LA “SOUMISSION” DU PÂTISSIER DE CHAMBÉRY

L’affiche trônait au-dessus du comptoir :

« Nous garantissons à notre aimable clientèle que toutes nos pâtisseries sont réalisées avec de la gélatine de poisson. »

Il s’agit de la boulangerie-pâtisserie Chanvillard, 93 route d’Aix à Villiers-du-Lac (73420) − tél. : 04 79 61 28 43.

Surpris par cette affiche que je n’avais jamais vue, j’interrogeais la fille du boulanger sur la raison de cette surprenante et récente annonce. Un peu gênée, elle m’expliqua que son père avait été décidé de remplacer la gélatine de porc par de la gélatine de poisson pour une question d’hygiène

Devant cette explication embarrassée et peu convaincante, je lui demandais alors si cela n’avait pas été décidé pour se soumettre aux exigences de clients musulmans. L’air presque soulagé, elle m’indiqua qu’effectivement il s’agissait de se conformer à leur demande de pâtisseries halal.

Voilà le fin mot de l’histoire ! Pour satisfaire quelques clients minoritaires qui n’ont aucun droit à exiger que la loi musulmane s’applique dans les commerces, ce pâtissier bien connu des environs d’Aix-les-Bains a donc accepté de se soumettre et de soumettre la grande majorité de ses autres clients, à une loi religieuse.

Mais les confidences n’étaient pas terminées. La fille du boulanger, qui semblait en avoir gros sur le cœur, poursuivit en m’expliquant que cette aberration était allée plus loin. Leurs clients musulmans avaient ensuite exigé que dans leur magasin de Chambéry, ils fermassent la porte commune que ce pâtissier avait avec un commerce vendant des spécialités savoyardes, fromage et charcuterie. Ces clients « exotiques » craignaient que les parfums et senteurs émanant des charcuteries qui enchantent les papilles de tout bon Savoyard ou de tout gourmet, rendent impures les pâtisseries voisines !

Voilà comment une simple question de vie quotidienne rend mieux compte que tous les grands discours de l’affrontement de deux civilisations où la plus minoritaire essaye et réussit, grâce à la complicité et au renoncement du plus grand nombre, à imposer ses propres lois et codes culturels.

Il est donc nécessaire de rappeler à ce pâtissier qu’islam en arabe veut dire « soumission » et que rien ne l’oblige en France à se soumettre à la loi de cette religion !

Marcel Girardin
Conseiller municipal de Voglans (73420)



5 4 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank