MOLLES ÉLECTIONS, EN ATTENDANT LES RÉSULATS

Bureau de vote à 9 h 45, presque personne, pas de queue comme d’habitude. Les tas de bulletins sont bien alignés, il est clair que ceux « Droite et centre  » et ceux « Front National » sont un peu plus bas que les autres, c’est bon signe, mais il est clair aussi que l’abstention devrait être forte, car ce n’est pas le beau temps ou la pluie qui empêchent les électeurs de se déplacer par ce temps gris mais froid et sec peu propice aux promenades.

Je me demande ce que sera le résultat ce soir, quand soudain je pense aux élections israéliennes qui ont une fois de plus montré l’incompétence des sondeurs. Ils avaient annoncé un « Bibi » Netanyahou en grande difficulté, obligé de céder la place probablement, et de toute façon contraint à négocier de difficiles alliances avec son opposition, et mardi soir il avait gagné en pourcentage et en nombre de sièges ! Consternation dans toutes les gauches européennes et grande discrétion dans les médias qui ont préféré dans leur ensemble garder un silence gêné plutôt que d’avoir à reconnaître leur erreur d’analyse et de jugement.

La stratégie de Netanyahou a consisté à durcir le ton avec ses adversaires, le socialiste et le centriste, en les accusant de vouloir livrer la moitié de Jérusalem aux Palestiniens qui n’ont que des droits acquis de colonisateurs dans la cité millénaire des Juifs où ils ont implanté leurs mosquées sur les ruines du Temple de David après l’avoir rasé, de renoncer à la conquête de la Judée, le pays des juifs, donné aux colons arabes par l’ONU sous le nom de Cisjordanie, et d’être prêts à céder les positions d’Israël dans la négociation sur le nucléaire iranien.

Et si la tactique de Valls agressant avec une grossièreté et une violence inouïe le FN était inspirée de celle de Netanyahou ? Le FN veut détruire la France, aux armes citoyens ! Cela aura-t-il réveillé la gauche ? On verra ce soir.

Consultant mes mails de retour à la maison, je tombe sur cette photo de Hollande et consorts dans Sarko One où il a fait aménager une grande salle à manger :

image001

Hollande a Fabius à sa droite et Ségolène à sa gauche. Cette dernière semble s’accommoder du rôle de première épouse qu’il lui laisse exercer et le prouve en ne critiquant jamais la troisième, Julie, à qui elle laisse le soin de soulager les glandes du vieux, chacune son rôle. Pas question de commettre l’erreur de la seconde, Valérie, répudiée pour excès de jalousie. Ségolène se donne le beau rôle, le suit partout, toujours aux ordres, toujours souriante et admirative pour son homme qui la récompense de postes et missions prestigieux. Prudente, elle a du s’arranger pour que dans le plan de table François ne soit pas au contact direct des deux jeunes actrices, Marillon Cotillard et l’autre, qui sont pourtant ses invitées d’honneur, au moins l’une des deux aurait dû se trouver à la droite de l’hôte, à la place de Fabius.

C’est la stratégie de la chatte qui ronronne pattes et griffes repliées sous son ventre en attendant que le roi des rats, si malin, si retors, qui a réussi à toujours la rouler jusqu’ici, commette une erreur et alors elle le massacrera sans pitié.

Fabius ne dort pas encore, il est bien élevé et attendra l’heure de la sieste. Hulot est visiblement content d’être là. Cela le place comme candidat potentiel pour jouer un rôle important et bien rémunéré dans la Conférence internationale de décembre sur le réchauffement climatique.

L’entrée est servie, mais vous constatez qu’il n’y a ni eau ni vin sur la table. Celui-ci sera servi au verre par les maîtres d’hôtel, pas question de laisser voir une bouteille qui pourrait rappeler le fâcheux souvenir de la récente soirée de beuverie à l’Elysée avec JoeyStarr. Les communicants présents dans l’avion veillent.

La photo est publiée par la Présidence de la République comme indiqué en bas à droite, du cinéma donc, on commencera à manger et boire quand les photographes seront partis.

Infos de 13 h, premiers résultats sur la participation : faible comme prévu, mais un sursaut reste possible. Cependant un taux annoncé marque clairement la désaffection des musulmans pour le socialisme qu’ils voient désormais comme un agresseur de l’islam en Afrique, au Moyen-Orient et en France même, malgré les précautions sémantiques du gouvernement qui dit ne vouloir réprimer que l’islamisme. Il n’y a que ce gouvernement d’irénistes pour ne pas voir qu’islam et islamisme sont les deux faces du même Janus. C’est en Seine-Saint-Denis qu’il est le plus bas, 9,3 %, et dans les deux voisins, Yvelines et Hauts de Seine, 12 %, alors qu’il est de 18 % pour l’ensemble de la France.

Dans quelques minutes les résultats.

Maurice D.

cropped-minurne-300x78.png

0 0 votes
Évaluation de l'article
21 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank