REBATIR LA FRANCE… SUR DU ROC !
(Interview du Général Didier Tauzin)

Cet interview du général Didier Tauzin par Oxana Bobrovitch est paru le 24 juin 2020 sur le site Sputniknews

 



Le général Didier Tauzin espérait se porter candidat à l’élection présidentielle 2017. Quatre ans plus tard, il jette les grandes lignes d’une nouvelle politique dans un manifeste, titré « Rebâtir la France après le Covid-19. Sur le roc ! ».
Une première étape avant 2022 ?

C’est un ouvrage au format poche, court d’une centaine de pages. Un concentré du programme politique du général Didier Tauzin, mis à jour. À notre micro, l’ancien militaire en a dit davantage sur le système qu’il espère pour la France. S’il pense qu’elle a été construite sur du sable depuis le Général de Gaulle, le voici qui veut la rebâtir sur du roc afin d’éviter le pire :

« Même si le soleil brille encore, nous allons vers les cieux très orageux: le monde entier va connaître des moments extrêmement difficiles », prédit le général.

Réussira-t-il là où il a échoué en 2017? Lors des dernières échéances présidentielles, le général Tauzin n’a en effet pas été en mesure de réunir les 500 signatures indispensables à toute candidature. S’il reste prudent, notre interlocuteur suppose des «manipulations», s’étonnant de n’avoir obtenu que 84 parrainages, malgré les «600 promesses» initiales.

Toujours candidat à la Présidentielle

Quatre ans plus tard, Didier Tauzin demeure critique envers les « gouvernants » qui travaillent, selon lui, à diviser la France, « et ce depuis de longues années ». Il dénonce aussi « le système clientéliste » qui a permis à « tant d’immigrés » de s’installer en France.

« Il faut remplacer la politique de division et du conflit par la politique de l’union », assure Didier Tauzin.

D’où sa proposition d’une Charte de France, reprise dans son livre comme « référence de toutes les lois françaises », élaborée avec 250 sympathisants. Le général mise sur ce manifeste afin de construire en cinq ans l’« unité » nationale. Il propose de soumettre la Charte au référendum national et de la placer « au-dessus de la Constitution, en tant qu’une partie inamovible », à l’image de la Déclaration de droits de l’Homme de 1789.

Mais malgré ses critiques à l’encontre du système contemporain, le général Tauzin dit se tenir « à la disposition du gouvernement actuel », soulignant qu’Emmanuel Macron, « qui n’est pas le premier responsable de ce qui se passe en ce moment », se retrouve face à une « situation très pénible à gérer ».

« Si le gouvernement actuel n’a pas besoin de moi ou croit ne pas avoir besoin de moi, je serai certainement candidat à la présidentielle 2022, et je m’y prépare dès maintenant », conclut Didier Tauzin.

26 juin 2020

4 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jjgg
jjgg
30 juin 2020 11 h 14 min

Le général Tauzin oublie une chose très importante et qui perturbe le fonctionnement du pays. Ce sont les conflits d’intérêt entre les politiques et leurs amitiés de près ou de loin avec des patrons, des lobbies etc . On l’a vu dernièrement avec Raoult (médecin désintéressé qui ne touche rien du big pharma) et la guerre médiatique qui a été menée
contre lui pour le casser et dire que son protocole était mauvais voir dangereux.

jjgg
jjgg
30 juin 2020 11 h 02 min

 » être élu et ré élu  » et quand ils ne le sont pas, des postes clés les attendent dans l’administration ou des boites privés amis. Il suffit de voir ce qui se passe pour l’ancien président Sarkozy, il a une retraite d’ancien président, d’ancien député, et en plus il touche des indemnités pour le groupe accor et dernièrement une autre société appartenant à courbis. Voilà ce qui intéresse ces individus l’argent et rien d’autre.

casimir
casimir
27 juin 2020 4 h 00 min

Mes respects mon capitaine, mars 1981, 1ère compagnie de combat au 2, la Reunion.

Dissident
Dissident
26 juin 2020 15 h 06 min

Est-ce que son projet reprend le termes du projet de gouvernement de Minurne ?

4
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank