d’ailleurs » n’ont pas et ne veulent pas acquérir nos codes, notre éducation, notre savoir-vivre (appelons cela comme on veut). Et comment ne pas s’agacer lorsque l’on aperçoit, ici et là, sur les aires d’autoroutes notamment, ces messages infantilisants, débilitants et… Lire la suite »

.Jacques Boutté
.Jacques Boutté
15 octobre 2022 6 h 48 min
Répondre à  LAURENT

Les familles éduquaient et l’Instituteur enseignait . Dans les années 30 le Ministère de l’Instruction qui avait réalisé des merveilles d’apprentissage commun est devenu Education Nationale, privant les familles de leur rôle essentiel. Il ne faut donc pas s’étonner de la disparition des civilités qui permettaient de vivre entre nous. Parallèlement ce Ministère a oublié son vrai rôle et n’instruit plus qu’à minima, au point qu’en 1° année de Fac il faille apprendre à rédiger en Français à moins que l’on passe directement au British . . .

Dissident
Dissident
14 octobre 2022 10 h 36 min

Le problème est que vous êtes trop bien élevé et peut-être ni assez costaud ni assez agressif.
Dans le cas contraire à ce que je cite, la raclure d’Afrique se fait cueillir par le col et envoyer au milieu de la rue par dessus la voiture !
N’en doutez pas, dans son shit hole d’origine, le premier flic venu le fait dégager à coups de batte dans la tronche sans autre explication.

LAURENT
LAURENT
14 octobre 2022 12 h 53 min
Répondre à  Dissident

Tout à fait exact !!!

Catiminie
Catiminie
15 octobre 2022 8 h 43 min
Répondre à  Dissident

Tout à fait d’accord ave vous sauf que le shit hole est devenu le chouchou des tribunaux… une main levée pour le prendre par le colback et cest vous qui vous retrouvez au trou… sans compter qu’ils ont les nounous drotsdelhommistes pour les dorloter à les défendre et faire appliquer d mes lois iniques contre le Gaulois …

TINANT
TINANT
3 novembre 2022 21 h 34 min
Répondre à  Dissident

… « sans autre explication » …. et surtout sans états d’âme ! Car ce sont les états d’âme qui nous perdent, monsieur !

38
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank