LES MILITAIRES PARLENT. DE PLUS EN PLUS… (par Luc Sommeyre)

Si certains Officiers supérieurs à la retraite, si certains Généraux aussi se mettent à « l’ouvrir » pour recadrer les discours officiels, c’est que la coupe est pleine. Ce qu’il convient de noter, c’est que ceux qui parlent le font en connaissance de cause.

Ils s’expriment avec le sentiment de l’assentiment général de leurs collègues dont certains sont encore en activité au sein de la Grande Muette, et dont ils sont, quelque part, les porte-paroles. Nous sommes donc bien loin des commentaires de “La Voix du Minotaure” qui évoquent le « complotisme » ou le « conspirationnisme ».

Nous avons à faire à des lanceurs d’alerte”.

Un exemple aujourd’hui : les déclarations du Colonel Régis Chamagne.

Qui est Régis Chamagne ?

Colonel Chamagne

« Bien que né en 1958 à Constantine, en Algérie, je tire mes racines familiales de la Lorraine, région éprouvée s’il en est par les conflits qui ont jalonné notre histoire aux XIXème et XXème siècles, et dont les habitants ont conservé un niveau élevé de patriotisme.

« Je suis issu d’un milieu social modeste et j’estime être un pur produit de l’école de la République. Elle m’a permis de tirer parti de l’ascenseur social qu’elle procurait encore généreusement dans les années 1960-1970. J’ai poursuivi des études scientifiques jusqu’aux classes préparatoires aux grandes écoles et j’ai intégré l’École de l’Air sur concours en 1977 pour devenir Officier, ingénieur, puis pilote de chasse.

« D’abord pilote en escadrille de défense aérienne et commandant d’escadrille sur Mirage F1C à Cambrai, puis commandant d’un escadron de reconnaissance sur Mirage F1CR à Strasbourg, j’ai effectué des détachements opérationnels au Tchad, en Arabie Saoudite et en Turquie. J’ai été officier rédacteur à l’Inspection générale de l’Armée de l’Air pendant une année avant de commander la 3ème escadre de chasse sur Mirage IIIE et Mirage 2000D à Nancy, commandement qui a mis un terme à la partie opérationnelle de ma carrière. »

Le Colonel Chamagne est l’auteur du seul ouvrage de stratégie aérienne en langue française : L’art de la guerre aérienne couronné par l’Académie des Sciences Morales et Politiques qui lui a octroyé le Prix Estrade-Delcros en 2005.

111
« L’abandon de l’Armée française est consubstantiel à l’abandon de la Nation. »
Cliquez sur l’image ci-dessus pour suivre cette passionnante interview (01:01:43)

111
« Islam et CIA impliquent terrorisme islamiste »
Vidéo 02:12


0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank