RACHID RENTRE AU BLED (fiction, de Cédric de Valfrancisque)

« L’entrée en décadence se manifeste par le sentiment de la défaite, intériorisée au point de rendre insupportable le « fardeau de l’homme blanc » pourtant magnifié par Kipling. La suite logique, c’est l’abandon de soi, le renoncement, le déshonneur… Après avoir baissé les yeux, on baisse les bras. Avant d’accepter le Grand Remplacement, on accepte le Grand Effacement – on renonce à être soi-même. On commence par mettre genou à terre et l’on finit par tendre son cou au couteau des égorgeurs, dont l’ardeur au massacre s’en trouve évidemment décuplée. »

(Grégoire Gambier).

 

 

Le décor : La scène se passe à Annaba (عنابة), ville qui s’appelait autrefois Bône quand l’Algérie était encore française. Rachid Ben Chaoui revient au bled pour les vacances. Il est vêtu d’une djellaba rose, d’une chéchia mauve et de babouches jaune-canari.

Dans la rue, il rencontre Youssef Larbi, son ami d’enfance qui, lui, n’a jamais quitté l’Algérie.
Youssef a un mouvement de recul en voyant la tenue excentrique de son ami Rachid.

N.B. : comme les lecteurs gaulois ne font aucun effort d’adaptation et ne comprennent pas encore (mais ça viendra !) l’arabe, la scène est traduite en français.

 

Youssef :- Et bijour Rachid, tu te prends pour un cacatoès pour être habillé comme ça ? C’est la France qui t’a rendu malade ou quoi ? Chez nous on s’habille pas comme ça !

Rachid : – Mon pauvre Youssef, on voit bien que tu vis dans un pays d’arriérés. La Francarabia c’est formidable, je profite de tout, j’ai droit à tout. Et pour avoir encore plus de droits, je suis devenu « gay » ou, si tu préfères, pédé. Ici, au bled, je suis marié à trois moukères, Leïla, Rachida et Fatima, ça tu le sais bien, tu les connais.

Y : – Oui, je les connais, et alors, où tu veux en venir ?

R : – Y’a cinq ans j’ai fait venir Leïla enceinte en France, à Trappes. C’est une ville où même le maire il est arabe. Leïla, elle a accouché à Trappes et maintenant mon fils Mouloud il est français.

En francarabia ils appellent ça le « droit du sol ». En réalité, ils ont compris ce que dit la sourate : « Toute terre foulée par l’Islam appartient à l’Islam ». C’est formidable la Francarabia !

Comme Leïla est la mère d’un Français, on n’a pas pu l’expulser. Depuis, elle a même obtenu la nationalité française. Du coup, Leïla et moi, on s’est remariés à la mairie de Trappes.

Les associations m’ont bien expliqué qu’avec le « regroupement familial » je pouvais rester en Francarabia avec mes quatre autres enfants. Les associations, là-bas, elles sont très bien : elles sont financées par les impôts des kouffars  pour aider les musulmans. Elles s’occupent de toutes les démarches administratives. Tu n’as rien à faire, juste récupérer le pognon.

Y : – Je comprends pas tout mais ça à l’air bien la Francarabia.

R : – Et c’est pas tout ; j’ai fait pareil avec Rachida et Fatima, mes deux autres moukères. Maintenant elles sont Françaises ainsi que mes quatorze enfants. J’ai dit que Rachida et Fatima étaient des « parents isolés », du coup elles ont droit chacune à l’allocation et à l’appartement HLM.

Y : -C’est quoi ce « hachélem »  Rachid ?

R :- Je sais pas trop ? Ça doit vouloir dire quelque chose comme « Habitations Louées aux Maghrébins » mais c’est pas sûr parce qu’on paye rien. En plus l’école et les vacances de tous mes  enfants c’est pris en charge  par les mairies ou la CAF. C’est formidable la Francarabia !

Y :- Allez, encore un truc que je connais pas, la « kaffe » c’est quoi ?

R :- « Caisse des Arabes en Francarabia » ou un truc comme ça.

Y :-  Mais dis-donc Rachid, je croyais que la polygamie était interdite chez les kouffars.

R :- Pas de problème, mon frère, j’ai trois femmes mais je ne suis marié qu’avec une seule. Les autres sont mes maîtresses. En Francarabia, tous les gens importants, les ministres, les députés, ont des maîtresses, c’est très  bien vu. Sauf les pédés, bien sûr, qui ont un giton.

Y :- Mais tu m’as dit que tu étais devenu pédé ? Je comprends rien !

:- Putain de ta mère, Youssef, faut me laisser finir. En Francarabia ils construisent aussi de plus en plus de mosquées. Le président, il aime bien les Algériens et il reconnaît que les Français sont des barbares qui ont détruit et pillé notre pays de 1830 à 1962 : il faut qu’ils payent ces kouffars !

Le président, il croit au « remplacement de population » comme le parti « LFI » de Moktar Mélenflur. « LFI » je crois que ça veut dire « La Francarabia Islamique » ? Nous on peut aller prier à la mosquée tous les jours, et la télévision d’état fête le Ramadan et l’Aït-el-fitr.

C’est formidable la Francarabia, je te le dis !

Et puis les associations qui nous aident, m’ont conseillé de divorcer, c’est gratuit.

Y : – Divorcer ? Mais pourquoi ? Le Coran t’autorise à répudier ta moukère, et même à la lapider si elle est infidèle, non ?

R : – Tu comprends rien, c’était juste pour aider Mourad, mon cousin de Biskra( ولاية بسكرة ). J’ai dit que finalement je préférais niquer les hommes. En Francarabia on peut se marier entre gens du même sexe, c’est même très bien vu. Des pédés, il y en a plein, au gouvernement, à la télé, au cinéma. Je peux pas te dire comment ils se reproduisent mais y’en a partout.

Donc je me suis marié avec Mourad qui était encore à Biscra, et il a  pu venir en Francarabia avec ses dix enfants, comme ça ses enfants ils sont Français aussi. C’est formidable la Francarabia !

Le général Dégueule, celui qui a donné l’indépendance à l’Algérie, il disait « C’est grand, c’est généreux, la France » et bien il avait raison. On a droit à tout : les allocations familiales, la sécurité sociale, les soins gratuits chez le docteur et à l’hôpital, les allocations logement, l’aide des mairies etc… même les infidèles du  « Secours Catholique » nous aident. Faut dire que leur chef-imam, qui habite au Vatican, il préfère  les musulmans aux catholiques, il a bien raison.

En Francarabia, on paye rien, et heureusement, parce que tout ça c’est cher ! Maintenant, Mourad est moi, on vit bien avec des milliers d’euros d’allocations tous les mois. J’ai même sous-loué l’appartement d’une de mes femmes et j’ai une Mercédès neuve pour venir en vacances au bled.

C’est formidable la Francarabia. Hier soir, j’ai eu une idée. Puisque j’ai divorcé de Leïla, je vais lui dire de devenir gouine. Comme ça elle pourra épouser Salima qui a été répudiée par mon cousin Omar et qui à huit enfants sur les bras. Autant qu’ils deviennent tous Français non ?

Y :- Oui mais tu n’as pas peur qu’un jour les Français ils se révoltent ?

R :- Y’a pas de danger, mon frère, les Français c’est des veaux, comme y disait le général Dégueule. En Francarabia des tas de kouffars voudraient qu’on nous donne aussi le droit de vote.

Déjà on organise  pour nous des classes de douze élèves, et on va même apprendre l’arabe à l’école.
On sera bientôt chez nous. On a chassé les Kouffars de chez nous en 1962, il ne reste plus qu’à les chasser de chez eux !

Y :- Dis-donc Rachid, finalement, les Français, ils sont pas un peu cons ?

R :- Tu l’a dit Youssef. Notre président Houari Boumediene il disait déjà en 1963 :

« Après l’Algérie française viendra le temps de la France algérienne : nous vaincrons ce pays par le ventre de nos femmes ».

Ils ont rien compris ces idiots de kouffars !
Bientôt nous pourrons imposer la République Islamique de Francarabia.
Putain de ta mère, Youssef, je pensais pas que ça serait si facile !

N.B : Ceci est une œuvre de fiction. En conséquence, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées seraient purement fortuite. Quoi que…

Cédric de Valfrancisque

13/9/2022

blank

 

 418 total views,  2 views today

4.6 15 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Benveniste Danielle
26 septembre 2022 16 h 40 min

Excellent  » la fiction  » tellement réelle et si proche de la vérité , très bien pensée et très bien écrite !!! C. de V . ne nous a rien épargné !!!! je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir envie de rire par l’humour dégagé dans le texte , mais les larmes dans mes yeux en réalité , n’étaient pas des larmes de joies , loin de là.., c’étaient surtout des larmes de tristesse,de rage,et surtout de colère de voir notre pays  » la France  » bafouée,insultée ,ridiculisée à longueur d’année par des gens qui y vivent , qui en profitent… Lire la suite »

Albatros
Albatros
22 septembre 2022 20 h 02 min

Excellent reportage sur la démarche importation/invasion, toute tracée par les gauchistes et surtout par les énarques anti peuple, anti France, hors sol, aussi incompétents qu’égoïstes !!
Les seuls à renverser la table ce sont les militaires, mais un « quarteron » courageux qui a raté 2Gol en 61 n’est pas prêt de se constituer !! Allongés sur leur sofa rose ils ne sont pas prêts à perdre leur belle solde ou retraite! Rien que de savoir que des militaires (faits pour servir la France) servent le cheval de Troie de l’Elysée je vomis !

soleida
soleida
19 septembre 2022 10 h 05 min

Pour la première fois, je n’avais pas le coeur à pouffer de rire. Entre la fiction et la réalité, il n’y a qu’un pas. J’enrage de voir que certains de mes veaux cons citoyens ne réagissent pas. Ils vont vite désenchanter dans un avenir tout proche

Bouchet
Bouchet
18 septembre 2022 11 h 28 min

La description est un régal. La réalité l’est beaucoup moins.

Chingly
Chingly
18 septembre 2022 17 h 54 min
Répondre à  Bouchet

Bien d’accord…

Jeza
Jeza
18 septembre 2022 9 h 45 min

Trés bien vu, avec un humour que j’apprécie. Néanmoins, cette « fable » colle tellement à la réalité que ça me fait mal.
Le jour où nous nous déciderons à nous révolter, ce sera sanglant.
Mais ce n’est pas pour demain…

Marjan MONTI
Marjan MONTI
18 septembre 2022 7 h 37 min

Bonjour Cédric et merci pour cette fiction qui, malheureusement, n’en est pas une. Quand les Gaulois vont-ils enfin ouvrir les yeux ? Dans notre petite ville de Sautron où les Maghrébins ne sont pas encotre nomreux, nous avons pourtant eu le choix lors de l’élection des députés entre un Algérien (LFI) et un Marocain (LR). Cé-ti pa- bô ? C’est à se taper la tête contre les murs en attendant qu’un nouveau Charls Martel voie le jour. Tout ça pour ne pas voter Marine. Mais aurait-elle fait mieux ? Zemmour lui avait été éliminé avec 7% comme partout en France.… Lire la suite »

Cédric de Valfrancisque
Cédric de Valfrancisque
21 septembre 2022 19 h 39 min
Répondre à  Marjan MONTI

Je dénonce l’invasion maghrébine depuis plus de 40 et pendant des années on m’a traité de facho. Maintenant beaucoup de Français ouvrent les yeux mais n’est-ce pas trop tard ?

Dan
Dan
15 septembre 2022 4 h 21 min

Ce n’est malheureusement pas de la fiction…

Chingly
Chingly
18 septembre 2022 17 h 56 min
Répondre à  Dan

Non, helas…

Dissident
Dissident
14 septembre 2022 10 h 56 min

Pardon les Amis, je me suis mal exprimé. La blague me fait rire d’autant que, comme d’habitude elle est bien écrite.
Quand je dis que j’ai du mal c’est à cause de ce qu’exprime le « vacancier » car ce n’est pas vraiment de la fiction … et ça, ça me fait bouillir !
Merci de m’avoir répondu à propos de cette « télé réalité » très réaliste.

Dissident
Dissident
13 septembre 2022 15 h 52 min

D’habitude Cédric vous me faites bien rire mais là, j’ai du mal !

Cédric de Valfrancisque
Cédric de Valfrancisque
13 septembre 2022 17 h 50 min
Répondre à  Dissident

Alors, Cher Lecteur, considérez comme moi que  » l’humour est la politesse du désespoir « .

Roger Galinié
Roger Galinié
13 septembre 2022 20 h 47 min

Je me demande (sourire aux lèvres tout de même) s’il s’agit d’humour ou de télé-réalité ?

Fémina
Fémina
14 septembre 2022 7 h 48 min
Répondre à  Roger Galinié

Au stade oû nous en sommes, ce n’est plus de la télé-réalité et le mal est bien plus profond qu’on l’imagine.

Albatros
Albatros
22 septembre 2022 20 h 10 min

Je ne considère pas cette subtile page comme de l’humour mais comme un message à ceux qui respecteraient l’intégrité de cette France millénaire , assez pour réagir: politiciens ou militaires!
Zemmour+Marine+NDA+Philippot s’ils aimaient la France feraient taire leur ego et assureraient ce changement in extrémis et vital !

17
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank