2047 : RETOUR VERS LE FUTUR – I – (Xavier Jésu)

Une micro-fiction qui, je l’espère, restera au stade de la fiction. 

 

 

 

4h32 à ma montre. Impossible de dormir avec la chaleur étouffante de ce 12 fructidor 2047. C’est sans compter l’angoisse de mon procès qui doit commencer à 10h30 précises.

Je le sais bien, tout ceci est ma faute. Je n’aurais jamais dû dire cela. Et ce n’était pas faute de m’avoir prévenu ! Mon meilleur ami, qui sera mon avocat commis d’office, m’avait conseillé de faire immédiatement un mea-culpa sur FaceTweet , le réseau social que je croyais neutre. Il me l’avait dit : « Si tu ne déclares pas franchement que ta réflexion était stupide, ignoble… Enfin bref trouve le mot le plus fort pour te déjuger, tu es foutu. FaceTweet t’a déjà repéré et te laisse 24h pour faire ton auto-critique, sinon il transfère ta publication au TDLP (Tribunal De La Pensée), et là, je te garantis que c’est le début de vrais ennuis (pour rester poli). Car ce tribunal est binaire : soit tu es coupable, soit tu es… coupable aussi. Le degré de culpabilité dépendra de toi, si tu te déclares coupable ou innocent. Dans le premier cas, c’est 1an de rééducation dans une Nouvelle Unité Pour Endoctrinement Spécialisé (NUPES). Dans le deuxième cas, c’est 5 ans minimum de programme intensif dans cette Unité, accompagné d’un traitement basé sur l’administration de puissants psychotropes. »

Certains se souviendront d’une femme, dans les années 2010-2012, qui fut condamnée à la peine maximale (10 ans) pour avoir dit que « le voile islamique était le symbole de l’aliénation de la femme » mais qui avait pu, à l’issue de sa thérapie, être réintégrée dans le monde normal. Elle s’appelait Sandrine Rousseau. Vous devriez trouver des articles sur elle dans Wikidinon, le site agréé par le ministère de l’information. 

4h45, C’est le silence complet dans le « Bâtiment de la Révolution » où je suis enfermé depuis 3 mois maintenant. Même les médicaments qu’on me donne matin et soir, ne me font plus grand effet. Au-dessus de mon lit la croix du Christ a été remplacée par le portrait du Ducé Mélenchoni, le guide spirituel de la révolution post-moderniste. Sur une chaise, on m’a laissé deux types de vêtements : une robe et un pantalon avec chemise pour me laisser le choix de genre pour me présenter au tribunal. On m’a dit que cela faisait partie de ma future thérapie.

6h07 ! J’ai faim ! J’attends avec impatience mes 147gr de quinoa (le poids est calculé par un diététicien agréé par le « Ministère de la Transition Gastronomique »). Même cru, pour que l’empreinte carbone soit quasi nulle, je le mange volontiers. En plus, ça me fait aussi passer le temps : c’est tellement dur à mâcher que j’en ai pour 45 minutes à finir mon bol.

8h12 : Je viens de finir le bol qu’on m’a amené. Je n’ai pas trop l’esprit à lire. Pourtant j’en ai, de la lecture. Dans chaque cellule, on y trouve une pile de livres de rééducation :

  • Mélenchoni à la ferme
  • Mélenchoni en voyage
  • Mélenchoni à la mer
  • Mélenchoni fait du théâtre
  • Mélenchoni fait ses courses

Etc…

Il y en a 30, un par jour. Mais en trois mois, on a vite fait de tout lire et au bout de trois relectures, cela devient franchement barbant. J’adorais, quand j’étais petit, lire et relire Astérix et Obélix , mais ils ont été interdits pour misogynie (Bonemine et Falbala considérées comme stéréotypes de la femme soumise à de vieux machos trop genrés), racisme (noirs esclaves sur un bateau de pirates) et pour son manque de diversité (aucun représentant de la communauté LGBT+ clairement mis en avant dans chacun des épisodes). Du coup, seules sont autorisées les aventures, qu’on nous présente comme passionnantes, du Lider Maximo Mélenchoni.

10h00 . On vient me chercher pour me mener au tribunal

FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE

Un incroyable procès en 2ème partie… mais il faut attendre un tout petit peu. 

Xavier Jésu

16 juillet 2022

 

blank

 

 

 

blank


 1,128 total views,  3 views today

4.5 8 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dissident
Dissident
17 juillet 2022 10 h 53 min

Je le lis caché dans mon bureau dont j’ai baissé les volets.
Je n’ose pas en rire trop fort de peur que mon smartphone n’avertisse gougueule en douce. J’aurais peut-être du l’éteindre avant de commencer la lecture.
De toutes façons je suis foutu, si les inspecteurs de la police de la pensée visitent mon ordi, je collectionne les articles de Minurne ….
Mais je peux filer très vite, mon sac est prêt pour le maquis.

Nadine
Nadine
16 juillet 2022 19 h 18 min

Rho c’est génial Xavier ! Et c’est vraiment une caricature du livre de Orwell mais qui hélas nous pend au nez ! Et j’adore la définition de la nupes !

2
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank