EDITO 725 bis – GUILLAUME PELTIER ET LES FAMILLES SANS ENFANT (Xavier Jésu)

Ce matin, j’ai eu le malheur de ne pas approuver les propos de Guillaume Peltier, homme fort sympathique au demeurant que j’ai eu la chance de rencontrer pendant les législatives. Mais l’avoir rencontré de m’oblige pas à rester muet si je ne suis pas d’accord avec un de ses arguments.  La majeure partie des gens qui m’ont interpelé m’ont opposé le fait que sa réflexion portait sur la famille et qu’il avait raison de la défendre. Où ai-je dit le contraire ? Je suis moi-même père de 4 enfants et j’ai 5 petits enfants. Ce procès n’a donc pas lieu d’être.  

Je lui ai reproché d’attaquer Bellamy, Macron, Attal et Bardella sur le fait qu’ils succomberaient à une prétendue « mode » qui veut qu’on n’ait pas d’enfants et donc qu’ils ne peuvent pas comprendre les difficultés des familles. Si on suit cette logique, les hommes ne doivent pas parler de féminisme et encore moins d’avortement, on ne peut pas parler de racisme si on ne fait pas partie de minorités ? Ça, c’est une vision de gauche, pas de droite.  

Qu’il mette en exergue le fait que Marion soit maman de deux petites filles et qu’elle a une bien meilleure compréhension des soucis quotidiens des parents ; ça, oui, cela aurait été judicieux. Il devaient s’en tenir à ça.

Qu’il aille attaquer ses concurrents sur ce plan-là, je suis désolé de vous dire que ce n’est pas du tout correct et c’est même plutôt bas de gamme.

Même Arthur de Watrigant, qu’on ne peut pas classer comme gauchiste progressiste a fait le même constat : « s’il voulait torpiller la campagne de Marion, il n’aurait pas mieux fait » a-t-il dit ce midi sur Cnews et a trouvé « lamentable » l’argumentaire de Peltier.

Dans une période si difficile où les élections européennes approchent à grand pas, qu’on ne fasse pas la part belle au centre, à la gauche et à l’extrême gauche qui vont voir, dans ce qu’a dit le vice-président de Reconquête! un parfum d’homophobie. Il y a tant de façons de défendre la famille et de proposer une courageuse politique de natalité sans aller compter le nombre d’enfants et petits enfants des autres candidats. 

C’est une faute tactique qui m’a fait bondir ce matin. J’en aurais fait de même avec Bellamy ou Bardella s’ils s’étaient lancés dans des attaques sur la vie privée de Zemmour ou tout autre candidat. Je pense que Marion ne l’aurait pas faite et c’est pour cela que j’ai réagi.

Xavier Jésu

8 février 2024 

2 Commentaires

  1. sans doute tres bon, mais j’aime uand c’est ecrit noir sur blanc, plutot que bleu clair sur blanc… ma vue baisse… la vieillesse est un chatiment.pareillement je prefere l’ecriture un peu grasse, alors que les femmes je les prefere minces… la vieillesse encore…

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.