« PolProx » − VOUS AVEZ DIT “POLICE DE PROXIMITÉ” ?
(Commissaire Divisionnaire hon. Olivier Damien)
Observations : Luc Sommeyre

Alors que la police de proximité promise par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle devrait, selon une récente déclaration de Gérard Collomb, être mise en place « dès la fin de l’année », l’Union des Policiers Nationaux Indépendants (UPNI), une organisation née du mouvement des policiers-en-colère qui se dit asyndicale, vient d’inviter les policiers à envoyer des clichés mettant en lumière la dégradation des matériels et des conditions de travail. Ainsi, un album-photos devrait être réalisé et publié à l’occasion d’une grande manifestation nationale de soutien à la police prévue pour le 16 septembre prochain. Mais d’ores et déjà, quelques images ont filtré. Et l’on y voit des véhicules qui affichent plus de 300.000 km au compteur, des urinoirs bouchés, des portes rafistolées avec du carton ou encore des commissariats fermés pour cause d’infestation. Finalement, rien que de bien banal pour les policiers habitués à travailler dans ces conditions déplorables. Mais qui devrait révéler aux Français combien les pouvoirs « de droite et de gauche » qui se sont succédé au cours des dernières décennies ont laissé dériver et péricliter l’institution en charge de leur sécurité quotidienne.
C’est donc dans ce contexte, particulièrement honteux pour ceux qui nous gouvernent, qu’est annoncée la prochaine résurrection de la « polprox ». Une police, qui selon le candidat Macron, devait « construire avec les élus de terrain, avec la population et l’ensemble des acteurs, les solutions de sécurité ». Mais comme de juste avec ce gouvernement, le ministre de l’Intérieur, lors de son interview au Figaro le mercredi 16 août, n’a pas précisé les effectifs qui seront dévolus à cette nouvelle « police de la sécurité du quotidien ». Ni, bien entendu, le budget qui lui sera alloué. En revanche, ce que les policiers savent déjà, c’est qu’ils seront dans l’obligation de faire 526 millions d’économies supplémentaires dans le prochain budget !
C’est donc bien à une nouvelle et vaste opération d’enfumage que vont pouvoir assister les Français. Car, alors même que la maison police prend l’eau de toute part, que les personnels n’ont jamais été aussi sollicités, et que les conditions de travail se dégradent à vue d’œil, l’exécutif, aussi ignorant de la chose policière qu’il l’est de la chose militaire, s’apprête à mettre en place une énième réforme de la police qui sera aussi vouée à l’échec que les précédentes.
Pour les policiers – qui en ont vu d’autres – le scénario est déjà connu. Quelques récupérations d’effectifs ici et là, pour constituer de « nouvelles unités » qui seront habilement présentées à la presse comme telles. Quelques manipulations budgétaires, qui verront de nombreux services délestés au profit de la « nouvelle usine à gaz policière » gouvernementale. Et surtout une belle campagne publicitaire qui vantera l’action inflexible et déterminée du couple Macron-Collomb alors que, pendant ce temps-là, la délinquance ne cessera de pourrir la vie de nos concitoyens. Quant aux chiffres de la criminalité et de la délinquance, soyons sans crainte, ils seront savamment mixés pour que la réussite de la « polprox » made in Macron soit, au moins en apparence, un succès.
Malheureusement, la police nationale n’a pas à sa tête un Général de Villiers. Tout au plus dispose-t-elle d’un préfet, plus soucieux de sa carrière que de l’avenir de l’institution qu’il a pourtant l’honneur de diriger. Ce sont donc des policiers anonymes qui, au péril de leur avenir professionnel, se chargent de tirer la sonnette l’alarme. Il y a pourtant peu de chance qu’avec quelques photos ils soient entendus.

Olivier Damien
Commissaire Divisionnaire hon.
Docteur en Droit

J’ajoute, pour avoir rencontré de nombreux Policiers de la Seine-Saint-Denis, Gardiens et Gradés, que ceux-ci avouent avoir « peur de mourir dans le 9-3 », terre d’élection des chances pour la France dont les effectifs sont régulièrement confortés par une immigration sauvage savamment contrôlée, assurés qu’elles sont d’une impunité totale par une caste bobo-bienpensante ignarde et inconsciente. Il en va de même (d’après les rapports reçus) dans toutes les zones de non-droit du territoire national. Les Policiers considèrent que cette « PolProx » (lointaine héritière de l’îlotage mis à bas par Sarkozy) les désignera comme CIBLES de racailles de tous poils. Le sentiment d’impunité de la vermine s’est installé peu-à-peu mais durablement grâce aux signes forts d’encouragement à la délinquance que leur ont lancé nos dirigeants-imposés.
Dans leur immense majorité, les Policiers demandent et exigent le rétablissement du principe de la légitime défense de soi-même et d’autrui assortie de la présomption y attachée (à l’image de la Police aux États-Unis), un armement et des protections adaptés aux conditions d’insécurité extrêmes du terrain et une augmentation de leurs effectifs.
De nombreux Policiers se font porter pâles pour protéger leurs vies et celles de leurs familles. D’autres demandent désespérément leur mutation. D’autres enfin, écœurés par leur perception d’une vassalité hautaine que leurs font sentir trop souvent certaines de leurs hiérarchies, démissionnent…
Et certains se suicident !
Comme tous les Français dignes de ce nom, ils demandent l’éradication totale de ces zones de non-droit qui abritent des territoires d’économie parallèle dont la pérennité assurerait, paraît-il, une paix sociale parfaitement illusoire, en contradiction totale avec le Droit positif et avec ce dont se gargarise le pouvoir : « l’état de droit » qu’il prétend faire respecter !

Pour l’Honneur de la Police et pour votre propre salut, participez en masse aux manifestations du SAMEDI 16 SEPTEMBRE, partout en France.
Notez cette date sur votre agenda.

Bonne journée et… resserrez les rangs !

Luc Sommeyre
Coordinateur national des Réseaux Rémora

blankcliquez sur l’image ci-dessus pour en savoir davantage


À FAIRE CIRCULER D’ABONDANCE, SURTOUT DANS LES MILIEUX “POLICE” & “GENDARMERIE”

Reproduction autorisée


blankblank


0 0 votes
Évaluation de l'article
15 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank