EDITO 689 – COMBATTRE… JUSQU’À LA VICTOIRE ! (Marc Le Stahler)

LA DÉCADENCE N’EST PAS INÉLUCTABLE…
IL FAUT COMBATTRE JUSQU’AU BOUT !

Il y a ceux qui voient, ceux qui font semblant de ne pas voir, et ceux qui ne voient rien. Les premiers sont hélas les moins nombreux, mais ils ouvrent lentement les yeux, effarés de ce qu’ils découvrent.

Un peu comme le homard dans son eau de cuisson. Mais avons-nous encore temps de fermer le gaz ?

L’anecdote que rapporte Renaud Camus (La Visite) est édifiante. Son visiteur, conscient du drame que nous vivons, est venu le voir, un peu désemparé, pour entrevoir une stratégie, un chemin, une solution…

 

Mais à ce moment précis, aucun des deux n’est capable de répondre correctement à l’angoissante question : que faire ?

Tous les hommes éclairés, conscients, dotés d’une intelligence normale, connaissent un jour ou l’autre ce terrible sentiment. Il est si difficile, au milieu du bain politico-médiatique trompeur dans lequel nous vivons, d’entrevoir un minimum de vérité face à tant de dénis et de mensonges…

Mais si nous décidons de récupérer notre libre-arbitre, il est déjà plus facile de réagir, à notre manière, chacun selon ses capacités, pour résister et combattre, face à cette mort annoncée de notre culture et de notre Patrie.

Car la manipulation est partout : dans les chiffres, bien sûr, mais aussi dans le juridisme et les prétendues contraintes européennes. Et même dans les choix des débats qui nous sont jetés comme des os aux chiens. Aujourd’hui, c’est l’interdiction de l’Abaya dans les établissements d’enseignement qu’on nous donne à ronger, comme si c’était un vrai débat. Comme si le nouveau ministre de l’Education avait trouvé LA solution magique et courageuse à tous nos maux. Ce qui était une évidence et n’aurait jamais du se répandre dans le débat médiatique a fait l’objet de discussions byzantines, occultant l’essentiel, le plus grave.

La guerre civile larvée s’est installée, l’économie s’effondre, la libanisation est en cours, la criminalité explose (la France détient le record en Union Européenne du taux relatif d’homicides par habitant)…

Et quand le gouvernement ne peut plus cacher, il maquille, ou il ment. Comme ce fameux taux de chômage qui, prétend-on, « s’améliore », comparé à celui de nos voisins. Mais avec les 5,7 millions de fonctionnaires dont l’emploi est garanti, et 2 millions d’allocataires du RSA dont une partie importante (50 % ?) est exclue des statistiques (pourquoi ?), le taux réel  de chômage est largement supérieur aux 7 % annoncés et dépasse allègrement les 10 % !

La vérité est que les classes moyennes disparaissent peu à peu, alors qu’ elles augmentent en zone BRICS, en plein essor (lire l’article de Jean Goychman)…

Or tout économiste sérieux sait que la croissance économique va de pair avec le développement des classes moyennes. Et vice versa…

Incompétence, malveillance, bêtise des dirigeants… difficile de se faire une opinion.
Un peu tout cela, sans doute ?

Bruno Lemaire, ex-ministre de l’Agriculture, ignorant ce que vaut l’hectare, avait répondu à son interlocuteur, comme  pour s’excuser : « je ne suis pas fort en maths ». Aujourd’hui ministre de l’Économie, il avait annoncé en mars 2022 son objectif de « mettre la Russie à genoux ». Par charité chrétienne, je ne commenterai pas…

L’individu vient de se ridiculiser à nouveau, en annonçant qu’il « travaille sur un objectif de  10 à 15 milliards d’économies » pour le budget 2024…

Fixer un objectif d’économies n’a aucun sens ; ce qu’il faut faire, c’est contrôler la gestion de chaque ministère, de chaque direction, et peut-être même de chaque service, afin de détecter tous les gisements d’économies et de productivité possibles.

C’est ce qu’on fait en entreprise. Et si on le faisait dans l’administration, on trouverait bien plus que 15 Mds, tant sévit la gabegie !

Un travail remontant, de la base au sommet, et non le contraire, afin d’évaluer le total d’économies possibles. C’est ce qu’avait mis en place Sarkozy avec la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques), supprimée par Hollande à peine élu, sans doute par démagogie et sous la pression des syndicats.

Chers compatriotes, c’est parce qu’il y a peu de raisons de se réjouir, que la France a besoin de vous, de tous ceux qui ont compris.

En attendant 2027, il faut préparer les Européennes de 2024. Elles se décideront à la proportionnelle, et les petites magouilles des écolos-islamo-socialo-gauchistes seront vaines, cette fois-ci.

Patriotes de Reconquête!, du RN, de la droite et d’ailleurs, unissons nous !
Sérieusement !
Pour gagner, cette fois-ci !

Marc Le Stahler

28 août 2023

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.