LA PRESSE FRANÇAISE COMPLICE DES NÉO-NAZIS ? (L’Imprécateur)

La presse française et l’AFP se livrent à une campagne de désinformation pour blanchir l’Ukraine afin de pouvoir justifier son intégration en Europe. Tous les symboles nazis seraient des fake news : les croix gammées sur les chars, ce sont des faux rajoutés par les russes. Les drapeaux à croix gammées sur des bâtiments publics aussi ; le soleil noir, symbole mystique nazi que l’on retrouve en blanc sur l’écusson du bataillon Azov, une coïncidence, et les trois épées symbolisées de la Wehrmacht une coïncidence aussi. Mais le plus gros mensonge de notre presse serait que le N barré d’un I n’aurait rien à voir avec la troisième division SS. Seulement, en ukrainien, ça se dit natsionalʹna nezalezhnistʹ, deux N qui en cyrillique s’écrivent avec des H ! Ce symbole est parfois couché sur les T-shirt de l’armée ukrainienne, mais sur l’écusson il est bien droit :

Soleil Noir

 

À L’ONU, LA FRANCE, A VOTÉ POUR LE NAZISME

Depuis 2012, la Fédération de Russie soumet à l’Assemblée Générale de l’ONU un projet de résolution demandant de  » lutter contre  la glorification du nazisme« . Et depuis 2012, l’assemblée revotait toujours « pour, » presque à l’unanimité.   

Vendredi 4 novembre dernier, 51 états ont voté « contre » à la demande de l’Ukraine. Dont les USA, l’Angleterre, l’Allemagne et la France, le staff anti-russe et pro-ukraine.

On peut comprendre que l’Ukraine ne veuille pas d’une résolution anti-nazisme. Le nazisme y est toujours actif depuis la fin de la guerre de 39-45 où elle l’avait adopté.

blank

Hitler avait promis aux Ukrainiens de les aider à lutter contre le communisme dans lequel ils voyaient, après trente ans d’expérience, un danger beaucoup plus grand que dans le nazisme. Hitler aida de plus l’Ukraine à exterminer les Juifs.

L’immense majorité des 5 400 000 Juifs de l’Empire soviétique était confinée dans une région connue sous le nom de « Zone de Résidence » (l’Ukraine essentiellement mais aussi la Biélorussie, la Lituanie et une partie de la Pologne). En 1939 il y avait en Ukraine 2 500 000 Juifs, bien acceptés. Pendant la guerre, des centaines de milliers de Juifs fuirent la Pologne et d’autres régions envahies par l’Allemagne.  Ceux qui vinrent en Ukraine furent emprisonnés ou mis dans des « camps de travail ». Il y avait des restrictions en tous genres, les ukrainiens se mirent à haïr ces migrants juifs qui venaient manger leur pain.

Cela devrait d’ailleurs alerter nos gouvernants, car c’est une loi sociale établie : l’excès de migrants engendre toujours un rejet par la population locale si le pays d’accueil n’est pas en situation de grande prospérité. Exemple, le rejet des migrants bangladeshi par les Indiens du nord de l’Inde dans les années 1980.

Bref, les Ukrainiens accueillirent les nazis en sauveurs et en 1945 il n’y avait presque plus de Juifs en Ukraine, au point qu’aujourd’hui il n’y en a encore que moins de 80 000 et presqu’uniquement dans les grandes villes ; ailleurs, ils ne se sentent pas en sécurité.

IL Y A BIEN DES NAZIS EN UKRAINE, PAS SEULEMENT DANS L’ARMÉE

Il y a actuellement en Ukraine trois bataillons reconnus comme nazis, Azov, Kraken et Aïdar. En fait, Kraken et Aïdar sont plus ultra-nationalistes que nazis. Azov, le plus connu des trois est le seul qui se livre sur ses prisonniers à des pratiques d’une cruauté immonde : oreilles, nez et langue tranchés, si c’est un sniper qui a été capturé, yeux crevés « pour qu’il ne puisse plus tirer « , ou pire, crucifiés sur une croix en bois dressée à l’entrée d’un village russophone, l’abdomen ouvert et l’intestin déroulé à l’extérieur, ce qui ne tue pas immédiatement la victime mais la fait hurler pendant des heures. L’objectif recherché est de terroriser les habitants du village pour les faire partir. Des civils ukrainiens sont aussi torturés si les militaires ukrainiens les accusent de collaboration, ce qui est arrivé à des cafetiers et restaurateurs qui avaient servi en les faisant payer des soldats russes, ou ceux accusés de mollesse dans la lutte contre les russes, comme ce père et sa petite fille, dénudés, attachés à un poteau et fouettés. La petite fille en mourut et le père fut livré à la foule pour qu’elle l’achève en le lynchant, « pour faire une exemple ».
Gens de gauche et macroniens, si ça n’est pas du nazisme, vous appelez ça comment ?

Prisonniers russes torturés : des vidéos vérifiées par « Le Monde » mettent en cause un bataillon de volontaires ukrainiens (source : Le Monde)

VIDÉO : L’analyse, par « Le Monde » et des enquêteurs indépendants, d’une vidéo censée montrer des soldats ukrainiens tirant sur des prisonniers russes, confirme son authenticité. L’unité de volontaires ukrainiens était présente sur les lieux de l’exaction, en Ukraine.

Il y a aussi des nazis dans le gouvernement, mais comme ça ferait désordre, c’est un secret d’état.

https://lesmoutonsrebelles.com/pascal-praud-denonce-les-tortures-du-bataillon-nazi-azov-contre-les-ukrainiens-attaches-denudes-et-fouettes/

Car notre presse mainstream subventionnée est informée un peu trop à sens unique par l’AFP et le gouvernement, ses sources principales d’infos et de subventions. Le gouvernement français soutenant l’Ukraine ne veut pas que l’on parle des violences commises par les nazis d’Azov, toutes les vidéos qui les montraient ont été interdites et en parler vaut d’être accusé de soutenir la propagande russe. C’est pourquoi, aveuglé par sa phobie anti-russe, le gouvernement s’est pris les pieds dans le tapis en refusant de voter la demande d’interdiction de la propagande nazie, il va donc être accusé de l’encourager.

blank

La presse ne vous dira pas que depuis 2014, le gouvernement ukrainien et son chef Zelensky font tout pour faire partir les russophones, pourtant chez eux depuis des siècles, à coups de bombes sur leurs villes, de viols et d’assassinats de russes trouvés seuls sur des routes de campagnes et de pressions diverses.
Un peu comme si l’on disait aux Alsaciens et aux Lorrains germanophones « Rentrez en Allemagne, vous n’êtes pas français, sinon, on va vous tuer !

VOLODYMYR ZELENSKY A COMMIS UNE GROSSE ERREUR

En demandant aux Etats-Unis et à l’Europe, plus quelques uns de leurs alliés, de voter contre la proposition russe de lutte contre le nazisme, Zelensky a peut-être commis une grosse erreur.

S’il n’avait rien dit, la proposition russe était votée à une large majorité et passait comme une lettre à la poste, sans faire de bruit, oubliée rapidement.
Maintenant, tout le monde se demande « Tiens ! Zelensky ne veut pas que l’on lutte contre la propagation du nazisme,  L’Ukraine serait-elle nazie ? »

Et l’Occident en refusant de voter une proposition de lutte contre le nazisme a fait que tout le monde se demande : « Qu’est-ce qui leur a pris ? Le nazisme reviendrait-il en grâce en Occident ? Comme dans les années 30 quand les socialistes votaient pour le nazisme, jusqu’à approuver le pacte Hitler-Staline qu’ils ne renièrent qu’en juin 1941 quand Hitler attaqua Stalingrad.

L’INTELLIGENT POUTINE PIÈGE TROP FACILEMENT LES OCCIDENTAUX

C’est là que l’on voit clairement qu’il y a un gros écart d’intelligence entre la clique mondialiste Biden, Macron, Von der Leyen, Schwab et quelques autres qui tombent dans tous les pièges que leur tend Poutine, le joueur d’échecs. Il a fallu dix ans pour qu’ils tombent dans celui-là, et ils y ont plongé tête la première, sans songer que désormais dans toute décision prise par un chef d’état occidental, il y aura un soupçon de nazisme.

Et l’on peut se poser des questions quand on sait que le chef des mondialistes et des Young Global leaders, K. Schwab, est le descendant direct de la plus grande des familles d’industriels qui soutint financièrement Hitler, fondateur et chef du nazisme, jusqu’en 1945 quand elle décida de se réfugier en Suisse pour éviter d’être pendue à Nuremberg.
Klaus Schwab était jeune pendant la guerre, mais, prudent, il préfère rester toujours en Suisse.

Ou bien quand on lit dans un article récent du Monde qu’il faudrait éradiquer Israël, donc les Juifs, pour rendre leur terre aux Palestiniens. Au journal Le Monde il semble qu’il n’y a plus personne de cultivé et capable de voir ce qui est de l’antisémitisme. Ils croient que la Palestine est arabe parce qu’elle le fut, c’est une erreur historique énorme.

LES SEULS PALESTINIENS D’ORIGINE SONT JUIFS, LES AUTRES SONT DES MIGRANTS

Ce pays était peuplé de tribus juives depuis environ 5 000 ans (certains historiens disent 7 000 ans, mais c’est incertain). Elle s’est appelée Judée, Samarie, noms deblank provinces ou de royaumes juifs. Puis un gouverneur romain voulut donner un nom global à ce désert très sec, à l’exception des rives du Jourdain, et pour humilier les Juifs qu’il trouvait prétentieux, l’appela le pays des Philistins, des pillards de la Méditerranée habitant la région de Gaza. C’est donc la région des Philistins, peuplée de juifs qui évoluera au fil des siècles en Palestine.

Quand la SDN décida de redonner aux diasporas juives réchappées de la Shoah une terre d’attache, elle choisit leur pays d’origine, la Palestine. Comme arabes, il n’y avait que des commerçants de passage entre l’Egypte et la Syrie et des caravanes. Un recensement effectué en 1935 par les Anglais montre que sur 97 villages-oasis du désert, un seul était peuplé d’arabes parce qu’il y avait un caravansérail ; tous les autres étaient juifs. Les villes étaient juives, une seule ville était mixte, Jérusalem, en raison de la présence d’un contingent de militaires arabes et leurs familles, restés sur place pour protéger la mosquée Al Aqsa de tentatives de destruction par les Chrétiens et les juifs. Ils n’avaient aucune intention destructrice, mais n’admettaient pas que le simple passage rapide du calife Omar avec son armée en 638, et la construction de la mosquée qu’il ordonna avant de continuer sa route guerrière vers l’Egypte, aient suffit à faire de Jérusalem une capitale islamique.
Ils l’ont refusé avec raison. Les arabes ont fini par accepter que Jérusalem soit pluri-religieuse.

S’IL Y A UNE MOSQUÉE ET DES MUSULMANS, TOUT LE PAYS EST TERRE ISLAMIQUE

C’est ce que disent aujourd’hui en France les extrèmistes islamistes : puisqu’il y a des millions de musulmans arabes en France et que la République a laissé construire plus de deux mille mosquées, la France est Dar el islam et nous sommes chez nous !

C’est pourquoi la décision de la SDN en faveur d’Israël déplût aux pays arabes voisins pour lesquels, puisqu’il y a une grande mosquée à Jérusalem, le fait que Jérusalem soit une très ancienne ville chrétienne ne compte pas, toute la ville et le pays alentour sont dar al islam, terre islamique.

Ils envoyèrent pour le peupler leurs voyous, repris de justice, bons à rien et pauvres. Ceci n’est pas de l’islamophobie, mais un simple  constat. Ils ont toujours refusé de reprendre ceux qui voulaient rentrer dans leur pays d’origine ou y étaient condamnés après avoir commis des délits, comme l’Algérie le fait aujourd’hui avec la France. Ces migrants furent appelés « les arabes en Palestine » dans tous les documents officiels. C’est le dictateur de l’Egypte, Gamal Abdel Nasser, qui eut l’idée en 1948 de leur donner une légitimité les nommant « palestiniens ».

Un peu comme si un roitelet africain déclarait aujourd’hui que les migrants en France sont des Bretons !
Faudrait-il le croire ?

L’Imprécateur

17 novembre 2022

blank

blank

 280 total views,  5 views today

5 11 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

23 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Joséphine
Joséphine
21 novembre 2022 3 h 04 min

Un grand merci à l’Imprécateur pour ce billet de vérité qui brise en quelques lignes la personnalité de l’odieux Nazi Zelensky, lorsqu’il est sur la scène politique, déguisé en grand protecteur de son peuple. N’ai plus en mémoire le nom de cette reporter Française qui vivait depuis 2014 sur le sol du Donbas. Elle n’a eu de cesse de filmer les atrocités commises par l’Ukraine et ses troupes Azov. On ne la voit plus. On ne l’entend plus. J’ose espérer qu’elle est toujours en VIE !!! La télé a changé son fusil d’épaule ces derniers jours. On ne parle plus… Lire la suite »

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 16 min
Répondre à  Joséphine

Avis complètement conforme.

Gloriamaris
Gloriamaris
24 novembre 2022 20 h 41 min
Répondre à  Joséphine

Elle se nomme Anne-Laure BONNEL. On peut la retrouver ici https://youtu.be/ifWjrVmkCRA

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
20 novembre 2022 23 h 45 min

Votre propos sur ZELENSKY vient à point et c’est donc ce que j’avais pressenti de cette personne depuis le début tout en ayant un doute. Mais peut être que POUTINE a été trop impatient car zelenky que j’appelle l’aiguillon n’attendant qu’une riposte trop précoce de POUTINE .Ceci dit vous avez grandement raison quand vous parlez des mondialistes dont un descendant d’industriel prohitlerien venant à la rescousse de ZELENSKY.Vous dites aussi que le socialisme a voté pour hitler .Effectivement car c’est de la que vient le mot NAZY (reduction de « National socialisme ») .Tout se tient dans votre constat

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 19 min
Répondre à  MUFRAGGI JEAN MICHEL

Oui….comme toujours, l’Imprécateur nous livre une analyse fine, claire et solidement documentée et argumentée, bravo !

Pellerm
Pellerm
20 novembre 2022 19 h 44 min

Après lecture , on a le coeur à la retourne …! Adieu JJ Rousseau et sa théorie fumeuse du « bon sauvage » . L’être humain livré à ses seuls instincts cherchera toujours à dominer TOUT .. ses comparses et la Nature ..Il se prendra pour Dieu le Père ..comme le prouvent les Davotiens et toute la clique des  » états profonds  » et leurs marionnettes … C’est assez horrible d’être confronté à des humanoïdes sans empathie , sans conscience , car la tentation est grande d’agir comme eux et de les ..ERADIQUER ..par tous les moyens .. ?? Quoi qu’on veuille… Lire la suite »

bernard75
bernard75
20 novembre 2022 16 h 06 min

Il y a une ambiguité jamais levée sur le mot ‘juif’ appliqué sans discernement rétroactivement aux judéens qui peuplaient la Judée et à ceux qui rejettèrent le Christ et après la prise du Temple émigrèrent et poursuivirent leur religion sous l’influence des rabbins en opposition au christianisme (ce qui était leur droit). Ceux-là peuvent être appelés juifs me semble-t-il. Qu’en pensez-vous ?

Jean NOGUES
Jean NOGUES
20 novembre 2022 11 h 16 min

Suite à ma réponse à Muggieri, je commence par moi-même en indiquant de quel côté je suis. Donc j’ai suis du fond de mon être 100 % antinazi, c’est primaire et à mes yeux il n’y a pas à polémiquer.Ce qui ne m’empêche pas de parler librement. Si une personne ne me plait pas je me moque éperdument de sa race et de sa couleur de peau, je ne juge qu’à ses actes et à ses paroles publiques claires et avérées, et je ne crains pas de l’exprimer. C’est pourquoi je suis très attaché à ce droit de l’homme tant… Lire la suite »

Jean NOGUES
Jean NOGUES
20 novembre 2022 11 h 26 min
Répondre à  Jean NOGUES

Désolé, le correcteur automatique a dérapé en écrivant Schwarzenegger au lieu de SCHWAB, cet ancien nazi exécrable.

Jean NOGUESMY

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 26 min
Répondre à  Jean NOGUES

LOL..!! Le correcteur est particulièrement facétieux ! Encore qu’associer implicitement l’ignoble Schwab avec « Terminator » a quelque chose de cocasse mais pas forcément saugrenu !

Jean NOGUES
Jean NOGUES
20 novembre 2022 10 h 49 min

L’article de l’imprécateur est remarquable, riche d’informations peu connues, et d’une intelligence admirable. J’ai particulièrement apprécié l’histoire de Jérusalem, que j’ignorais : sans ce caravansérail, ç’aurair donc été une simple ville juive comme les autres
Merci à MINURNE de nous donner des articles d’une telle qualité.

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 32 min
Répondre à  Jean NOGUES

Avis complètement conforme.! L’Imprécateur s’affirme comme un chroniqueur de tout premier ordre et « d’une intelligence admirable » (sic), et MINURNE comme un média incontournable de la « reinfosphère »..!

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
19 novembre 2022 0 h 13 min

Je ne prendrai pas parti pour l’un ou pour l’autre : ce conflit est malsain avec l’aiguillon ukrainien Zelenski président d’une terre en position stratégique qui interresse beaucoup de monde et qui tout d’un coup a voulu son indépendance : terre qui possédait la centrale atomique de tchernobyl.Cette volonté d’indépendantisme a conduit POUTINE vers une réaction que lui seul comprend ainsi que son peuple car cette terre est tout de même stratégique pour la russie. Stratégie,guerrière et commerciale.Enfin ce missile qui a atterri sur la pologne est peut être un bien du ciel qui on dirait semble avoir entrainé une… Lire la suite »

Jean NOGUES
Jean NOGUES
20 novembre 2022 10 h 43 min
Répondre à  MUFRAGGI JEAN MICHEL

Quand on n’est ni pour l’un ni pour l’autre, on se retrouve vite considéré comme étant à la fois pour l’un et l’autre. Alors quand l’un et l’autre se haïssent, on se retrouve haï aussi bien chez l’un que chez l’autre. C’est pourquoi le plus sage, et aussi le plus franc, est de prendre parti clairement soit pour l’un soit pour l’autre, de préférence en argumentant plutôt qu’en s’étripant.

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
20 novembre 2022 14 h 18 min
Répondre à  Jean NOGUES

Ce n’est pas faux du tout mais dans ce cas ou l’on ne sait pas si c’est du lard ou du cochon et dans ces conditions, je n’ai d’appétit ni pour l’un ni pour l’autre. Mais je suis parfaitement d’accord pour votre dernière ligne pour argumenter sans s’étriper et si vous voulez savoir ou irait mon coeur : ce serait pour POUTINE mais peut être sans les chars.Mais pourquoi a t’il eu vraiment besoin de sortir ses chars et s’attirer la désapprobation des autres pays.

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 34 min
Répondre à  Jean NOGUES

Je pense aussi !

Joséphine
Joséphine
21 novembre 2022 3 h 07 min
Répondre à  MUFRAGGI JEAN MICHEL

Vous ne seriez pas Normand ?

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 35 min
Répondre à  Joséphine

LOL ((P’têt ben qu’ oui !)

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
21 novembre 2022 9 h 59 min
Répondre à  Joséphine

Je mets parfois beaucoup de prudence quand je ne connais pas trop le sujet
car ce zelenski est ce que je suppose être un »Imprevisible « et POUTINE peut être défensif susceptible.De corse ,je deviens donc normand.Il ne faut jamais oublier la dimension psychologique même chez les plus grands:Ce sont des hommes..vulnérables avec leur(s) folie(s) , leurs caprices ,leurs humeurs,leurs faiblesses.Tres bon ressenti

Le Réfractaire
Le Réfractaire
17 novembre 2022 23 h 20 min

Bravo à l’Imprécateur d’appuyer là ou ça fait mal ! Les soutiens français inconditionnels de l’Ukraine sont pour moi des « gogos »! Des âmes trop sensibles, mais aussi parfois des cyniques qui y trouvent un intérêt sonnant et trébuchant, lequel les apparente aux passeurs mafieux qui organisent la mise en condition de pouvoir faire bénéficier de l’assistance maritime due aux naufragés, les migrants qu’ils ont rançonnés de plusieurs milliers d’euros chaque, pour leur transit…. Ensuite, nos médias qui soutiennent un certain Macron et toute la clique de chefs d’États Européens qui veulent couler les nations de l’UE dont les peuples sont… Lire la suite »

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
19 novembre 2022 21 h 03 min
Répondre à  Le Réfractaire

C’est bon de rappeler l’histoire véritable qui explique la suite. Zelinski plus que ce qu’on pourrait penser de son appartenance NAZI est surtout dangereux et de plus on lui a donné des armes qui ont exacerbé son désir de puissance.Poutine a eu une réaction légitime conservatiste puisque c’est sa terre de russie de ODESSA en ukraine sur la mère noire et symbole du potemkine à vladivostok sur le pacifique : Il n’avait pas envie de s’emmerder avec ce zelinki aux objectifs apparemment anti russe.On peut avoir un esprit independant et conserver le lien avec sa mère nourricière (conserver une langue,… Lire la suite »

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
19 novembre 2022 23 h 04 min
Répondre à  MUFRAGGI JEAN MICHEL

Rappel :le potemkine était un cuirrassé ou avait eu lieu une mutinerie qui signait le début de la révolution russe suite à la chute de l’empire du TSAR :période pendant laquelle les russes connaissaient la misère : les russes d’aujéurd’hui sont les descendants des bolchéviques qui connaissent avec poutine une certaine aisance et cela déplait aujourd’hui à certains pays.

Obstinate944
Obstinate944
21 novembre 2022 4 h 38 min
Répondre à  Le Réfractaire

Très bien argumenté….et Macron s’est posé effectivement comme la parfaite « mouche du coche » !

23
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank