EDITO 723 – RENAUD CAMUS ET LE GRAND REMPLACEMENT

Un chaleureux merci à Renaud Camus qui nous a autorisé à publier cette réflexion sur l’origine du Grand Remplacement, réalité objective et historique que plus aucune personne saine d’esprit ne conteste aujourd’hui.

S’il fallait être encore plus clair sur l’origine de cette malédiction qui s’est abattue sur l’Europe et la France, voilà qui est fait, et par celui qui, le premier, l’a observée et expliquée.

Hélas, la conclusion terrible de cette analyse pourrait bien être que nous sommes tous coupables !

Omnes nocens ?

Marc Le Stahler
24 janvier 2024

 


IMPORTANT !

Le texte ci-dessous est extrait du Journal de Renaud Camus, aisément accessible à partir du lien :

https://www.renaud-camus.net/journal/2024/01/24

Qui (ou quoi) veut le Grand Remplacement ?
Est-il le résultat d’un complot ?
 

Le Bloc Génocidaire, ses journalistes, ses juges et ses autres milices, nous ont fait perdre vingt ans en nous forçant à nous débattre interminablement contre leur accusation ridicule, mais très efficace, de “complotisme” et de “théorie du complot” — nous qui n’avions jamais rien évoqué de pareil.

Pendant que nous perdions notre temps à établir que nous n’étions nullement “complotistes”, nous n’insistions pas suffisamment sur l’évidence, à savoir que le Grand Remplacement, le génocide par substitution, la destruction des Européens d’Europe et de leur civilisation sont voulus, délibérés, même si c’est par des gens dont certains n’en sont pas tout à fait conscients et dont beaucoup ne savent pas ce qu’ils font, ou ne veulent pas y songer.

Le génocide par substitution est voulu et causé par les patrons de café et de restaurant qui disent qu’ils devront fermer leur établissement si on ne les laisse pas employer des immigrés et des migrants.

Il est voulu par les directeurs d’hôpitaux et de maison de retraite qui ne savent pas comment ils feraient sans les races étrangères pour soigner leurs patients, souvent de races étrangères.

Il est voulu par les entraîneurs et gestionnaires sportifs qui veulent que leurs joueurs et leurs athlètes gagnent des matchs, montent sur le podium, rapportent de l’argent à leurs fédérations et aux propriétaires d’équipe, et fassent ainsi honneur, croient-ils, à leur pays (dont ils ne font que souligner l’abjecte et ridicule déréliction).

Il est voulu par les hommes et les femmes politiques et les pédagogues qui estiment qu’il faut que quatre-vingts pour cent d’une classe d’âge, ou mieux quatre-vingt-dix pour cent, c’est-à-dire tout le monde, obtienne le baccalauréat.

Il est voulu par les partis politiques de gauche qui estiment que les peuples de remplacement seront pour eux autant de nouveaux électeurs et leur vaudront même une éternité au pouvoir.

Il est voulu par les démographes fous (j’ai tendance à penser que c’est un pléonasme), par l’ONU et par les multinationales, hedge-funds et autres Gafams, qui croient ou affectent de croire (comment peut-on y croire vraiment ?) en la possibilité d’une croissance infinie et veulent remplacer les populations déclinantes (la sagesse même) et vieillissantes par des populations démographiquement dynamiques et même explosives (une folie pure).

Il est voulu par les employeurs petits et grands qui tiennent à payer moins cher leurs salariés et surtout, de nos jours, à augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs (de la Terre), dont les dépenses seront assumées par les peuples remplacés grâce aux prétendus “transferts sociaux”, qui ne sont rien d’autre que des transferts raciaux, de même que dans diversité sociale il ne faut plus entendre que diversité raciale, c’est-à-dire génocide par substitution.

Il est voulu par les promoteurs et bâtisseurs de prisons, d’hôpitaux, d’écoles, de logements sociaux, de zones pavillonnaires, de routes, d’autoroutes, de parcs d’attraction, de tout ce qui s’emploie à l’artificialisation des sols, au maillage, à la réduction des terres agricoles et à la dévoration du vide.

Il est voulu par tous les ennemis de l’Europe qui ne lui ont jamais pardonné ses crimes, ses conquêtes, ses bienfaits et moins encore ses supériorités d’antan et qui, au nom de l’horreur de la colonisation, lui font payer les colonisations constructives qu’elle a commises par la colonisation cent fois plus massive et destructive qui la tue et submerge ses peuples.

Il est voulu par la prétendue “Europe” dont la seule ambition est de faire tranquillement du commerce et de sortir de l’histoire, deux desseins évidemment contradictoires.

Il est voulu par les maires qui veulent plus de redevances pour leur commune, sauver à tout prix leur école, leur bureau de tabac, leur maternité et leurs petits commerces, et rester en bons termes avec le préfet génocidaire.

Il est voulu par Davos et la davocratie, qui souhaitent l’interchangeabilité illimitée de l’espèce, pour ses industries de l’homme.

Il est voulu par l’antiracisme qui, comme l’indique son nom, et en pleine conformité avec les vœux des entreprises multinationales, exige la disparition des races, l’effacement même de leur nom,  et la promotion incessante de la Matière Humaine Indifférenciée (MHI).

Il est voulu par la plus impie de toutes les conceptions de l’homme, qui voit l’individu et les peuples comme parfaitement remplaçables, des fabrications sociales ou romanesques qu’on jette et qu’on remplace quand on n’en a plus l’usage, qu’elles coûtent trop cher ou n’ont plus assez de force pour animer le Marché.

Il est voulu par le remplacisme global davocratique, qui souhaite la remplaçabililé de tout, espèces et espace éminemment compris (artificialisation générale).

Il est voulu par la Machination de l’Être et du monde, l’effacement des volontés individuelles et collectives dans les mécanismes aveugles de la machine, le Dispositif, qui n’est qu’une colossale et broyeuse machine à sous (on y fit entrer de l’homme, il en ressort des cataractes d’or, pour l’enrichissement de la banque et la félicité de quelques rares chanceux.

Il est même voulu par moi, qui commande des livres et même des vêtements sur Amazon, qui lui fais imprimer mes propres ouvrages contre le Grand Remplacement et qui me répands contre lui sur Facebook et sur X.

Voilà, et j’en oublie pour cette fois, no doubt.

Quoi qu’il en soit c’est là beaucoup de monde et bien des forces colossales, pour un “complot”…

Renaud Camus
Plieux, mercredi 24 janvier 2024

 

Quoi qu’il arrive, nous n’oublierons jamais le massacre du 7 octobre 2023
perpétré en Israël par les terroristes du HAMAS.

Commentez et discutez librement en cliquant sur le

FORUM DES LECTEURS !


2 Commentaires

  1. A signer de toute urgence et transmettre à tous vos contacts :
    1) le referendum immigration lancé par Jean Messiha (Vivre Français) https://www.vivrefrancais.com/about-2-18
    2) la pétition pour dénoncer l’accord France Algérie de 1968 lancée par Samuel Lafont (Damoclès) https://damocles.co/accord-franco-algerien/
    3) la pétition pour demander la démission de Darmanin lancée par l’Asla https://asla.fr/petition-darmanin-demission/ FAIRE SUIVRE A UN MAXIMUM DE CONNAISSANCES ET QUE CES CONNAISSANCES FASSENT SUIVRENT UN MAXIMUM A LEUR TOUR! Nous devons atteindre à minima la barre des 4,8 millions de signatures pour le referendum. DES QUE NOUS AURONS ATTEINT CETTE BARRE DES 4,8 MILLIONS NOUS SERONS EN MESURE DE FOUTRE LE MAC ROND DEVANT SES “OBLIGATIONS”.

  2. Oui en effet ce grand remplacement est donc bien voulu mais ça en fait du monde qui le souhaite !. Cependant ça pourrait marcher si et seulement si tous les peuples étaient au même degré de civilisation, culture et c’est loin d’être le cas !

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.