PFIZER AVOUE : SES VACCINS N’ÉTAIENT PAS TESTÉS (L’imprécateur )

La Commission Européenne a lancé une enquête sur les prétendus vaccins ARNm anti-Covid.

 

 

Pfizer était convoqué, son président, Albert Bourla, refusa de venir, il envoya pour le remplacer Janice Small, vice-présidente en charge des marchés internationaux de Pfizer.

Rob Roos, un député de la droite néerlandaise, connu pour être fermement opposé au Pass-covid européen, lui demanda de répondre simplement oui ou non à la question suivante. « Madame, le vaccin Pfizer Covid a-t-il été testé pour arrêter la transmission du virus avant son entrée sur le marché? Si ce n’est pas le cas, dites-le clairement. Si oui, êtes-vous (Pfizer) prêt à partager les données avec ce comité? Et je veux une réponse franche, oui ou non. » Madame Small a répondu clairement « Non« .

On peut imaginer que le président Bourla eût répondu « Non, mais il faut que vous sachiez que nous ne pouvions pas faire autrement, nous étions sous la pression très forte de plusieurs chefs de gouvernements occidentaux et surtout de Madame von der Leyen, présidente de la commission à laquelle vous appartenez, pour que nous fassions l’impasse sur des tests supplémentaires afin de commencer à vacciner le plus vite possible« . Cela eût peut-être permis de faire dévier une part de la responsabilité de l’échec des vaccins sur les politiques.

Au 30 novembre 2021, Ursula von der Leyen avait déjà commandé 40,6 milliards de doses, 10 par habitant de l’Europe, pour 71 milliards d’euros, sur lesquels elle aurait perçu 1 millième de A. Bourla en rémunération de son intervention positive.

blank

« Bourla : Ursula, ma douce un millième et tu me donnes ce marché ? »

L’ancien Premier Ministre Edouard Philippe a récemment été convoqué par la Cour de Justice de la République. Il s’est défendu en plaidant que les ordres venaient de plus haut.  À l’issue de son interrogatoire, il a été mis sous le statut de témoin assisté pour « Mise en danger de la vie d’autrui et abstention volontaire de combattre un sinistre« . L’objet de l’interrogatoire était la gestion de l’épidémie de Covid de 2020 à 2022.

Autrement dit, la CJR constate que le gouvernement n’a pas fait le nécessaire pour combattre efficacement l’épidémie covid.

L’ÉCHEC ET LA NOCIVITÉ DES VAXX-COVID NE SONT PLUS CONTESTABLES

C’est en marchant à reculons que les décideurs nous ayant imposé brutalement et illégalement la vaccination obligatoire, ont fini par concéder qu’ils se sont trompés sur tous les paramètres, sans exception, du problème Covid-19.

Le professeur Jean-François Delfraissy présidait le fumeux Comité scientifique créé en 2020 à l’Élysée pour officiellement « conseiller le président », mais en réalité mettre en « forme scientifique » ses décisions préalablement prises. Il a lui aussi été clair.

Delfraissy a démissionné et déclaré « Nous nous sommes trompés sur tout, du choix des vaccins aux mesures de confinement, tests PCR, masques, vaccination forcée« . Ce « nous… » exonère le président de sa responsabilité, mais personne n’est dupe car il y eut d’autres décisions prises par l’Élysée à la va-vite, sans réflexion quant à leurs conséquences sur l’économie du pays, la santé ou la situation professionnelle des gens (des soignants notamment) et celle des enfants, malgré les avertissements des vrais spécialistes.

LISTE DES ERREURS

L’origine du covid-19 : les lecteurs de Minurne se souviennent peut-être que dès mars 2020 Minurne expliqua que plusieurs indices concordants montraient que le virus était parti du laboratoire franco-chinois de biologie expérimentale de Wuhan.  Libération le traita aussitôt de « blog complotiste d’extrême droite ignorant que ce sont les chauves-souris qui sont porteuses du Covid« .

blank
La chauve-souris « roussette » peut peser 2 kg, frôle les 2 m d’envergure et mange des fruits

Exact, elles portent un coronavirus parmi des dizaines d’autres et s’il y a bien des morceaux de l’ARN du Covid de la chauve-souris dans l’ARNm de covid-19 fabriqué par les labos, il y a surtout des segments qui ne peuvent qu’avoir été greffés par la main humaine pour le rendre transmissible à l’homme.

Seules, certaines chauves-souris tropicales de l’extrême sud de la Chine sont porteuses du virus. Elles sont très casanières et s’éloignent rarement de plus de quelques centaines de mètres de leur domicile, grotte, toiture, arbre touffu. Wuhan, d’où est partie l’épidémie, est à plus de 400 km. De plus, on n’a jamais vu une chauve-souris toucher un homme, même par la nuit la plus noire, ce sont les hommes qui les touchent en les attrapant pour les manger comme en Chine, les disséquer ou les clouer sur une porte. Elles ne mordent, si elles le peuvent, que si on leur fait mal, comme le font les chinois qui leurs arrachent les ailes (aux petites) pour les mettre en brochettes alors qu’elles sont encore vivantes.

– Aux chauves-souris finalement innocentées succédèrent les civettes pendant quelques jours puis les pangolins, ce qui était encore plus stupide que les chauves-souris ; non seulement les pangolins fuient l’homme, mais insectivores et couverts d’écailles ils sont édentés et totalement inoffensifs.

– Commença alors la litanie des mensonges des présidents, des gouvernants, des autorités sanitaires et, plus grave, des pseudos épidémiologistes des plateaux TV et du Conseil de l’Ordre des médecins de France, pendant que les vrais en étaient écartés, comme les professeurs Alexandra Henrion-Caude et Christian Perronne que Le Monde qualifia de « cautions scientifiques des covido-sceptiques« . Ils ont eu le tort de critiquer vertement l’inutilité de la plupart des mesures prises par le gouvernement, comme les masques à fuites (non imperméables aux virus selon AFNOR), les confinements fauteurs de plus de cas de Covid (les vaccinés enfermés avec les non-vaccinés leur transmettant le Covid !), les tests PCR (le fabriquant américain a déclaré qu’ils n’étaient utiles que calibrés sur un virus précis, sinon ils déclarent positif le porteur de n’importe quel virus) et les faux-vaccins, qui ont abouti  à ce que la France soit classée dans le top 5 des pays qui ont eu le plus de morts de Covid ou des vaccins par million d’habitants.

La France vaccineuse (67 millions d’habitants) a eu autant de morts que tout le continent africain (1,3 milliard d’habitants) qui n’a pas vacciné ARNm. Soit 20 fois plus.

(les 6 premières minutes peuvent être sautées)

Les pouvoirs publics, et notamment le ministre de la Santé, ont affirmé que les vaccins empêcheraient la contamination, la transmission, les effets secondaires et créeraient une immunité anti-covid durable. Mais ils ont dû concéder au fil des mois qu’ils n’empêchaient ni la contamination, ni la transmission, ni les effets secondaires légers ou graves et n’ont apporté qu’une immunité faible, décroissante et de courte durée (4 mois) qui a eu un effet pervers particulièrement sérieux : détruire la solide et durable immunité naturelle acquise par les non-vaccinés ou ceux qui avaient déjà eu le Covid et l’avaient surmonté.

Les laboratoires ont réalisé des dizaines de milliards de bénéfices et ont généré un niveau de corruption de la presse, des élites politiques et du milieu médical qui, selon l’ONU, n’avait jamais été atteint auparavant.

https://www.unodc.org/res/ji/import/international_standards/united_nations_convention_against_corruption/uncac_french.pdf

LA JUSTICE FRANÇAISE CONSTATE ENFIN QUE LE GOUVERNEMENT A FAUTÉ

La mise d’Edouard Philippe en témoin assisté est justifiée. Toute la France sait qu’il obéissait au doigt et à l’œil au président. Celui-ci devrait être inculpé pour Mise en danger de la vie d’autrui et abstention volontaire de combattre un sinistre. Tant qu’il est président il est protégé par son statut, à moins que les députés et sénateurs demandent sa destitution, dans ce cas la Cour de Justice de la République pourrait agir.

En prévision, Macron a menacé de dissoudre l’Assemblée Nationale si on lui cherche noise, mais il est fort probable que reviendraient plus d’opposants que de macronistes et collabos LR. Surtout après son coup d’éclat : il a annoncé qu’il allait vendre à l’Allemagne du gaz liquéfié (GNL) qu’il achètera aux pays d’Europe de l’Est, qui l’achètent à la Chine, qui l’achète à la Russie !!! Un vrai génie ce Macron ! Le seul à rire, c’est Poutine.

La crise des carburants qu’il a créée, en poussant Bruno Le Maire à agresser la Russie avec des sanctions qui se sont immédiatement retournées contre l’Europe et la France, lui a gravement nui. Il n’y a plus que 36 % des Français ayant une bonne opinion de lui (-7 points en un mois), contre 63 % qui en ont une mauvaise (+6). Il a beaucoup chuté aussi dans l’opinion des chefs d’états européens, de Poutine, de Biden et à l’ONU, qui rejoignent dans leurs critiques celles de la quasi totalité des chefs d’état africains : sa diplomatie personnelle est nulle, désastreuse, il est arrogant, prétentieux, insultant par moments, maîtrise mal les dossiers, ne fait aucun effort pour trouver des solutions satisfaisantes pour tout le monde, parce que c’est lui le plus intelligent (croit-il) et qu’il a donc forcément raison en tout puisqu’il est diplômé de Sciences Po et de l’ENA. Or ces deux écoles sont très mal notées dans les classements internationaux, alors qu’il y a trois universités françaises et l’École normale supérieure dans les dix premiers. Macron a raté deux fois le concours de Normale Sup. Dans l’un des derniers classements, Sciences po était au 258ème rang et l’ENA non classée parce qu’au-delà du 500ème.  

Le problème des énarques est qu’on leur apprend à gérer un bureau, un département ministériel, à parler anglais ou chinois… mais pas à avoir une vaste culture générale ou l’esprit critique, comme le reconnaît dans la vidéo incluse dans le lien suivant cette ancienne élève de l’ENA pour qui « on apprend surtout à ne pas faire de vagues » ! (La ferme des énarques, éditions Michalon)

https//www.capital.fr/votre-carriere/les-ecoles-francaises-brillent-au-classement-mondial-des-petites-universites-1098965.   (voir la vidéo)

EN EUROPE, LES SANCTIONS POURRAIENT ÊTRE PLUS GRAVES

La première visée devrait être Ursula von der Leyen. Vendredi dernier, sans que cela ne fasse beaucoup de bruit, le bureau du Procureur général européen a annoncé l’ouverture d’une enquête sur « l’acquisition des vaccins anti-Covid dans l’UE« . « Cette confirmation exceptionnelle intervient en raison d’un intérêt extrêmement élevé du public (sur cette question). Aucun autre détail ne sera rendu public à ce stade« . Le mari de Mme van der Leyen est impliqué dans l’industrie de l’ARNm !

En fait, l’enquête ouverte par le bureau du Procureur général européen (EPPO) porte sur des affaires pénales. Plus précisément, sa mission est d’enquêter sur l’utilisation abusive des fonds de l’UE. Si Ursula von der Leyen est concernée, cela ne sent pas bon pour elle. Qu’a-t-elle fait ? 

De son propre chef, sans consultation de l’Assemblée européenne ni consultation des gouvernements européens, elle a commandé à son grand ami Albert Burla, PDG de Pfizer, un troisième lot de 1,6 milliard de doses pour 35 milliards d’euros .

Une bagatelle pour ce troisième contrat, ce sont les contribuables européens qui vont payer, il rapporte à Ursula 35 millions d’euros mystérieusement disparus, comme les millions de Rothschild perçus par Macron. Pour préparer cette mirifique transaction, Ursula et Albert ont échangé de nombreux SMS qu’elle refuse maintenant de remettre à la Justice allemande ; ils auraient disparu parce qu’elle n’a pas à donner des documents personnels, dit-elle. Ben voyons !

Les conséquences de ces magouilles dans lesquelles des personnalités comme Ursula von der Leyen et Emmanuel Macron sont impliquées parce que, par exemple, on connaît le nombre de milliards de doses achetées par von der Leyen, mais pas combien Macron lui en a racheté de centaines de millions à 19,50 l’unité au lieu des 15,50 il y a quelques mois encore.

Ces escroqueries ne resteront pas sans conséquences.

Pour Ursula, il faudra quelques mois, mais elle a désormais contre elle la commission et le parlement européen qui a accueilli en triomphe le Pr Perronne, héros des anti-vaxx-covid, comme d’ailleurs l’a accueilli le Conseil national de l’ordre des médecins qui admet maintenant la dangerosité des prétendus vaccins anti-covid.

Pour Ursula von der Leyen, le temps que les enquêtes lancées par la Commission européenne aboutissent, il faudra plusieurs mois avant qu’elle ne soit mise à la porte.

Pour Macron ce sera plus long encore. À moins que le peuple français se réveille et se révolte pour le chasser, excédé par ses mensonges, ses escroqueries en tous genres, son incompétence notoire en politique comme en diplomatie (il y a deux ans, Xi Jinping l’a qualifié de bouffon devant le comité central du Parti Communiste Chinois), et surtout la misère grandissante qu’il impose à la France, « Vous n’aurez plus rien mais vous serez heureux« , dit-il, citant Klaus Schwab, son maître. Qui le croira ?  

L’Imprécateur

2 novembre 2022

blank

blank

 400 total views,  4 views today

5 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Joséphine
Joséphine
16 novembre 2022 6 h 37 min

Toujours pas vaccinée. Toujours Pro-Poutine. Plus que jamais Anti-Macron et sa clique.A quand le titre : macron qui avoue que tous ses projets étaient MORTELS ?

Claude Roland
Claude Roland
8 novembre 2022 15 h 08 min

Et ils veulent nous faire croire en leurs 3 mantras : Le vaccin empêche de contracter le covid-19Le vaccin empêche de propager la maladie aux autresLe vaccin atténue les formes graves de la maladie.Or tout est FAUX ! Les preuves scientifiques abondent contre chaque mantra. Et le simple fait de confirmer que le vaccin n’a pas été testé démontre qu’il était destiné à un autre objectif : empoisonner les gens et les faire mourir plus ou moins à retardement. TOUS VACCINES, TOUS CONDAMNES. Point final. Chaque vacciné à entre un jour et 3 ans à vivre (dixit Michael Yeadon, ex… Lire la suite »

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
6 novembre 2022 11 h 23 min

D’aprés votre commentaire ,c’est encore une affaire du même genre que celle du sang contaminé à la puissance 10.Ce que nous avions subodoré avec quelques confrêres en début d’épidémie,mais tout en obéissant aux contraintes d’abord pour conserver notre exercice du fait que la solution vaccinale nous était imposée.MAIS néammoins en suivant des consignes de bon sens on pouvait je pense maitriser la situation le temps de trouver la meilleure solution (vaccinale ou autre) car je ne crois pas que nous soyons des imbéciles ou des inconscients Cependant pour des gens tortueux ,ils ne pas trés malins ,car quand on veut… Lire la suite »

Anna
5 novembre 2022 18 h 45 min

Lorsque Daria Douguine était entrée dans le bio-lab d’Azovstal, elle avait dis que le covid aurait pu y être fabriqué puis lâché en Chine… (ça je n’ai pas oublié). Pour ce qui est des vaccinés, il fut un temps où ils ne manquaient pas de dire avec fierté « ah, mais, MOI je suis vacciné ! ». J’entends encore une collègue prête à me fusiller : « c’est à cause de gens comme toi qui ne sont pas vaccinés qu’il y a des contagions covid », alors que je ne sortais que pour faire mes courses et aller travailler, avec masque et gel. Aujourd’hui… Lire la suite »

Joséphine
Joséphine
16 novembre 2022 6 h 43 min
Répondre à  Anna

Comme vous, mais faisant partie des retraités, j’avouais à qui venait vers moi pour faire un petit brin de causette, que je n’étais pas vaccinée. J’ai eu l’impression d’être une pestiférée.
Aujourd’hui, ces personnes m’évitent et j’en suis ravie !

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
4 novembre 2022 23 h 16 min

OUI personne n’avait le choix pour vivre normalement en société y compris et surtout Le personnel soignant interdit d’exercer s’ils n’étaient pas vaccines.Pourquoi le professeur RAOULT n’avait pas été écouté alors qu »il proposait « momentanément « une alternative de soin éprouvée en partie dans des indications infectieuses avec le lavage des mains , le masque et un confinement d’une dizaine de jours pour les personnes atteintes.Je n’ai pas compris l’attitude du conseil de l’ordre (au début de l’épidémie) qui en principe le premier doit veiller à la condition élémentaire « primum non nocere » alors que les vaccins n’avaient pas encore l’AMM officiel .… Lire la suite »

Phil2
Phil2
4 novembre 2022 22 h 38 min

Imprécateur, vous avez résumé presque 3 ans de vie………. grise, anxiogène, bouleversée, angoissée, qui m’a mis la haine envers l’être humain ! Surtout ceux qui nous gouvernent ! Faut qu’ils paient !

France Laurent
France Laurent
4 novembre 2022 11 h 16 min

Et les publicitaires continuent à nous déverser leurs messages dégoulinants d’imbécillité criminelle, et les truands à la tête des gouvernements sont toujours en place, à bavasser… La haine a beau être interdite, j’en suis pétrie pour bon nombre d’individus et souhaiterais les voir, le cou et les mains glissés dans des carcans… À la queue leu leu … Je rêve, je rêve . À quoi sert de faire éclater la vérité, si rien ou presque ne change… Ou alors, si lentement que, tel le Titanic virant de bord tardivement, nous nous écraserons tout de même que l’iceberg.

Roger Galinié
Roger Galinié
4 novembre 2022 8 h 32 min

Je reste stupéfait de la facilité avec laquelle une majorité de nos concitoyens a accepté de se laisser manipuler de façon assez grossière finalement. A la base, il s’agit tout de même d’accepter l’injection d’un produit expérimental, qui aurait dû faire au moins aussi peur que le virus lui même ! Il a fait d’ailleurs plus de mal ! Ensuite, en tant que non-vacciné, j’ai pu constater que « les heures les plus sombres de notre histoire » ne nous ont pas servi de leçon. Inutile de clamer : « plus jamais çà », en parlant de la Shoah : elle a eu lieu… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
4 novembre 2022 8 h 35 min
Répondre à  Roger Galinié

Remarquable synthèse, merci Mr Galinié.

Joséphine
Joséphine
16 novembre 2022 6 h 46 min
Répondre à  Roger Galinié

A 100% en accord avec votre commentaire. Et puisque vous fêtez vos 84 ans bientôt, Heureux anniversaire et longue vie à vous.

11
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank