RELEVER LA TÊTE FACE A PAP NDIAYE (Geoffroy Lejeune VA)

Valeurs actuelles ن on Twitter: "🗞️ Cette semaine dans ...

 

 

C’est une attaque ultra violente, venue troubler la quiétude de ce beau dimanche de mai. Pap Ndiaye est l’invité de Francis Letellier sur France 3, et se voit interrogé à propos de la couverture de Valeurs actuelles qui le consacre « ministre de la destruction nationale ». La couverture annonce la couleur : « Mixité forcée, propagande idéologique, islamisation, effondrement scolaire : SOS pour l’éducation de nos enfants. » Accusations graves, il est vrai, simple relai de l’angoisse de centaines de milliers de parents méprisés par ce ministre en sursis. 
 Il doit répondre. Que répond il? « Je ne lis pas la presse d’extrême droite. » Notre couverture, sur son bilan accablant ? « C’est pour moi un sujet de fierté », son « badge d’honneur ». Comment, pourquoi ose-t-il? En raison de la « longue histoire » qui court « de Gringoire jusqu’à Valeurs actuelles ». 
 Gringoire donc, donc journal antisémite et collabo arrêté après la libération. Valeurs actuelles, journal conservateur interrompu pendant la guerre. Ils osent tout…

Vous êtes nombreux à nous avoir écrit pour nous suggérer de porter plainte pour injure ou diffamation contre le ministre. Injure ? Assurément. Diffamation ? A tout le moins. Mais nous avons réfléchi cette semaine à la manière de relever la tête face à Pap Ndiaye. Car au fond, cette affaire vous concerne autant que nous. 

Qui est Pap Ndiaye ? Un historien, certes. Un déconstructeur pur jus, surtout, adepte des pires thèses racialistes prêchées sous le vernis de la respectabilité, souvent depuis les Etats-Unis, où elles trouvent leur source. Un hypocrite de plus, qui vante les mérites d’une école qui s’effondre tout en protégeant ses enfants de celle-ci en les abritant dans la très chic et sélecte école alsacienne de Paris. Un ministre incompétent – ou plutôt malfaisant – de plus, qui promeut l’aggravation des maux qui nous ont conduit à ce désastre. 
 Certains l’ont remarqué, nous n’avions pas attaqué Pap Ndiaye au moment de sa nomination, car nous voulions éviter les procès d’intention et espérions un miracle. Un an plus tard, notre procès était étayé, sourcé, implacable. Entrisme islamique a l’école, baisse du niveau, insécurité, professeurs abandonnés, délires pédagogiques, propagande LGBT: tous les maux de l’école y étaient consignés.

Le ministre aurait pu y répondre. Mais non. Il a décidé de faire comme font tous ceux qui fuient leur responsabilité : fermer les yeux. Et pour mieux accompagner sa dérobade, il nous accuse. Quand le ministre répond « extrême droite », c’est vous qu’il insulte. Comme tous ceux avant lui qui, depuis quarante ans, répondent « extrême droite » à qui ose pointer un problème. Sécurité, immigration, Europe, industrie, fiscalité, organisation du territoire, démocratie… Lamentez-vous et on vous répondra : « extrême droite ». Pendant longtemps, cela a fonctionné. Vous baissiez la tête, culpabilisiez parfois. Eux sont restés aux affaires et ont continué, en toute impunité, à guider notre pays vers l’abîme. 

Le mérite de l’affaire Pap Ndiaye, c’est de nous faire réaliser qu’il est temps que cela cesse. Vous n’êtes pas d’extrême droite parce que vous êtes inquiets. Nous ne nous laisserons plus intimider, nous ne laisserons plus criminaliser l’inquiétude de tous ceux qui votent à droite de Sandrine Rousseau. Il est temps de relever la tête. 
 Dans les jours qui viennent, Valeurs actuelles, puisque c’est son rôle de sonner le tocsin, annoncera une initiative de grande ampleur pour contraindre le ministre de l’éducation nationale à assumer son bilan. Nous relaierons ainsi l’inquiétude de millions de parents et mènerons un combat vital pour l’avenir de la France. Soyez présents, répondez à l’appel. Et ensemble, nous relèverons la tête face aux déconstructeurs. La honte doit changer de camp.

Geoffroy Lejeune

Directeur de la rédaction de Valeurs actuelles

13 mai 2023

9 Commentaires

  1. AVE Geoffroy Lejeune ! Papchose GO HOME USA !!! Il vient saboter et endoctriner nos enfants, comme l’a fait Cohn Bendit (dany le rouge) en 68, après avoir été bien formaté chez les ricains.

  2. Oui, bravo et merci… Il faut agir, c’est certain, mais nous sommes si peu face à l’armée des pantoufles .

    • Entièrement d’accord avec vous . Mais avec un tel Président que celui qui occupe “indeécemment” le Palais de l’Elysée, il ne peut y avoir d’autre solution qu’un grand coup de balai. La soupe est trop bonne pour ces députés “pantouflards” qui acceptent tout ce que veut Freluquet. Il n’y en a pas un qui osera citer l’article 68 de notre Constitution. Heureusement que nous avons encore Valeurs Actuelles et CNews, Minurne-Résistance, et tous ceux qui (comme vous et moi) pensent autrement. Sinon quelle France allons-nous laisser à nos petits enfants ? Quant à agir, n’oubliez pas que ce Président est franc-maçon et que les Templiers dont je fais partie ne sont pas assez nombreux pour envisager une guerre civile !

  3. Bravo à VA . Cependant je pense que le journal aurait dû porter plainte. Ce ministre est écœurant.
    Quand on connaît son parcours : je ne suis pas étonnée. N’oublions jamais que c’est Macron qui l’a nommé à ce poste, donc le petit président pense comme son ministre. Triste.

  4. Ce que j’en pense : Quand j’ai vu et surtout écouté ce ministre de l’ Éducation dite Nationale pour la première fois ; immédiatement je lui ai trouvé une certaine similitude de tempérament avec celle d’un flan au chocolat démoulé et servi sur une assiette de belle porcelaine, alors qu’il survient un tremblement de terre comme il est relativement fréquent dans nos belles îles d’Outre-mer; ce qui ne pouvait que lui donner des tremblements d’entre-met au cacao … !
    Je ne m’étais donc pas trompé, tout comme au sujet de son Mentor Élyséen à voix de fausset, lors de son premier grand meeting de première campagne Présidentielle…où perché dans des aigus incertains, il semblait risquer une apoplexie !
    De tout cœur avec vous et V.A; cher Geoffroy Lejeune !

    • Savoureux exposé cher Réfractaire. Mais, 4 ans de + avec ce médiocre nain… Et, imaginons ce qu’il nous faut mettre en œuvre: il faut le sortir de là où il n’a pas raison d’être, l’arrêter lui et tous ceux et celles qui l’accompagnent allègrement dans un sens aussi condamnable de destruction volontaire de ce que nous sommes par plusieurs siècles de cultures communes (bienséance, littératures, morale etc… C’est un coup d’État sans effraction qu’il a fait le benêt avec la secte Davos…
      Le travail à accomplir en urgence est monumental, gigantesque, dantesque pour assainir ce pays dépecé dans sa grandeur, chasser en convois permanents tous les surnuméraires non français de souche, etc… Etc.
      Comment voulez vous que cet être mis là pour finir de saboter notre École avec l’assentiment de notre Justice dévoyée et notre sécurité inversée des représentants nationaux hors sol en mettant en toute priorité l’écologie; qui n’est en aucun cas un “parti” mais l’appréhension de notre monde dès la maternelle…

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.