TIRONS NOTRE COURAGE DE NOTRE DÉSESPOIR MÊME (Xavier Jésu)

“Tirons notre courage de notre désespoir même”.
Sénèque.

C’est exactement ce que fait Zemmour,
Et c’est ce que nous devons tous faire !

 

 

 

blank

 

Quand j’étais jeune et que je faisais du semi-marathon, le premier quart d’heure était simple, puis la demi-heure suivante était douloureuse et je comprenais que seule la volonté de me surpasser pouvait m’amener au bout de la course et à me placer correctement.

Du coup, à mon 1er Paris-Versailles je finis 1432ème sur 7600 classés (ces chiffres sont restés gravés dans ma mémoire tellement j’étais heureux de ce résultat). Ce n’est pas pour me vanter que je raconte cette anecdote mais simplement pour vous convaincre, vous qui hésitez, vous qui fléchissez parfois sous les coups de butoirs de la presse qui veut vous faire croire que Zemmour est un monstre, que Marine Le Pen est devenue une sainte et que Mélenchon est un démocrate, qu’il ne faut pas baisser les bras.

Une campagne électorale est plus un parcours de combat qu’un parcours de santé. La moindre erreur est immédiatement sanctionnée ; et nous faisons de même avec nos adversaires. Cela favorise aussi les coups bas, les moqueries et les fouilles en règle des poubelles des candidats.

Bien sûr, nous savons bien que pour évoquer Mélenchon, les médias parlent « du candidat LFI ». Pour Zemmour, ils disent « le candidat d’extrême droite ». Il faut en prendre l’habitude, même si cela nous révolte. Il faut, sans relâche, décrypter et dénoncer ces messages subliminaux qui ne sont destinés qu’à ceux qui sont très perméables aux médias grand public.

Alors, il ne faut pas hésiter à casser ces rhétoriques partisanes et dévastatrices. A celui qui vous dit : « je ne voterai pas pour un candidat d’extrême droite », demandez-lui qu’il vous définisse en trois mots ce qu’est l’extrême droite, et vous verrez qu’il est incapable d’y répondre sans lui-même prendre conscience de son erreur historique.
Et quand vous voyez qu’il élude votre demande, recentrez-le immédiatement en lui reformulant votre question. J’ai testé et c’est plutôt efficace.
Finalement, il suffit de lui rappeler que la locution « extrême droite » identifiait un mouvement idéologique antiparlementaire, anti-républicain et antisémite entre les deux guerres mondiales. Et le coup de grâce arrive quand vous lui demandez si Zemmour est conforme à cette définition.

Tout se monde s’accorde à dire que Zemmour est sincère et qu’il ne dévie pas dans ses propos, au gré du vent. C’est un argument majeur, car la plupart de ses concurrents sont dans la séduction et, du coup, dans des formules incantatoires.

Zemmour est donc ce que nous pouvions espérer de mieux pour reprendre espoir en la France. Pas besoin d’un catalogue de 700 pages de programme, sachant que nous ne verrons pas le quart de la moitié du commencement du premier chapitre !

Quand on fait du vélo, quand on conduit une voiture ou qu’on pilote un avion, on regarde loin devant soi pour anticiper les problèmes et corriger sa trajectoire. C’est une vision à long terme qu’avait le Général de Gaulle et qu’a aussi Zemmour ; la question simple à se poser, c’est : où veut on aller, qu’espérons nous faire pour y arriver et que refusons nous radicalement pour demain ?

Alors, la droite, NOTRE droite, si elle veut revenir pleinement au pouvoir, doit retrouver cette dimension philosophique, transcender sa vision comptable du pouvoir, et reconstruire son projet sur les quatre piliers indispensables à l’unité nationale que sont la souveraineté (telle que l’entendait de Gaulle), la sécurité, la liberté (d’entreprendre et de s’exprimer), et la préservation de notre mode de vie. Tout le reste en découlera naturellement.

Seul Éric Zemmour nous parle ce langage !
Saisissons cette extraordinaire chance pour stopper notre déclin pour que…

« Vive la République, et surtout… VIVE LA FRANCE ! »

Xavier Jésu
21 mars 2022

blank

 

 

 

 

blank

 

 256 total views,  4 views today

4.9 10 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fnice06
Fnice06
1 avril 2022 22 h 41 min

Si le Général De Gaulle vivait il l’adouberai! Oui je présume, mais moi gaulliste dans l’âme j’ai vu ses idées pour la France, son héritage disparaîtra au fil des ans pour une politique politicienne plus axée sur les clans, leurs avantages que sur la France et les français! J’ai rejoint les RN déçu quand ce qui m’avait amené à les rejoindre s’est délité dans une normalité qui ne me correspondait pas. Et puis Éric Zemmour s’est lancé dans la bataille! D’abord avec les mots, sa vison de la France pour l’avenir pour nous, nos enfants, nos petits-enfants et pour elle… Lire la suite »

Joséphine
Joséphine
28 mars 2022 3 h 49 min

A la question « que refusons-nous radicalement demain » ? Ma réponse est simple : je refuse tous les guignols du passé et du présent qui n’avaient qu’un seul but en commun, celui déconstruire la FRANCE, sa culture, ses us et coutume, son Histoire. Alors je choisis de voter pour le seul Homme qui refuse de voir mourir notre Patrie, le seul Homme aux mains propres tellement amoureux de la France, qu’il en avait les larmes aux yeux hier soir à la fin de son discours magistral au Trocédéro.
AVE ZEMMOUR
Vive LA FRANCE

Fnice06
Fnice06
1 avril 2022 22 h 14 min
Répondre à  Joséphine

Vous l’avez noté vous aussi, beaucoup avions les yeux brillants de larmes contenues
nous nous pourrons dire « J’Y ÉTAIS ET J’EN SUIS FIER »

Dissident
Dissident
22 mars 2022 13 h 03 min

VIVE LA FRANCE (la république je suis moins fan).
… et en avant !

Jean-Marie MAS
Jean-Marie MAS
22 mars 2022 9 h 27 min

Très bon article, comme souvent, mais je ne suis pas le meilleur juge, moi, je suis fan.

5
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank