L’INDIGNATION SÉLECTIVE, SPÉCIALITÉ DE LA GAUCHE (par l’Imprécateur)

Mais quelle bande d’hypocrites, de menteurs, de censeurs, de néo-staliniens-franquistes avec leurs indignations sélectives !

Publier des horreurs est autorisé, voire recommandé quand ça arrange l’élite de gauche, ou interdit si çà la gêne et, dans ce cas, toute la malpensance orwellienne des Hollande, Valls, Bayrou, Raffarin et bien sûr la presse stipendiée (payée par le pouvoir pour faire passer des mensonges) vous tombe sur le dos.

Démonstration :

images

Aylan Kurdi, trois ans. Son père employé dans une entreprise de bâtiment turc depuis deux ans voulait se faire refaire les dents. Sa sœur lui avait depuis le Canada envoyé de l’argent pour qu’il vienne s’y faire soigner. Mais le père a une meilleure idée qui lui permettra de faire des économies. Toute la famille embarque sur un canot chargé d’autres réfugiés ou décrits comme tels. Le père pilote lui-même, ce qui lui a permis d’obtenir la gratuité de son passage. N’est pas marin qui veut, le père fait une fausse manœuvre à la première vague, sa femme et Aylan sont noyés.

Le lendemain matin, des pêcheurs turcs signalent la présence d’un corps de gamin échoué entre deux rochers et là, tout bascule dans le grand guignol. Le Ganzter (1) d’Erdogan, a une idée de génie. Depuis des semaines Erdogan cherche un moyen de culpabiliser les Européens afin de leur faire cracher au moins deux ou trois milliards pour payer le coût de “leurs” réfugiés. N’est-ce pas de leur faute s’il y a le b.. en Syrie ?

Alors une agence de photographie turque est envoyée sur place qui organise la mise en scène : le corps d’Aylan est déplacé des rochers jusque sur une plage voisine, déposé au bord de l’eau comme si la marée venait de l’y déposer et une journaliste appelée en renfort le “découvre”. Scandale, salauds d’Européens, c’est à cause de leur égoïsme qu’Aylan est mort. Il faut montrer son cadavre au monde entier, c’est fait. On organise même une scandaleuse exploitation de sa mort pour faire monter le prix qu’Erdogan demandera plus tard à la plus riche des Européens, Angela Merkel.

imagesimages-1

Un an auparavant, des miliciens du Hamas, une création terroriste des Frères Musulmans, avaient, on ne sait pour quelle raison, peut-être lui faire dire où se cachait son père qualifié de traître, torturé et tué un gamin en l’écrasant contre un mur puis jeté son corps sur la plage voisine. Pourquoi ne l’a-t-on pas montré ?

FirefoxSchermSnapz001

Qui s’en est ému ? Personne. La presse locale gazaouie a signalé ce “fait divers”, mais la presse internationale ne lui a trouvé aucun intérêt : le Hamas lutte pour détruire Israël et islamiser toute la Palestine, c’est le camp du Bien. La photo existe, mais la publier est interdit parce que cela pourrait ternir l’image idyllique des terroristes “modérés” qui tirent des missiles bricolés et poignardent les méchants juifs.

iPhotoSchermSnapz001

Même chose avec cette fillette yézidie qui avait tapé dans l’œil d’un photographe à cause de sa blondeur et de ses yeux bleus. Quelques semaines plus tard, elle était enlevée avec sa mère fuyant une razzia des djihadistes de l’EI en Irak. Les deux ont été violées, la mère fait partie des 150 femmes yézidies égorgées pour avoir refusé d’épouser les glorieux soldats de l’islam conquérant, on ne sait pas ce qu’est devenue la fillette, probablement vendue et mariée à un djihadiste. Il est interdit d’en parler pour ne pas traumatiser les électeurs musulmans de nos cités. Et, pire, certains, à gauche, prétendent que les deux seraient en sécurité quelque part. Si oui, qu’ils les montrent, mais il auront du mal !

Par contre, une autre photo de fillette fit en son temps le tour du monde. On y voit une petite vietnamienne courir en hurlant sa douleur, ses vêtements et son dos brûlés au napalm. S’est-on soucié de la douleur de ses parents voyant leur fille gravement blessée donnée en pâture au monde entier ?

images-2

Ce napalm étant américain, il était bien de se servir de la photo pour stigmatiser l’odieuse intervention américaine qui tentait d’empêcher la prise du pouvoir par les communistes en Indochine. Par contre, il est mal de montrer des photos des camps de concentration communistes au Vietnam où pourrissaient nos soldats.

Pièce jointeFirefoxSchermSnapz002

Non plus que des photos de dizaines de milliers de Vietnamiens tués par les Nord-Vietnamiens après la prise de Saïgon.

Car les communistes, malgré une centaine de millions de morts en URSS, Chine, Cambodge et pays d’Europe de l’Est, par camps de concentration, génocides, tortures, procès truqués, exécutions sommaires, famine,sont classés par la Gauche dans le camp du Bien.

Abondance de photos de l’horrible prison américaine de Guantanamo à Cuba, mais pas des prisons cubaines où Che Guevara, cigare au bec et allongé sur un pan de mur, donnait des conseils aux gardiens sur le meilleur moyen de faire avouer les prisonniers politiques par la torture. Les biographies de Fidel Castro ont aussi effacé le temps qu’il a passé avec son frère dans une prison du dictateur Battista dont ils sont sortis en pleine forme et en pleine santé avec leurs valises. Impossible d’avouer que les prisons des dictateurs de droite sont parfois meilleures que celles des socialistes.

FirefoxSchermSnapz001

Raul est à gauche, Fidel au centre.

De même, les photos des camps ou des asiles psychiatriques soviétiques où l’on “rééduquait” et “soignait” les déviants politiques sont rarissimes, alors qu’on nous sort presque chaque semaine un film sur les atrocités nazies avec beaucoup de détails sur les tortures, les pendaisons, les gazages, les exécutions. Les nazis sont dans le camp du Mal, les socialistes dans le camp du Bien. C’est pourquoi, vous ne verrez pas de films sur les camps communistes :

goulag-L-LeQhQn

Enfants ukrainiens dans un camp soviétique en 1933.

« Aujourd’hui encore, certains font preuve d’indulgence, presque de nostalgie, envers leurs attendrissantes erreurs de jeunesse et les horreurs perpétrées au nom de cet idéal (le socialisme) qui fait tant rêver.
« Et pourtant, si, la lucidité était possible.
« Certains ont vu »
.

(Raymond Aron, L’Opium des Intellectuels).

images-3

Ainsi lisait-on récemment à propos d’un documentaire sur Les Rescapés du goulag que des Juifs furent sauvés de l’Holocauste “grâce” aux goulags, ces joyeux camps de remise en forme.

On ne vous parlera jamais non plus de ceux qui furent organisés, en France même, par les communistes, pour y stocker soldats russes déserteurs qui croyaient échapper à la terreur communiste en se livrant  à l’Ouest, et des prisonniers allemands qui furent ensuite livrés à Staline qui les fit tous exécuter après tortures diverses et variées.

Alors vous comprendrez que quand j’entends la toute nouvelle recrue du PS, Xavier Bertrand, parler de « la honte » que serait le fait pour Marine Le Pen d’avoir montré sur Tweeter l’exécution de James Foley par l’EI, une image et une vidéo qui en leur temps furent montrées par toutes les télés d’Europe et des USA et qui circulent encore sur internet, c’est son indignation feinte que je trouve révoltante. Car si ce n’était pas la famille démocrate de James Foley, donc de gauche, qui avait demandé à  Marine Le Pen de retirer la photo, personne ne s’en serait indigné.

On reproche à MLP de faire la propagande de l’islamisme en montrant de quoi il est capable dans l’horreur, mais alors, qui fait la propagande du nazisme en parlant en permanence se ses crimes ?

(1) Gérard Ganzter, conseiller de Hollande pour la communication.

L’Imprécateur

4b66ee7b-23a7-4c14-b0a7-c6adcced33b4

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
10 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank