MELENCHON L’ISLAMISTE
FAIT SON « OUTING »
(L’Imprécateur)

Depuis les années 1915-1920, le monde marxiste réunissant communisme, fascisme et socialisme était profondément opposé à toutes les religions et surtout la religion chrétienne accusée de mélanger Dieu et l’État et, pire, de vouloir soumettre l’État à Dieu. Car, c’était admis et compris de tous, les trois idéologies se revendiquaient héritières du marxisme. Staline c’était le communisme, Blum le socialisme, Hitler le national-socialisme et Mussolini le socialisme-national. Lénine, comme Staline, avaient déclaré que Hitler et Mussolini étaient « les meilleurs des socialistes », ce qui se traduisit concrètement dans les faits historiques. Les socialistes portèrent Pétain au pouvoir et placèrent au gouvernement d’armistice trois quarts de communistes et de socialises, et les communistes célébrèrent pendant deux ans le pacte d’alliance Hitler-Staline au départ conçu pour dépecer la Pologne (1).


Gilbert Collard a récemment dit avoir constaté une similitude de comportement entre Mélenchon et Pierre Laval, Islamisme et extrême gauche ayant une conception très voisine de l’État et de son obligation de soumettre ou exterminer ceux qui refusent l’État révolutionnaire ou l’État islamique.

Pour la première fois, la gauche renie la laïcité

Pour la première fois depuis plus d’un siècle, l’extrême gauche renie ses valeurs laïques et défile pour soutenir la pire des religions, l’islam. Non que les autres soient innocentes – protestants et catholiques se sont étripés pendant des décennies, les catholiques ont mis en place l’Inquisition pour tenter d’éliminer les incroyants et les sorcières – mais qui sait que l’Inquisition pendant toute son existence, a prononcé moins de condamnations à mort que l’islam ne le fait chaque année ?

L’islam ne manque ni de personnel ni d’argent et condamne à mort à tour de bras. Pour des raisons juridiques dans les pays soumis à la charia, décapitations, amputations, lapidations, jets du haut d’un immeuble, fouet, enterrement vivant (la lapidation combinant enterrement ne laissant à l’air que la tête et le cou, et jets de pierres pour défoncer le crâne et tuer), mort par faim (surtout pratiqué par l’islam asiatique)…

Partout ailleurs, pour des raisons politico-religieuses, le djihad s’est diversifié, notamment au couteau, à la kalachnikov, aux explosifs, au camion ou à la voiture, les autres procédés n’étant pas exclus mais rarement utilisés, comme cette vieille dame juive jetée vivante du troisième étage dans une rue dans le XIXème arrondissement de Paris.

L’islam condamne pour apostasie, viol (et dans ce cas c’est la femme qui est fouettée et lapidée pour avoir « provoqué » le violeur), refus de payer l’impôt des non-croyants, drague d’une musulmane, homosexualité et toute autre déviance genrée, héliocentrisme (des hadiths affirment que la Terre est plate), absence de soumission (ne pas s’écarter ou ne pas baisser les yeux en croisant un musulman), refus de la discrimination religieuse et sexuelle imposée par l’islam, etc.

Les Frères musulmans fer de lance de l’islamisme

La marche contre l’islamophobie a été organisée de main de maître par l’inventeur du terme islamophobie, le CCIF : pas de violences, à part verbales, beaucoup de jeunes femmes bien dressées pour expliquer aux caméras de la télévision que sous leur voile il y aurait une cervelle qui fonctionne bien ; des participants souvent rieurs donnant une ambiance de fête républicaine avec la Marseillaise (massacrée) et des drapeaux français, et les idiots utiles de l’extrême gauche soigneusement mis en relief, certaines momies comme Olivier Besancenot ayant même été sorties de la naphtaline pour l’occasion.

blank

C’est ainsi que Les Frères Musulmans, organisation considérée comme terroriste dans de nombreux pays (dont quelques uns musulmans), ex-alliés du mufti de Jérusalem et des nazis dans les années 40, fer de lance de l’islam impérial du califat mondial, ont pu défiler dans les rues de Paris, sans être importunés par les forces de l’ordre.

Mais surtout, sans se rendre compte que ce faisant, ils réduisaient à néant l’argument central de la manifestation, les musulmans en France sont opprimés comme l’étaient les Juifs sous le nazisme. Ce qu’ils ont voulu illustrer en faisant porter une étoile jaune à de pauvres filles.

À part les petites têtes des Frères Musulmans, personne n’a le souvenir en France, et surtout dans le milieu israélite, que les Juifs aient pu défiler dans Berlin en chantant le Horst Wessel Lied et en criant Yaweh ist GroB ! Ni que le gouvernement de Hitler les ait gavé d’allocations familiales, d’allocations logement, la médecine gratuite, les études gratuites, l’électricité gratuite dans les cités !

Mélenchon ressemble à Laval, dit Maitre Collard

La comparaison Laval-Mélenchon est-elle judicieuse ?

Pierre Laval était socialiste, membre de l’Internationale ouvrière, avocat de la CGT et élu député de Saint-Denis grâce au soutien des syndicats de gauche, maire d’Aubervilliers, mais en même temps homme d’affaires (2) et gentleman-farmer. Aux législatives de 1924, il mène la liste du Cartel des gauches, devient sénateur socialiste grâce à l’aide d’un autre futur pétainiste, le maire communiste de Saint-Denis, Jacques Doriot. En 1935, il va rencontrer Staline à Moscou pour signer un accord de coopération militaire (assez inoffensif d’ailleurs), puis Göring à Varsovie. En 1937, Il regretta d’avoir signé cet accord après avoir reçu la visite de deux émissaires de Staline lui proposant de l’aider à renverser Léon Blum (Front populaire) à condition de mettre en place un gouvernement communiste. Ayant refusé et craignant pour sa vie, il se rapprocha de Franco pour avoir une base de repli « au cas où » ! (3). Pacifiste, comme Louis Jospin, il ne refusa pas le poste de vice-président du Conseil, ce qui en cas de vacances de Pétain l’aurait propulsé à sa place, afin de promouvoir une étroite collaboration avec le régime national-socialiste dans lequel il entendait surtout « socialiste ».
Il mourut fusillé en 1945.

Jean-Luc Mélenchon, membre du parti socialiste depuis 1976, sénateur depuis 1986, fondateur du Parti de Gauche en 2008, puis de La France Insoumise en 2016. Trois grands-parents espagnols sur quatre, la quatrième étant italienne, il est né à Tanger de parents Pieds noirs. Né en 1951, il a quitté en 1962 le Maroc pour la France. D’abord UNEF, il rejoint, en 1968 l’Organisation Communiste Internationale OCI, trotskiste lambertiste. Il en négocie son départ en 1976 et rejoint Mitterrand en 1981. Franc-maçon, il est membre de la loge Roger Leray au GODF, mais celui-ci veut le virer en raison de son comportement lors de la perquisition de son domicile en octobre 2018. Sa fortune personnelle n’est pas énorme, mais  Mediapart, Le Canard Enchainé et Résistance Républicaine sont d’accord pour l’estimer entre 1,5 et 2,5 millions d’euros. On ne sait pas trop s’il a revendu le studio de Deauville avec vue sur mer hérité de sa tante, mais il a toujours son appartement de Paris, 218 m2 et sa chaumière en Dordogne, 9 pièces dans un parc.

Croyant sauver la gauche, Mélenchon se rapproche de l’islam

Depuis quelque temps, Mélenchon se rapproche de l’islam comme Laval du nazisme. « Il n’y a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères« , dit-il. Il a donc décidé de participer à la manif du CCIF qui dénonce toutes les lois laïques, rejoint par la CGT, EELV, Hamon et une partie de LFI.

Décapitations, attentats-suicides, condamnations à mort des apostats, refus ferme de la laïcité, voile, soumission et inégalité sociale des femmes, charia… tout ça ne l’effraie plus. Mieux, il le comprend, l’approuve, le défend.

Finira-t-il fusillé ? Peu probable. En revanche, pendu ou décapité, c’est possible si l’on en croit la mise en garde récente du secrétaire général de l’ex-Parti Communiste iranien qui dit de nos leaders de gauche les voir se passer eux-mêmes la corde au cou !

blank

Les anciens du PC iranien les voient déjà pendus

Les militants du Tudeh, le parti communiste iranien, s’étaient rangés aux côtés des islamistes de l’ayatollah Khomeyni en 1979. Ils croyaient que cela aiderait à chasser le Chah et ils avaient raison. Et aussi que les islamistes leur en seraient reconnaissants et les placeraient à leurs côtés au  pouvoir. Là, ils avaient tort. Ils furent pourchassés, emprisonnés, torturés et exécutés s’ils n’avaient pas eu l’opportunité de fuir le pays. Aujourd’hui, même le nom de leur parti est interdit en Iran. « J’ai appris à être discret, c’est ce qui m’a toujours évité d’être arrêté » raconte l’ex-secrétaire général qui vit en France. Partout où il a pris le pouvoir, l’islamisme se transforme en cauchemar pour tout ce qui n’est pas islamiste agréé par le nouveau pouvoir, y compris les islamistes qualifiés de « tièdes ». Il fait la chasse aux laïcs, aux gens de gauche, Aux Juifs, aux Chrétiens, aux incroyants. En 1983, le PC iranien Tudeh était complètement éradiqué. Et ça, Mélenchon, Jadot, Martinez et les autres ne l’ont pas compris, lobotomisés par leur certitude que l’islam est une religion d’amour et de paix. Donc, ils collaborent, comme le firent Laval, Doriot, Déat… pendant que nous, à droite, nous nous battons pour éviter le cauchemar.

L’Imprécateur
14 novembre 2019

1 : Socialisme et fascisme : une même famille, Ed. Albin Michel 1984

2 : Pierre Laval, grand patron de presse, de radio et de publicité. Propriétaire du château de Châteldon et des eaux thermales du même village, du domaine de Corbière (120 ha) à Moussonvilliers en Normandie, éleveur de chevaux.

3 : Rapport de l’ambassadeur allemand auprès de Franco, Wilhem Faupel, à Neurath, ministre des affaires étrangères du 3ème Reich, le rapport contient la retranscription des discussions entre Laval et Franco. A été publié en 1981.

 

blank

0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Roland
Claude Roland
18 novembre 2019 10 h 55 min

Les marxistes ne voulaient pas que la chrétienté soumettent l’Etat mais ils acceptent aujourd’hui que l’islam soumette l’Etat ! Si cathos et protestant se sont étripés durant quelques décennies, les musulmans (chiite & sunnites) s’étripent toujours depuis plus de 6 siècles ! c’est incomparable ! Quant à nos gauchistes, ces chacals vérolés de malhonnêteté, ne roulent que pour eux mêmes ; mais combien de sombres idiots utiles les soutiennent sans rien comprendre ? Au moins, en tant que collabos, ils s’affichent clairement pour pouvoir être listés soigneusement. Les islamistes arrangeront tous ces parasites, sinon je suis sûr que des patriotes… Lire la suite »

Michel
Michel
16 novembre 2019 8 h 47 min

 » Pendant que nous, à droite, nous nous battons pour éviter le cauchemar. » La droite républicaine  »se bat pour éviter le cauchemar »???? Vous rigolez, depuis 50 ans la droite républicaine n’est jamais revenue, lorsqu’elle venait aux affaires, sur les lois scélérates votées par la gauche républicaine. (avortement, lois contre la famille etc…) Cette droite, d’une inefficacité rare, est complice par collaboration, de la politique menée par la gauche et par ceux qui dirigent réellement le système républicain en France. De droite ou de gauche, tous copains en loges, droite, gauche = même politique anti-France, tout cela est dépassé et n’a… Lire la suite »

Dissident
Dissident
16 novembre 2019 13 h 45 min
Répondre à  Michel

Exact ! La « droite républicaine » qui n’est qu’une « drauche » n’a fait que trahir le peuple et le pays. Taper la liste des noms ne ferait que salir mon clavier ! Les muz et leurs alliés ont inventé le terme « islamophobie » pour neutraliser la parole des résistants et leur manifestation contre la prétendue islamophobie n’était rien d’autre qu’une manifestation pour l’islamophilie. Les politocards qui se sont mêlés à cette mascarade sont des traitres qui devront payer le moment venu. Je ne suis pas islamophobe, je suis islamofuge et islamorésistant. Le prétendu combat pour la laïcité est une autre mascarade qui sert… Lire la suite »

Michel
Michel
16 novembre 2019 18 h 24 min
Répondre à  Dissident

Exact! Préparez-vous, il est déjà trop tard.

L'Imprécateur
Administrateur
18 novembre 2019 9 h 24 min
Répondre à  Michel

Cher Michel, ne faites pas comme si vous ignoriez qu’il y a plusieurs droites, celle d’Asselineau, de Marine, de Marion, de Dupont Aignan, des Ménard… et de la partie droit de LR en voie de déliquescence. Il y a des années que je dénonce le gauchisme de Raffarin, de Lemaire, de Darmanin, de Juppé, etc. et que je répète que Chirac était radical-socialiste avant d’être de droite, comme le Denis Tillinac de Valeurs Actuelles d’ailleurs, qui explique gentiment cette semaine que si par hasard Marine était élue en 2022 elle ne pourrait rien faire, donc inutile de voter pour elle.… Lire la suite »

blank