L’ANTISÉMITISME DES SOCIALISTES AU PARLEMENT EUROPÉEN
(L’Imprécateur)

Omar Barghouti

Le Collectif Vigilance dénonce et condamne les propos antisémites de l’euro-députée portugaise Ana Gomes qui, à l’occasion de la venue d’Omar Barghouti, cofondateur du mouvement antisémite BDS destiné à la destruction d’Israël, le 28 février dernier au Parlement Européen pour une conférence, a qualifié des organisations juives de « lobby très pervers qui utilise des tactiques d’intimidations ».

La députée antisémite Gomes, membre du groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates (S&D), a refusé de se rétracter a indiqué la coordinatrice de l’Union européenne pour la lutte contre l’antisémitisme, Mme Katharina von Schnurbein, dans un Tweet.

Lors de sa déclaration introductive, la députée européenne a faussement accusé les organisations juives qui avaient protesté et s’étaient opposées à l’invitation de Barghouti au parlement, de dire « beaucoup de mensonges ».

Ana Gomes

Lorsqu’on a demandé à Ana Gomes pendant la session de questions & réponses si elle avait peut-être mal parlé, elle a catégoriquement refusé de rétracter ses propos offensants.

« Qui aurait cru que 70 ans après l’Holocauste, un législateur de centre-gauche du Parlement européen utiliserait une page des Protocoles des Sages de Sion pour raconter l’histoire d’un lobby juif soi-disant sinistre et pervers » a déclaré Daniel Schwammenthal, directeur de l’American Jewish Committee (AJC) dans un communiqué.

Schwammenthal a déclaré que les propos de Gomes sont un exemple classique de cliché antisémite.

« Il est déjà assez choquant que Mme Gomes fasse la promotion de groupes extrémistes comme le mouvement BDS, qui, en fin de compte, cherchent la destruction d’Israël comme patrie pour le peuple juif, et aille même jusqu’à diaboliser les organisations de la société civile juive. Mais si le Parlement reste silencieux face à ses attaques au vitriol contre les juifs européens, cela risque de porter atteinte à la réputation de toute l’institution » a-t-il ajouté.

Schwammenthal a appelé le groupe politique de Mme Gomes et le président du Parlement européen Antonio Tajani à prendre des mesures disciplinaires.

Le Collectif Vigilance soutient la demande de Mme Katharina Von Schnurbein et de M. Schwammenthal que des sanctions soient prises à l’égard de la députée antisémite, qui n’a toujours pas compris que le soutien aux terroristes est le tombeau de l’Union Européenne.

Que pensez-vous que les grands médias vont faire de l’information, qui serait déjà sur tous vos écrans et en première page des journaux si l’auteur des propos antisémites était un député d’extrême-droite ? – RIEN. Ils vont l’étouffer ou cacher l’essentiel parce que l’antisémite est une socialiste et qu’ils ne veulent pas vous informer mais vous laver le cerveau jusqu’à ce que vous considériez que le retour de l’antisémitisme est exclusivement le fait des néo-nazis et partis politiques d’extrême-droite.

 

L’Imprécateur
11/03/2018


blank

blank


 

0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank