XI JINPING EST-IL LE HITLER CHINOIS ?
(L’Imprécateur)

Xi Jinping est-il le Hitler chinois du XXIème siècle ?

Voilà une question qui va  choquer beaucoup de monde, et pourtant un œil un peu distant trouve beaucoup de ressemblances globales entre les deux hommes et les deux systèmes fondés sur leur ambition de domination totale :

  • L’objectif est de dominer le Monde en commençant par l’Europe ;
  • L’armée – en Chine comme en Allemagne nazie – est le soutien principal du parti ;
  • Les routes chinoises de la soie  sont les autoroutes de « Das neue Europa » ;
  • Camps de concentration ainsi que mort ou disparition des opposants politiques et religieux sont fréquents ;
  • On y affiche un grand mépris pour les trois grandes valeurs de l’Occident, Droits de l’Homme, Démocratie et Liberté d’Opinion ;
  • Doctrine quasi religieuse mêlant étroitement socialisme et nationalisme ;
  • Renforcement radical de l’emprise politique et idéologique du parti sur la société ;
  • Extermination d’un peuple jugé inférieur : Juifs d’un côté, Ouïghours de l’autre ;
  • Doctrines justifiées par la supériorité de la race nationale : Aryens, Hans ;
  • Recherche de la supériorité technique sur les autres pays ;
  • Conquête des esprits par une propagande étroitement contrôlée par le parti ;
  • Obéissance absolue au chef, Fürher d’un côté, Secrétaire-général-du-parti-président-à-vie de l’autre.

XI JINPING, DICTATEUR AUX AMBITIONS DE CONQUÊTE MONDIALE

L’Occident découvre Xi Jinping, fils d’un compagnon de Mao, Xi Jhongxun, lorsqu’il succède à Hu Jintao le 14 mars 2013.
Il commence à comprendre son objectif le 15 janvier 2017 au Forum de Davos, lorsqu’il fait la conquête de l’élite économique mondiale en prononçant un vibrant éloge du communisme ?
Non !
Il fait l’éloge enthousiaste du libre-échange total, du libéralisme économique et de l’ultra-libéralisme financier.

Puis à nouveau en mars 2018 quand, dans son discours de remerciements aux membres du Comité central du Parti communiste, il leur annonce qu’ il va engager une vaste réforme du système de gouvernance mondiale pour faire de la Chine la première puissance mondiale économique, politique et militaire et prendre le pouvoir mondial.

Comment ?

Si nos gouvernants et les journalistes avaient écouté Michel Charasse quand il avait dit « En ne lisant que Le Monde et Libération on ne sait rien de ce qui se passe vraiment dans le monde« , s’ils lisaient la presse d’opposition chinoise en plus de la propagande de la presse officielle, ils auraient eu connaissance du « Document n° 9 » publié uniquement aux membres du PCC au printemps 2013, juste après l’accession de Xi à la présidence.

LES DANGERS POUR LA CHINE : DÉMOCRATIE, LIBERTÉ, DROITS DE L’HOMME

Le plus grand danger pour le parti et la Chine, y écrit Xi, c’est la démocratie, les valeurs universelles des droits de l’Homme, la liberté de la presse et la liberté d’opinion.
Le danger, c’est l’Occident, il faut le soumettre ou le détruire.
Du temps sera nécessaire, car la Chine ne peut pas prendre le risque d’une riposte nucléaire.
Il fixe la date de réalisation de ce qu’il appelle « le rêve chinois » à 2049

Ce n’est pas un ami qui rend visite aux chefs d’État occidentaux, c’est un gros chat ronronnant au sourire énigmatique, qui vient voir la belette américaine et le petit lapin européen pour réévaluer la date à laquelle il pourra les croquer.

Xi Jinping n’est mondialiste qu’à la condition que le Monde soit la Chine et que le Monde parle chinois.

Il est en fait ultra-nationaliste, comme l’était Hitler quand il se voyait européen dans une Europe socialiste parlant l’allemand.

Ce nationalisme se manifeste encore, et de façon agressive, quand Xi explique que la Chine a une revanche à prendre, une vengeance à exercer sur l’Occident qui a humilié l’empire chinois au XIXème siècle lors de la Guerre de l’opium. Pour que cela puisse se faire, il faut que le peuple soit uni dans cet objectif et suive sans réfléchir le prophète communiste à la conquête du Monde.

L’ARME DE LA CONQUÊTE, LES ROUTES DE LA SOIE

Le moyen, dit Xi, ce sera « les routes de la soie ».

D’abord en Europe, pour mettre au service de la Chine la puissance innovatrice et industrielle des européens ; puis le Moyen-Orient pour y prendre le pétrole ; puis l’Afrique (déjà conquise aux deux tiers) pour les métaux et autres ressources minières ; et enfin l’Amérique du Sud pour son potentiel agricole. L’Amérique du Nord tombera ensuite toute seule comme un fruit mûr, la Chine ayant pris le contrôle total de l’ONU, ce qui est déjà commencé avec l’OMS et la Commission des Droits de l’Homme.

La stratégie

  • Développer les échanges commerciaux et inciter au transfert des industries en Chine pour asservir économiquement. On voit le résultat aujourd’hui : la Chine tient déjà l’Occident par les ordinateurs, les téléphones, l’électronique, les médicaments, les panneaux solaires, les éoliennes, les batteries, le matériel médical, etc.
  • Prêter de l’argent aux pays pauvres pour les asservir financièrement. Déjà une soixantaine de pays dont la Grèce, le Kazakhstan, les pays d’Afrique, le Portugal…
  • Et s’ils ne peuvent pas rembourser, pas de problème => ils paient en nature !
    – Le Kazakhstan donne 20 millions de barils par an.
    – Sri Lanka a donné pour 99 ans tous ses ports dont le principal est transformé en base militaire, comme à Djibouti.
    – La Grèce a torpillé la rapport européen qui s’opposait à la prise de la présidence de la Commission des droits de l’Homme de l’ONU par la Chine.
    – Le Portugal soutient la Chine à l’ONU.
    – L’Afrique donne ses mines et ses terres.
    – La France de Hollande a signé en 2015 un contrat commercial très favorable à la Chine sur le nucléaire (ITER…), les pièces automobiles, l’énergie, le matériel aéronautique, la santé, la finance…Réactions de nos grands naïfs de gouvernants : Hollande « 18 milliards, c’est du développement et de l’emploi« … Macron, Fabius, Raffarin, « c’est du développement équilibré« .
    Ravis, nos stratèges ne voient pas l’asservissement qui en résulte car les négociateurs chinois sont bien meilleurs que nos fonctionnaires.
    Ni
    le chômage induit, que ce soit au Kazakhstan où les Chinois remplacent dans l’extraction du pétrole la main d’œuvre locale, au Sri Lanka où les locaux ont été licenciés et remplacés par des Chinois dans les ports et les zones industrielles, en France où bien des entreprises industrielles ont fermé.
    L’une des causes de la mort d’Areva est le départ de 2600 de ses ingénieurs et experts nucléaires partis travailler en Chine.

Les seuls qui ont réalisé le risque de domination par la Chine et ses routes de la soie, ce sont Trump et Merkel, dont le ministre de l’économie a déclaré « Les routes de la soie n’ont rien à voir avec Marco Polo et les dromadaires chargés de soie, c’est le moyen qu’utilise la chine pour façonner le Monde dans l’intérêt du Parti Communiste Chinois« .

10 % de l’activité portuaire européenne sont déjà aux mains des Chinois, notamment les deux terminaux maritimes de la route de la soie Xinkiang-Europe, Gênes et Trieste.

PROGRESSION MILITAIRE EN MER DE CHINE DU SUD ET DANS LE PACIFIQUE

Dans le domaine militaire, Xi Jinping est prudent et avance doucement, tant que la puissance américaine est supérieure à celle de la Chine. Le manque de réaction des Occidentaux à ses conquêtes maritimes le rassure. Pour le moment il ne se manifeste qu’en mer de Chine du Sud où il ont pris au Vietnam et au Philippines toutes les îles et ilôts de leurs eaux territoriales, dont les Paracels et les Spratley sur lesquelles des bases militaires ont été construites, comme à Djibouti.

Dans le Pacifique il avance aussi : Papouasie (base), Vanuatu (base en cours), Polynésie française où l’atoll de Hao aux Tuamotu verra officiellement la construction d’une ferme aux poissons. Mais Hao, c’est aussi 740 km2 de lagon, profond, large passe, porte-avions et sous-marins y seront à l’aise et la ferme pourra approvisionner la base !.

Comme à Djibouti, à l’origine simple escale pour le réapprovisionnement des tankers, aujourd’hui base militaire avec en permanence 10 000 hommes prêts à intervenir en Éthiopie à la demande du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesiuys. La Chine l’a acheté avec des investissements considérables, 50 milliards de $, un accord de protection militaire, et 25 millions de dollars pour l’OMS. En échange, il y a l’aide de l’OMS au Parti Communiste Chinois dans sa communication mensongère sur l’épidémie pour faire croire que la Chine n’est pour rien et a maîtrisé magistralement l’épidémie de pneumonie dite Pneumonie-Wuhan ou Virus-PCC dans les pays asiatiques, Covid-19 en Occident où gouvernement et presse sont toujours très indulgents avec le communisme.

Et si Tedros Adhanom Ghebreyesus est membre du Parti maoïste éthiopien, c’est bien sûr une coïncidence.  

LA PRESSE OCCIDENTALE DE GAUCHE SUIT L’OMS POUR SAUVER XI JINPING

La presse de gauche occidentale s’appuie sur l’OMS pour nier l’origine P4 de Wuhan du coronavirus qui fait douter de l’honnêteté de la Chine.
Mais des informations obtenues par des recherches en source ouverte ont identifié un travailleur de l’Institut de virologie de Wuhan, Huang Yanling, comme étant le “patient zéro” suspecté de l’épidémie de Wuhan.
L’Université de technologie de Chine du Sud a commis l’erreur de répondre par une vidéo signée M.Xiao pour rectifier l’erreur, elle a identifié Mme Huang, employée elle aussi du P4, comme étant le patient zéro qui a été infecté lors d’un accident de laboratoire et qui est décédé par la suite.
Le rapport indiquait que le virus avait été transmis au public par des membres du personnel qui avaient assisté à ses funérailles.
Et évidemment, des méchants chinois hostiles au glorieux Parti Communiste ont effectué des captures d’écran de la vidéo et les ont publiées.
Et ce ne sont pas les seuls éléments qui permettent d’affirmer que le virus est bien parti du P4 de Wuhan.

Il reste à trouver maintenant si c’est un accident ou un acte volontaire, ce qui nécessitera aussi de trouver le mobile, le processus et les coupables.

LA VIDÉO QUI DIT TOUT

Cette vidéo dure 50 minutes, les 27 premières étant consacrées à la jeunesse et à la personnalité de Xi Jinplng, ainsi qu’aux raisons qui l’ont amené à concevoir ce plan de conquête mondiale étalé sur 30 ans. C’est très intéressant.

La suite, à partir de la minute 28, parle du Xi Jinping actuel, et en détail de son plan pour réaliser un monde communiste-maoïste féroce où les non-Han auront, comme les non–musulmans dans un état islamique, un statut de semi-esclaves sans démocratie, sans libertés, sans droits de l’Homme pour les protéger, et dans une situation de semi-misère, le luxe et la richesse étant réservés aux Chinois et aux membres chinois du PCC.

L’Imprécateur
8 avril 2020

5 1 vote
Évaluation de l'article
7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Roland
Claude Roland
12 avril 2020 15 h 49 min

Le Dr Lieber, de l’université de Harvard, biogénéticien de haut vol, est sous le coup de poursuite par le département de la justice américaine pour espionnage et haute trahison. Il apparaît qu’il a été grassement payé pendant des mois par la Chine (50.000 $/mois) pour, selon l’accusation, trafic de matériel viral avec la Chine. C’est un de ses étudiants qui s’est fait prendre à l’aéroport avec des échantillons cachés dans ses chaussettes dans la valise. Apparemment, la Chine aurait demandé une base virale made in USA à un chercheur américain qui leur a ainsi livré de quoi contaminer Wuhan. Comme… Lire la suite »

Zglb
Zglb
11 avril 2020 14 h 22 min

Si ça peut servir : Un nouveau traitement simple et rapide que n’importe quel généraliste peut prescrire.

https://www.youtube.com/watch?v=giyZvits7DU&t=3s

MYLENE
MYLENE
10 avril 2020 19 h 50 min

Ce qui menace de détruire l’Occident, ce n’est pas seulement la CHINE, c’est le manque de réactivité des individus dûe en grande partie à la dissimulation de l’information. Les gens n’ayant pas pied dans la réalité ne savent même pas qu’ils sont entourés d’ennemis. ET LES ENNEMIS sont nombreux à notre époque : il y a l’Islam qui se rebelle des idioties de l’OTAN sur les territoires arabo-musulmans, il y a nos franc-maçons qui nous détruisent lentement mais sûrement motivés par leur délire idéologico-religieux , les ultra-libéraux qui se comportent en vampires destructeurs des économies et industries occidentales et bien… Lire la suite »

Dissident
Dissident
10 avril 2020 16 h 23 min

Il écrase les muz ? Il y a un peu de bon en lui quand-même.

Zglb
Zglb
9 avril 2020 15 h 35 min

C’est sidérant en effet, sidérant dans le sens exact du terme.
Le virus chinois a été fabriqué dans le labo de Wuhan.
C’est quasiment certain.
Le PCC doit payer, mais en or, autrement il va nous refiler du papier dévalué, ou du PQ, qui sait.
La Chine communiste est l’ennemie déclarée de l’humanité.
Si cette vidéo (anglais) plus bas peut vous intéresser…elle raconte toute l’histoire du Covid-19, histoire crapuleuse, honteuse, histoire à jamais maudite…que Dieu réprime le PCC.

https://www.youtube.com/watch?v=XMJ0EmMfb3U

Zglb
Zglb
11 avril 2020 11 h 36 min
Répondre à  Zglb

La vidéo ci-dessus est devenue « virale », en quelques jours elle a dépassé (2 versions) les 1 million de vues sur Youtube et Zéro Hedge l’a relayée aujourd’hui. Je conclus que le monde entier est maintenant au courant que le virus chinois a été fabriqué dans le labo de Wuhan.

lepatriote1111
lepatriote1111
8 avril 2020 18 h 45 min

Il ne faut pas croire que la Chine est notre amie , c’est une fausse amitié ,qui est sournoise ,elle achète ou rachète ,investie dans des fermes françaises rachète des terres céréalières dont les récoltent ne restent pas en France , ces récoltes partent en Chine et ceci est valables pour tous ce que la Chine achète ou ses fond d’investissement tout part au pays du Céleste Empire .Nous sommes faibles et trop conciliant avec la Chine cela nous coûtera cher très cher , tout comme notre faiblesse avec l’islam ! Le livre d’ ALAIN PEYREFITTE est à lire ou… Lire la suite »

blank