LE DÉMONTAGE DE « LA JUNGLE » DE CALAIS OU LA PROLIFÉRATION DES MÉTASTASES (par Luc Sommeyre)

Ce qui nous sert de gouvernement a décidé de vous faire avaler la pilule à doses homéopathiques.

Jungle Calais« La Jungle » de Calais est devenu un furoncle ? − Qu’à cela ne tienne ! VOUS, FRANÇAIS du terroir, VOUS, qui, de toutes races, de toutes confessions, aviez fait l’effort de vous assimiler peu à peu pour finalement réussir à vous intégrer à la Civilisation de la Terre de France en devenant FRANÇAIS À PART ENTIÈRE… VOUS allez payer du fruit de votre travail ce crime contre l’humanité perpétré par le Système, dont le gouvernement que nous subissons (dit « français ») n’est que l’exécuteur des basses œuvres : le Grand Remplacement de notre population.

Calais_2Dans chacune de nos villes, dans chacun de nos villages, ce qui nous sert de gouvernement va vous obliger à “accepter” dans un applanventrisme des plus vils et dégradants, ceux qu’on appelle hypocritement des « réfugiés » venus de nulle part (et sans doute pas de la Syrie martyrisée par ce que je n’ose plus appeler “l’Occident”, avec un cynisme d’une vulgarité jusque là inégalé).

Le communiqué ci-dessous émane de « La Ligue du Midi », présidée par mon ami M. Richard Roudier, que j’ai plaisir à fréquenter depuis que nous avons usé ensemble nos jeans sur les bancs de la Fac de Droit de Montpellier, et de ses fils Olivier et Martial qui œuvrent avec une abnégation hors-normes et digne de respect pour la défense de l’Identité française.

Au nom de « Entraide Solidarité », Martial Roudier s’est rendu la semaine dernière sur le site radioactif de Calais pour apporter matériellement le soutien des Patriotes de France que nous remercions vivement, aux Résistants de Calais incarcérés après une mascarade politico-juriciaire. Nous remercions les nombreux donateurs pour l’aide qu’ils ont apportée à nos camarades de la Résistance française, pauvres et dans la détresse. Et ce n’est pas fini !

Les mots me manquent pour exprimer ma colère. Disons plutôt qu’une “décence” retenue m’empêche d’extérioriser de viva voce ce que nous ressentons tous au plus profond de notre âme.

CECI VA VOUS ARRIVER À TOUS ! DANS TOUTES LES VILLES ET DANS TOUS LES VILLAGES DE FRANCE.

NE FAIBLISSONS PAS.

NE BAISSONS PAS LE TÊTE… JAMAIS !

LS
luc.sommeyre@minurne.org

Bannière 2016


COMMUNIQUÉ DE « LA LIGUE DU MIDI »

En réponse à l’immigration qui ne cesse d’augmenter sur notre territoire et face à l’installation discrète de migrants dans la commune de Campôme, la bannière de « Terra i Poble » et la section Catalogne de « La Ligue du Midi » ont mené différentes actions dans le Conflent. Plus de 1.000 tracts distribués et de nombreux panonceaux accrochés à l’entrée de différentes communes avec l’inscription: Intégration des immigrés, jamais !

(66) Pyrénées-Orientales: Campome en ConflentCampôme


Texte du tract distribué :

« Alors que nous connaissons actuellement une invasion migratoire sans précédent, prélude au “grand remplacement” des peuples d’Europe, la Préfète des Pyrénées Orientales avec la complicité du Maire de Campôme viennent d’ouvrir un Centre d’accueil pour migrants dans un petit village d’une centaine d’habitants.

« Un premier contingent, en provenance de la jungle de Calais, de 40 Soudanais, Syriens et Afghans, tous des jeunes mâles, étrangers à nos mœurs et nos coutumes, est venu alimenter l’invasion de notre département. Dans quelques semaines, ils seront des centaines et nous connaîtrons alors, comme les riverains de Calais, vols, agressions, cambriolages, drogue et trafics en tous genres…

« Nos communes sont endettées, nous avons des chômeurs (18% dans les P.O.), des pauvres, des retraités en grande difficulté, des administrés qui n’ont pas accès aux soins et des agriculteurs endettés. Pourquoi recevoir des migrants qui sont, dès à présent, des assistés à la charge des collectivités. Avez-vous demandé l’accord des habitants ? Pouvez-vous nous dire combien ça coûte ? Les impôts locaux vont-ils encore augmenter au moment où l’état baisse ses dotations… ?

« Comme 80% de nos concitoyens, « La Ligue du Midi » et « Terra i Poble » s’opposent à l’accueil, avec l’argent du contribuable, de faux-réfugiés alors que tant des nôtres sont dans le besoin. Nous exigeons l’arrêt de tous ces projets d’hébergements. Que l’argent disponible pour ces migrants soit distribué aux retraités, aux chômeurs ou aux agriculteurs dans le besoin.

« Plus que jamais : défendons les nôtres avant les autres ! »

Renseignements
BP 1-7114
30912 – Nîmes cedex 2
Tél : 07 83 47 42 42
Mail : liguedumidi@orange.fr



0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank