13 NOVEMBRE : « LA FRANCE ? ZÉRO ! » (par l’Imprécateur)

Il la veut, sa réélection en 2017 !
Et il l’aura, si la droite engluée dans ses divisions et sa primaire ne se réveille pas.
À défaut d’avoir des idées, une stratégie et une vision de l’avenir, il sait récupérer les idées, la stratégie et la vision des autres, même et surtout celles de la droite de la droite, celle du Front National.
Avec un culot d’acier il les fait siennes, s’en vante publiquement devant le Congrès sidéré, dans le palais du Roi Soleil dont il imite les comportements.

imagesIl parle seul devant sa cour silencieuse, car lui seul a droit à la parole. Il s’assied seul et parle seul à nouveau dans la cour de l’Hôtel des invalides, construit par le Roi Soleil pour honorer les militaires morts au combat, où repose le corps d’un empereur dont il est maintenant interdit de parler dans les livres scolaires.

MailSchermSnapz003

La position des bras et des jambes de Louis XIV montre sa décontraction, c’est un roi. Hollande et Kim Il Un se tiennent comme le feraient deux suspects interrogés dans un commissariat, triturant leurs doigts d’angoisse.
Deux ploucs qui jouent au roi.

Sur fond d’un drapeau bizarrement en oblique, Hollande prononce un discours mièvre de son ton plat, tombant à chaque fin de phrase, monocorde, avec une absence totale de sentiment. On est très loin de l’éloquence de Charles de Gaulle ou d’André Malraux, et même de Georges Marchais ou de Jean-Luc Mélenchon.
Un commentateur de BFMTV ose à la fin du discours un « Je n’attendais pas grand-chose de ce discours, mais… » Les deux chansons qui suivent sont dans le même style. La chanteuse israélienne, la palestinienne et la française qui interprètent celle de Jacques Brel manquent de sentiment et n’ont pas la chaleur qu’avait la voix grave du chanteur belge.
Et l’on se demande ce que la cantatrice Nathalie Dessay est venue faire dans cette galère, avec sa voix totalement inadaptée à la chanson intimiste de Barbara. Heureusement il y eut les deux Marseillaises pour sauver l’honneur, si ce n’est que Taubira garda la bouche ostensiblement close. Quand on n’aime pas la France et les Français, ça se voit !
Et tout cela dans un climat et un silence glaçants. Comme si président et gouvernement se débarrassaient d’une corvée.

Puis le président est allé rejoindre sa maîtresse Julie au palais de l’Élysée, palais jadis autrefois donné à une maîtresse de roi, la marquise de Pompadour, en reconnaissance de ses royales prestations nocturnes.

« Ça ne vous gêne pas d’être dans tout cet or ? » lui avait demandé, polie mais curieuse, une gamine lors d’une visite organisée par ses communicants pour des enfants (car il faut que le petit peuple des sans-dents sache qu’il est gentil avec les enfants), et lui, pas plus gêné qu’un coucou dans « son » nid, lui avait répondu que non, parce que c’est sa fonction qui le veut !
Et pourquoi se gênerait-il s’il vous plaît, quand un chef de l’opposition de droite se déclare scandalisé devant Bourdin que les élus du peuple de droite aient osé moquer et huer une ministre femme et noire ? Une Garde des Sceaux – soit dit en passant – qui ose encore se montrer en public quand la France entière sait qu’elle porte une lourde responsabilité politique dans l’assassinat de 130 innocents par des mahométans fanatiques et néanmoins français pour certains d’entre eux.

« La France ? Zéro ! » conclut le terroriste Adelhamid Abaaoud, à sa cousine à qui il explique son entrée en France « sans papiers, car nous on est rentrés quand Hollande a fait rentrer les réfugiés, ça fait deux mois qu’on est là.
La France ? Zéro !
 » (1).
Ils sont rentrés grâce à Hollande, ils sont restés sans ennuis grâce à Taubira, sachant qu’en France, c’est « sitôt arrêté, sitôt relâché » !

« La France Zéro », ça me fait mal de l’écrire, mais c’est un avis partagé chez ses ennemis qui parlent de « l’imbécile de François Hollande » (2) et même pas mal de ses amis quand ils prennent de plus en plus fréquemment des décisions sans même le consulter. La chancelière allemande annonce : « Nous pouvons accueillir 800 000 réfugiés dès cette année« . Il l’apprend et déclare aussitôt » : « j’ai décidé que nous accueillerons 24 000 réfugiés dès cette année« . Les présidents de la Russie et des Etats-Unis se rencontrent pour envisager un nouvelle grande coalition menée par leurs deux états et lui dans la foulée : « J’ai décidé d’aller rencontrer Obama et Poutine pour les convaincre de la nécessité d’une nouvelle grande coalition« . Il est revenu bredouille, mais ça, c’est secret d’État. D’autant plus qu’un autre allié, le turc,  membre de l’OTAN, a délibérément saboté le projet en abattant un avion russe. Poutine a aussitôt restreint la « coalition  » à « échange d’informations ».

Ce suivisme hollandais serait ridicule et pathétique s’il ne s’accompagnait de manœuvres plus sournoises. Nos trop chers et trop nombreux élus ont voté comme un seul homme l’instauration de l’état d’urgence prévu par la loi no 55-385 du 3 avril 1955 en réaction, à l’époque, aux attentats du FLN algérien.

Qui ensanglante la France à intervalles réguliers ? Toujours les mêmes ! Ceux du monde arabo-musulman. Cherchez un pays du monde non-musulman qui nous ait attaqué depuis une demi-siècle, vous n’en trouverez aucun, même parmi ceux qui furent nos anciennes colonies d’Amérique et d’Asie.

Le vote de l’état d’urgence est aujourd’hui justifié par l’urgence de la situation créée par la vague d’attentats commencée le 7 janvier dernier. Au bout de quinze jours, le gouvernement demande la prolongation de trois mois de cet état d’urgence qui a pour effet de restreindre sérieusement les libertés des citoyens. C’est bien, si c’est pour procéder au nettoyage au karcher sarkozien des cités mais on pense : « S’ils avaient les adresses, pourquoi ne l’ont-ils pas fait plus tôt ? »
Cependant, la façon dont ce nettoyage se passe est un peu inquiétante.

2 000 perquisitions ont déjà eu lieu depuis le 17 novembre, elles ont donné lieu à 529 mises en garde à vue dont 317 sont des manifestants écolos du 29 novembre, 300 assignations à résidence dont 24 écologistes, et 210 arrestations, la découverte de 318 armes, de la drogue et de l’argent (source Le Monde). Selon la Ligue des Droits de l’Homme, il y a eu entre 100 et 150 bavures.

Donc, sur les 529 gardes à vue, seulement 217 sont celles de présumés terroristes ; sur les assignations à résidence 276 ; et si l’on suppose que les 210 arrestations sont toutes celles de présumés terroristes, probablement ceux qui détenaient des armes, on obtient un rendement global de 10,1 % pour 2 000 perquisitions ayant donné lieur à arrestation et de 25 % pour les gardes à vue et les assignations à résidence. Techniquement parlant, c’est quand même plutôt satisfaisant.

Le seul problème vient de la façon dont ont procédé certains « robocops » de la police, comme l’ont montré des vidéos (TF1, BFMTV) tournées chez des particuliers et rapidement supprimées et remplacées sur les sites concernés par la mention « le média n’existe plus ». En voici cependant une, dans un restaurant halal :

Il y a donc quelque chose à cacher ? Maître Henri Leclerc de la Ligue des Droits de l’Homme l’a décrit à Bourdin : Les policiers frappent sur la porte du suspect en criant « police », l’enfoncent à coups de crosse sans attendre, parquent femmes et enfants dans un coin, défoncent les portes intérieures trouvées fermées, éventrent les matelas, vident tiroirs et armoires à même le sol en cassant et piétinant beaucoup, hurlent après femmes et enfants. Me Leclerc déclare avoir déjà constaté une centaine de « bavures sérieuses ». Pourquoi pas quand il y une suite judiciaire, mais pour ceux pour qui ce n’était pas justifié ?
Bernard Cazeneuve a répondu que dans ce cas, les victimes peuvent « s’adresser au juge administratif en référé« .
Pour la plupart des victimes ce n’est pas facile et cela n’améliorera de toute façon pas l’image abimée de la police qui a été encouragée à ces excès, même limités à moins de 10 % des interventions, par les déclarations va-t’en-guerre de ses ministres de tutelle qui exigeaient « du résultat rapide ».

Déjà le premier ministre annonce qu’il sera nécessaire de prolonger cet état d’urgence. La situation de guerre dont le président et le gouvernement niaient la gravité et parfois l’existence il y a quelques semaines encore serait donc à ce point dégradée ?

Si c’est le cas, il faut s’attendre à la prolongation permanente de l’état d’urgence, et donc des restrictions des libertés. Autrement dit, on nous menace de troquer notre sécurité en échange de la perte de nos libertés. D’ailleurs il y a eu à gauche des projets d’annulation des régionales pour raison de sécurité auxquels le PS a failli céder tant la peur de voir LR et surtout le FN prendre des régions est grande.

Pour compenser, la presse aux ordres du PS, dont La Voix du Nord est un bon exemple, tire à boulets rouges sur Marine et Marion, inventant des accusations abracabradantesques sur leur programme économique et social. Ces idiots de journalistes n’ont toujours pas compris que le PS ne serait pas dans le caca jusqu’au cou s’il avait eu le moindre succès dans ce que les Français attendent de ceux qui les dirigent : sécurité des personnes, libertés garanties, plein-emploi, progression du niveau de vie, paix et réussite à l’extérieur…

Qu’ont apporté à la France 35 ans de socialisme à la sauce Mitterrand, Chirac, Jospin, et Hollande ? Insécurité généralisée ; des centaines de zones de non-droit à contourner ;  augmentation de la criminalité ; impôts démentiels ; complexification administrative ubuesque ; censure cachée mais généralisée ; carcans sociaux ; divisions ethniques dans les villes ; guerres multiples et coûteuses ; diminution de la natalité par la destruction de la famille traditionnelle et la diminution des aides à la famille ; terrorisme meurtrier à domicile ;  justice variable en fonction de l’ethnie, de la religion, de l’engagement politique et du niveau social ; baisse du niveau de vie excepté pour les élus et la presse ; chômage de masse en expansion continue malgré le bidouillage des statistiques ; retraites en berne ;  morts et handicaps de militaires, policiers, gendarmes en hausse ; mépris de la politique devenue foire aux cancres ; fuite des cerveaux et des fortunes ; échecs diplomatiques à la chaine mettant la France sous la coupe germano-anglo-saxonne ; et même dégradation grave du foot et du rugby et, de plus, un tyranneau d’opérette en prime dont la ressemblance physique et verbale avec Kim Jung Un devient frappante.

1 : Extrait du compte-rendu de l’interrogatoire par la DGSI d’un témoin clé dont il faut taire le nom car il est maintenant condamné à mort par l’Etat Islamique, (source Valeurs Actuelles qui a réussi à obtenir copie du compte-rendu)

2 : Dabiq, revue de propagande de l’Etat Islamique

L’Imprécateur

4b66ee7b-23a7-4c14-b0a7-c6adcced33b4

0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank