L’OTAN FORMAIT DES TERRORISTES À ALEP ! (L’Imprécateur)

La nouvelle m’a d’abord paru suspecte. Elle venait de sites syriens, donc peut-être manipulés par le gouvernement légal du pays ou par les Russes : « 14 officiers de l’OTAN capturés le 16 décembre par l’armée syrienne dans un bunker d’Al-Qaïda en Syrie à Alep Est ». Et puis, les informations se sont multipliées et les chiffres grandissaient : 14, puis 17, puis finalement 110 officiers capturés !

En fait, la présence d’officiers de pays occidentaux travaillant avec les terroristes était déjà connue, bien avant le déclenchement de l’opération de reprise des quartiers Est d’Alep par l’armée syrienne.

Fin septembre dernier, le site israélien, Time of Israël, avait révélé que des agents israéliens du Mossad ainsi que d’autres officiers étrangers, dont des officiers militaires américains, qataris, saoudiens, britanniques et turcs, avaient été tués à Alep Ouest (Mont Siméon) dans une attaque de missiles opérée par la Russie. Un site iranien a relaté le 20 décembre la mort d’une vingtaine d’officiers saoudiens dont les services secrets syriens avaient découvert la présence dans un immeuble de la banlieue Ouest de Damas, tués par un tir de missile d’un chasseur de l’armée syrienne.

  • En octobre 2015, le gouvernement anglais avait reconnu avoir envoyé des instructeurs en Syrie pour assister les rebelles modérés d’Al Qaïda.
  • En février 2012, une quarantaine d’officiers turcs et une vingtaine d’officiers français avaient été restitués à leur armée d’origine, par l’intermédiaire de Mikhaïl Fradkov (directeur des services russes de Renseignements), directement à l’amiral Edouard Guillaud (chef d’état-major français) à la frontière libanaise.

syrie_mercenaires_etrangers_01

Les mercenaires étrangers en Syrie seraient plus de 6.000, recrutés par les Occidentaux,, les Turcs, les Saoudiens, etc. Les conseillers militaires sont nettement moins nombreux et jusqu’ici  se sont rarement fait prendre.

Aujourd’hui, l’information de la capture d’officiers occidentaux et arabes à Alep-Est est partie d’une réunion restreinte et en urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU, révélée par Réseau Voltaire, un site franco-libanais interdit de diffusion en France. Le Conseil s’est réuni à huis-clos le vendredi 16 décembre dernier en fin d’après-midi (17 h GMT) pour décider des mesures à prendre après la capture d’officiers appartenant tous « à des pays alliés des Etats-Unis » dans la matinée de vendredi.

L’OTAN n’est pas toujours citée, le nombre exact d’officiers capturés non plus, les noms révélés par un député syrien d’Alep sont des noms d’emprunt comme en portent souvent les agents de renseignement, ils n’étaient pas en uniforme, etc. Mais des confirmations viennent d’agences russes, arabes, saoudiennes, libanaises, syriennes, iraniennes etc. Le fait doit être pris comme quasiment certain à partir du moment où une multiplicité de sources diverses, pro syriennes mais aussi anti syriennes le donnent pour vrai : il y avait bien des officiers occidentaux présents à Alep à côté des terroristes que les gouvernements occidentaux alliés des Américains utilisent pour tenter de renverser Bachar el Assad.

Tous les pays concernés vont nier, c’est « normal ». Après tout, il a bien fallu attendre le 20 décembre dernier pour que la France reconnaisse officiellement par la voix de son porte-parole au Conseil de Sécurité ce que les sites de ré-information comme Minurne dénoncent depuis deux ans : les flux de migrants arrivant en Europe ressortent largement d’un trafic d’esclaves organisé avec la complicité des autorités européennes et onusiennes.

Le premier à donner des précisions sur la capture d’officiers de l’OTAN a été le journaliste syrien Saïd Hilal Al Charifi, qui tiendrait ses informations de sources sécuritaires syriennes : « Les autorités syriennes ont pu, grâce à des renseignements minutieux, arriver au Quartier Général des hauts officiers occidentaux et régionaux au sous-sol d’un quartier d’Alep-est, et les capturer tous vivants ». le sous-sol en question appartient à un immeuble réquisitionné par Al Qaïda en Syrie (El Nosra) et il a été transformé en véritable bunker.

imgres

Une rare photo de Saïd Hilal al Charifi

Les agents étrangers sont de diverses nationalités : américaine, française, britannique, allemande, israélienne, turque, saoudienne, marocaine, qatarie, etc.

Mais d’après le journaliste, les officiers français seraient les plus nombreux. Les Français seraient 17 !

Une première liste de 14 noms a été diffusée par un député syrien, Farès Shehabi, mais elle ne comporte pour le moment que des noms d’Américains, de Turcs et d’Arabes de diverses nationalités. « la Syrie donne officiellement des données sur les officiers étrangers interpellés à Alep » (plusieurs sites). « Interpellés » est le mot juste ! Le gouvernement syrien a fait savoir que le Arabes sont prisonniers, mais les Occidentaux ne sont qu’interpellés, ce qui laisse présager des négociations à l’avantage de Bachar el Assad en échange de leur libération.

On comprend mieux l’insistance des Occidentaux ces derniers jours pour obtenir du gouvernement Assad, via l’ONU, une trêve permettant d’exfiltrer leurs agents via un « corridor humanitaire », sous prétexte d’évacuation sans conditions et sans contrôle, notamment celui des armes légères, de la population civile d’Alep-Est et des combattants d’Al Qaïda-El Nosra notre allié. « La présence d’officiers occidentaux et saoudiens, qui dirigent en réalité les attaques terroristes à Alep, explique mieux l’hystérie politico-médiatique occidentale qui ne cessait de réclamer une trêve lors de la bataille visant à libérer la seconde ville syrienne du joug des mercenaires. » (Réseau international, nom de l’agence libanaise de Réseau Voltaire).

Le fond du problème posé par la présence d’officiers de l’alliance américaine anti-gouvernement légal de la Syrie a été soulevé par les déclarations officielles de l’actuel Ministre des affaires étrangères du Qatar, le Cheik Mohamed bin Abdulrahman Al Thani, et de son prédécesseur. Ils ont publiquement reconnu que le régime qatari participait au soutien des groupes terroristes en Syrie et qu’il leur fournissait des armes et des fonds, en particulier à l’organisation terroriste Front El-Nosra. Ils violent ainsi plusieurs résolutions du Conseil de sécurité et bafouent  la volonté de la communauté internationale de combattre le terrorisme en interdisant que des pays leurs fournissent financements, armes et « conseillers » militaires. Ils contreviennent à la décision unanime du Conseil de Sécurité de considérer le Front el-Nosra comme une entité terroriste, au même titre que son groupe terroriste fondateur, Al Qaïda.

La dernière des résolutions est la n°2253 de 2015, succédant à la 1989 de 2011 et à la 1999 de 2007 qui condamnaient Al Qaïda « et les personnes et entités qui lui sont associées« .

Quelles excuses les gouvernements qui collaborent avec ces organisations terroristes que sont Al Qaïda et El Nosra, et se sont fait prendre la main dans le sac de la collaboration avec des terroristes islamiques par Bachar El Assad, vont-ils avancer pour expliquer leur viol de décisions prises par la communauté internationale et l’ONU ?

Ça doit cogiter dur au Quai d’Orsay !

L’Imprécateur

* « La traite des êtres humains est hélas l’un des trafics les plus rentables et les plus répandus au monde… Pour ces groupes terroristes, dont les premières victimes sont généralement les femmes et les enfants, la traite des êtres humains n’est pas seulement un moyen de semer la terreur parmi les populations civiles, elle est également utilisée comme une source de financement, voire un outil de recrutement. En Syrie, ce sont les femmes qui subissent les pires atrocités : les viols, les mariages forcés, la prostitution… En Irak, Daech a mis en place un véritable marché où des femmes et des filles issues de minorités, comme les yézidis ou les chrétiens, sont vendues pour servir d’esclaves sexuelles… En Afrique de l’Ouest… » (Exposé de François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, 20 décembre 2016). Mr Delattre cite les noms de Daesh et Boko Haram, mais oublie Al Qaïda, El Nosra, Jaïsh al-Islam, Faylaq al-Rahman (financés par les Saoudiens) qui se livrent eux aussi au trafic d’être humains exportés vers l’Europe comme « réfugiés ».

Avertissement :
La vidéo ci-dessous, qui confirme le post de l’Imprécateur, a été diffusée par la chaîne iranienne Press TV.

banniere_2016_570

 

25 réflexions au sujet de « L’OTAN FORMAIT DES TERRORISTES À ALEP ! (L’Imprécateur) »

    • Christian,tout d’abord bonjour et meilleurs vœux pour cette nouvelle annee,je vous trouve bien defaitiste,evidemment ,il ne faut rien attendre de l’etat et encore moins de tous les baratineurs qui demain raseront gratis ,il ne faut compter que sur nous memes et faire attention a tout ce qui nous entoure,mais au fond notre pays ne s’en est il pas toujours sorti face a toutes les menaces !Je serais un politicien aujourdhui je me méfierais car la colere gronde un peu partout ,notre peuple commence a se rendre comte que depuis 50 ans on les prend franchement pour des cons,alors qu’ils fassent gaffe

       
  1. Dans tout ce bordel politico-militaro-merdiatique , cette barbouzerie américano-sioniste européenne ,dont la complicité de l’UE et des gouvernements d’une partie des Nations européennes sont complices de crimes contre l’Humanité et de Haute Trahison , devraient être destituer et juger par des tribunaux populaires condamnés et exécuter . J’espère que Monsieur Vladimir Poutine fera des révélations sur cette prise d’officiers de l’Otan devant les journaleux du monde entier , cela ouvrira certainement les yeux et les oreilles de tous ceux de la bien bienséance et du politiquement correct merdiatique , et de tous les bobos gaucho et de tous ceux qui s’apprêtent encore a voter pour l’herpés aux prochaines élections .

     
  2. la Turquie est la tête de pont qui permettra à l’islamiste maître chanteur Erdogan de faciliter l’invasion de l’Europe par les armées musulmanes déguisées en migrants ; ces individus sont parqués dans des camps par millions et attendent le signal pour se jeter sur nous afin de nous massacrer avec nos femmes et nos enfants; c’est pour que les Français ne puissent pas se défendre que le service militaire a été supprimé et maintenant que la population de notre pays est désarmée elle sera décapitée par dizaines de millions et jetée dans des fosses communes ouvertes le long des routes; pourtant on aurait les moyens de se défendre en organisant le blocus maritime de la Turquie mais on reste les bras ballants sans rien faire que se plier aux quatre volontés de ce dictateur ! alors, pendant qu’il est encore temps d’éviter le massacre qui nous attend, il faut voter utile aux prochaines élections pour écarter du pouvoir tous ceux qui ont vendu la France et vous les connaissez !

     
  3. Suite et fin :
    Par exemple, des conseillers militaires britanniques sont officiellement arrivés en Syrie pour rétablir la capacité de combat de l’opposition «modérée», se sont retirés d’Alep
    On peut également rappeler que, pendant les combats dans le Donbass dans l’est de l’Ukraine, entre mai 2014 et aujourd’hui, de nombreux incidents ont été signalés où les soldats et les militaires de l’OTAN ont été repérés et capturés par les forces rebelles.
    Dans la plupart des cas, ces rapports ont été muets, plus que probablement à cause du «commerce équestre» ayant lieu comme un prolongement de la diplomatie plus large, ou l’on échange des prisonniers de guerre contre des concessions politiques ou militaires. » »
    …………………………………………………………………………………………………………………….

     
  4. suite :
    rapports ont été déposés de soldats britanniques affectés à des groupes de combat pour aider à la formation, la stratégie et la logistique.
    En juin 2016, The Telegraph a admis que des forces spéciales britanniques avaient aidé un groupe rebelle, «… avec la logistique, comme construire des défenses pour rendre les soutes en sécurité», a déclaré un combattant «rebelle».
    D’autres rapports, y compris le L.A. Times qui détaillait les opérations de la CIA utilisées pour armer des militants, y compris le front Al Nosra (al-Qaïda en Syrie) qui étaient la force terroriste en charge à Alep Est. D’autres révélations de l’implication dissimulée des USA incluent The New York Times, et également des informations sur les opérations secrètes américaines (l’OTAN par un autre nom seulement) fournies au Wall Street Journal.
    South Front note également:
    « Auparavant, en décembre, South Front avait déjà noté que les tentatives américaines de pousser une  » solution diplomatique  » à Alep pouvaient indiquer que l’administration Obama manquait de temps pour libérer les mercenaires américains et les membres des services spéciaux de la poche d’Alep:
    Considérant que les conseillers militaires de la coalition dirigée par les États-Unis ont largement opéré à travers la Syrie, la formation et l’assistance à la soi-disant opposition modérée» ouvertement liée à Al-Qaïda, les rapports récemment publiés sont probablement vrais.
    Par exemple, des conseillers militaires britanniques sont…

     
  5. suite :
    être des rapports plus fictifs émis par l’imagination de journalistes américains, tels que Michael Weis de The Daily Beast via CNN, affirmant que l’armée syrienne commettait un« viol en masse » contre les résidents d’Alep Est.
    Weiss affirme avoir obtenu ses informations de la pseudo ‘ONG’ financée par les États-Unis et le Royaume-Uni, connue sous le nom de White Helmets (Casques Blancs).
    Depuis septembre, de nombreuses organisations suggéraient qu’un centre de commandement occidental situé derrière des lignes détenues par des terroristes avait été pris pour cible et détruit par une frappe de missiles russe.
    Le Prof Michel Chossudovsky a écrit: «Les États-Unis et ses alliés avaient mis en place une salle d’opérations sur le terrain dans la région d’Alep, intégrée par le personnel du renseignement.
    Jusqu’à ce qu’il soit visé par une attaque de missiles russes le 20 septembre, cet établissement «semi-secret» était exploité par des services de renseignement américains, britanniques, israéliens, turcs, saoudiens et Qatariens. »
    Ce rapport n’a été ni démenti ni confirmé par les sources de la Coalition à l’époque. Cependant, une source israélienne, The Times of Israël, a rapporté l’incident.
    Pour quiconque a accordé une attention particulière au conflit syrien, voir les forces spéciales de l’OTAN ou des «entrepreneurs» travaillant avec des rebelles ou des combattants terroristes à l’intérieur de la Syrie n’est rien d’inhabituel.
    De nombreux…

     
  6. suite :
    des missiles TOW, des mitrailleuses lourdes et des personnes kidnappées, y compris des esclaves sexuelles, via les autobus et les voitures transportant des terroristes et leurs « familles » vers la campagne sud-ouest de la ville d’Alep.
    Le journaliste a ajouté que les groupes terroristes avaient tiré des obus et des balles de sniper sur les autobus et les ambulances à la traversée d’Al-Ramousseh, notant que le Croissant-Rouge arabe syrien et le Comité international de la Croix-Rouge qui surveillent le processus d’évacuation a dû retirer tous les autobus et les voitures du passage.
    Au cours des dernières 24 heures, environ 8079 terroristes et membres de leur famille ont été évacués sur dix lots via des bus et des ambulances des quartiers de Salah-Eddin, al-Ansari, al-Mashhad et al-Zibdiyeh vers le sud-ouest de la ville d’Alep  »
    Cela pourrait expliquer le comportement hystérique du Département d’État américain et des responsables occidentaux de l’ONU qui ont réclamé « un cessez-le-feu immédiat » en dépit du fait que 99% de l’Est d’Alep a déjà été libéré par les forces gouvernementales syriennes.
    Les réactions hystériques de l’Establishment occidental à la défaite d’Al Nosra à Alep ont inclus des affirmations sauvages que l’armée syrienne avait «déchaîné des escadrons de la mort» contre ses propres résidents à Alep Est et exécutent ouvertement des femmes et des enfants dans la rue, brûlent des enfants dans la rue », ce qui semblent être des rapports…

     
  7. Suite :
    Bien que ces rapports initiaux décrivent les individus en question comme des officiers de « l’OTAN », il est peu probable qu’ils aient porté des couleurs de l’OTAN sur une opération secrète et pourraient être étiquetés plus précisément comme officiers de coalition des USA.
    Le site 21WIRE a également reçu des rapports non confirmés hier que des militants avaient tiré un missile dans la région de Ramousa et ont alors essayé, sans succès, d’obtenir des voitures à partir d’Alep Est.
    Il est possible que cet incident soit lié aux rapports d’aujourd’hui sur la capture d’officiers occidentaux.
    Ce rapport de l’Agence de presse arabe syrienne (pas d’italique dans l’original):
    « L’accord sur l’évacuation des militants et des armes des quartiers orientaux de la ville d’Alep a été suspendu après que des groupes terroristes l’aient violé », ont indiqué des sources spéciales au correspondant de SANA à Alep.
    Les sources ont indiqué que la suspension de l’accord resterait en vigueur jusqu’à ce que des garanties obligent les groupes terroristes à se conformer à toutes les dispositions de l’accord, insistant sur le plein respect de l’accord par la Syrie et sa volonté de mettre fin à l’effusion de sang et de restaurer la sécurité et Stabilité à toute la ville d’Alep.
    Plus tôt, le journaliste de SANA a déclaré que les groupes terroristes avaient violé l’accord car ils faisaient passer clandestinement des armes lourdes, y compris des missiles TOW, des…

     
  8. Suite.
    Mutaz Kanoğlu – Turquie
    David Scott Winer – États-Unis
    David Shlomo Aram – Israël
    Muhamad Tamimi – Qatar
    Muhamad Ahmad Assabian – Saoudien
    Abd-el-Menham Fahd al Harij – Saoudien
    Islam Salam Ezzahran Al Hajlan – Saoudien
    Ahmed Ben Naoufel Al Darij – Saoudien
    Muhamad Hassan Al Sabihi – Saoudien
    Hamad Fahad Al Dousri – Saoudien
    Amjad Qassem Al Tiraoui – Jordanie
    Qassem Saad Al Shamry – Saoudien
    Ayman Qassem Al Thahalbi – Saoudien
    Mohamed Ech-Chafihi El Idrissi – Marocain
    En plus l’autre rapport original a été fourni par le journaliste syrien basé à Damas, Said Hilal Alcharifi. Selon Alcharifi, les officiers de l’OTAN capturés appartenaient à un certain nombre d’États membres, dont les États-Unis, la France, l’Allemagne et la Turquie, ainsi qu’Israël. Voici sa déclaration:
    « Grâce aux informations reçues, les autorités syriennes ont découvert le siège d’officiers occidentaux / OTAN de haut rang dans le sous-sol d’une zone située à East Alep et les ont capturés vivants.
    Quelques noms ont déjà été donnés aux journalistes syriens, y compris moi-même.
    Les nationalités sont américaines, françaises, britanniques, allemandes, israéliennes, turques, saoudiennes, marocaines, qatari, etc.
    A la lumière de leurs nationalités et de leur rang, je vous assure que le gouvernement syrien a une prise très importante qui devrait leur permettre de diriger des Négociations avec les pays qui ont essayé de les détruire. « 

     
  9. voici ce que m’envoie un pote officier GN à la retraite.
    incroyable!
    Plus de 110 officiers de l’OTAN capturés dans un bunker des terroristes Al-Nosra à Alep.
    Selon des rapports concordants sortant d’Alep ce 16 décembre 2016, au moins 14 officiers militaires de la coalition de l’Empire anglo-sioniste ont été capturés par les forces spéciales syriennes ce matin dans un bunker terroriste d’Al-Qaïda/Al-Nosra à Alep Est.
    Mais le nombre d’officiers capturés serait supérieur à 110.
    Américains : 22
    Britanniques 16
    Français : 21
    Israéliens : 7
    Turcs : 62
    Le nombre d’officiers arabes félons (Marocains, Qataris, Saoudiens, ..) n’est pas indiqué.
    Selon le même site, les officiers non arabes ont été « libérés » avec les terroristes évacuant Alep, en contre partie de certaines concessions des agresseurs occidentaux et israéliens.
    Les Israéliens auraient payé 3 millions $ par officier pour les racheter.
    Par contre, les officiers arabes restent aux mains des Syriens.
    Or, le site de son côté a annoncé : «Le Conseil de sécurité siège à huis clos, ce vendredi 16 décembre 2016 à 17 h temps universel, alors que des officiers de l’Otan ont été arrêtés ce matin par les Forces spéciales syriennes dans un bunker à Alep-Est.  »
    Il est certain que cette réunion à huis clos du Conseil de Sécurité avait pour but la négociation sur la libération des officiers non arabes capturés, moyennant certaines concessions (non connues pour le moment) de l’Empire anglo-sioniste.

     
  10. TRAHISONS multiples pour éliminer Bachar, décidemment la France est bien la carpette des USA, le Valet de l’UE.
    Oui, TRAHISONS envers les Familles des victimes des folies meurtrières de tueurs sanguinaires entretenus par la coalition USA/UE, une entente « cordiale » pour nuire à POUTINE et déstabiliser Bachar , mais donner à DAESH le DROIT de TUER. MERCI Poutine d’avoir bombardé Alep-est ainsi la Vérité est sortie des décombres, tout comme les Officiers de l’Alliance… meurtrière.
    Quelles déceptions de constater que notre Pays est impliqué dans ces TRAHISONS Epouvantables. Décidemment nos Politiques sont Ripoux , pas UN pour dénoncer ce Satanisme organisé/Obama.

     
  11. Nous avons là, la triste réalité de ce que les Français n’auraient jamais dû savoir. Ce n’est en fait que la face cachée des cartes qui constituent le jeu international (non pas de poker ou de rami mais simplement « jeu des 7 familles ») patronné par les US. Ce qui explique clairement aussi les raisons de l’opposition US à l’intervention Russe afin de pouvoir continuer à masquer la réalité.
    Souvenons-nous bien : le capharnaüm au moyen orient est d’origine USA sous couvert d’armes de destruction massive pour justifier la guerre à l’Irak (sous Bush) et s’emparer du pétrole. Et ça continue avec le terrorisme alimenté par les Quatar et autres « bons amis comme la Turquie » affidés aux US

     
  12. Vous savez que l’ONU souhaite le « Grand Remplacement » avec l’accord de l’UE dans son ensemble , savoir que le futur Premier Ministre ROUMAIN sera Islamiste… pas mal comme Urgence.
    L’ONU a demandé à l’UE de promouvoir l’EURISLAM avec une politisation Islamique des Pays de l’UE. Les ténors politiques cachent aux Français notre devenir, en créant sur notre territoire des « bases arrières » pour les Migrants, dont nous savons le Danger réel , et la menace à court terme pour la FRANCE. Hier des Migrants du Sud Est ont manifestés méchamment en bloquant les rues et reprochant à la France de ne pas respecter ses promesses (celle de les faire passer en Angleterre)…. les 240 centres « d’accueils » feront de même , les portables sont bien la pour cela….Alors attendons nous à un FEU sur notre terre de France. Ensuite ce sera un CALIFAT prôné par Cazeneuve , Moscovici, qui dénoncent les « racines Chrétiennes de la France ». Pour cette merveilleuse Fête de NOËL restons unis, soudés plus que jamais, le pire est à craindre.

     
    • Vous voulez sans doute parler de la manifestation de migrants à Grambois (Var).
      Grambois un gros bourg de 1200 âmes où 10% de la population aurait suffit à virer à grands coups de pieds au C** les 37 migrants qui manifestaient !
      1200 âmes qui sont restées chez elles le cul dans un canapé à regarder TPMP… 1.200 C******s molles, c’est un peu trop !!!
      Comme vous le dites si bien: LE PIRE EST A CRAINDRE.

       
      • Merci Flechebleue, c’est exactement le village dont je parlais, mais comme d’habitude les Français sont des lâches, sauf lorsque nous aurons gagné la guerre de l’Islam radical, alors la , ils sortirons avec leurs casseroles, pour faire entendre leurs voix nasillardes?

         
  13. Collusion avec l’ennemi en temps de guerre ( ce n’est pas moi qui parle de guerre…. c’est ce qui a servi de premier sinistre à la France ) donc application de la peine capitale ou au minimum, prison à vie aux Kerguelen, avec confiscation de tout leur patrimoine.

     
    • Oui c’est une affaire gravissime. Toutes les familles de victimes de tous les attentats commis en France et en Europe devraient se constituer en association internationale de défense pour juger tous les dirigeants compromis dans cette affaire (président, premier ministre, ministre des affaires étrangères, des armées, représentants français à l’OTAN, etc…).
      La frénésie anti-Assad n’explique pas tout…
      Qu’en pensent nos lecteurs avocats et juristes ?

       
      • Il suffit d’avoir assisté à l’évolution du genre humain à travers les siècles pour comprendre pourquoi le monde actuel sera peuplé de 99% d’esclaves au service du 1% (ou moins, pas de statistiques pour ça bien sûr) de prédateurs-vampires qui initient tous les systèmes dont ils profitent.
        J’ai en mémoire ce dessin d’un « homme des cavernes  » armé d’une énorme massue et trainant sa « femelle » par les cheveux.
        C’était le point de départ du plus fort qui mangeait déjà AVANT les autres et s’accaparait AVANT les autres les femelles du groupe.
        Le mot « groupe » est lâché!
        De nos jours il FAUT faire partie d’un groupe, ou de son corollaire « famille », pour exister et se défendre.
        Les « sans dents » comme disent nos prédateurs politiques, ont laissé faire les choses et n’ont donc ramassé que des miettes.
        Les avancées sociales furent un progrès (pas pour les 2/3 de l’humanité cependant) mais on rapproché les autres de l’assistanat dont d’autres « petits » profiteurs se font une gentille petite vie à l’abri du besoin -lire chômage- tout en se multipliant car les GROS prédateurs s’appuient sur eux.
        La moitié au moins des « fonctionnaires » est superflue et à la charge des « productifs ».
        La morale est simple et évidente : chaque être humain serait un prédateur s’il en avait la possibilité, malheureusement il faut les « qualités  » des 1% pour y parvenir ET faire partie d’un groupe même si on es con et incapable.
        L’humanité court à sa perte et les beaux…

         
      • Le 27 décembre 2016 à 11 h 38 min, christian a dit :

        Suite..
        .. discours (dont le mien) n’y changeront rien, car le mal s’emballe et personne ne l’arrêtera , même pas Poutine ou Trump qui pourraient, mais qui roulent D’ABORD pour eux et leurs groupes.

         
      • J’ai aimé Christian votre comparaison avec l’homme des cavernes et le « groupe ». Si France était un pays fort « loup »les agneaux lui mangeraient dans la main,mais si c’est le contraire « France agneau », les loups viennent la manger.

         
      • Merci nerity, mais ma comparaison est encore d’actualité.
        Depuis l’apparition sur Terre de l’homme _qui fait partie du règne animal, personne ne peut le nier sauf l’Église qui a dit que nous avons une âme _ l’homme s’est souvent servi de son intelligence à ses dépends (maitre Coluche).
        Les prédateurs en ont une mais pour le moins variable, comme l’honneur, en fonction de leur degré de prédation.
        Jusqu’aux tueurs de l’islamisation qui suppriment sans vergogne ceux qui osent ne pas être comme eux.
        Nous avons eu d’autres grands prédateurs tels qu’Hitler, Napoléon et presque tous les rois africains même contemporains.
        Certains, rendus fous (par rapport à la norme) par le pouvoir ont éliminé beaucoup de leurs « ennemis » pour la seule raison qu’ils pourraient prendre leur place, foin de l’âme donc pour eux.
        Si les Hollande, Obama, et tant d’autres n’ont (peut être) éliminé personne physiquement, c’est qu’ils n’en ont pas eu les moyens ou la volonté à cause du vernis de civilisation que les autres n’ont pas ou n’ont plus.
        Je suis persuadé que 99% des êtres humains sont des prédateurs qui s’ignorent ou qui sont retenus par la peur des punitions terrestres ou autres pour les « croyants ».. sauf ceux dont le « Dieu » est si d’accord qu’il leur promet des vierges en paradis, dont l’existence reste encore à prouver.
        C’est tout cela le monde actuel dit civilisé, moi même j’aurais bien aimé ressembler à mon homme des cavernes pour posséder des tas de…

         
    • meilleurs vœux riffcaster,en temps de guerre ce n’est pas la prison ,mais la peine de mort pour les trahisons,,et la confiscation des biens mal acquits devraient s’appliquer des aujourdhui a tous ces voleurs qui vendent notre pays depuis maintenant 50 ans,biens qu’ils ont voles au pays sans meme jamais travailler,a voir leurs patrimoines avant d’entrer en politique

       

Laisser un commentaire