TAPETTES, VOUS NOUS BASSINEZ !
(Cédric de Valfrancisque)

NON, NON et NON ! A Minurne, on est plutôt tolérants, mais là, le barde Cédrix pousse le bouchon un peu loin ! Il va falloir le faire taire…
Le grand Georges lui-même n’aurait pas osé, même en ces temps décadents, brocarder ainsi les homosexuels. Peut-être même aurait-il été du style « gay friendly » ! Sait-on jamais…
Bon, comme on n’aime pas trop censurer, on va le publier une fois de plus, mais on ne serait pas étonnés d’avoir d’ici peu quelques démêlés avec la communauté LGBTAQP (oui, il y a inflation sur le sigle, vous verrez qu’ils vont bientôt nous remettre l’alphabet complet – dans le désordre).
Pour les ignorants, voici donc le développement de cet acronyme « en expansion ». Comme l’univers ! 

Lesbiennes, Gays, Bisexuel(le)s, Transexuel(le)s, Asexuel(le)s, Queer, Pansexuel(le)s.

Il paraît que ça fait du monde…



TAPETTES, VOUS NOUS BASSINEZ !                                       

(Librement inspiré des « Trompettes de la renommée » de Georges Brassens)

 

Je vivais à l’écart de la place publique,
Serein, contemplatif, franchouillard  bucolique…
Refusant de céder à la modernité,
Je voulais simplement qu’on me fiche la paix.

Oui mais c’est très  tendance, surtout chez les « bobos »,
Que de vilipender ces pauvres hétéros.
Ils me conseillèrent donc, en opinant du chef,
Que mon « coming out » je fasse derechef.

Refrain :

Tapettes et LGBT,
Cessez donc de nous bassiner !

Tant pis pour ma pudeur, la plus élémentaire,
Dans la jaquette flottante, je devais me complaire.
Délaisser la femelle, au profit des girons,
Et autres sodomites, qui deviennent légion.

Il y en a partout et dans tous les médias,
Ils sont incontournables, aussi, au cinéma.
Or, j’en ai ras-le-bol du « gay » omniprésent,
Qui est l’illustration d’un monde décadent.

Refrain :

Tapettes et LGBT,
Arrêtez de nous emmerder !

Je n’ai nulle intention, que ça leur plaise ou non
D’adopter les manières de ces nouveaux « mignons »
Et de me déhancher comme une jouvencelle
Et prenant tout à coup des allures de gazelle ?

Mais je suis bien conscient qu’ça profite à ces drôles
De jouer le jeu d’ l’amour en inversant les rôles.
Cà confère à leur gloire une once de plus-value:
Certains gagnent leur vie juste en prêtant leur cul.

Refrain :

Tapettes et LGBT,
Vous commencez à nous gonfler !

L’inverti frétillant peut y venir danser.
L’avorton et sa duègne tolèrent ces singeries
Qui discréditent encore, un peu plus le pays.
Mais Micron est content de choquer le bourgeois :

Il déteste la France, méprise les « Gaulois ».
Ces Franchouillards honnis, patriotes et cathos,
Qui ont le mauvais goût d’être aussi… hétéros.


Cédric de Valfrancisque

25 mai 2019

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
mike
mike
10 juin 2019 18 h 28 min

BRAVO …. manque l’interprète en musique qui nous réjouirait les oneilles !!!

flechebleue
flechebleue
8 juin 2019 17 h 41 min

Comme toujours excellent !!! Mais …. Dans les rangs minurniens, n’y aurait-il pas un imitateur de notre grand Georges pour nous chanter TAPETTES, VOUS NOUS BASSINEZ ! et nous produire une petite vidéo?

Pierre
Pierre
30 mai 2019 20 h 06 min

Bravo Cédric, il faut oser , comme tu le fais si bien, taper sur les tapettes qui nous envahissent de plus en plus, sans complexe,
Et qui voudraient presque ..nous recruter ..?
Pierre 1

Claude Roland
Claude Roland
3 juin 2019 9 h 53 min
Répondre à  Pierre

Bouger dos au murs, c’est tout ce qu’il reste à faire. On essaye de nous faire accepter la pédophilie en la banalisant, et bientôt on passera à la zoophilie ! C’est la décadence totale. Signe des temps. C’était prévu je crois dans la Bible. Donc le jour du règlement général approche, on dirait…

claude Roland
claude Roland
29 mai 2019 11 h 39 min

Aujourd’hui, nous vivons une époque où tout est mesuré à l’aune de l’argent et non plus du savoir-faire. Et en même temps, nous vivons un néo-Sodome & Gomore. Bizarre non de revivre ces péripéties bibliques ? C’est pourquoi il faut s’attendre sous peu à une méga-claque internationale, et également nationale dans de nombreux pays (voire même cata naturelle). A mon avis, ça menace sévèrement ! Quant aux LGBT etc. Pas de souci, les islamistes vont arranger tout ça mode charia+++ à la sauvage. Je serais ces LGBTAQPPNZ, je réfléchirais à deux fois avant de faire l’apologie du « vivre-ensemble » mode bobo-gaucho-branché… Lire la suite »

necas
30 mai 2019 1 h 27 min
Répondre à  claude Roland

Une chose est sûre ; on veut à tout prix que les humains changent de sexe ? Que les hommes deviennent femmes et que les femmes deviennent hommes !!!????
C’est le N O M : nouvel ordre mondial ????
Ca devient de la folie ! chacun fasse ce qu’il veut de sa libido , mais n ‘oblige pas les autres à devenir comme lui ou elle !
ça gave à la longue ! vivez votre vie , mais foutez la paix à ceux qui la veulent ! next …….

Dissident
Dissident
28 mai 2019 18 h 04 min

Vous dites : « la communauté LGBTAQP (oui, il y a inflation sur le sigle, vous verrez qu’ils vont bientôt nous remettre l’alphabet complet – dans le désordre). Pour les ignorants, voici donc le développement de cet acronyme « en expansion ». Comme l’univers ! Lesbiennes, Gays, Bisexuel(le)s, Transexuel(le)s, Asexuel(le)s, Queer, Pansexuel(le)s. Pour les ignorants, voici donc le développement de cet acronyme « en expansion ». Comme l’univers ! Lesbiennes, Gays, Bisexuel(le)s, Transexuel(le)s, Asexuel(le)s, Queer, Pansexuel(le)s. » Il en manque. Lesbiennes, pédérastes (en fançais et pas gay), bi, trans, asex, queer (qu’est-ce que c’est que cette daube ?), pan (dans le c..),… Lire la suite »

Pierre
Pierre
30 mai 2019 20 h 15 min
Répondre à  Dissident

Exact, dissident..

Gay est trop mignon comme dénomination pederaste est non seulement d un français très correct, mais de plus choqué beaucoup la délicate sensibilité de ces … gens.

blank