INCOMPÉTENCES ET PÉNURIES FRANÇAISES
(L’Imprécateur)

Source : Deep Knowledge Group,
La France n’apparaît en fait qu’en 26ème position (sur 33) dans le classement spécifique des pays européens !
En revanche, la France est 5ème dans le classement des pays à risque !

« La France a le meilleur système de santé au monde » (les gouvernements, les journaux, depuis 50 ans)



RECORD D’INCOMPÉTENCE OU PÉNURIE ORGANISÉE ?

Record du monde remarquable : la France est le seul pays au monde à avoir distribué en un mois à ses citoyens plus de contraventions à 135 € que de masques. Autre record, qui explique le premier, la France est aussi le seul pays au monde où un pharmacien risque une amende de 10 000 € et 6 mois de prison ferme s’il vend un masque à un client.

Le commerce de certains produits de santé est devenu monopole d’État, c’est le cas des masques. « Le rôle de la diplomatie française, c’est d’être le porte-parole, l’acteur sur le terrain des commandes qu’organise le ministère de la Santé… Je suis d’une certaine manière le courtier d’Olivier Véran… Toutes nos équipes sont mobilisées pour que les masques arrivent bien » (Yves le Drian, ex-ministre des affaires étrangères, nouveau secrétaire d’État au commerce, BFMTV, 6 avril).

Et bien sûr, il est hors de question d’acheter ailleurs qu’en Chine, pourtant connue du monde entier pour fournir des masques de mauvaise qualité, comme ceux que l’Espagne et Airbus, comme bien d’autres, ont du renvoyer en Chine.

COLLABORER AVEC LE GOULAG CHINOIS PLAIT À NOS DIRIGEANTS SOCIALISTES

Et puis c’est sympathique, pour des socialistes comme Le Drian et Macron, de travailler avec la Chine, pays totalitaire spécialiste des camps de concentration. Ça leur rappelle le bon temps du goulag. Dans sa dernière estimation connue, la Laogai  Research Foundation a dénombré 4 000 camps de travail, centres de détention et prisons ayant le caractère de camps de concentration. Ce nombre est obtenu en prenant en compte, en plus des 1009 prisons officielles, les centres de détention à l’apparence d’usines, de fermes et de mines.

Des prisonniers politiques, des chrétiens, des musulmans, des bouddhistes, des membres de la grande association Falun Gong, des journalistes, des intellectuels affamés y travaillent sans salaire, même minime. Ils fournissent environ 150 des produits d’exportation, dont les masques fabriqués par ces 3 à 4 millions de prisonniers non payés. Et « si la qualité n’est pas satisfaisante, le prisonnier est battu » (Libération). Au vu du résultat il faut croire qu’ils ne sont pas suffisamment battus. Mais Le Drian nous rassure « je fais en sorte que l’on identifie les entreprises chinoises sur leur honorabilité » (Ehrenwert, disait Goebbels). On  peut lui faire confiance sur l’honorabilité des courtiers chinois avec qui ses diplomates négocient, mais sait-il qui a fabriqué les masques ?

Cela dit, la fonction diplomatique ayant été totalement accaparée par l’Élysée, que le ministre des Affaires étrangères se soit recyclé en courtier d’agence commerciale et les employés de son agence en représentants de commerce n’est pas une mauvaise chose sauf que, n’ayant pas été formés à ce métier, ils s’y révèlent nuls. N’importe qui commandant sur Amazon ou chez son commerçant habituel est livré immédiatement, sinon en 48 heures au maximum et les entreprises commandant par grosses quantités en moins de quinze jours.

Le Drian a obtenu de la Chine que la commande de masques soit livrée au plus tard fin juin. Bravo, pour un débutant, c’est quand même pas mal. Et « en même temps », Macron annule un milliard de dettes de l’Afrique.
Si elle n’est pas payée, la Chine exige des compensations en nature : mines, terres agricoles, bois précieux, pétrole, soutien à l’ONU… La France, elle, est généreuse, il n’y a que ces salauds de riches comme Xi Jinping et son parti communiste pour se montrer exigeants avec les pauvres Africains.

Aux erreurs, lourdes de conséquences, commises jusqu’à mi-avril par manque de compétences, indécision et lenteurs, s’ajoutent une communication incohérente et une inquiétante désinvolture face aux alertes internationales enregistrées dès la fin décembre et aux exemples des États qui dans le monde ont réussi à circonscrire rapidement et efficacement l’épidémie.

LES ERREURS DU GOUVERNEMENT ONT CAUSÉ LA MORT DE MILLIERS DE FRANÇAIS

Ces erreurs ont pour effet d’avoir causé, selon une estimation de l’OMS, la mort d’au moins 12 000 Français qui devraient être encore vivants, dont des dizaines de soignants et de policiers.

blank=> Morts de l’incurie dans la signalisation et le dépistage des cas de contamination.

=> Morts du manque de lits et de respirateurs, alors qu’il y en avait de disponibles à proximité dans des cliniques privées et que les industriels proposant d’en fabriquer n’ont pas eu de réponse alors que l’offre de la Russie en matériel médical a été refusée.

=> Morts de l’absence de tests parce que Macron en a offert gratuitement 500 000 à l’Algérie ; puis pénurie, alors que les labos vétérinaires disaient pouvoir en traiter des centaines de milliers par semaine, que les labos départementaux n’ont eu le droit de tester que par un décret tardif pris le 5 avril, et aussi par pénurie de matériel (écouvillons) pour faire les tests. Quant à acheter des tests à l’Italie, elle les vend par millions aux Etats-Unis, il n’en est pas question, on les achètera (quand elle en aura) à la Chine qui en vend de peu fiables mais pas chers.

=> Morts parce que le stock de chloroquine de SANOFI en France a été réquisitionné par l’État, comme celui fabriqué au Maroc a été réquisitionné par Mohamed V. Un Maroc où l’on fabrique actuellement cinq fois plus de tests qu’en France (dix  fois plus en Allemagne).

=> L’ex-stock français est en faible partie à l’Élysée, le reste « a été volé« . On ne saura pas par qui, il n’y aura pas d’enquête. Mais ça arrange bien les grands labos. Ils arrosent une partie des membres du Conseil scientifique créé par Macron. Karine Lacombe que l’on voit à table des conseils ministériels a touché 25 000 € de GILEAD, 36 000 d’AbbVie, deux géants de la pharmacie. Ça vaut le coup de priver la France de chloroquine à 5 € la boite quand le monde entier en a, en attendant la sortie de médicaments AbbVie et GILEAD qui coûteront entre 150 et 700 € la boite. Comme le vaccin miracle qui arrivera « raisonnablement vite » selon K. Lacombe, qui fait bien, elle aussi, son travail d’agent commercial.

CERTAINS DÉCRETS TUENT

Morts aussi, les vieux tués par un décret autorisant la sédation profonde, ou euthanasie, ou « mort douce », par injection d’un somnifère puissant, le Ritrovil, provoquant au bout d’une semaine environ la mort de soif, le malade endormi n’étant plus ni nourri ni abreuvé, les victimes étant sélectionnées au sortir des urgences en fonction de leur âge…

blank

Le gouvernement multiplie les revirements et les contradictions. L’OMS enjoint d’équiper la population de masques ?
« La France n’est pas visée » par la consigne de l’OMS, assure le directeur général de la santé Jérôme Salomon, le 17 mars. Le lendemain, le président du Conseil scientifique constitué par l’Élysée, Jean-François Delfraissy, affirme qu’atteindre un nombre massif de tests est « un enjeu majeur »
Après plusieurs semaines de tergiversation, la production de tests devient une priorité. Mais la pénurie de gants, de lunettes de protection, et d’écouvillons à fosses nasales, empêche les laboratoires de ville de pratiquer les prélèvements. Une partie des machines utilisées ne fonctionnent qu’avec le réactif de la même marque, ralentissant encore un processus déjà pénalisé par la lenteur des administrations françaises à délivrer les autorisations.
Pourtant, dès le 12 janvier, les autorités chinoises avaient partagé avec le reste du monde la séquence génétique complète du virus, permettant la fabrication de tests de dépistage.

QUARANTE ANS DE « SOCIALISME » ONT RUINÉ LA SANTÉ FRANÇAISE

En 40 ans de socialisme, plus de 80 000 places d’hospitalisation à temps complet (« lits ») ont disparu, dont près de la moitié en médecine et en chirurgie. Les hôpitaux publics sont passés de près de 400 000 lits en 1981 à moins de 260 000 en 2011. Après une année de grèves et de mobilisations pour alerter sur le manque criant de moyens de l’hôpital public, les quelques mesures promises par l’exécutif sont dérisoires.

Le comble du cynisme ? Le 8 janvier 2020, Brigitte Macron lance une opération « pièces jaunes » pour aider les hôpitaux. Pourquoi pas des quêtes à la porte des églises, des temples et des mosquées ?

« On ne peut pas dire qu’il y a eu un défaut d’anticipation de cette crise, bien au contraire », déclare Sibeth Ndiaye, toujours prête pour un bon mot (CNews, 23 mars).
Le 25, un collectif de médecins dépose une plainte contre X, pour « abstention volontaire de prendre les mesures visant à combattre un sinistre… homicide involontaire… mise en danger délibérée de la vie d’autrui ».

« La chute est rude » commente le blog Les infiltrés tenu par des hauts-fonctionnaires membres du Club Médiapart, donc d’extrême gauche. Pourtant cette soviétisation du pouvoir et de l’économie commencée en 1981, qui s’étend sur fond de pénurie générale, devrait leur plaire…

L’Imprécateur
20 avril 2020

blank

0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pellerm
Pellerm
23 avril 2020 13 h 39 min

Incompétences et pénuries ..? En êtes vous sûr ? Je crois plutôt que Macron accomplit très bien ce pour quoi il a été choisi et boosté par les oligarchies mondiales , à savoir la destruction de la France en temps que Nation millénaire , et l’extinction du plus grand nombre possible de sa population de vieux Gaulois grincheux ..!

Roger Galinié
Roger Galinié
21 avril 2020 21 h 07 min

Comment expliquer le retard pris en janvier et février sur la préparation du pays à l’épidémie ?
Très simple : à cette époque là, les priorités absolues étaient :
1- passer en force la réforme des retraites
2- éviter le fiasco de LREM aux municipales, et déplacer le ministre de la Santé pour rattraper le fiasco parisien de ce br…..r de Griveaux.
Ce n’est pas pour une grippette chinoise qu’on allait laisser tomber l’essentiel, non ?

Blaise de Montluc
Blaise de Montluc
21 avril 2020 11 h 31 min

Pour faire élire à la présidence de le république un homme qui n’avait jamais affronté le suffrage universel, qui était inconnu du grand public 4 ans auparavant, il a fallu de la COMPETENCE dans la préparation de cette élection.

Claude Roland
Claude Roland
21 avril 2020 15 h 18 min
Répondre à  Blaise de Montluc

Et surtout un taux de connerie élevé chez les Français…

Filsde1789
Filsde1789
21 avril 2020 10 h 52 min

et que dire de l’euthanasie généralisée dans les Ehpad où nos vieux ont été purement et simplement abandonnés, crime ou pas ?

Jean-Claude
Jean-Claude
24 avril 2020 5 h 00 min
Répondre à  Filsde1789

Par le décret 2020-360 du 28 mars 2020 autorisant au médecin généraliste de prendre seul la décision d’injecter du Rivotril au patient, ce qui a pour effet de couper sa respiration. Avant il fallait un protocole collectif approuvé par la famille.

Zglb
Zglb
21 avril 2020 10 h 41 min

Cette histoire d’interdiction étatique de vendre des masques dans les pharmacies empeste la commission occulte off shore, et les commissionnés se planqueraient dans l’administration que ça ne serait pas étonnant.

Serge GRASS
21 avril 2020 6 h 48 min

Il est évident que toutes ces ratées ne sont ni dû à l’incompétence ni du à des erreurs mais à une volonté délibérée de permettre la dissémination du virus tout en faisant croire le contraire. L’interdiction de porter un masque aux forces de l’ordre est une caricature. Voilà des personnes qui quadrillent le territoire et qui sont en contact avec toute la population au quotidien. Ils sont par excellence les meilleurs agents de propagation. Il en va de même des soignants. Tous les éléments mis bout à bout permettent d’affirmer qu’il s’agit d’un génocide organisé pour imposer une dictature. Y… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
21 avril 2020 15 h 21 min
Répondre à  Serge GRASS

Bien vu ! « Y aura-t-il des élections présidentielles en 2022 ? » Rien n’est moins sûr en effet, au train où vont les choses. Xi-Ping s’est bien fait élire récemment comme président « à vie », comme Hitler.

lepatriote1111
lepatriote1111
20 avril 2020 20 h 35 min

Pour tous ces corrompus et assassins du gouvernement (du plus haut sommet de l’état jusqu’au préfets ) oui assassins à cause de leurs inepties totales , ils ont tués des milliers de Français , c’est d’être cravater par le peuple juger et condamner à la peine capitale ( je sais ,il y en a qui vont me dire la peine de mort à été aboli ) et bien rien n’est irréversible , mon verdict coupable ,ma sentence : la peine capitale !

claude Roland
claude Roland
22 avril 2020 11 h 28 min
Répondre à  lepatriote1111

Pour haute trahison envers la nation et le peuple français.

Zglb
Zglb
22 avril 2020 13 h 14 min
Répondre à  claude Roland

Pour crime contre l’humanité française et pour stupidité aggravée, vu que ces imbéciles s’imaginaient pouvoir perpétrer leurs assassinats ni vus ni connus.

https://www.youtube.com/watch?v=g68hNicLAXA

Loi du Talion.

blank