LA CHUTE DU DOLLAR-ÉTALON : VERS LA FAILLITE DES USA ? (L’Imprécateur)

La presse occidentale, toujours aussi avide de fake news sur ordre de l’Élysée, tente actuellement de répandre le brouillard sur l’Ukraine.

  • Pour les uns – le clan du bien – la courageuse armée ukrainienne aurait stoppé l’avancée russe et serait sur le point de la faire reculer « jusqu’à Moscou » selon un maire rêveur.
  • Pour les autres – les « complotistes » (devenus nettement majoritaires) – l’armée russe a gagné, c’est pourquoi les occidentaux tentent de la détruire par des sanctions économiques qui obligeraient Poutine à se rendre.
    L’AFP elle-même a un article éclairant sur le triste état de l’armée ukrainienne.


https://lesakerfrancophone.fr/larmee-ukrainienne-est-en-tres-mauvais-etat

 

 

POUTINE A GAGNÉ LA GUERRE   

Samedi matin, les médias ineptes et mal renseignés, annonçaient que, pour sauver sa situation, « lundi 9 mai, Poutine [allait] annoncer qu’il déclare la guerre à l’Ukraine pour mettre l’OTAN au pied du mur« .
Ce qui était doublement stupide, pour deux raisons. La première est que Poutine est déjà en guerre depuis quatre mois, la seconde est qu’il a déjà gagné sur le plan militaire : l’armée ukrainienne est en lambeaux et l’Europe n’a presque rien à opposer à l’armée russe, que ce soit en hommes, armes et munitions.

L’OTAN, c’est-à-dire les Etats-Unis, est parfaitement consciente que bombarder la Russie ne servirait à rien. Immense surface, 17,2 millions de km2, 21 fois la surface de la France, pour 160 millions d’habitants, moins de 10 h/km2 avec une seule zone un peu dense entre Moscou et la Baltique où bombarder avec du nucléaire toucherait inévitablement les pays proches, Suède, pays Baltes, Pologne et autres. Les bases nucléaires russes sont dans l’immense désert sibérien, au nord, pour se protéger des lanceurs de missiles du Canada et des États-Unis, à l’est, en bordure du Pacifique pour se protéger des bases de l’Alaska, au sud d’une attaque chinoise terrestre.

De plus, on sait, sans savoir combien, que les Russes ont des missiles hypersoniques, nucléaires et radiocommandés, éparpillés dans la sphère satellitaire à 38 500 km d’altitude, capables de toucher n’importe quel point du monde en un quart d’heure environ.

Restent les sanctions économiques. Mais elles aussi, mal choisies par une élite européenne et française qui ne sait pas prendre les bonnes décisions, ont été retournées contre les pays européens par Poutine : pénurie de gaz, de pétrole, de céréales (entre autres), avec une importante inflation des prix.

LES USA ONT PIÉGÉ POUTINE POUR L’OBLIGER À FAIRE LA GUERRE

Mais en fait, le problème vient de ce que les « élites », technocrates trop concentrés sur ce qu’ils ont appris à l’ENA, ont beaucoup de mal à voir le vrai motif d’un phénomène exceptionnel comme la guerre.
Elles n’ont reçu aucune éducation en géostratégie militaire.

Dans le cas du conflit Russie-Ukraine, de même que la responsabilité de la Chine dans la pandémie Covid est maintenant reconnue par tout le monde, celle des Etats-Unis commence à l’être dans le piège tendu à Poutine pour l’inciter à attaquer l’Ukraine.

En 2014 et 2015, le président Porochenko avait signé avec la Russie les Accords de Minsk donnant aux deux oblasts constituant le Donbass un statut de semi-autonomie dans la fédération ukrainienne. Cela déplut fortement au USA qui, depuis 2014, avaient élaboré un plan consistant à rendre Poutine responsable d’une guerre pour le déconsidérer et affaiblir la Russie, ce qui permettrait de s’en emparer pour s’approprier ses richesses en gaz et pétrole.

La CIA fut chargée de provoquer la destitution de Porochenko. Pour cela, des sociétés de presse US prirent des participations importantes dans des journaux ukrainiens pour les orienter dans le bon sens, comme elles viennent de le faire avec des journaux français pour orienter les élections. Libération et Le Figaro par exemple – mais pas qu’eux -, sont devenus franco-américains aux mains des Rothschild.

ZELENSKY EST LE VALET DE WASHINGTON (COMME TRUDEAU ET MACRON)

Porochenko, accusé de traîtrise, fut déchu et remplacé par un pitre maffieux mais beau parleur et doué pour la communication. Volodymyr Zelensky reçut par miracle les millions nécessaires à sa campagne électorale (comme Macron en 2016) et fut élu président. Sur ordre de Washington, il commença à bombarder le Donbass, faisant des milliers de morts. Cela n’émut nullement la presse occidentale, elle aussi vendue à Washington. Poutine garda son sang froid. Zelensky reçut l’ordre d’augmenter la pression et en janvier 2022 annonça que l’armée ukrainienne allait encercler le Donbass pour empêcher les russophones de fuir et que l’ordre allait être rétabli par une douzaine de milices néo-nazies, comme la célèbre Azov, bien connue pour violer et torturer cruellement les victimes qu’elle capture avant de les exécuter.

La prochaine élection présidentielle russe approche, Poutine ne pouvait pas laisser Zelensky massacrer environ 4,5 millions de russophones, il est entré en Ukraine en sachant qu’il était piégé.

LE DISCOURS DE POUTINE DU 9 MAI

Poutine est un joueur d’échecs.
En dépit des rumeurs insistantes de déclaration de guerre à l’OTAN, son discours du 9 mai – bien qu’immédiatement diabolisé par certains médias – fut plutôt conciliant, équilibré, digne d’un chef d’Etat protecteur de son peuple et de sa culture, et souhaitant surtout lui épargner ce qu’il nomme la « dégradation morale » de l’Occident. On notera même une référence historique bienveillante envers l’Occident, co-vainqueur des Nazis « les Etats Unis, la Grande Bretagne, la France, et même la Résistance »…
Geste étonnant ponctuant ce discours d’apaisement, les Moscovites n’eurent même pas droit au défilé grandiose habituel du 9 mai !

Poutine a en revanche confirmé, ce que nous savions tous déjà, la turpitude des pays de l’OTAN ayant allumé la mèche dans le Donbass, poussant inéluctablement la Russie vers une opération militaire. Mais aucune menace dans son discours d’une augmentation d’intensité des opérations de guerre, ni de leur élargissement à l’ouest.  

Mais en revanche, aucune allusion au fait que les pays qui se sont ralliés à la Russie, excédés des abus et vols que les USA commettent dans leurs transactions financières internationales, pourraient décider de ne plus utiliser du tout le dollar pour se servir, soit du rouble, soit du yuan.

Ces pays étant au nombre de quatre-vingts, dont la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Indonésie, les recettes financières des USA plongeraient dramatiquement avec la chute du dollar et ils entreraient dans une crise économique susceptibles de chasser du pouvoir les démocrates.
Rappelons à ce sujet que les USA sont déjà en quasi faillite puisqu’il n’y a plus un seul gramme d’or à Fort Knox ; ils ne peuvent donc plus rembourser leurs dettes.

Face à Poutine, le projet Biden c’est le nécessaire écrasement, la destruction de la Russie, coupable de s’être attaquée à la suprématie du dollar, outil absolu de la domination hégémonique mondiale de l’Amérique.

Mais Biden est déjà contré par un projet intérieur aux États-Unis, évidemment qualifié de « complotiste » puisqu’issu du peuple : le projet Nesara-Gesara que vous trouverez clairement expliqué dans ce lien :

http://monde-souverain.org/nesara-gesara/ 

JOE BIDEN ET LE DOLLAR SONT SÉRIEUSEMENT MENACÉS FAUTE D’OR

L’origine de ce qui menace de tourner à l’effondrement de l’Amérique actuelle, c’est la disparition du stock d’or de la Federal Bank à Fort Knox. Il semble que Dominique Strauss-Kahn en ait eu connaissance et une rumeur raconte même que c’est pour l’empêcher de le révéler qu’il a été soudainement accusé de viols, emprisonné, etc.

La première révélation confirmée que la presse démocrate s’est empressée de taire ou de nier est le remboursement en 2009 à la Chine du différentiel de dettes des deux pays.

Pour faire simple, voici un exemple : la Chine doit 10 milliards de $ aux USA. Les USA doivent 12 milliards de $ à la Chine. Différentiel = 2 milliards. D’un commun accord on annule dix milliards de chaque côté, et il ne reste que les 2 milliards dus par les USA à la Chine. Les USA doivent donc les rembourser en or. C’est la règle internationale sur les règlements de dettes. Les USA se sont exécutés en envoyant le quota de tonnes d’or correspondant à leur différentiel de dette.

Mais les Chinois méfiants les ont fait analyser à Londres dans un organisme spécialisé dans ces opérations de contrôle du quota d’or pur dans les lingots. Et il est apparu que ceux-ci étaient des faux !

Scandale… la Chine accuse les banques qui avaient fourni les lingots d’escroquerie ; les USA plaident une erreur et proposent de rembourser en argent, ce qui fait beaucoup plus de tonnes de métal que l’or ! Les USA  achètent ce qu’il faut au Mexique gros producteur d’argent et l’affaire est enterrée d’un commun accord.

LA CHINE A AVERTI : LE DOLLAR NE VAUT PLUS RIEN

On n’en parle plus, sauf que… la Chine prévient discrètement les pays amis que les USA paient leurs dettes avec de l’or frelaté, parce qu’il n’y en a quasiment plus à la Federal Bank et qu’en conséquence, le dollar papier n’est plus garanti et ne vaut plus rien.
C’est ce qui a enclenché le mouvement de « dédollarisation » dans les règlements internationaux.

Les USA ont alors compris qu’il devaient racheter de l’or et ont demandé aux pays amis de leur vendre leurs stocks d’or en échange de dollars papier.
Cela s’est fait à l’anglo-saxonne, avec brutalité : les petits pays qui refusaient étaient bombardés.
Exemple, la France refusait, la Libye refusait, les USA demandèrent via l’OTAN à Sarkozy d’aller bombarder la Libye. Sarkozy comprit l’avertissement, alla bombarder la Libye et envoya aux USA 600 tonnes d’or de la Banque de France.

blank

La dette américaine est telle que ce nouveau stock fut vite épuisé. Il fallut recommencer. C’est pourquoi Macron a restitué à la banque US JP Morgan les tonnes d’or dont elle avait confié la garde à la BdF, puis a fait du lobbying auprès des pays du G7 pour qu’ils donnent leur or aux USA, sous prétexte – comme l’avait fait Sarkozy – du noble projet d’aider l’Afrique. Ce qui, en gros revenait à vendre notre or aux USA, être payés en dollar papier et donner ce papier dollar sans grande valeur aux Africains !

Bref, tout le monde sait aujourd’hui – au moins dans les milieux financiers bien informés – que les USA sont ruinés.
Poutine n’en a pas parlé le 9 mai, mais conserve sous la manche ce coup d’échec qui pourrit bien être un échec et mat contre les USA !

LA RÉVOLTE GRONDE AUX ETAS-UNIS

D’où la révolte intérieure Nesara-Gesara :

En résumé, elle consisterait à créer un gouvernement parallèle provisoire qui annulerait la législation actuelle pour rétablir les règles constitutionnelles et orthodoxes de l’Amérique originelle.

Ce gouvernement mettrait en place de nouvelles élections présidentielles et l’élection d’un nouveau Congrès dans les 120 jours suivant l’annonce officielle de la Nesara. Il surveillerait les élections et empêcherait les activités électorales illégales de groupes d’intérêts politiques, comme ceux qui ont permis l’élection de Biden.

Une nouvelle monnaie serait créée, adossée à l’or, l’argent et d’autres métaux précieux comme le platine. Le Trésor et le réseau bancaire seraient réorganisés conformément aux règles constitutionnelles.

En fait, une sorte de Great Reset appliqué aux seuls Etats-Unis pour nettoyer les écuries d’Augias qu’est devenue la politique du gouvernement démocrate de Biden, inefficace, ruineux et corrompu.

Ce mouvement gonfle au point que même CNN a insinué récemment qu’il serait prudent de dégager Joe Biden rapidement pour rétablir l’ordre et empêcher Nesara.

Voici un exemple de ce que publie le mouvement Nesara :

Central Banks are shutting down — bankrupted. Old financial systems bankrupted. Congress, White House, IRS, Feds, Federal Reserve are shut down — U.S. Corporation is bankrupted.
Gold-backed currency, digital assets, QFS, Nesara Gesara is growing! ✨
QFS Nesara Gesara is manifested. The Global/Galactic Alliance are still working on removing the vise-grip on humanity from the DS cabal — currently removing the satanic spell on the global mass. The Great Awakening journey will be more intense & get more turbulent.
Earth & humanity are under construction while business is still open. The DS are in full panic mode, desperate & wounded & is lunging wild attacks.
Satanic energies can not hide anymore as it is prevalent for all to see throughout the matrix society.
True colors are being revealed. Much more ugly truths shall be revealed to the public.

Nesara se développe rapidement, malgré le black-out de la presse occidentale. Il n’est pas exclu que la Russie et la Chine le financent.

L’Imprécateur

9 mai 2022

blank

 

 

 

 

blank

 

 

Liens :

Nesara Gesara a gagné l’Europe où il se développe sous le nom de Monde

souverain

https://lesakerfrancophone.fr/larmee-ukrainienne-est-en-tres-mauvais-etat

https://odysee.com/@LiBERTY_VOICE:b/UKRAINE-_-préparez-vous-au-pire-!-avec-Pierre-Jovanovic:d

Quand vassaux et laquais s’affrontent, les maîtres jouissent du spectacle

https://www.euractiv.com/section/defence-and-security/news/european-nato-source-de-escalation-with-russia-

https://europarabellum.com/2022/04/26/la-pusillanimite-des-europeens-ouvrent-la-voie-a-une-guerre-mondiale/

https://europarabellum.com/2022/02/25/guerre-en-ukraine-victoire-tactique-americaine-vs-victoire-strategique-chinoise/

 1,373 total views,  2 views today

5 10 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jOURDAIN
jOURDAIN
16 mai 2022 19 h 36 min

Vous affirmez mais ou sont les preuves ?
pOURQUOI vous croire ?

Dissident
Dissident
11 mai 2022 19 h 01 min

Je ne comprends pas tout : où est passé l’or ?

L'Imporécateur
13 mai 2022 18 h 29 min
Répondre à  Dissident

Dans les coffres des banques d’État qui encaissent les différentiels de dettes d’autres états. Une partie peut-être confiée à des banques privées, comme Morgan, qui spéculent avec sur le cours de l’or. Si la banque est bénéficiaire, le bénéfice est partagé entre la banque et l’état.
Mais dans quelques pays, il arrive qu’une petite partie disparait mystérieusement, volée par le chef d’état qui la place dans un pays sûr et paradis fiscal au cas où il serait amené à fuir son pays d’origine. L’or est une valeur sûre, pas les billets.

Heron36
Heron36
9 mai 2022 21 h 05 min

Que les états américains tombent permettais au monde de soufflé car depuis un certain temps il ont suffisamment joué et surtout mis plusieurs pays dans la misère par leurs interventions guerrière, ce qu’ils reprochent à la Russie alors la lecture que je viens d’avoir me permet de garder mes idées sur ce qui ce passe et qui va arriver bien pire
alias = Edmond Pays

gbgb
gbgb
9 mai 2022 13 h 06 min

Article très intéressant. Dommage qu’on ne puisse pas en faire profiter nos relations via WhatsApp.

7
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank