VALENCE, OU LE DJIHAD EN ACTION (par Luc Sommeyre)

Valence - mosquée

Je reprends un commentaire publié par le journal Le Monde en son édition électronique de ce jour. On y lit textuellement : « Dans le cadre d’une perquisition au domicile de l’agresseur à Bron, aux portes de Lyon, des “images de propagande djihadiste” avaient été retrouvées sur son ordinateur, mais celles-ci “peuvent être tout à fait trouvées par n’importe qui sur Internet”, a précisé le procureur. “Sans antécédents pénaux” et « inconnu des services de renseignement”, l’homme aurait agi “manifestement en solitaire” et n’avait pas jusqu’à présent de “lien particulier” avec une mouvance islamique, a précisé le parquet. »

Par ailleurs, ce même article rapporte : « Devant le juge, le jeune homme a été “en retrait” par rapport à ses déclarations initiales, affirmant n’avoir voulu que “renverser” les militaires. Lors de sa première audition, l’agresseur “n’a pas contesté […] sa volonté de renverser les militaires, de les agresser, de les tuer peut-être aussi”, comme il l’avait déclaré dès vendredi lors de sa prise en charge par les secouristes. »

De là à ce que le procureur de la République considère ce « djihadiste autoproclamé » comme atteint de troubles mentaux… En effet, voici ce qu’a déclaré le procureur au micro de France-Info: « Il a été considéré que les éléments n’étaient pas suffisants pour rattacher à un éventuel réseau terroriste parce que c’est manifestement quelqu’un qui a agi en solitaire et sans lien particulier avec une mouvance de cet ordre-là. […] Quant à ses motivations, elles sont assez peu explicables. […] Alors, il y a eu un certain nombre d’interrogations sur sa santé mentale, je ne vous le cache pas. »

On croit rêver !

Or le djihadiste autoproclamé de Valence n’a fait que suivre les consignes très claires d’Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’État Islamique : « Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel de ses alliés. Écrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le. »

À Valence, la consigne a été appliquée. À qui voudrait-on faire croire qu’il s’agit d’un “acte isolé” ?

L’État Islamique a déclaré la guerre à l’Occident. Et en temps de guerre, on ne met pas les terroristes en prison : ON LES FUSILLE.


Et pendant ce temps-là…

Valence - manif contre islamophobie
Valence − manifestation contre l’islamophobie en juillet 2014

Y aura-t-il autant de bobo-benêts pour manifester leur soutien à nos Militaires et à nos Policiers blessés ou tués en service commandé ?

Peuple de France, OUVRE LES YEUX !

LS
luc.sommeyre@minurne.org
Twitter : @l_sommeyre

Bannière 2016


0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank