AMERE DEFAITE, FRAGILE VICTOIRE… (Marc Le Stahler)

Share Button

Après la prestation calamiteuse de Marine Le Pen face à Emmanuel Macron le 3 mai (*), il est difficile de s’étonner du résultat de ce soir. Il est d’ailleurs vraisemblable que, compte tenu de l’implacable score final (Macron élu avec près de deux tiers des suffrages exprimés), une bonne prestation de la candidate FN n’aurait pas changé fondamentalement le sens du scrutin ; seulement, peut-être, l’écart.

Bien soutenu et consolidé par l’ensemble du système médiatique qui s’en est donné à cœur joie, le fameux « plafond » n’est plus en verre ce soir, mais en titane !

Phénomène rare pour une élection présidentielle, la participation a reculé entre les 2 tours, signe manifeste du désarroi voire du ras-le-bol des électeurs face à cette mascarade électorale, surtout si l’on additionne les abstentions (25 %) aux votes blancs ou nuls (autour de 9 %).
Un peu plus d’un tiers du corps électoral a donc marqué son refus de choisir entre les 2 candidats. 

Ne nous voilons pas la face. L’élection de Macron est une lourde défaite, surtout pour la France. Le plan machiavélique de Hollande, dénoncé depuis longtemps par Minurne, a parfaitement fonctionné. Parsemer de chausse-trappes le parcours du candidat républicain, quel qu’il soit (Sarkozy, Juppé, Fillon) afin de permettre au PS de se qualifier face à la candidate FN au 2ème tour ; puis appeler comme d’habitude au « danger fasciste », au « front républicain », en rappelant sans vergogne « les heures les plus sombres de notre histoire » et c’était dans la poche !
Comme en 2002 !
Simple, mais efficace.

Mauvais président, Hollande est décidément rompu aux manipulations et aux coups tordus.
Il a toutes les qualités pour redevenir Premier secrétaire du PS, en état de mort clinique. Un rôle de croque-mort, pour terminer sa carrière, lui irait comme un gant.

Seule ombre au tableau, pour le cynique et lamentable président sortant, ce coup de force institutionnel (il s’agissait, ni plus ni moins, que de « voler » l’élection aux Français) ne pouvait se faire avec lui, trop vide, trop nul, trop incapable, trop détesté des Français.
Qu’il ait créé de toutes pièces l’alternative Macron, ou qu’il ait pris, faute de mieux, le train en cours de route (j’allais dire « en marche »), le résultat est bien là : ce sont – sauf événements exceptionnels ou dramatiques – 10 années de hollando – macronisme qui auront in fine été infligées à la France.

L’Histoire jugera tout le mal que ce misérable aura fait à notre pays.

Amis Patriotes, nous avons perdu ce combat, que nous aurions dû gagner. Nous devons en tirer les leçons pour l’avenir, tant sur le fond que sur la forme de nos actions.

L’une des erreurs majeures de cette campagne aura été de se laisser embarquer dans un prétendu « programme » alors que la lettre et l’esprit de la Constitution de la V° République donnent au Président un rôle de stratège, de pilote, induisant plutôt un « projet ».
Mais un projet fort, un projet de société, un projet ciblé vers un objectif précis. Un projet susceptible de réunir une large majorité de nos compatriotes de bons sens, désireux de tout faire pour engager enfin le sauvetage et le redressement de la France.

Restons confiants et positifs : la recomposition politique va pouvoir commencer. Car, nous le savons tous, le défi primordial, vital, qui se pose à la France (ainsi qu’à l’Europe) a été occulté par des débats stériles ou secondaires.

Quand a-t-on parlé réellement, de l’immigration, de l’islam, de l’insécurité, du terrorisme et même simplement de l’identité nationale ? En faisant abstraction des dogmes, des idées toutes faites du « vivre-ensemble » et de la bien-pensance ?
Où sont les solutions réelles proposées par les candidats, exceptée (incroyable récente proposition de Macron)… la distribution de combinaisons ignifuges aux forces de l’ordre pour les protéger des tentatives d’assassinats perpétrées par quelques dizaines de gauchistes désœuvrés prêts à « griller des poulets » comme ils osent le dire impunément, en plein état d’urgence !

Atteints du syndrome « dégagiste », PS, LR, et même FN vont devoir se remettre en cause sérieusement s’ils veulent maintenant, d’une part contrer les extrémistes de gauche menés par Mélenchon (qui risque fort de se poser en homme providentiel – quelle décadence ! -) et d’autre part tenter d’empêcher par tous les moyens Macron de mettre à exécution ses funestes projets mondialistes, européistes, financiers, économiques et sociaux.

Dans quelques semaines, les 11 et 18 juin, les élections législatives décideront du degré de liberté du président élu. L’enjeu, pour lui, sera d’obtenir une majorité parlementaire autour de son brumeux programme. Ce ne sera pas chose facile. 

Il y a, partout en France – on l’a vu pendant cette campagne – des patriotes convaincus et résolus, qu’il s’agit maintenant de fédérer autour d’un projet commun : sauver la France, s’il en est encore temps !

Avec votre aide à tous, nous désignerons, circonscription par circonscription, le candidat présentant le moins de risques de compromission avec les fléaux évoqués plus haut ou, a contrario, le ou les candidats à exclure formellement. La moindre faiblesse vis-à-vis de l’insécurité, la moindre concession à l’islam, la moindre allusion aux mensongers «  bienfaits de l’immigration massive », la moindre complaisance envers l’Europe supranationale et tyrannique des fonctionnaires, suffira à disqualifier les candidats.
Et nous le ferons savoir.

Chacun de vous pourra participer à ce travail de fond. Nous ouvrirons une page spéciale « élections » sur laquelle vous pourrez évaluer directement tel ou tel candidat de votre circonscription.

Je terminerai cet article que j’aurais voulu ne jamais écrire, en rappelant ce texte d’André Frossard, académicien, gaulliste chrétien, et qui fut jadis brillant éditorialiste au Figaro :

« Un pays ne meurt pas d’une culbute militaire (ou alors la France aurait cessé de vivre depuis longtemps), d’une déconfiture matérielle, d’une révolution ou d’une guerre civile. Rien de tout cela n’atteint le cœur d’une nation. Nous avons fait l’expérience de tous les genres de désastres que le destin peut offrir aux pauvres humains, et nous savons aujourd’hui qu’aucun d’eux n’est irrémédiable.
On met son pays en danger de mort quand on tente de le faire agir contre son honneur, contre sa foi, contre sa conscience que Dieu, les siècles et la raison lui ont formés ».

Marc Le Stahler

(*) « La tragédie d’une femme qui a beaucoup à dire mais le dit mal, face à un homme qui n’a rien à dire, mais le dit bien » comme l’a parfaitement résumé sur les réseaux sociaux l’historien Olivier Milza de Cadenet.

==================================================================

ADDENDUM (8 mai) – Commentaire complémentaire d’une lectrice

Une lectrice de Minurne, Anne M.C., docteur en histoire, ingénieur de recherche au CNRS, nous a envoyé le message ci-dessous, qui complète et modère ce billet d’humeur, expliquant un peu les raisons du dérapage apparent de Marine Le Pen face à ses censeurs médiatiques, lui rendant ainsi partiellement justice de nos critiques.

==================================================================

Permettez-moi une observation : je ne suis pas sûre que MLP ait été aussi mauvaise qu’on l’a dit lors du débat du 3 mai. Aussitôt après la fin du débat, j’ai eu des réactions très favorables de membres de ma famille qui lui étaient, récemment encore, hostiles. Mais il « était écrit » que MLP « serait » très mauvaise et que ce serait (comme l’a élégamment écrit le Figaro, « un naufrage ». Et tout a été fait pour cela.

Les « modérateurs » auraient dû veiller à ce que les deux candidats puissent s’exprimer librement pendant le temps qui leur était imparti. En fait, avant même la fin de sa déclaration liminaire, MLP a été interrompue plusieurs fois par Macron, sans que les « modérateurs » interviennent. Dès lors, la farce était jouée : Marine Le Pen se rendait compte qu’elle ne pourrait jamais développer ce qu’elle avait à dire sans interruption (et quand Macron oubliait de l’interrompre, ou ne trouvait rien à dire, les « modérateurs » l’interrompaient pour lui rappeler le temps qui lui restait, l’avance ou le retard qu’elle avait ! ce qui évidemment la coupait dans ce qu’elle voulait dire). Macron, en revanche, savait qu’il pouvait mentir impunément, que MLP ne pourrait l’interrompre qu’à son détriment.

Et des mensonges, il en a accumulés. Ne serait-ce qu’à propos de SFR et Alstom. Ou j’ai mal entendu, ou MLP ne les a nullement confondus, elle a bien parlé de deux affaires distinctes. Mais Macron a affirmé qu’elle les avait confondus et a ajouté qu’il n’était pour rien dans la vente de SFR. Or, c’est bel et bien lui qui a signé la vente… Mais MLP troublée par ses interruptions permanentes, a-t-elle pris conscience du mensonge ? Ou a-t-elle été désarçonnée par l’aplomb de Macron ?

Il y a eu des moments où MLP a été excellente, malgré le bas niveau du débat, sur le terrorisme notamment. M. Macron n’a pu dissimuler qu’il avait depuis des mois négligé cette question, estimant qu’il s’agissait d’un danger de peu d’importance et que les Français n’avaient qu’à s’en accommoder. Il a fallu l’attentat des Champs-Elysées pour qu’il se rende compte – et avoue – qu’il n’avait absolument rien prévu pour nous en défendre et n’avait pas pu remédier à cette négligence en une nuit.

Malheureusement, cela, qui pour moi et d’autres est d’importance capitale, n’a pas réussi à convaincre les Fillon et autres, ni la rédaction du Figaro. Pour eux, qui faisaient semblant d’aimer la France et les Français, de croire à la civilisation européenne dont les racines étaient chrétiennes, bref de savoir que « l’homme ne vit pas seulement de pain », rien ne comptait que le maintien dans l’Europe et l’euro qu’ils considèrent comme nécessaires à la rentabilité des grandes multinationales. Il est étrange que le fait que leur mensonge soit apparu évident dès le 23 avril au soir n’ait pas découragé un plus grand nombre de leurs électeurs.

Il semble que ceux-ci, plus âgés, plus fortunés que la moyenne (j’ai pourtant leur âge et une retraite qui sans être considérable, est presque confortable), aient fait preuve d’un terrible égoïsme générationnel : non contents de laisser (car on ne voit guère le moyen de la résorber) une dette colossale aux générations à venir, ils ont, en votant pour Macron l’immigrationniste, Macron qui incite les entreprises (par une prime colossale) à n’embaucher que des immigrés, Macron qui accepte le soutien des salafistes les plus engagés dans le soutien aux djihadistes, accepté que leurs enfants, d’ici une génération mais sans doute beaucoup plus tôt, vivent sous la charia, leurs descendantes emprisonnées sous la burka et le niqab et interdites de sortie d’un foyer où, contrairement à ce qui se passait jadis dans beaucoup de pays musulmans, elles ne seraient pas les maîtresses mais les esclaves.

Il est regrettable, comme vous l’avez signalé, que MLP se soit laissée entraîner par la logique de cette élection, avec ces « primaires » axées sur les programmes, à axer sa campagne sur un programme (pas du tout aussi mauvais qu’on l’a dit, et parfois surprenant, puisqu’il ne mentionne même pas la sortie de l’euro ou le retour du franc) au lieu de l’axer sur un projet. Est-il temps d’axer la campagne du FN pour les législatives en ce sens ? Ou devrons-nous attendre 2022 (si la catastrophe prévisible ne s’est pas produite d’ici là) ?

Anne M.C

Share Button
 

48 réflexions au sujet de « AMERE DEFAITE, FRAGILE VICTOIRE… (Marc Le Stahler) »

  1. Par contre il y a un point sur lequel nous allons devoir prochainement nous pencher c’est sur le tri des candidats et, j’insiste, sur la nécessité d’évincer, de facto, tous ceux qui se sont précipités à la Gamelle !
    J’y vois là deux raisons majeures :
    1) Ils ont trahi et c’est indéniable en proposant leurs soutiens et ou services à MACRON (les Juppé, Fillion, Baroin, Estrosi, Bayrou, Raffarin et autres vestiges de la politique).
    2) Ma deuxième raison est une raison « constitutionnelle ».
    Car ayant « cocufié » leurs militants et leurs soutiens ces gens là vont faire partie de la masse qui va soutenir MACRON et c’est là que ca devient intéressant car si nous ne voulons pas que le gouvernement de MACRON puisse légiférer par voie d’Ordonnances comme l’Article 38 de la Constitution peut le lui permettre….. Il faut qu’il ne puisse pas avoir une majorité pour lui voter cette loi d’habilitation.

    Donc il est impératif que les traitres soient éliminés au prochaines législatives en espérant que les gens qui ont été trahis rectifient le tir.

    Ils ont participé à faire tomber la France du « coté obscur de la Force » alors choisissons bien nos Jedi !
    (sans casserole aux fesses, de bonne moralité, patriote, non opportuniste, non « franc mac », non » bilderberguien » ni » sièclin » par exemple).

    Pour ma part ce sera, en premier lieu, dans les rangs de « Debout la France » et du « Front National » que je ferai mon choix.
    Ils ont payé de leurs personnes.

     
      • Je viens d’apprendre avec une déception immense, que l’une de nos espoirs a décidé de mettre fin à la vie politique.
        Il s’agit de MARION !

        Quant à H. GUAINO il n’aura pas l’investiture des LR (il ne s’en portera que mieux. Il mérite bien mieux que ce ramassis de gameleurs).
        C’est un député de valeur.

        Mais concernant Marion il doit y avoir des choses qui ont du la décevoir.

         
      • Si les « sans dents » qui ont voté Macron n’ont pas compris qu’ils étaient grossièrement manipulés à longueur de temps, c’est qu’ils sont bêtes à manger du foin.
        Il s’agissait de la dernière chance du pays, car après 5 de hollandisme calamiteux et l’élimination du seul parti qui le défendait, 5 ans de macronisme suffiront à rendre irréversible le déclin programmé de la France .

         
    • Il n’y a pas de bisounours dans ce milieu, Macron devra donner un os à ronger à ces politiciens fourbes et sans honneur, mais le pire de tout est de les voir, Estrosi en tête, encore taper sur Marine malgré qu’elle soit à terre.
      La décision de Marion vient peut être en partie de là, mais je crois aussi cette dame intelligente au point de ne pas vouloir laisser son âme dans cette bauge qu’est devenu le milieu politique français.
      – Si Asselineau est ce que vous dites à propos de l’Islam, c’est qu’il n’aurait pas compris le danger mortel de son déploiement, ce qui paraît étonnant chez un homme qui voit clair depuis deux quinquennats, et qui le dit.

       
  2. Les commentaires étant clos, je remonte celui ci.

    « SittingBull
    a dit :

    Asselineau était pas mal mais sur un point seulement ( l’Europe et ce qui gravite autour) car sinon… :
    – Absence de prise en compte de l’immigration;
    – Absence de prise en compte de l’identité ;
    – Absence de prise en compte de l’islam (pour lui ce n’est pas un problème).
    etc, »

    J’étais du même avis que Marine au sujet des immigrés  » Tant qu’ils sont en nombre limité il est possible de faire d’eux des français respectueux des lois de la république  » d’autant que français ils le sont déjà..
    Asselineau voulant sortir de l’Europe, le robinet serait fermé à l’envahisseur, il ne resterait plus qu’à s’arranger intelligemment entre français, de souche ou non.
    C’est bien là que Marine à perdu un maximum de voix, en plus de toute crédibilité: en jetant _pour rien_ aux orties cette partie primordiale de son programme, indispensable à la survie du pays.
    Tout le monde va s’en mordre les doigts.

     
    • Bonsoir Christian, Bonsoir à tous….. et toutes !

      Je suis quasi certain d’avoir vu une vidéo d’une de ces conférences où ASSELINEAU dit que l’ISLAM n’est pas un problème.

      Je me demande s’il a aussi bien lu le Coran qu’il n’a étudié l’Europe ?
      En effet, s’il est en pointe au sujet de l’Europe, je le trouve très léger au sujet de l’ISLAM;
      Je lui conseillerai, personnellement de se rapprocher de Waffa SULTAN ou de Brigitte GABRIEL par exemple car dans ce domaine je le sens être une des victimes de la TAKKIA.
      « Embrasse la main que tu ne peux pas encore couper »…. Ce proverbe arabe prend tout son sens.

       
  3. nerity
    a dit :
    « Je trouve que vous avez la dent dure Christian contre Marine, ..

    – Merci d’ouvrir le débat (presque) gentiment nerity, je ne le refuse pas et je vais vous répondre de la même façon.
    Effectivement MLP fut démolie par les medias ( + TOUS les autres candidats Y COMPRIS DUPONT AIGNAN je vous le rappelle) durant toute cette campagne de cinéma, mais depuis le temps que cela dure elle est blindée, contrairement à moi qui ne donne jamais de leçons.. surtout de politique.

    Elle n’a pas fait le poids devant le cynique Macron, car elle savait, comme nous tous, qu’elle avait déjà perdu. A ce propos je répète que Marion, elle, avait une petite chance, mais dans cette famille l’ancienneté prime sur l’intelligence et les capacités.
    A moins que les images soient falsifiées, Marine a dansé comme les vainqueurs quand elle a appris sa défaite ce qui montre que celle ci ne l’empêchera ni de dormir ni de continuer à vivre du FN dont j’espérais mieux depuis Vitrolles, Orange et à présent Fréjus sous la coupe du déjà sénateur-maire Rachline.

    « .. Réfléchissez avant d’écrire sur le blog : Minurne. »
    A 75 ans ça fait un bail que je réfléchis et que j’ai compris que le monde est pourri par l’argent des Soros qui pourri les medias, qui pourri les politiques, qui veulent tous « en croquer ».
    Aujourd’hui je suis ébahi de constater qu’en grande majorité mes cons citoyens ont voté pour qu’un renard (un loup à plus de prestance) les grignotent ENCORE PLUS.
    Et…

     
    • Il faut avouer que Christian apporte des éléments de poids.
      J’en reviens à l’intrusion de la Franc maçonnerie qui (pour moi), plus qu’un ordre est une secte.
      Elle regroupe des personnes qui ont une haute opinion d’eux mêmes, qui ont un égo démesuré au point où ils pensent appartenir non pas au Peuple mais à une Elite qui n’a d’ailleurs d’Elite que ce qu’elle se donne.
      En fait un flou « artistique » est entretenu sur son rôle mais il est certain qu’elle joue un jeu énorme sur la confiscation de la démocratie.
      MELENCHON devrait bientôt en faire les frais.
      Mais il l’a bien cherché.
      Il y a en effet un scénario que je n’ai pas exclu.
      Déjà j’ai acquis que les syndicats sont là non pas pour défendre les intérêts des salariés (ça se saurait) mais pour…. canaliser leur colère.
      Ni plus, ni moins.
      Par contre ceux qui en sont à la tête, en vivent
      On sait tous que l’ancien patron THIBAUT faisait partie du siècle de même que le patron de la CFDT dont la père au siècle aussi avait été mandaté es qualité de préfet hors cadre pour liquider les houillères !
      Maintenant j’en arrive à me demander si pour les partis (qui ont participé à chasser le Grand Charles ne l’oublions pas) ce n’est pas pareil… Ils vivent du système et sont là pour donner l’espérance à leurs adhérents. Ils se retrouvent (pour la plupart) au siècle, Bilderberg ou dans les Loges.
      C’est dans ces organismes qu’est préparé la confiscation de la démocratie.
      On nous donne l’impression que nous…

       
      • Oui SittingBull, les gens des organismes que vous nommez, parce que moins connus à cause de leur discrétion, n’en sont pas moins dangereux et font partie de « ceux qui en croquent ».
        En aparté j’ajoute, au risque de déplaire encore pour mon manque de langue de bois, que finalement les français méritent leur sort puisqu’il paraît que les majorités ont toujours raison.
        En attendant les chefs d’états _même le chinois_ félicitent le renard en riant de la bêtise des français, sans faire évidemment de distinction entre les nombreux millions qui ont voté pour, et les moins nombreux qui ont tenté de sauver leur pays en votant contre.

         
  4. Lorsque les Français réaliseront qu’ils ont été, une fois de plus, trompés et trahis, la réaction sera volcanique.

    Je crois que Macron sera celui qui contre toute attente, provoquera la Reconquista, précisément à cause de sa politique délirante migratoire.

    Quant à Marine, quelque soit la justesse et la pertinence des arguments de madame Anne M.C., elle a été LAMENTABLE face au fourbe manipulateur Macron, lors du grand débat d’avant le second tour. Elle s’est laissée rouler dans la farine, elle qui est pourtant si brillante face à l’adversité, dans ce genre de débat.

     
    • Je pense surtout qu’elle aurait du se manifester clairement et, au besoin, prendre alors les téléspectateurs à témoin.

      Mais je suis d’accord, dès lors que le peuple n’aura plus rien à perdre (car il aura tout perdu) , alors là…..

      Je le répète, je suis intimement convaincu que Marion aurait cloué Macron sur place.

       
  5. Les CITOYENS se foutent de la GAUCHE comme de la DROITE!
    Ce ne sont que des « artifices » de Démocratie pour donner une ILLUSION de la fameuse ALTERNANCE de FAÇADE à laquelle s’accrochent les GOUROUS de la RAIE-PUBLIQUE et de sa MONARCHIE SECTAIRE!

    Maintenant que les « ESCROCS » en ont fini avec le spectacle PITOYABLE q’ils nous ont donné pendant près de 2 ans, voila que la GUERRE DES « IMMONDES » s’engage pour les Législatives… Ce piège à CONS qui n’est qu’un « arrangement » avec la Démocratie qui verra « ENCORE » cet ODIEUX FRONT RÉPUBLICAIN UMPS se liguer pour interdire à quiconque hors des « adoubés » toute espérance de venir perturber le BAL DES FAUX-CULS!
    Le MACRON va respecter ses engagements, LUI!
    Les MOUGEONS Français auraient du en prendre conscience AVANT de lui faire le LIT!

    Il est INDISPENSABLE maintenant que les Français Démocrates se RASSEMBLENT TOUS, « SANS » GOUROU, au sein d’un VASTE MOUVEMENT pour les VALEURS DE LA DÉMOCRATIE, et se dotent d’une Nouvelle Constitution remplaçant cette Vème MORIBONDE qui nous prive de la SOUVERAINETÉ POPULAIRE bafouée depuis 1789!

    L’heure de l’INSURRECTION PAISIBLE POPULAIRE est venue!
    Si cette INSURRECTION ne se fait pas, à cause des DIVISIONS persistantes qui « font le lit du Système », c’est une RÉBELLION TERRORISTE QUI DÉTRUIRA LA NATION!

    Mais plus rien n’arrêtera le Peuple « AU COMBAT » POUR LA PREMIÈRE DÉMOCRATIE FRANÇAISE!

    Eric Adam, CRD-CVD
    Citoyen encore « un peu LIBRE »…
    Mais…

     
  6. Par contre je signale au cas où que Marc Le Stahler a rajouté un addendum dans la continuité de son article.
    Addendum très intéressant.
    Alors pour un Trio Marine le Pen, Marion et Nicolas ?

     
  7. 1/ Depuis le 28 avril 1969 la France est en but à la chienlit, ce qui explique ce qu’est devenu le pays dirigé (si mal) par des politiciens professionnels dont le but est de profiter du système pour s’enrichir plus ou moins, selon qu’ils aiment la France un peu, beaucoup.. mais jamais passionnément comme le faisait l’inventeur du mot « chienlit ».
    L’ employé de banque mis à la tête du pays par tant de moutons abrutis fait partie de ceux qui n’aiment « pas du tout » la France, car ce roitelet (surpris sans d’outre par le manque d’intelligence de ses électeurs) s’en fiche autant que de l’an 40.
    2/ MLP s’est laissée rouler dans la farine car, je l’ai dit plusieurs fois, le FN n’a jamais voulu du pouvoir, dont il ne saurait d’ailleurs que faire.
    Il aurait néanmoins fait un score plus acceptable si Marine avait laissé la place à sa nièce plus jeune, façon « Macron aux yeux bleus » car les moutons ont une indigestion du foin frelaté que leur servent les caciques périmés, toujours présents à la gamelle politique depuis des lustres.
    3/ Il reste aux « minurniens » les discutions stériles sur le « pourquoi mon Dieu, pauvre France « , avec un crescendo lors des législatives qui verront les chacals de la politique se disputer âprement les restes du pays.

    La suite arrive car je n’ai pas assez d’espace.

     
    • Suite et fin.
      Ensuite il ne restera à la minorité dotée de cerveau, qu’à allumer un cierge à Notre Dame, et le jour ou cette superbe cathédrale deviendra mosquée, aux moutons à enfoncer la tête façon autruche en direction de la Mecque, ce qui leur permettra d’avoir les fesses dirigées vers les US pour se faire mettre un peu plus chaque jour.
      J’ajoute que je votais pour MLP uniquement pour la chance de pouvoir sortir de l’Europe, mère de tous nos problèmes, mais qu’en ce qui me concerne après sa décision de retourner sa veste sur ce sujet primordial, elle peut aller planter des choux.. si elle en est capable.

       
      • Pour ma part Christian, je mettrai l’origine de la descente aux enfers à Mai 1968.
        A chaque fois que je vois le « Tripoteur d’enfants » j’y pense encore plus.
        Quand on pense que c’est ce genre d’ordure qui a le culot de donner des leçons et de soutenir Macron;
        Bof du moment que le peuple ait « panem et circenses »…

        Par contre je signale au cas où que Marc Le Stahler a rajouté un addendum dans la continuité de son article.
        Addendum très intéressant.
        Alors pour un Trio Marine le Pen, Marion et Nicolas ?

         
        • Vous avez raison sur la date, j’ai seulement mis celle à laquelle le Général s’était retiré des affaires.
          Ce trio serait le moins pire et ce n’est pas d’hier que je préfère Marion à tous les autres de sa bande, mais je préfèrerais Asselineau avec qui il veut.
          J’ai aussi lu l’article sur les copains « du » Macron, comme on dit en Auvergne et ce n »est pas reluisant, mais pour un banquier seule l’apparence et le vernis comptent.

           
          • Asselineau était pas mal mais sur un point seulement ( l’Europe et ce qui gravite autour) car sinon… :
            – Absence de prise en compte de l’immigration;
            – Absence de prise en compte de l’identité ;
            – Absence de prise en compte de l’islam (pour lui ce n’est pas un problème).
            etc,

             
    • Je trouve que vous avez la dent dure Christian contre Marine, vous n’auriez pas tenu une semaine seule contre tous ces charognards, des hyenes affamées garder le pouvoir et prendre encore plus de fric aux peuples salariés, artisans, retraités etc.Les responsables sont le peu de vrais français (97/100 vote musulmans et tous les autres. Viens de lire sur Ripostes Laïques : il avait une oreillette pauvre chouchou pour répondre, et nous sommes de + en + censuré sur joiurnaux patriotes. Bravo le poingoin plus machiavélique que lui tu meures. Réfléchissez avant d’écrire sur le blog : Minurne.

       
      • Si des soupçons sont confirmés quant au trucage de ces élections, il convient alors à nos candidats d’en demander l’annulation et, à notre tour d’aller dans la rue.
        En effet, il semble que ce soit dans la rue qu’est, désormais, le pouvoir.

         
  8. N’êtes-vous pas curieux de connaître le pourcentage des musulmans qui a participé au résultat obtenu par Macron ? 1% , 5% , 10% , plus ? Cette question va devenir de plus en plus grave compte tenu de l’augmentation probable de l’immigration et des naturalisations concomitantes qui risquent favoriser , de façon irréversible , le maintien de la gauche au pouvoir … Jusqu’à ce que , bien sûr , l’essor de l’Islam en France soit devenu suffisant pour prendre le contrôle de notre Patrie .

     
    • 1/ Macron n’est pas responsable, il n’a fait que le boulot que lui ont confié ses patrons.
      Il aurait d’ailleurs peut être échoué s’il n’avait pas été appuyé par les journalistes tels que Bourdin, qui travaillent pour les mêmes sangsues et qui ont éliminés Fillon de la pire façon?
      Il aurait également échoué si tant de français ne pensaient pas avant tout à leur petit confort personnel, mais ces derniers paierons leur erreur au prix fort dans un futur proche, avec malheureusement tous ceux qui ne sont pas du coté des nantis.
      2/ Je pense que le pourcentage de musulmans ayant voté Macron est similaire à celui des autres pour les raisons suivantes.
      a/ La majorité des musulmans de France ne sont pas des assassins islamistes, et si les jeunes des ghettos _qui ne sont pas la majorité non plus des musulmans_ sont une menace c’est par la faute des politiques qui bouffent notre argent depuis de Gaule, sans faire le travail pour lequel ils ont étés élus.
      b/ Ces musulmans étant français, ils ont autant à perdre que nous tous d’un envahissement programmé pour faire de tous des esclaves au profit « des qui vous savez. »
      Le malheur pour eux est malgré tout cette religion, qui les fera obéir à des conneries, comme toute religion.
      c/ Pourquoi seraient ils des moutons plus intelligents que tous les abrutis qui ont voté Macron « le banquier menteur aux yeux bleus » donc la continuité qui asservit les peuples?
      Je pense donc que ma conclusion sur le pourcentage est vraisemblable.

       
      • Parce que (et c’est encore un piège dans lequel les politiques ne sont jamais sortis) l’islam n’est pas une religion mais une doctrine politico reigieuse.
        La Takkia trouve son fondement dans cette doctrine.
        Anne Marie DELCAMBRE l’illustrait très bien par ce proverbe qui est aussi arabe à savoir :
         » Embrasse la main que tu ne peux pas encore couper » !

         
          • Je ne l’avais pas pris pour moi Christian.
            Nous débattons, je pense, intelligemment.

             
      • Mr le pas content, amicalement je préfère avoir des arguments qui pourraient me montrer que j’ai tort plutôt qu’un bon point _ ou d’un mauvais dans votre cas_ d’écolier timide.
        Moi qui le suis moins j’ajoute qu’en étant sur à 100% que les musulmans sont 100% mauvais vous faites le jeu des politiques qui veulent nous faire battre les uns les autres afin de tirer les marrons du feu plus facilement.
        Ce simulacre d’élection de république bananière en est une preuve flagrante.

         
  9. A mon humble avis, la seule chance de la droite est un nouveau parti, avec Marion Maréchal Le Pen et Laurent Wauquier , une vraie droite sans excès d’extrême droite et sans juppéistes, raffarinistes …etc.
    Marine Le Pen n’a pas la carrure, déstabilisée, très mal préparée -fouiller dans les papiers n’était pas du meilleur effet-, j’ai été très déçu par son incapacité à passer outre les injonctions des journalistes et à terminer ses argumentations. Les « heu heu, sont assassins, sans compter la mèche au dessus de l’oreille, signe flagrant de nervosité.
    Le lendemain Marion sur LCI nous a régalés de son calme, sa clarté et sa faculté tranquille à dérouler dans leurs totalités, les sujets abordés, face à une journaliste pugnace.

     
    • Si je crois en Marion concernant Wauquier c’est tout autre car je la place dans le même camp que ces opportunistes.
      LRPS ou PSLR c’est blanc bonnet et bonnet blanc.
      Marion et Nicolas (pas le Sarkozy) oui !

       
  10. …/… SUITE ET FIN

    Ils veulent bouffer du Macron ?
    Je vais te leur en donner.
    Qu’ils aillent pointer à l’ANPE eux qui sont si prompts, dans leurs alliances et leurs programmes à favoriser la précarité et la paupérisation du peuple.
    En attendant, l’avenir est plus que morose et j’ai en mémoire ce livre que j’avais lu dans les années Miterrand, écrit par le Commissaire Charles PELLEGRINI et qui s’intitulait…. « DEMAIN LA GUERRE CIVILE ».
    On a jamais été si proche.
    Avec tous ces lâches et sans le Grand Charles… la France sombre.
    Cependant, Messieurs les Généraux, au moins vous aurez vendu vos bouquins !
    ALEA JACTA EST.

     
  11. Désolé de vous dire que je suis plus que pessimiste et pourtant…
    Pourtant je m’oriente vers Nicolas Dupont Aignan car il a été honnête jusque là et est, finalement, le seul gaulliste dans cette campagne.
    Le restera-t-il ?
    En tous les cas, je l’espère.
    D’autant que, effectivement, comme nous le disions, la mutation du FN a entrainné l’arrivée d’opportunistes qui ont vu en ce parti… une fenêtre d’accès au pouvoir.
    Des francs Mac y sont aussi entrés et je connais, notamment une de ces fédérations qui en a un à sa tête.
    J’avais relevé qu’un journaliste parlant de celui-ci disait « il manie la courtoisie comme une arme de destruction massive » !
    il a fait en sorte de chasser ses opposants et se voyait déjà Ministre de MLP.
    Aussi, je souhaite que Nicolas Dupont Aignan soit très vigilant pour son parti car, nul doute, que ce type de personnage cherchera une autre opportunité.
    D’autre part, c’est vrai que je suis dégouté et que c’est vraiment la première fois que je le suis à ce point.
    Marie France GARAUD disait dans une de ses dernières interviews que plus le temps passait et plus elle était fier d’être Gaulliste… C’est exactement mon cas.
    Pour revenir sur ma première intervention, j’en suis même arrivé à me dire que je ferai tout pour contrer quelqu’un qui se serait soit compromis, soit déballonné.
    Quitte à faire perdre ce « lâche » candidat à son propre jeu en votant pour un candidat vierge, homologué Macron !
    Tous ces pourris doivent dégager !

     
    • Ce n’est pas étonnant, le Dimanche 30 avril sur l’immense marché dominical de Fréjus, fief de Rachline (déjà sénateur donc il s’en fiche) je n’ai vu que des sbires distributeurs de tracts macroniens, aucun du FN.
      Je me suis même permis de les démonter un peu, pour le plaisir.

       
  12. Hélas rien de bien nouveau sous le ciel noir de notre pauvre France ……
    ceux qui se targuent et s’affublent de cette nationalité ne la respectent pas ……
    nos ainés doivent être fous de douleur et de rage devant un tel mépris , eux qui ont donné leur vie …..
    Nous avons été manipulé avec la plus infâme muflerie par Hollande , Fillon , et TOUS les autres … On a remonté la clef et le peuple écervelé avance dans le sens voulu ….
    Espérons que la poignée de patriotes dignes de ce nom réagisse … un jour peut-être … idem pour nos « généraux » qui se contentent d’écrire assis tranquilles à leur bureau et se parent d’un uniforme qui ne leur convient pas le moins du monde …..
    Qui sait un jour prochain peut-être que nous nous rallierons derrière une petite Marion ?????

     
  13. UN SAUVETAGE ET UNE RESURRECTION ABRACADABRANTESQUES:
    1- A chaque consultation électorale, le PS doit se résoudre à une catastrophique fin de règne, voire sa disqualification dès le premier tour.
    2- Un esprit fécond en coups tordus induit alors en son sein un ectoplasme.
    3- Ce futur petit prodige commence à prendre forme et cultive sa notoriété.
    4- Les précédents frondeurs ayant largement contribué à préparer l’illusion, le temps arrive de l’extériorisation de ce personnage avec dans ses valises l’aval pour la création d’un nouveau parti.
    5- Selon un timing fort bien préparé, les loosers d’hier rejoignent ce nouveau PS dans de théâtrales et fumantes explications.
    6- Avec des révélations judicieusement révélées, on assassine médiatiquement FF dont l’investiture semblait assurée.
    7- Les instituts de sondage et une presse acquise à ce nouveau EM, nous abreuvent quotidiennement du probable second tour EM-MLP, dont la pression médiatique à sens unique déstabilisera MLP dans un débat catastrophique.
    8- A part JLM dont le score avait été sous-estimé, le front républicain savamment activé à toutes les sauces, aura sacré l’aboutissement d’un plan magistralement orchestré.
    Bravo FH, s’il est convenu que son règne est jugé un des pires de la 5ème République, le sauvetage de son parti aura été le plus habilement préparé, géré et parfaitement réussi.

     
  14. Le fait le plus caractéristique de cette élection est l’importance des manipulations staliniennes des parents qui ont conçu macron à l’occasion de l’avènement anti-démocratique du mariage pour tous, MM hollande et juppé
    Cette importance va apparaître rapidement nonobstant la censure de la bien pensance islamo-marxiste
    Quand j’entends s’exprimer la grosse merde Raffarin je sens monter une envie primaire de lui régler son compte
    La débâcle de Mme Le Pen me paraît issue de la pleutrerie des ses courtisans qui ont applaudi à l’inflexion chevènementiste de sa ligne politique et préféré injurier puis faire partir ses militants les plus compétents mais de convictions identitaire et libérale sans être mondialiste et qui osaient formuler des critiques, plutôt que lui dire clairement qu’elle se fourvoyait pour un parti censé être de droite

     
  15. Nous voilà au terme de cette mascarade électorale, de cette tartufferie où le PS a réussi un holdup que seul un esprit machiavélique pouvait imaginer. Mitterrand s’était fourvoyé dans un faux attentat, FH fin stratège, a subtilement fabriqué ce nouveau parti où les loosers de son catastrophique quinquennat ont été recyclés avec l’aide d’une redoutable dictature médiatique. La prestation MLP a été incontestablement indigne dans ses attitudes et le verbe pour un débat de cette importance. A sa décharge, toutes les interventions des représentants FN ont donné lieu à de vifs échanges voire provocations où l’impartialité des médias ne pouvait qu’induire la frustration et l’attaque par opposition à un candidat largement encensé par tous les médias. Maintenant le bal des faux culs est ouvert, on voit que les étiquettes politiques des uns et des autres sont à géométrie variable pour aller à la soupe macronienne. Nous allons assister à de savoureuses déclarations où les contradictions seront pitoyablement argumentées. En raison des forces constitutives issues des législatives, je pense que le pays va entrer dans une période instable où seule la compromission permettra à ce gouvernement d’agir. Demain le FN souhaite reconsidérer son offre et sa stratégie, espérons que cet échec relatif sera la base d’un parti renouvelé et structuré pour les prochaines consultations électorales. De cet échec, retenons la massive et continuelle progression des adhésions à ce parti.

     
  16. La défaite est effectivement amère, puisqu’en ce sinistre dimanche la majorité des citoyens-électeurs ont décidé en toute conscience de confier le pouvoir à celui qui a promis d’achever la France.

    La défaite est amère, parce que nos espoirs reposaient sur Marine le Pen, alors qu’elle ne voulait pas du pouvoir. Le futur ex-FN est tellement obsédé par la « dédiabolisation » que le 5 mai (2 jours après le « débat » et 2 jours avant le scrutin final), en Bretagne les cadres du FN se faisaient un devoir de rassurer la presse locale sur le sort réservé à une conseillère régionale « coupable » de s’inquiéter du Grand Remplacement et des conséquences de l’islamisation du pays (verdict : suspension immédiate du parti, procédure d’exclusion, retrait de l’investiture pour les législatives).

    « Restons confiants et positifs » : confiants en quoi, en qui ? sûrement pas dans les politiques, quelque soit l’étiquette, sûrement pas dans le système électoral (ce bon vieux scrutin uninominal à 2 tours pour les législatives), sûrement pas dans les institutions (Armée, Police, Justice : ils obéiront docilement à la marionnette Macron comme ils l’ont fait avec le bouffon Hollande).
    Alors, restons confiants en nous-mêmes, en notre volonté d’exister, restons fidèles à notre terre et à notre race, et nous ne seront jamais vaincus.

     
    • Il est évident que ces réactions dictatoriales inadaptées à l’égard de militants qui émettent des avis recevables contribuent à nuire à l’image de ce parti. Ce parti gagnerait à considérer objectivement les critiques de leurs membres. Dans chaque avis il y a une part de vérité encore faut-il savoir l’entendre. Sur ce point d’énormes progrès sont à faire.

       
  17. …/… FIN

    Perdant ainsi, totalement de vue, que le temps, lui, n’attend pas alors que le « grand remplacement », lui, continue et que le point de non retour arrivera vite.

    Que ce point de non retour arrivé fera que ce ne sera plus la peine de se rendre dans un bureau de vote.

    Je note que le grand gagnant de cette élection est finalement… une gagnante !

    Non ce n’est pas MLP à laquelle je pense mais… La Lacheté !

    Il faudra bien, comme je l’ai déjà dit, se pencher sur le problème que représente comme danger pour la démocratie la Franc Maçonnerie car elle a tout fait pour soutenir MACRON. (voir un exemple ci-dessous)

    http://www.lepoint.fr/presidentielle/une-plainte-maconnique-contre-frere-melenchon-04-05-2017-2124835_3121.php.

    (Du coup le pauvre MELENCHON qui pensait que son abstention suffirait, à favoriser quand même son copain Franc sans qu’on lui reproche…)

    Quant à moi, désormais, concernant les prochaines échéances à venir, il ne faudra pas s’attendre à ce que je soutienne des candidats tels que ces « Répoublicains » ou ces généraux qui se seraient « déballonnés ».
    Leur « amour » du pays m’a suffisamment convaincu !

     
  18. Même si je m’attendais à ce résultat, je ne peux être que dégouté par un ensemble de faits et d’attitudes qui a émaillé cette campagne.

    Concernant la campagne de Marine, il y a eu :

    l’Histoire du court plagiat du discours de F. FILION (était ce nécessaire) ?

    La polémique sur les propos négationistes du remplaçant de MLP à la tête du FN (ne pouvait on pas l’éviter) ?

    Sa prestation qui en a « déboussolé » plus d’un. (Marion, à sa place, aurait cloué MACRON sur place) !

    Pour ma part je trouve que cela a fait beaucoup et en arrive à me demander si vraiment elle ne voulait pas laisser MACRON se débrouiller dans ce qui est devenu une « pétaudière » car cette France devient ingérable.

    Sur ses ouvertures (et les réponses de ceux qui se sentent concernés par le fait de sauver la France).

    Qu’a-t-elle eu comme réponses ?

    la seule à la rejoindre a été la formation de NDA (avec par ailleurs les contestations que l’on sait).

    Le responsable du CNI étant venu la soutenir à titre personnel.

    Les autres pseudos « Républicains » avaient choisi soit de soutenir illico MACRON soit de quitter le navire.

    Leur attitude a été pitoyable car les français (ou ce qu’il en reste) les ont mis à la porte et ils vont finalement revenir par la fenêtre.

    Je note que le courage n’est pas le fort de ces politiciens mais l’amour démesuré de « La Gamelle »… oui !

    Je note aussi l’absence de courage de certains qui, même sur ce site, appelaient à ne se manifester…

     

Laisser un commentaire