LE FLOP DU NON-ÉVÈNEMENT (Xavier Jésu )

France 2 avait mis le paquet avec nos impôts pour goûter les paroles du Duce Mélenchoni et pensait pouvoir les redistribuer au bon peuple, avide de mieux comprendre sa perception du monde. Mais ce fut un magnifique flop. Je dirais même un splash, un crash, un bzz, un puff !

 

 

1,03 million de téléspectateurs, probablement tous membres fidèles de LFI (de LFI qui est, au passage, l’anagramme de Fidel…comme Castro), soit 5,3% du public. Tout ça pour ça et se retrouver derrière une comédie sentimentale diffusée sur W9. De quoi faire pâlir le club des trop nombreux gauchistes journalistes partis en pèlerinage en Guyane, aux frais de la princesse, pour organiser ce qu’ils espéraient probablement : pouvoir occulter l’attaque au couteau dans la gare (d’Afrique) du Nord et la « journée de niche » du RN à l’Assemblée Nationale.

Il est clair que le bilan « média-métrique » de cette émission est aussi mauvais que son bilan carbone. Aller interviewer le représentant de l’extrême gauche à pratiquement l’extrême droite du continent sud-américain, et 7000 km parcouru en avion… disons qu’il y a plus écolo pour parler écologie. On dirait du Greta Thunberg quand elle fait venir ses skippers aux Etats Unis en avion pour faire croire qu’elle est certifiée « Zéro-Carbone ». Remarquez, Méluche qui ne veut pas laisser son poste a aussi parlé de la réforme des retraites dans l’émission. Il n’en n’est pas à une contradiction près.

Bref ! On est bien loin des 7,2 millions de téléspectateurs devant l’interview d’Éric Zemmour au 20 Heures de TF1 le 30 novembre 2021, qui faisait, lui, 31% de part d’audience… What else ? C’est vous dire le peu d’intérêt que suscite l’ex-tribun-gueulard qui ne défend même plus la veuve et l’orphelin, surtout si elle se prend des baffes.

MELUCHE NE FAIT PLUS RECETTE

Et même s’il adhère au parti comme une bernique s’accroche à son rocher, il n’arrive plus à convaincre, bien au contraire. Une fronde s’est mise doucement en place depuis 2021 confirmée par les législatives de juin 2022 où le groupe NUPES se dégonfle tout doucement (NUPES qui est, au passage, l’anagramme de PNEUS…).

Ses décisions autocratiques commencent à agacer profondément les cadres de son parti et sa prise de position en faveur de son poulain Quatennens avait choqué la gauche en général.

blank

Mélenchon en train d’embrasser tendrement un policier ( qui tue ) au siège du parti LFI

La haute opinion qu’il a de lui-même, entretenue par ses disciples hypnotisés par sa verve, lui a fait prendre « la grosse tête » au point de se prendre pour la République toute entière (rien que ça) en 2018, quand la police faisait une perquisition au siège de son parti.

Geoffroy Lejeune (directeur de la rédaction du magazine Valeurs actuelles) a dit le 12 janvier 2023 dans l’émission de Pascal Praud : « Mélenchon n’est pas du tout démocratique. La liberté de la presse lui importe peu. Il impose ses conditions quand il fait une émission. Je suis curieux de voir ce qui va se passer sur le plateau de France 2. Je pense qu’il n’y aura pas beaucoup d’opposition ».

Mais dites-moi, dans quel régime l’opposition est muselée ?  Dans les régimes dictatoriaux, me semble-t-il, non ?

blankblank


Et ce n’est pas parce qu’il fait ses meetings, fringué comme l’as de pique avec sa veste d’ouvrier couvreur et ses poches plaquées pour mettre les outils, qu’il fait plus proche des travailleurs.
Avec ses 1,4 million d’euros de patrimoine, on est loin de la classe ouvrière. Manque plus que la casquette version Mao ou Castro, ou le béret version Che Guevara pour faire « comme pour de vrai ».


Une fois de plus, ce personnage qui est un peu le Jean-Marie Le Pen de gauche nous aura coûté bien cher. Parce que depuis son élection comme conseiller municipal en 1983, le Duce Mélenchoni a passé près de 40 ans à vivre de ses mandats publics.

« Lorsque l’on voit tout l’argent public que Jean-Luc Mélenchon a touché, et ce qu’il a apporté en retour, on serait bien tenté de dénoncer avec lui

« ce monde écœurant où l’accumulation des uns se nourrit de la détresse des autres »

Citation de Mélenchon du 18 mars 2017 rappelée par le site touscontribuables.org

Xavier Jésu

13 janvier 2023  

blank

blank

 287 total views,  7 views today

5 11 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
23 janvier 2023 23 h 05 min

Ce personnage ne m’a jamais interressé .Merci de mettre en évidence ses gros échecs c’est au poil .Des fois que sur un coup de blues on serait interressé par un pseudo colérique:IL joue bien quand même car des fois il fait trés peur.Oui ça rappelle le duche
mais je pense qu’il serait vraiment trés dangereux pour notre société.

Phil2
Phil2
17 janvier 2023 20 h 56 min

Très bel article, merci Xavier !
Marre de voir et d’entendre ce genre de personnage grotesque !
Un bon sniper et ……..hop !

Dissident
Dissident
14 janvier 2023 12 h 23 min

« Ce fut un flop… un splash, un crash, un bzz, un puff ! » Disons un PROUT pour rester dans la couleur Méchancon. Vous citez les berniques collées à leur rocher. Les pauvres patelles ne font de tort à personne. Méchancon est plutôt comme le morpion accroché au parti(es) comme disait Coluche en son temps. Les médias publics apportent une fois de plus la preuve de leur totale collusion avec la pire gauche stalinienne qui soit. Personnellement je me fous comme d’une guigne du « bilan carbone » de cette triste démonstration. Je me préoccupe plutôt du bilan financier pour le contribuable et… Lire la suite »

3
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank